[Feu et Sang] Drôles d’histoires et clins d’œils

Ce sujet a 31 réponses, 19 participants et a été mis à jour par  Geoffray, il y a 1 mois et 1 semaine.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 32)
  • Auteur
    Messages
  • #68945

    Emmalaure
    • Pas Trouillard
    • Posts : 519

    Parce que l’histoire des Targaryens n’est pas faite que de sombres tragédies, ou parce que même au plus fort du drame, GRRM se montre facétieux et parvient à nous faire rire ou nous rappeler que ce n’est que de la littérature. Donc, ici, vous pourrez poster tous les clins d’œils, hommages, easter eggs, scènes qui vous ont bien fait rire (et parfois, y’en avait besoin !), ou même des passages où le maître s’auto-parodie.

    Je commence avec le bal des prétendantes, encore tout frais dans ma mémoire, où le pauvre ado incompris et mélancolique qu’est Aegon III est forcé d’assister au défilé de toutes les filles à marier de son royaume, et s’ennuie aussi ferme que le prince de Peau d’Âne.  Et puis patatras, il jette son dévolu sur une outsider qui fait une entrée fracassante sur le tard et se trouve être la plus jeune de toutes du bas de ses 6 ans. La Main d’Aegon qui voulait marier le jeune roi à son adolescente de fille et leur faire faire des enfants au plus tôt en est pour ses frais. J’ai adoré cette réécriture des bals des prétendantes, qui arrive comme couronnement surprise d’une longue suite de combinaisons politiques de la part de la Main, et qui – comme dans tous les contes – ne tourne absolument pas comme l’organisateur l’avait prévu. J’ai adoré aussi que GRRM nous en montre le côté sordide, c’est-à-dire les filles et femmes qu’on traite là comme du bétail à vendre.

    #68966

    Babar des Bois
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2689

    Orys Baratheon, première Main du Roi, demi-frère bâtard (supposément) d’Aegon le Conquérant, réussit à battre Walter Wyll, et se venge de la perte de sa main (le père de Walter lui avait coupé la main) en découpant les mains et les pieds de son adversaire. Sur le chemin du retour, Orys meurt de ses blessures. Mais son fils, Davos Mervault Baratheon rapport qu’il est mort le sourire aux lèvres, les mains et les pieds de son adversaire pendu autour de son cou « comme une guirlande d’oignons ».

    #hihihi

    #68977

    Bael la liche
    • Pas Trouillard
    • Posts : 544

    Quand Maegor décide de réunir une dream team avec ses bros pour tataner ceux qui le contestent dans un combat glorieux.

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #69069

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Quand Maegor décide de réunir une dream team avec ses bros pour tataner ceux qui le contestent dans un combat glorieux.

    Ce que j’ai apprécié dans ce passage, ce sont les parallèles que GRRM semble faire avec sa propre œuvre : Maegor qui se voit imposer un jugement des Sept par ses adversaires (qui savent qu’ils ont une bonne équipe) alors que lui-même n’a pas ses champions habituels à leur opposer (la Garde Royale est à Peyredragon) … Il se retrouve à exhorter la foule, avec à peu près le même succès au début que Dunk, bref, belle référence au Chevalier Errant, renforcée par le fait que le premier homme à répondre est un homme d’armes qui s’appelle « Dick Bean » … Bean est justement un des « noms de village » qu’utilisent Dunk et l’Œuf pour différencier les villageois au service de ser Eustace Osgris dans L’Épée Lige. (cf. Will Haricot).

    On remarquera aussi le combat entre Horpe et Massey, qui m’a fait penser à l’antagonisme entre Richard Horpe et Justin Massey dans ADWD.

     

    J’en ai deux ou trois autres en réserve :

    Je me demande si Harren le Rouge ne serait pas bâtard, puisqu’il se proclame « King of the Rivers » (un titre qui n’a jamais existé ailleurs dans l’histoire).

    Et sinon, en terme de clin d’œil farfelu :

    Lord Rupert Fallières, connu pour être le Fou des Batailles, menait les rangs des pieux qui avaient répondu à l’appel du Grand Septon ; […] Le Fou des Batailles occit deux chevaliers de la Garde Royale avant d’être lui-même tué par le sire de Viergétang.

