[DOH6] Tour 1 : Assassinats

Forums Les jeux et les tournois [DOH] Dans l’Ombre de la Harpie [DOH6] Tour 1 : Assassinats

Ce sujet a 82 réponses, 32 participants et a été mis à jour par  lenin1, il y a 3 jours et 23 heures.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 83)
  • Auteur
    Messages
  • #30003

    Grendel
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 403

    Les Fils de la Harpie ont jusqu’à jeudi 12 juillet à 20h pour me faire parvenir, individuellement et par mail, leur ordre d’assassinat (le délai est exceptionnellement long pour cette première phase d’assassinat, le temps que tout le monde retrouve le rythme du jeu).

    https://zupimages.net/up/18/25/11bd.jpg

    #30051

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 167

    Face à toute cette agitation, le Sénéchal était inquiet. Il n’avait pas donné de consignes pour la répartition, trop occupé par ses affaires de famille et du coup, la Reine avait voulu s’en charger. Daenerys avait une piètre vision géostratégique, aussi, avait-elle fait n’importe quoi. Le pieux He’rr Gra’ymarz s’en était allé seul avec 3 grâces dans le dédale de Mazdhan et le quartier était peu fréquenté. Les autres, au contraire pouvait contenir toute l’armée de la harpie. Seuls les dieux pouvait en décider.

    Raff n’était pas meereenien. Originaire de Westeros, il avait participé au conflit des 5 rois, puis s’était retrouvé au service d’Harys Swift en excursion à Braavos pour négocier avec la Banque de Fer. Quand Dunsen se fît zigouiller, il déserta pour s’engager dans la compagnie des Puînés. Quand ces derniers se retournèrent contre Yunkaï, c’est lui qui ramena les têtes de 2 des commandants Yunkaï à la Reine Daenerys et qui assassina le Sénéchal en place. Il offrit ses services pour le remplacer à la Reine, qui accepta, à défaut de mieux.

    Il repensa à son magot caché. Non, il ne pouvait pas être plus en sécurité qu’ici, et il s’était débarrassé de cette famille de nobles discrètement en les balançant dans le fleuve pour acquérir sa nouvelle pyramide. Toutefois, il avait un picotement sur la nuque à chaque fois qu’il croisait ces dingues de religieux -de fameux zélés ceux-là- propres aux dieux ghiscaris. Finiraient-ils par s’en prendre à lui-même, lui qui est un étranger?

    Il se dirigea vers ses corbeaux messagers depuis la plaza centrale. Chacun allait s’envoler vers un Grand Maître et un conseiller. Les dés étaient lancés, Raff le savait fort bien. Car Daenerys avait omis de préciser à tout un chacun que la réunion avait débuté, et il se demanda qui était au courant.

    Quelques part, les bêtes d’airains s’en donnaient à coeur joie. Eux-mêmes ne savaient pas trop ce qu’ils faisaient là. Ceux du dédale étaient les pires de tous. Il ne distingua pas les paroles, mais cela lui sembla être un chant de guerre effrayant. He’rr Gra’ymarz allait devoir se les coltiner pendant toute la durée du tour. Rafford se posa ensuite sur sa chaise longue et décida de piquer une sieste…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par  Raff-Tout-Miel.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #30114

    Lestival
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 150

    De retour de son week-end à la campagne, la Grâce Lez’ Tivalh découvrit qu’elle avait été affectée au temple de la Plaza Centrale.

    Dans le temple, tout était calme, la Grâce Blackie Gottie n’étaient pas encore rentrée de la plage et la Grâce Verte devait, probablement, s’entretenir avec les Conseillers. Lez’ Tivalh décida donc de retourner dans l’ombre et d’attendre la suite des événements.

    Harwin dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Dans DOH, aussi longtemps que je n'écris pas en bleu, tout va bien...

    #30124

    Babar des Bois
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 800

    « Quelle belle journée qui commence ! » se disait l’Had’myn Bab’har. Elle était dans la piscine du Phan’té’hon, sous un palmier-dattier de la plus grande beauté, à siroter une nouvelle boisson qu’avait inventé l’Had’myn Geoffray, et qui le testait sur les autres Had’myn avant de le proposer aux humains. « Sthanys levrayroy » l’avait-il appelé. Un mélange d’alcools très divers et de citrons venus de l’autre côté du monde. Très agréable et rafraîchissant. Elle demanderait à Geoffray de proposer le cocktail en avant première dans le quartier de Mazdhan, le quartier dont le nouveau conseiller He’rr Gra’ymarz avait la charge. C’était lui qui lui avait dédié cette statue à son effigie. Une telle marque de déférence envers les dieux du Phan’té’hon, ça méritait bien une petite avant première sur le nouveau cocktail.

