Share This Post

Les livres / Théories

Une fin aigre-douce / A bittersweet ending

GRRM sur le trône (Illustration :MartinAnimationSeriesWeb; montage : Nymphadora, la Garde de Nuit)

George R.R. Martin a promis de donner une fin aigre-douce (« a bitterwseet ending ») à son grand-œuvre. Quelle pourrait donc être cette fin ? Révélations…

Cette petite théorie vous est proposée par DNDM.
Illustration de tête : Enrique Corominas ; montage : Martins SerieWeb.
Chers lecteurs, il vaut mieux avoir lu jusqu’au tome 5 (A Dance with Dragons) pour vous aventurer dans cet article 😉

Dans ADWD, beaucoup de rumeurs, souvent plus loufoques et malveillantes les unes que les autres, courent sur Daenerys. Ses ennemis n’en sont pas à une fake news près pour salir l’image de la Mère des Dragons. En vrac, elle se nourrirait d’enfants, se baignerait dans du sang de vierges, aurait chaque soir un nouvel amant, donnerait de la chair humaine voire des nourrissons à manger à ses dragons, ne trouverait aucun amant suffisamment imposant pour la contenter car elle aurait pris l’habitude d’avoir des relations sexuelles avec des chevaux, serait une meurtrière, serait folle, pratiquerait les sacrifices humains, mentirait comme elle respire, trahirait ses amis, ne respecterait pas les trêves négociées, torturerait les émissaires ennemis, empalerait ceux qui ne sont pas d’accord avec elle, ne respecterait pas sa parole, se moquerait des dieux, coucherait avec des hommes, des femmes, des eunuques, des chiens, des enfants, prendrait les âmes de ses amants…

« En quoi cette douce reine enfant a-t-elle offensé l’antique Volantis ?
— Douce ? » Qavo en rit. « Si la moitié seulement des histoires qui reviennent de la baie des Serfs sont vraies, l’enfant en question est un monstre. On la dit altérée de sang, et ceux qui la contredisent sont empalés sur des pieux pour y périr de mort lente. On la dit sorcière qui nourrit ses dragons de la chair des nouveaux-nés, parjure qui se rit des dieux, viole les trêves, menace les émissaires et se retourne contre ceux qui l’ont loyalement servie. On dit qu’on ne peut point étancher sa luxure, qu’elle s’accouple avec hommes, femmes, eunuques et même chiens et enfants, et malheur à l’amant qui échoue à la satisfaire. Elle offre son corps aux hommes afin de réduire leur âme en captivité. »

(A Dance with Dragons – Chapitre 23, Tyrion VI)

« Le sourire de la vieille femme se fit carnassier. « J’ai entendu dire que la reine d’argent les nourrit [les dragons] de la chair de marmots tandis qu’elle se baigne elle-même dans du sang de vierges et prend chaque nuit un amant différent. »

(A Dance with Dragons – Chapitre 28, Tyrion VII)

« Plus Quentyn entendait parler de Daenerys Targaryen et plus il appréhendait leur rencontre. Les Yunkaïis soutenaient qu’elle nourrissait ses dragons de chair humaine et se baignait dans le sang des vierges pour entretenir la souplesse et le satin de sa peau. Fayots en riait, mais il raffolait des anecdotes sur les appétits sexuels de la reine d’argent. « Un de ses capitaines descend d’une lignée où les hommes ont une anguille d’un pied de long, leur raconta-t-il, mais même lui, il est pas assez épais pour elle. Elle a vécu parmi les Dothrakis où elle a pris l’habitude de se faire fourbir par des étalons, si bien qu’aucun homme peut plus la satisfaire, désormais. » Et Bouquine, l’habile reître volantain qui semblait avoir en permanence le nez plongé dans un rouleau friable, jugeait la reine dragon aussi meurtrière que folle. « Son khal a tué son frère pour la faire reine. Ensuite, elle a tué son khal pour devenir khaleesi. Elle pratique des sacrifices sanglants, elle ment comme elle respire, elle se retourne contre les siens par caprice. Elle a violé des trêves, torturé des ambassadeurs… Son père était fou, lui aussi. Ça se transmet par le sang. »

(A Dance with Dragons – Chapitre 26, L’Erre-au-Vent – Quentyn II)

Comme souvent chez GRRM, les mensonges sont pimentés de vérités, et la Douce Reine Enfant Daenerys n’est pas totalement innocente de tout ce dont on l’accuse ci-dessus, même si les vérités sont largement enjolivées. Mais oui, ses dragons ont déjà goûté à la chair humaine, et à la chair d’enfant. Oui, elle a menti, brisé des trêves (l’achat des Immaculés, les batailles contre les cités esclavagistes), rejeté des fidèles (Jorah Mormont). Oui, elle a fricoté avec la magie noire et les sacrifices humains (le bûcher à la fin de A Game of Thrones, le premier tome). Oui, elle s’est mariée deux fois, a un amant, et a couché avec une de ses servantes. Oui, elle a empalé une belle brochette d’esclavagistes à Meereen.