    Drôle de coïncidence qu’un Fou (les Fallières ont un bouffon dansant et jonglant comme blason) se fasse tuer par le seigneur de Viergétang, quand on se souvient que l’histoire de Florian le Fol et Jonquil vient précisément de Viergétang …

    D’ailleurs, à la suite de son agression dans l’étang de Jonquil à Viergétang, Alysanne demande à avoir un bouclier-lige femme … qui ne sera autre que Jonquil Sombre … Y’a de ces coïncidences, je vous jure ! ^^

    #69123

    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1241

    Je me demande si Harren le Rouge ne serait pas bâtard, puisqu’il se proclame « King of the Rivers » (un titre qui n’a jamais existé ailleurs dans l’histoire).

    Pour le coup ça me fait plus penser aux Rois du Val qui se nommaient « Roi du Val », « Roi du Val et des doigts », « Roi du Val, des doigts et des montagnes de la Lune », « Roi de la montagne et du Val », etc. en fonction des zones qu’ils avaient rallié à eux.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #69126

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3814

    Mon clin d’œil préféré, c’est Aegon IV le sale mioche ^^

    On the eve of Smith’s Day, Larra of Lys gave Prince Viserys a second son, a large and lusty boy that the prince named Aemon. A feast was held to celebrate and all rejoiced at the birth of the new prince… save mayhaps for his year-and-a-half-old brother, Aegon, who was discovered hitting the babe with the dragon’s egg that had been placed inside the cradle.

    L’antipathie entre Aegon IV et Aemon le chevalier-dragon remonte à loin 

    ~~ Always ~~

    #69168

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Je me demande si Harren le Rouge ne serait pas bâtard, puisqu’il se proclame « King of the Rivers » (un titre qui n’a jamais existé ailleurs dans l’histoire).

    Pour le coup ça me fait plus penser aux Rois du Val qui se nommaient « Roi du Val », « Roi du Val et des doigts », « Roi du Val, des doigts et des montagnes de la Lune », « Roi de la montagne et du Val », etc. en fonction des zones qu’ils avaient rallié à eux.

    Effectivement, c’est l’explication la plus logique et celle que sous-entend Gyldayn : Harren le Noir s’intitulait « King of the Isles and the Rivers » mais son descendant autoproclamé, Harren le Rouge, n’a jamais vécu dans les îles de Fer (et comme tout bon Continental, il s’en fiche). Il ne prend donc que le titre de « King of the Rivers » … C’est du moins la version officielle.
    Sauf qu’il existait déjà des titres pour ça : « river king » « king of the Trident » ou encore « King of the Rivers and the Hills » qui n’ont pas le double sens que j’ai relevé (encore que pour le dernier …). Harren le Rouge est le seul à se parer de ce titre. Ne s’est-il pas rendu compte du double-sens ? Ou est-il volontaire ? Impossible à dire avec un personnage aussi secondaire. 😉

    #69182

    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 286

    Le fait qu’il y ait un Samwell Tarly dit « le sauvage », assoiffé de sang et grand guerrier ^^

    #69205

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Le fait qu’il y ait un Samwell Tarly dit « le sauvage », assoiffé de sang et grand guerrier ^^

    Randyll devait avoir tellement d’espoir. Il a dû être tellement déçu.

    Puisqu’on en parle … Vous avez remarqué qu’outre Sam le Sauvage, il y avait une seconde référence à « Sam Tarly » dans Fire and Blood ?

    Spoiler:
    L’épouse d’Ormund Hightower (qui se marie ensuite avec son beau-fils, lord Lyonel Hightower) s’appelle lady Samantha … Sam, pour les amis. Au détour d’un chapitre, on apprend qu’elle est la fille de lord Donald Tarly. ^^
    #69212

    Emmalaure
    • Pas Trouillard
    • Posts : 519

    Puisqu’on en parle … Vous avez remarqué qu’outre Sam le Sauvage, il y avait une seconde référence à « Sam Tarly » dans Fire and Blood ?