    Comme à son habitude, elle regarda ce qu’il se passait dans les quartiers de la ville. A Mazdhan, c’était plutôt calme, mais beaucoup avaient fui le quartier. C’était triste. Elle se dit que peut-être si les conseillers faisaient construire des fontaines et des piscines, cela attirerait des nouveaux humains ?

    Près des arènes, beaucoup de monde en revanche, et c’était très animé. C’était normal, en cette période de fire and bloodbawl, ce jeu étrange inventé par les humains. Ah, il en fallait peu pour amuser un humain. « Tant mieux », se dit-elle, les Had’myn du Phan’té’hon auraient moins de travail comme ça. Et elle aimait bien avoir moins de travail. Et puis c’était rigolo à voir en plus.

    Mais finalement le plus peuplé, c’était le beau quartier de la Plaza Centrale, et ..

    « OH MAIS QU’EST CE QUE C’EST QUE CAAAAA ? »
    l’Had’myn n’en revenait pas. Un des humains venait encore de souiller son fleuve. Avec des cadavres cette fois. « SACRILEEEEEEGE » s’étrangla-t-elle. Ça ne pouvait pas rester impuni. Nonnonnononnonnonnonnonnonnon, certainement pas ! Sans même prendre la peine de savoir qui était le malotru, elle déclencha une inondation dans la maison de l’impertinent. Ça lui apprendra, non mais ! »
    L’Had’myn Ro-Heta-Rivai l’arrêta alors qu’elle s’apprêtait à inonder l’ensemble du quartier. Il n’avait pas prévu de destin « noyade » à autant de personne, ça n’allait pas.
    L’Had’myn Geoffray lui redonna un verre de Sthanys levrayroy qu’elle bu d’une traite pour se calmer.
    Elle reprit ses esprits en fit son enquête. L’impertinent petit humain qui avait osé souiller son fleuve était en fait le sénéchal Raff. « Tsss tsss, qu’ils sont malpolis dans son pays d’origine, Westeros, ils ne savent pas qu’on ne souille pas les fleuves des gentils Had’myns de Meereen. Ca n’est pas très très gentil ».
    Elle alla voir l’Had’myn Nymph’adorah. Cette fois ci, il ne fallait pas griller le méchant petit humain, les conseillers en auraient peut-être besoin. « Dis, tu peux foudroyer sa maison ? j’ai mis un peu d’eau, comme ça ça fera un beau feu d’artifice ! ça fera plaisir aux autres petits humains en plus. C’est beau les feux d’artifice ».

    #30125

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 786

    « Tu es sûre que ce n’était pas un hommage ? Non parce que c’est sympa comme offrande des cadavres ? Non ? Dans le fleuve c’est pas très hygiénique, mais il ne faut pas trop en demander aux humains, ils sentent si mauvais… Boarf OK »

    Un éclair unique zébra le ciel de Meereen.

    « Geoff je peux avoir un  » Longu’Nuit Efiniiih » ? »

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  Nymphadora.

    ~~ Always ~~

    #30127

    Ereksen
    • Frère Juré
    • Posts : 61

    La Bête d’Airain Iroh kz’En était plus vert que la Grâce-Verte et riait jaune. Lui qui avait été le Crâne Ras après avoir été presque Sénéchal était maintenant ravalé à une simple fonction subalterne. Mais sa reine bien-aimée aurait un jour besoin de lui, et l’appellerait au pouvoir.

    Des assassinats ! La rumeur courait que l’on voulait attenter à la vie, non seulement des partisans de la Reine, mais aussi à celle de Sa Majesté elle-même. Il fallait agir et vite. Dénoncer les agitateurs,  cherchez des indices. 

    Son jeune neveu Zuko venait de lui raconter ceci : « Même que ma copine, elle appelle parfois son tonton Harwin… »…

    Mon esprit agile ne fit qu’un tour…

    – Qui cela, mon petit Zuko ?

    – Mais, la Grâce Lez’ Tivalh, tonton adoré !

    Nom d’une grâce-verte ! pensais-je illico en me repentant aussitôt du blasphème. Harwin… HAR… Harpie. Il faut que j’en parle immédiatement au Conseiller He’rr Gra’ymarz ! La Grâce Lez’ Tivalh est la Harpie, il faut que justice soit faite, et cela me permettra certainement une promotion… un poste de Grâce m’irait bien en attendant mieux.

    [désolé Lesti !]

     

    - Je me trouvais auprès d'elle quand elle est morte, rappela Ned. Elle souhaitait revenir chez elle, ici, près de père et près de Brandon. » Il l'entendait encore retentir son cri - Promets-moi -, dans la chambre où l'odeur du sang se mêlait au parfum des roses. « Promets-moi, Ned ! »... il revoyait enfin la paume s'ouvrir et répandre, noirs et fanés, les pétales de roses.
    (AGOT, Tome 1, Chapitre 5, Eddard)

    #30181

    Brunwolf3
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    « Oh Woupidou, je  veux poignarder comme vous ♫

    Tuer comme vous faire comme vous touuuut ♫

    Un loyal comme moi ♫ Pourrais-je croire?