Maintenant, revoyons la situation à la fin d’ADWD : la reine Daenerys Targaryen a disparu, et est présumée morte, et Meereen est dans une situation problématique : une coalition armée sous ses murs, un ultimatum en suspens.

Situation problématique, mais qui a de fortes chances de s’améliorer, néanmoins : Tyrion a intégré la compagnie mercenaire des Puinés qui s’apprêtent à rejoindre Daenerys, cet idiot de Victarion Greyjoy arrive… La bataille du Feu semble en voie d’être gagnée pour les forces de Meereen.

Sautons à la fin de la bataille. Les alliés de Daenerys ont gagné, Tyrion et Barristan Selmy discutent, Victarion (qui se voit en sauveur) arrive pour trouver Daenerys.

Et là, nouveau problème. Parce que Victarion, il a hâte de la voir, Daenerys. On lui a vendu du rêve. La plus belle femme du monde, selon son frère Euron ! Blonde platine, yeux améthyste. Enfin, si Euron n’a pas menti. Victarion a tellement l’habitude des farces cruelles d’Euron qu’il s’attend à tout, y compris à une « pute vérolée aux seins qui tombent au niveau des genoux, avec trois lézards en guise de dragons ».
Et après tout, qu’importe que Daenerys soit belle ou pas ? Victarion a réfléchi très fort. Victarion a un plan. Il va faire de Daenerys sa femme, et après il va devenir le Roi du Monde.

— Où voudrais-tu aller, sinon ? C’est à Meereen que m’attend la reine dragon. » La plus belle femme du monde, s’il faut en croire mon frère. Elle a des cheveux d’or blanc et des yeux d’améthyste. Espérait-il trop en supposant que, pour une fois, Euron avait dit la vérité ? Peut-être. La fille se révélerait probablement être une garce tavelée de vérole avec des seins qui lui battaient les genoux et, en guise de « dragons », des lézards tatoués des marais de Sothoryos. Mais si elle correspond à tout ce que clame Euron… Ils avaient entendu vanter la beauté de Daenerys Targaryen de la bouche de pirates des Degrés et de gras marchands de l’Antique Volantis. Ça pourrait être vrai. Et Euron n’en avait certes pas fait don à Victarion ; l’Œil de Choucas avait l’intention de la garder pour lui. Il m’envoie comme un domestique la lui ramener. Comme il hurlera quand je la garderai pour moi ! Que les hommes murmurent. Ils avaient trop loin navigué et trop perdu pour que Victarion mît cap à l’ouest sans sa prise.

(A Dance with Dragons – Chapitre 57, Le prétendant de Fer)

Seul problème : Daenerys, donc, est introuvable, probablement morte. Comment contenter Victarion, alors ? Comment éviter qu’il ne retourne sa rage contre les armées essoufflées de Meereen, qu’il tue Tyrion, qu’il tue Barristan ? …
En lui présentant une Daenerys. N’importe laquelle tant qu’elle a les attributs nécessaires : cheveux argentés (ça, ça se teint, au pire…), yeux violets, plus ou moins belle…

La Douce Daenerys II

GRRM nous a largement préparés à ce qu’une fausse Daenerys apparaisse. La saga du Trône de Fer et Les origines de la saga (TWOIAF) regorgent de cas de « doublures royales », ou de faux princes prenant la place du vrai disparu quand il était jeune… Regardez par exemple les cas de Myrcella Lannister et de sa doublure Rosamund Lannister, de la « fausse Arya » qui épouse Ramsay Bolton, du jeune prince Viserys, frère d’Aegon III, qui passa pour mort dans sa jeunesse, ou encore des nombreux imposteurs se faisant passer pour Daeron Targaryen fils de Viserys Ier… Et j’en oublie sûrement, et laisse de côté les Trystane Truefyre, Gaemon Palehair et autres héritiers qui sortent de nulle part mais tentent quand même le coup.

Douceur (crédits : Pojypojy)

Mais qui pour incarner Daenerys ? La seule personne qui ressemble à la description, et qui est à Meereen, à notre connaissance ?

Douceur.

Hein ? Qui ?

Douceur (heureusement, le wiki est revenu, c’est ce pas ?).

Dans ADWD, Tyrion fait la connaissance de Douceur (Sweets en version originale), esclave hermaphrodite qui sert de chaufferette à un riche seigneur de Yunkaï.