    Ah oui, oui, oui, celle-ci je l’aime bien, la lady qui vit 15 ans dans le péché avec son jeune lord Hightower ! Je me suis d’ailleurs demandé si ça n’anticipait pas une affirmation progressive de son caractère de la part de Sam. Et une vraie prise de liberté par rapport à sa famille et beaucoup de conventions sociales. Ce serait plaisant qu’il ait droit à sa « happy end », et que ce soit Jon qui l’ait sauvé en l’envoyant loin du Mur.

    #69298

    Petyr Blackfyre
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 175

    J’ai lu ADWD assez tard, et avant ça, je fouillais sur le wiki à la recherche des origines de la saga… Et puis, à un moment, on nous parle d’un roi : Hugor de la Colline… Est-ce que j’ai vraiment besoin d’en dire plus ? Tu en apprends pas mal sur Tyrion dans ce cinquième livre, et surtout tu commences à comprendre son caractère vraiment ambitieux : le personnage n’a vraiment peur de rien, il harcèle (peut être un peu fort, non ?) Tywin pour Castral Roc, il se voit en roi d’Andalos (ça devait être dans ce coin là je crois)… Mais c’est pour ça qu’on l’aime bien.

     

    "Même les Dragons ont fini par brûler à Valyria"

    #69304

    Pandémie
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1430

    J’ai lu ADWD assez tard, et avant ça, je fouillais sur le wiki à la recherche des origines de la saga… Et puis, à un moment, on nous parle d’un roi : Hugor de la Colline… Est-ce que j’ai vraiment besoin d’en dire plus ? Tu en apprends pas mal sur Tyrion dans ce cinquième livre, et surtout tu commences à comprendre son caractère vraiment ambitieux : le personnage n’a vraiment peur de rien, il harcèle (peut être un peu fort, non ?) Tywin pour Castral Roc, il se voit en roi d’Andalos (ça devait être dans ce coin là je crois)… Mais c’est pour ça qu’on l’aime bien.

    Attention si jamais, nous sommes ici en section des ouvrages non parus en FR. Mieux vaut prévenir que guérir: si TWOIAF et ADWD sont déjà traduits, ce n’est pas le cas de la seconde moitié de Fire and Blood.

    #69546

    Kevan
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 142

    Catégorie humour macabre, les meurtres successifs des trois grands mestres osant s’opposer (plus ou moins ouvertement) à Maegor est quelque chose que je m’attendrais plus à voir dans un sketch des Monty Python. De même que la mort grotesque de cet enfoiré de Jon Roxton, qui glisse sur la tripaille de Hugh Hammer. Ou encore Gyldalyn se demandant pourquoi tant de vols de pieds d’hommes illustres.

    Moins sordide, on a Kermitt Tully que sa jeunesse rend « vert » ou son frère Oscar « le Grincheux ». L’apogée de la maison Tully, mesdames et messieurs !

    Et pour la référence à la saga principale, on a Sandoq Clegane, combattant défiguré qui protège un prince et à une relation spéciale avec une princesse à travers la musique.

    Méfie toi de l'homme d'un seul livre. A tous les coups, c'est un taré qui a appris par coeur les personnages quaternaires.

    #69725

    Yavanna
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 286

    Le fait que le premier exploit de Maegor à l’épée, à l’âge de trois ans, ait été de trucider un chat.. ça vous rappelle pas un Joffrey ?

    #69748

    Orion
    • Pas Trouillard
    • Posts : 561

    Le fait que le premier exploit de Maegor à l’épée, à l’âge de trois ans, ait été de trucider un chat.. ça vous rappelle pas un Joffrey ?

    Oui ou Aerion, qui jette celui de son frère dans un puit. Pourquoi tant de haine envers ces pauvres bêtes?

    #70027

    Aurore
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1674

    Le fait que le premier exploit de Maegor à l’épée, à l’âge de trois ans, ait été de trucider un chat.. ça vous rappelle pas un Joffrey ?

    Oui ou Aerion, qui jette celui de son frère dans un puits. Pourquoi tant de haine envers ces pauvres bêtes?

    Parce que les dragons voulaient dominer le monde et que les chats sont leurs rivaux dans cette ambition 😀

    Je trouve rigolo de voir un Kermit qui devient « vert », vu le clin d’œil aux Muppets.