    C’est vrai parfois,peut être une harpie comme vous »

    Brun Wo Love chantonnait cet air tout le temps, dans l’espoir qu’il sera un harpon un jour, ou au moins un de leurs agents.

    « Tu sais, dit-il à son camarade de garde, ça serait bien si la harpie tuait Daenerys, tu ne trouves pas? »

    #30205

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1080

    C’est bien plus tard qu’ He’rr Gra’ymarz passa dans le quartier de Mazdhan (et donc il n’entendit pas les appels à sa personne ou les ritournelles séditieuses). En effet, après avoir prié la déesse dans sa chapelle personnelle, il avait reçu une vision sur une boisson qui serait mise en vente en primeur à cet endroit. Certes, « Sthanys levrayroy » , ça ne faisait pas vraiment rêver. Sauf si levrayroy épousait notre Reine, bien entendu mais il y avait loin de la coupe aux lèvres.

    Le conseiller se dit tout de même que sa piété récompensée par des promesses d’alcool, c’était quand même un peu tristoune. Surtout qu’en plus, aucune trace du dit cocktail dans le quartier. Pourtant une déesse ne pouvait pas se tromper, ce serait folie de penser cela. Ou bien elle s’était ri de lui. Ou il était arrivé trop tôt.

    Il était arrivé trop tôt, oui, c’était forcément ça

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #30209

    Potyroky
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 28

    Alors qu’il effectuait une ronde dans le temple des grâce du dédale de Mazdhan, la grâce Po’thzy Rho’qhy marmonait:

    « humm encore à moi de faire le sale boulot et de surveiller un minimum se quartier crasseux, pas même un sénéchal pour superviser tout ça, Meereen n’est plus ce qu’elle était; si seulement notre reine pouvait avoir un peu plus confiance en elle qu’en ses conseiller aussi nobles soit-ils. »

    Tandis que sa besogne se poursuivait, il perçut avec intérêt les bribes d’échos d’une chanson venant des arènes, il ne comprit pas tous le sens de cette chansonnette et ne pus en déterminer l’auteur mais un pressentiment lui glaça les entrailles et le fit se retourner sur lui même et zyeuter tous les alentours avec une peur qui commençait à émerger. Il s’approcha alors d’un balcon et contempla cet angoissant horizon silencieux. 

    « Mon dieu, ça commence… »

    #30220

    Prydain
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 24

    Le dédale était un curieux quartier, sombre et très ancien. On pouvait voir les différentes strates d’histoire de la cité. A la lueur de sa lampe à huile, munie de panneaux de verre bleu pâle, ces lieux revêtaient une apparence inquiétante. Les fenêtres étaient comme des orbites vides, de crânes géants;  et les passages vides, délabrés, semblaient des bouches ouvertes de momies putréfiées. Prydain s’engouffra dans le temple, pour accomplir ses dévotions. Il y avait quelque chose dans l’air, une sombre menace. Mais que faisait donc le guet de la cité, pour nettoyer ce quartier de ces rufians, et autre tire-laines, tous à l’affût d’un mauvais coup et serviteurs de l’affront à la reine.   » Tous des séditieux », pensa t-il.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  Prydain.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par  Prydain.
    #30226

    Corondar
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 232

    Khorondhar avait obtenu ce qu’il voulait : patrouiller dans les beaux quartiers. Il devait l’admettre, c’était pure vanité et envie. Maintenant qu’il était un homme libre il se mettait à rêver : peut-être qu’un jour il pourrait habiter là, aux pieds des grandes pyramides, peut-être qu’un jour on le regarderait avec révérence, peut-être, oui peut-être…

    Mais d’ici là, il y avait du travail à faire, beaucoup de travail…Sécuriser les quartiers de la place centrale, et, surtout, tranquilliser ses riches habitants. La tension était palpable, la ville bruissait de rumeurs, on parlait de harpies, d’assassins dans l’ombre. La Bête d’Airain ne savait que penser de tout cela. On lui parlait de politiques, et ça aussi il n’y entendait pas grand chose.
    Mais on lui demandait de faire respecter l’ordre, et ça il savait faire. Et il comptait bien remplir son devoir. Pour la Reine, et pour ses dragons pensa t il avec un sourire niais sur les lèvres. Le masque d’Airain était parfois bien utile se dit-il, ça vous éviter quelque embarras parfois.