« Mais on le prétendait l’homme le plus riche de Yunkaï, et il avait une passion pour les grotesques ; ses esclaves comprenaient un gamin aux pattes et aux sabots de chèvre, une femme à barbe, un monstre à deux têtes venu de Mantarys et un hermaphrodite qui réchauffait sa couche, la nuit. « Vit et connin concurremment », leur dit Dick Chaume.

(A Dance with Dragons – Chapitre 26, L’Erre-au-Vent – Quentyn II)

Ils partageraient cet espace avec d’autres trésors de Yezzan : un gamin avec des jambes torses et velues, des « pattes de bouc » ; une fille à deux têtes, originaire de Mantarys ; une femme à barbe ; et une ondulante créature appelée Douceur qui se vêtait d’opales et de dentelle de Myr. « Vous essayez de décider si je suis un homme ou une femme », leur dit Douceur quand on la présenta aux nains. Puis elle souleva ses jupes et leur montra ce qui se trouvait dessous. « Je suis les deux, et c’est moi que le maître préfère. »

(A Dance with Dragons – Chapitre 48, Tyrion X)

Douceur peut avoir aussi bien l’apparence d’une femme que d’un homme. Douceur parle quatre langues, dont le haut valyrien. Daenerys en parle cinq. Douceur a les cheveux et les yeux violets, et pour les cheveux, peu de chances que ce soit naturel. Douceur a absolument toutes les qualités nécessaires pour faire une Daenerys de secours acceptable, si on oublie ce petit détail entre ses jambes.
Les cheveux ? Y a des chances qu’ils soient naturellement blonds platine – et si ce n’est pas le cas, des cheveux, ça se teint, contrairement aux yeux. Pourquoi est-ce que Douceur aurait à la fois des yeux et des cheveux de Targaryen ? Les gènes valyriens sont relativement courants de part le monde, surtout dans les anciennes colonies valyriennes. Mais peut-être y a t-il plus que cela…

Une véritable Targaryen

D’où vient Douceur, au fait ? Ce n’est pas précisé. Mais nous pouvons sans trop de risques parier sur Mantarys. Mantarys, « ville réputée pour ses monstres ».

« Entre Meereen et Volantis s’étendaient cinq cents lieues de déserts, de montagnes, de marécages et de ruines, en sus de Mantarys et de sa sinistre réputation. Une cité de monstres, à ce qu’on dit […] »

(A Dance with Dragons – Chapitre 23, Tyrion VI)


« Mais quelques villes, fondées autrefois par les Possessions ou soumises à elles, et éloignées du centre de Valyria, restent habitées. La plus sinistre demeure Mantarys, où les enfants, dit-on, naissent tordus et monstrueux ; certains attribuant cela à sa situation sur la route des Démons.»

(Les Origines de la saga, chapitre 2.9 Le Fléau de Valyria)

Oh mais quel beau blason ! Mais, me direz vous, que peut-il donc bien faire là ? Très bonne question ! Et bien c’est le blason de la maison Mouton. Et bon, déjà, c’est drôle de voir que la maison Mouton a pour emblème un saumon. Le rapport avec la choucroute ? Aucun :D. Merci, merci
(crédits : Evrach, La Garde de Nuit))

Qu’appelle-t-on des monstres ? Apparemment des personnes ayant subi des mutations, comme une autre résidente de la ménagerie, « la fille à deux têtes ».
Qui connaît-on d’autre à deux têtes ? Maelys Feunoyr, dit Maelys Le Monstrueux, dernier mâle de la lignée des Feunoyr.
Les Feunoyr ont-ils été à Mantarys, un jour ? Pourquoi pas. Daemon Feunoyr premier du nom a eu au moins neuf enfants, certains d’entre eux ont engendré à leur tour. L’exil de la Lignée Feunoyr en Essos a lieu en 196, le dernier représentant connu de la lignée mâle Feunoyr meurt en 260. Cela laisse plus que le temps à un.e Feunoyr quelconque d’aller passer ne serait-ce qu’une nuit à Mantarys.

Et si la lignée Feunoyr avait laissé là une descendance, d’une façon ou d’une autre ? Et si Douceur était en fait bel et bien d’origine Targaryenne, via les Feunoyr ? Ça expliquerait ses yeux… Et ça ferait de Douceur selon certains… l’héritier.ère légitime du Trône de Fer.

All hail Douceur, roi/reine des Sept Couronnes !

Douceur qui peut, en plus, récupérer les deux dragons restants, si ceux-ci sont bel et bien sensibles au sang targaryen.