    #30257

    Lady Morwen
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Il avait toujours eu un sixième sens particulièrement aiguisé. Et depuis plusieurs jours ce sixième sens lui indiquait que quelque chose de mauvais allait s’abattre sur Meereen. Quelque chose de très mauvais. Comme une pénurie d’araignées sautées à la sauce cannelle-hibiscus ou de sauterelles au miel saupoudrées de graines de pavot. Une pénurie de bouffe, ça faisait toujours peur à Morvehn zo Ladi. Ses nouveaux camarades postés au Arènes étaient rassemblés devant la caserne. « … que la reine fera quelque chose?… » « … ils de la Harpie » « Woupidou » Quelques bribes de conversation lui parvenaient, mais Morvehn ne leur prêtait que peu d’attention. La jeune Bête d’Airain avait cru comprendre que la situation politique à Meereen était un peu instable, mais il n’y comprenait vraiment rien. « Ah! » s’écria-t-il, mettant enfin la main sur la jarre de gâteaux à la gelée de banane grillée qu’il cherchait depuis trois jours.

    « A story must be told or there’ll be no story, yet it is the untold stories that are the most moving. »
    — J.R.R. Tolkien, lettre 96

    #30328

    Odeon
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 232

    Devant Odéon se tenait son masque d’airain, un masque de grenouille. D’aucun s’en serait offusqué Odéon n’en avait cure. « Un animal insignifiant pour un homme insignifiant » pensa t’il. « C’est dangereux, n’importe qui peut se trouver sous un tel masque ».  C’était la consigne de porter durant les patrouilles ce masque afin de cacher son identité et éviter ainsi toutes représailles contre soi ou sa famille, mais Odéon n’avait plus personne pour qui s’inquiéter, il avait toujours été esclave.

    La majorité de sa vie, il l’avait passée dans la ville de Qarth qu’on disait la plus belle cité du monde, les esclavagistes ne se privaient pas de rappeler qu’une telle majesté ne pouvait être atteinte qu’à travers le travail des milliers de mains ramenées des quatre coins du monde comme esclaves. Odéon ignorait d’où il venait avant d’être esclave, il se souvenait seulement de la mer et d’un bateau. Un jour un esclave lui avait dit qu’au vue de sa couleur de peau il était sans doute un ghiscari. Les Ghiscaris pratiquent eux aussi l’esclavage mais il n’est pas rare que la frontière entre maître et esclave se brise et que les hasards de la vie plonge un homme dans la misère. Une chose était sure si personne ne l’avait jamais réclamé il était un ghiscari de seconde zone, un moins que rien. Il aurait pu être du nombre des centaines d’enfants envoyés à Astrapor pour être formé aux arts de la guerre et devenir ainsi un Immaculé mais le destin en décida autrement. Il fut acheté par un homme dont il ignorait le nom mais qui travaillait pour l’Impolu Mathos Mallarawan. On l’avait acheté pour faire de lui un garde, les premières années Odéon avait été chargé de toute sorte de tache subalterne mais bien vite il avait appris le maniement des armes. On l’avait bien traité, Mathos Mallarawan avait conscience qu’un esclave qui avait à perdre son gite et son repas était un esclave qui vous serait fidèle, bien souvent Odéon avait pris conscience qu’il redoutait qu’on le vende ou même qu’on le libère et cette peur faisait de lui un serviteur dévoué. Il escortait son maître dans la cité, s’assurait que rien n’était volé dans les entrepôts ou allait collecter les dettes de débiteur, une fois il fit même un voyage en bateau qu’il devait défendre contre d’éventuels pirates. Est ce qu’il tua des gens? Oui, il ne se souvenait plus qui ni combien mais cela n’avait pas d’importance « le maître ordonne le serviteur obéi » la seule règle à Qarth est de ne pas toucher aux Treizes, aux Impolus, à la Fraternité Tourmaline ou à la Guilde des Épiciers mais aussi de se méfier des Conjurateurs et des mystères les entourant. Il y a pourtant 4 ans le destin d’Odéon bascula quant il partit avec Saathos un des marchands à la solde de Mathos vers la cité d’Astrapor. Astrapor est l’une des cités ghiscari les plus pauvres mais aucun qarthien ne cracherait sur une pièce d’or qu’il pourrait obtenir. Saathos devait organiser le commerce des épices de son maître avec la cité, Odéon lui devait s’assurer qu’il ne lui arrive rien. Les 3 ans passés à Astrapor furent étranges pour Odéon pour la première fois il voyait son pays d’origine, mais surtout la vue des Immaculés dans la rue créait chez lui un sentiment étrange « j’aurai pu être à leur place » pensait-il et cette idée le dérangeait. Pourtant Odéon fini par prendre conscience que sa situation n’était pas si différente de celle de ces eunuques, lui aussi était devenu une machine sans âme prête à tout pour son maître, « la différence entre eux et moi, c’est qu’en combat loyal je n’aurais aucune chance contre un Immaculé ». Voilà ce qu’il était, un demi immaculé acheté et entraîné uniquement parce qu’il coûtait moins cher que ce que leurs Bontés d’Astrapor auraient exigé pour sa formation, un moins que rien! Pour la première foie Odéon pleura sur sa condition. Aussi quand Daenerys ordonna le massacre des Maîtres d’Astrapor pour la première fois Odéon désobéi. Il abandonna Saathos et parti dans la rue en homme libre, qu’arriva t-il au marchand, Odéon l’ignore, peut-être eu t’il la présence d’esprit de relâcher tous ses esclaves avant que les Immaculés ne déboulent dans sa maison à moins qu’il n’ait rejoint leurs Bontés dans la tombe. Ça n’avait plus d’importance, Daenerys partit briser les fer des autres cités ghiscari et Odéon se joignit à l’immense foule d’esclaves la suivant. Toute sa vie il avait été un moins que rien mais aujourd’hui il faisait parti du marteau qui secourrait les terres du monde et briserait les chaines des esclaves.

    « Je suis peut être encore une grenouille mais demain quand je défendrai notre reine je serai un loup et si je dois mourir pour elle se sera en dragon ». Odéon regarda son masque de de grenouille et son cœur s’empli de fierté! « Il est temps de changer la face du monde! » 

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par  Babar des Bois. Raison: Les fautes :'(

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #30379

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1080

    Journée éprouvante pour He’rr Gra’ymarz. Il avait commencé par bien travailler, puis il avait voulu goûter à ce nouveau cocktail et aucune trace du tavernier. Il en était à se demander s’il ne devrait pas y avoir une loi pour rendre obligatoire la présence de taverniers à cocktails en ville. Ou alors ouvrir des entrailles d’animaux pour vérifier si la déesse avait raison s’il avait bien compris ce que la déesse avait dit. Il rentra dîner frugalement chez lui avant d’aller prier dans sa chapelle personnelle.

    Puis, pour profiter de la fraîcheur, il alla se promener en ville, tant que c’était calme. Enfin, calme, ça ne l’était pas vraiment. En effet, en fin de soirée, plein de gens criaient « On est dans l’dédale, on est dans l’dédale ». He’rr Gra’ymarz ne voyait pas ce qui était si étonnant là dedans, il haussa les épaules, ne chercha pas à comprendre et rentra chez lui.

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #30387

    Jean Neige
    • Pas Trouillard
    • Posts : 586

    « D’ABORD J’AI EU PEUR, J’ÉTAIS PÉTRIFIEE ! »

    Il était presque nuit noire lorsque, à des heures tardives, une bête d’Airain qui ne trouvait décidément jamais le sommeil s’était décidée à réveiller le reste des dormeurs du dédale par solidarité. Sous son masque de renard, la jeune fille aux couettes bleues tirait sur ses cordes vocales, jusqu’à leur derniers retranchements.

    « Comment pourrais-je vivre encore avec toi à mes côtés?
    Depuis j’ai passé tant de nuits à me dire que tu étais bien mort,
    à ne plus y croire…
    Et puis je me suiiiis habituéééée !

    Et tu reviens! Harpon sournois!
    Avec ce regard qui se teint sous ce sombre visage masqué…
    J’aurais dû changer ma serrure ou juste me barricader,
    Si j’avais pu imaginer que tu reviendrais nous troubleeeer!

    Sors de ma ville! (Sors de ma ville!)
    Ne reviens plus! (Ne reviens plus!)
    Car désormais toi et tes potes n’êtes plus les bienvenus!
    J’ai trop pleuré j’ai envie de vivre aujourd’hui,
    De t’oublier!
    Et tant que je serai aimééééée,

    Je survivrai!
    Je survivrai!
    J’ai tellement à Meereen de choses à faire que je préfère te diiiire !

    N’essaie pas de m’attendrir,
    Non n’essaie pas de revenir;
    Je survivrai…
    JE SURVIVRAI ! »

    Jeanne zo Ige se mit à sauter frénétiquement en tapant du pied, se déchaînant sur son luth, entonnant des paroles dépourvues de sens.

    « Laaaa, lalalaaaaaalaaaaaaa! Lalalalalalaaaaaaa,
    Lalaaa, laaaaalaaaaaaa! Lalalalalalaaaaaaaaa,
    Lalaaa lalalalalalalalalaaaaaa,
    Laaaaaaa, laaaaaa !

    On est dans l’dédale ! On est dans l’dédale! On est, on est, on est dans l’dédale! WOUH!