Je vous passe le mariage entre Victarion Greyjoy et « Daenerys Targaryen ». Je vous passe la nuit de noces, et la petite surprise qui attend celui-ci. Je vous passe la colère de Victarion, et le moment où il met tout cela sur le compte de ce sadique d’Euron, qui une fois de plus s’est joué de lui. Je vous passe les rumeurs qui naissent suite à ce mariage : Daenerys Targaryen serait morte, Daenerys Targaryen aurait été remplacée par un sosie, Daenerys Targaryen aurait été remplacée par un homme déguisé en femme, Daenerys Targaryen aurait été remplacée par un hermaphrodite, Daenerys Targaryen aurait été remplacée par un hermaphrodite et même qu’avant cet hermaphrodite était la prostituée préférée d’un noble de Yunkaï gros comme une baleine…

Ouaip. Faut pas pousser, non plus. Qui croirait ces bobards ? Y a toujours eu des calomnies sur Daenerys Targaryen, une de plus, une de moins… Daenerys Targaryen est mariée au puissant Victarion Greyjoy, il a l’air d’un type qui coucherait avec un giton de Yunkai ? Va le lui dire en face, tiens. Daenerys a comme conseiller Barristan et Tyrion. Daenerys a deux dragons.

Daenerys EST Daenerys.
Et ceux qui disent le contraire, c’est rien que des menteurs.

Une ancienne prophétie annonce sa venue

Passons donc tout cela, et voyons la suite des livres.
Douceur a tout d’un.e Targaryen.ne, y compris le sang, donc. Et rappelons-nous, que disait Mestre Aemon, déjà ?

« Jamais personne ne s’est mis en quête d’une fille, dit-il. C’est un prince qui était promis, pas une princesse. Rhaegar, je pensais… La fumée était celle de l’incendie qui a ravagé Lestival le jour de sa naissance, le sel celui des larmes versées pour ceux qui avaient péri. Il partageait ma conviction quand il était jeune, mais ensuite il en vint à se persuader que c’était son fils qui accomplirait la prophétie, car on avait vu une comète au-dessus de Port-Réal la nuit où fut conçu Aegon, et Rhaegar était certain que l’étoile sanglante devait être une comète. Quels niais nous étions, nous qui nous flattions d’être si sages ! L’erreur s’était sournoisement insinuée à partir de la transcription. Les dragons ne sont ni mâles ni femelles, Barth l’avait parfaitement discerné, mais tantôt l’un et tantôt l’autre, aussi changeants que la flamme. Le langage nous a tous induits en erreur pendant un millier d’années. Daenerys est l’élue véritable, elle qui est née parmi le sel et la fumée. Les dragons le prouvent. »

(A Feast for Crows – Chapitre 36, Samwell IV)

Les dragons ne sont ni mâles ni femelles ? Qui de mieux que Douceur l’hermaphrodite pour satisfaire cette prophétie ?

All hail Douceur, roi/reine des Sept Couronnes, Le Prince qui Fut Promis, Azor Ahaï ressuscité.e, titulaire de droit du Trône de Fer à la fin de la saga, et sauveur.euse de l’humanité.

La fin promise

Cette fin ne te satisfait pas, cher lecteur ? Tu voulais Jon Snow et Daenerys partageant le Trône de Fer, et pas un obscur personnage secondaire qui apparaît dans l’intégrale 5 ?

Et pourtant, cette démonstration n’est pas terminée.

Ce que je n’ai pas précisé, c’est que Douceur, à force de vivre dans le mensonge, va s’aigrir, et gagner un nouveau surnom.

Et l’autre chose que je n’ai pas encore précisée, c’est l’autre ancêtre renommé de Douceur : Aegor Rivers, dit Aigracier, l’un des grands bâtards du roi Aegon IV Targaryen. On sait qu’Aegor Rivers était marié à Calla Feunoyr, fille de Daemon Ier Feunoyr. Tous leurs descendants ont donc du sang Targaryen plein les veines. On sait qu’Aegor Rivers et la compagnie Dorée sont restés près de 45 ans à sillonner Essos, à la recherche de contrats, d’argent, d’alliés pour reprendre le Trône de Fer. Il y a toutes les chances qu’Aigracier (ou un de ses descendants) soit passé, à un moment, à Mantarys. Et qu’ils ait laissé là le matériel génétique nécessaire pour arriver à Douceur.

L’intérêt de faire de Douceur le.a descendant.e d’Aigracier ?

Cela nous fait donc Douceur (« Sweets » en VO), descendante de Daemon Ier Targaryen (par sa fille Calla) et d’Aegor « Aigracier » (« Bittersteel ») Rivers .

Et Douceur, douce et fausse reine Targaryen, qui à force de vivre dans le mensonge, devient cassant.e, aigri.e.

Et qui donc gagne le surnom d’Aigre-douce. « BitterSweets ».

GRRM nous avait prévenus que la fin d’A Song of Ice and Fire serait aigre-douce.

(Et bonne journée de Poisson d’Avril à tous !)

Leave a Reply