    On est dans l’dédale ! On est dans l’dédale ! On est, on est, on est dans l’dédale ! »

    « There was a woman, first time I'd found someone who was truly alive. At least, that's what I thought. She was... the part of me I'd lost somewhere along the way, the part that was missing, that I'd been longing for. » – Spike Spiegel, Cowboy Bebop

    #30393

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1080

    C’est l’heure du nougat à la mode !!!

    Spoiler:

    Ah cette basse… et puis le solo à la fin

     

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #30409

    Hohenry
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 20

    Le conseiller Owen Ry sirotait tranquillement un Stannys Levraroy.

    -Pas mal… Assez bon en fait! J’ai bien fait de suivre la suggestion de He’rr Gra’ymarz de me fondre à la culture meereeniene. Cette boisson, puis cette voix si mélodieuse que j’ai entendu en me promenant dans le dédale tout à l’heure. À qui appartenait-elle déjà? Ah oui ! la bête d’airain Jeanne zo Ige. Il faudrait la présenter la reine, ça pourrait la détendre…

    En songeant à Daenerys Targaryen, Owen Ry repensa à tous le chemin qu’il avait parcouru. Ils avaient bien ri de lui, à la Citadelle, lorsqu’il  avait palqué son apprentissage de mestre pour parcourir l’Orient. Mais sa décision s’était révélée payante : il s’était retrouvé au bon endroit au bon moment. Il était en effet présent à Meereen lorsque Daenerys avait pris la ville, et les quelques maillons qu’il avait eule temps de forger avant de quitter Villevieille s’étaient révélés bien utile pour la reine dragon. De fil en aguille, il avait pu intégré son haut conseil.

    -Qui sait, lorsque la Reine reprendra les Sept Couronnes, peut-être me nommera-t-elle Grand Mestre!

    Il est vrai qu’il n’avait pas terminé sa formation, mais trois dragons devraient aissément convaincre les archimestres.

    L’heure n’était toutefois pas à la rêverie. De nombreux rapports indiquaient que des gredins s’appelant eux-mêmes fils de la Harpie s’activaient dans l’ombre pour détrôner la reine. En tant que conseiller, Owen Ry devait tout faire pour mettre un terme à cette menace. Une pile de rapports à éplucher l’attendait d’ailleurs… mais ces rapports allaient attendre qu’il finnise son Stannys Levrayroy naturellement.

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par  R.Graymarch. Raison: italiques
    #30414

    Raff-Tout-Miel
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 167

    -Maître! Maître!

    Rafford ne sût pas ce qui le réveilla en premier. Etait-ce les glapissements de son valet Baroch, la pluie qui se mit a tomber, ou cet unique éclair qui l’aveugla? Baroch se tenait au dessus de lui armé d’une palme géante pour le couvrir de la pluie.

    -Grbldmbquesstuveux, Baroch?

    -Le fleuve a débordé, messire, nous avons été surpris par ce débordement et la pyramide est inondée du rez-de-chaussée au premier étage.

    -Mais… Et la cave? Nos réserves de vin? Nos victuailles?

    -Nous avons perdu la moitié de notre vin et de nos victuailles lors du retrait du fleuve, et une poule a miraculeusement survécu.

    -Rien d’Autre?

    -Si, un quart de nos affranchis ont été emportés dans le fleuve. Que devons-nous faire?

    -Bon, tues la poule, j’ai faim, c’est l’heure de manger.

    Raff était contrarié. Il était content d’avoir trouvé tout ce pinard à son arrivée dans cette pyramide, mais la malchance avait décidé de s’en mêler. « Les dieux sont de sacrés soiffards » éructa-t-il. Pour l’heure il devrait se contenter de cette poule. Ses pas réguliers et ceux non moins réguliers de Baroch faisaient du tapage dans toutes ses flaques d’eau. La pluie s’était arrêtée.

    -Devons-nous lancer une équipe de recherche pour récupérer nos disparus?

    -Qu’elle guette les bords de la rive, et veuillez aussi mettre tout leurs biens à l’abri dans la salle des coffres afin de ne pas tenter les voleurs pendant leur absence.

    -Oui, maître, vous êtes si prévoyant.

    -Pas de nouvelles de la Harpie?

    -Oh non. C’est calme en ce moment; les conseillers vaquent à leurs occupations, les bêtes d’airain veillent, mais rien ne s’agite. Certains Grands Maîtres sont également fort occupés en ce moment, l’un deux n’a même pas daigné vous répondre.

    -Peut-être est-il la harpie?

    Quand enfin ils arrivèrent, le reste de ses affranchis étaient en train de s’affairer au nettoyage. Baroch donna les ordres de son maître, puis ils pénétrèrent le long corridor que formait l’entrée pour se diriger vers la cave. La poule était là, les dévisageant quand ils firent leur entrée. La pauvre bête était encore affolée aussi se jeta-t-elle directement sur les intrus vers la sortie. Le sang de Raff ne fît qu’un tour, comme un réflexe, mais aussi parce qu’il avait faim, il dégaina son braquemart, et le sang gicla sur une formidable taillade. Il venait de tuer son déjeuner.

    -Bon, fais préparer cette poule aux cuisines, je meurs de faim aujourd’hui. Baroch? Raff regarda autour de lui quand il le vit au sol.

    Sa première mission de la journée venait de débuter. Il allait devoir engager un nouveau valet…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 2 jours par  Raff-Tout-Miel.

    "A toi de choisir mon gars. Ou t'affrontes les fantômes, ou t'en deviens un."

    #30416

    Geoffray
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 455

    G’eofffra’y apporta un Longu’Nuit Efiniih à l’Had’myn Nymph’adorah et aussi à l’Had’myn Bab’har. Il s’en servi un pour faire bonne mesure et regarda en bas.

    « Pfff, font vraiment n’importe quoi les ptits zigoto. On a pas idée de souillé un fleuve ou de se tuer! On peut en mourir! » Il regarda ses comparses et dit:

    « Mais pourquoi il font ça? Je comprend pas. La vie des humains est suffisamment courte pour ne pas avoir à la raccourcir d’autant plus? Pensent-ils que les morts nous font plaisir ou nous intéresse? »

    Plongé dans la perplexité, G’eofffra’y fit les cent pas dans le Phan’té’hon tout en buvant son verre.

    Voyant qu’il fallait quand même essayer d’aider les humains, il redescendit à son bar, et commença à y proposer le Sthanys levrayroy (que Bab’har avait appréciée). Les conseillers allaient en avoir besoin…

    Team Trop Dark Trop Piou xD

    Stannis: Her own father got this child on her? We are well rid of her, then. I will not suffer such abominations here. This is not King's Landing.

    #30428

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 786

    « Mais pourquoi il font ça? Je comprend pas. La vie des humains est suffisamment courte pour ne pas avoir à la raccourcir d’autant plus? Pensent-ils que les morts nous font plaisir ou nous intéresse? »

    Bah oui ! Quel coeur sensible ce Geoff, heureusement qu’il fait de bons cocktails, pensa Nymph’adorah.

    Ils sont tellement nombreux ces cloportes ! Une bonne guerre, il n’y a que ça de vrai ! Ca vous relance une économie, vous met sur des rails de découvertes scientifiques brillantes, évite la surpopulation…

    Aaaah comme elle avait aimé se balader sur les berges fumantes de la Néra dernièrement… Elle avait il y a peu de bons espoirs pour la petite à dragons qui voulait amener le feu et le sang à Westeros aussi, mais celle-ci semblait décidée à ne pas avancer et toujours rester en Essos… Peut-être que Nymph’adorah pourrait lui envoyer une petite pichenette histoire de faire avancer un peu les choses…

    ~~ Always ~~

    #30434

    Lady Morwen
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Vous êtes tous louches, à écrire du RP pour nous faire accroire que vous n’avez que ça à faire.

    Et les autres qui n’écrivent pas de RP, ça ne sert à rien de vous cacher, vous êtes louches.

    « A story must be told or there’ll be no story, yet it is the untold stories that are the most moving. »
    — J.R.R. Tolkien, lettre 96

    #30435

    O’Cahan
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 199

    La personne qui dit que ceux qui écrivent du RP sont louches, quand elle-même en écrit, est louche. :troll:

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #30437

    Lady Morwen
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 32

    Sauf que je ne me trouve pas louche, parce que je sais que je ne suis pas dans l’autre camp.

    « A story must be told or there’ll be no story, yet it is the untold stories that are the most moving. »
    — J.R.R. Tolkien, lettre 96

    #30446

    Babar des Bois
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 800

    Babh’ar la grise était contente ce matin. L’inondation de la pyramide de l’impertinent petit humain avait eu une conséquence inattendue : des centaines de bouteilles d’alcool étaient parvenues jusqu’à la mer – donc jusqu’à elle – . Bon, ok, yavait eu d’autres trucs pas terrible, comme des restes d’humain. tsss, décidément, ils n’apprendraient jamais ceux là. La mer n’était pas un dépotoir à corps humains enfin ! tsss Ni un dépotoir à quoi que ce soit d’autre.

    Elle rapporta les bouteilles au Phan’té’hon
    « héééé Geffray, ya plein de nouveaux trucs, faut qu’on teste ! »
    « Au fait, les conseillers sont contents du nouveau cocktail ? » Elle espérait que oui. Ils étaient gentils eux. Surtout He’rr Gra’ymarz avec sa petite chapelle. Elle réfléchit à un moyen de lui envoyer un signe. Peut-être qu’elle créerait une jolie et grande fontaine pour sa ville. Oui, ça c’était une bonne idée.
    Elle alla de ce pas gribouiller des plans.

    #30476

    Amy Silk
    • Frère Juré
    • Posts : 64

    La jeune Grâce Amy Silk se sentait inspirée. Depuis le jour où Bêtes d’Airain, Grâces et Grands Maîtres avaient été répartis dans les quartiers de Meereen, elle avait entendu un tas de jolies chansons. Apparemment la Bête d’Airain Jeanne zo Ige chantait souvent pour ses compagnons du Dédale de Mazdhan, mais dans le quartier des Arènes, il y avait aussi Brunwolf3 qui aimait pousser la chansonnette.

    Dans les temples de Meereen par contre, on entendait encore et toujours les mêmes quantiques désuets… et Amy en avait marre à la longue ! Elle se souvenait qu’enfant, elle chantait souvent avec sa mère dans les vignes de La Treille… Serait-elle capable d’écrire un chant ou deux ? Peut-être sur les événements qui se préparaient à Meereen ? Elle allait essayer. De toutes façons, elle avait beaucoup de temps libre. À part prier et réciter les sempiternels quantiques, il n’y avait rien à faire pour elle au temple.

    Can't stay at home, can't stay at school. Old folks say 'You poor little fool'. Down the streets I'm the girl nextdoor. I'm the fox you've been waiting for. Stone age love and strange sounds too. Come on, baby, let me get to you. Bad nights causing teenage blues. Get down ladies, you've got nothin' to lose. - Cherry Bomb - The Runaways

    #30502

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1080

    He’rr Gra’ymarz était sans trop d’espoir. Il avait fait une croix sur le cocktail attendu.

    Et pourtant, il était là, l’attendant presque. Dans le bar du tavernier G’eofffra’y au sourire éclatant, à la barbe rutilante et aux cheveux chauves. He’rr Gra’ymarz commanda un Sthanys levrayroy et le goûta. Forcément c’était moins bon que dans ces rêves. Sans doute le goût ferreux qui attaquait en bouche. Faut dire que le liquide était rigide (sacrée prouesse), noir (peu engageant) et dur. He’rr Gra’ymarz n’osa pas trop braver le tavernier, après tout il payait des taxes.

    – C’est du costaud, dites moi
    – Ah ben, je veux, c’est pour les Bêtes d’Airain les plus balaises.
    – Oui, j’ai souvent le palais plus raffiné. Vous avez pensé à quelque chose d’un peu plus fruité. Une pêche par exemple
    – Une pêche ?? Mais vous allez ruiner, mon Sthanys levrayroy ! Non, non , ça se boit comme ça. Mais c’est un goût acquis, repassez pour en reprendre un
    – J’y songerai, dit He’rr Gra’ymarz assez peu convaincu

    Alors que le conseiller revenait dans ses appartements, il entendit des prêtresses parler d’une fontaine dans le quartier. He’rr Gra’ymarz se dit « une fontaine de cocktails ??? Ici ? Ce serait sans doute un don des dieux mais ça risquerait de vite dégénérer alors qu’autour de lui ça chantait toujours « On est dans l’dédale ». Arrivé chez lui, il alla prier dans sa chapelle personnelle pour voir si la déesse pouvait l’éclairer à ce sujet

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

    #30507

    Amy Silk
    • Frère Juré
    • Posts : 64

    Can't stay at home, can't stay at school. Old folks say 'You poor little fool'. Down the streets I'm the girl nextdoor. I'm the fox you've been waiting for. Stone age love and strange sounds too. Come on, baby, let me get to you. Bad nights causing teenage blues. Get down ladies, you've got nothin' to lose. - Cherry Bomb - The Runaways

    #30508

    O’Cahan
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 199

    Une de mes chansons favorites remixée par Amy Silk. Parfait. <3

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par  O'Cahan.

    "For someone who was never meant for this world, I must confess I'm suddenly having a hard time leaving it. Of course, they say every atom in our bodies was once part of a star. Maybe I'm not leaving... maybe I'm going home."

    #30524

    Odeon
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 232

    Ouah tu nous avais caché tes talents de chanteuse @amysilk ! Je propose de te donner le titre de « Grace du chant »! C’est géniale de voir tout les talents que peut receler un forum! *_*

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 1 jour par  Odeon.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #30527

    R.Graymarch
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1080

    Ouah tu nous avais caché tes talents de chanteuse @amysilk !

    A part dans sa présentation, tu veux dire ? Oui, bien caché ^^

    Prochain challenge : Galazza sur l’air de L’Aziza 😀

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    Fondateur de la #TeamLoyalistsForeverUntilNow . Tu as joué à au moins 3 parties de DOH et as toujours été loyaliste ? Alors, rejoins-nous !!

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 83)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.