    #70081

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Je viens de me rendre compte d’une histoire extrêmement triste … celle du fils de Jeyne Ouestrelin et d’Alyn Tarbeck.

    Lady Jeyne de la maison Ouestrelin avait été mariée à Alyn Tarbeck, qui avait péri avec le prince Aegon dans la bataille sous l’OEildieu. Quelques mois plus tard, elle avait donné à son défunt seigneur un fils posthume. […] La présence au mariage du fils de lady Jeyne et des trois garçons de lady Elinor garantissait qu’elles joueraient leur rôle durant la cérémonie, […] Le fils de la reine Jeyne fut confirmé comme sire du Château Tarbeck et envoyé à Castral Roc pour y être élevé comme pupille de Lyman Lannister.

    […]

    Une moitié d’année plus tard, Edwell Celtigar, Main du Roi, annonça que la reine Jeyne attendait un enfant. […] Trois lunes avant la date prévue, la reine Jeyne dut s’aliter à cause du commencement soudain des douleurs de l’enfantement et elle accoucha d’un enfant mort-né […]. D’ailleurs, la1 mère ne survécut guère à l’enfant.

    Le petit naît en 44, un an après la mort de son père, et sa mère lorsqu’il a trois quatre ans (47) … Mais c’est pas fini … Devinez qui meurt pendant l’épidémie de Frissons en 59 :

    Lyman Lannister, le puissant sire de Castral Roc, fut emporté, ainsi que divers autres seigneurs des Terres de l’Ouest ; lord Marpheux de Cendremarc, lord Tarbeck de Château Tarbeck, lord Ouestrelin de Falaise.

    Il s’agit sûrement du fils d’Alyn et Jeyne, puisqu’il avait été confirmé comme lord de Château Tarbeck et qui serait mort à 15 ans.
    Je pense que GRRM n’a pas fait exprès, mais il a fait de la vie de cet enfant une histoire presque aussi triste que celle de Maegor Tourelles.

    #70085

    FeyGirl
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2307

    Quelques mois plus tard, elle avait donné à son défunt seigneur un fils posthume.

    Le petit naît en 44, un an après la mort de son père

    Quelques mois, pas un an, sinon ce n’est pas son père 🤣🤣🤣 !

    Mais dans un monde où la magie existe, on ne sait jamais 😀 !

    Edit : pour le fond, la mort d’un adolescent (et d’un enfant) est effectivement triste pour un lecteur du XXIème, mais ici nous sommes dans un univers où l’espérance de vie est faible. Les parents savent très bien que tous les enfants n’atteindront pas l’âge adulte, et c’est intégré dans la culture.

    Par exemple, dès le début de l’histoire, nous apprenons les circonstances de la mort de Mycah, le fils du boucher, et cela ne soulève pas le cœur des protagonistes, à quelques exceptions près. J’imagine que dans ce type d’univers, les personnes acceptent beaucoup plus la mort de jeunes que nous. En fait, ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter, parce que cela arrive souvent (maladie, etc).

    Je me rends compte que c’est un peu HS avec le topic …

    #71305

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Une des choses que j’ai bien aimé dans F&S, c’est de retrouver des expressions ou des éléments iconiques de la saga principale … On sent que GRRM s’amuse à glisser des référence subtile à son histoire phare.

    Le titre du troisième chapitre: « Three Heads Had the Dragon—Governance Under King Aegon I »

    Trois têtes a le dragon … une prophétie bien connue. Après la Conquête, les trois têtes étaient celles d’Aegon, Rhaenys et Visenya … exactement le triptyque que Rhaegar tente de naître : il a Rhaenys, il a Aegon … il lui manque Visenya, comme le fait remarquer Daenerys. 😉

    « Aegon, disait-il à une femme qui, couchée dans un grand lit de bois, donnait le sein à un nouveau-né. Se peut-il meilleur nom pour un roi ?
    — Composeras-tu une chanson pour lui ? demanda la femme.
    — Il en a déjà une, répliqua l’homme. Comme il est le prince qui fut promis, sienne est la chanson de la glace et du feu. » Il leva les yeux, ce disant, et, à la manière dont son regard croisa celui de Daenerys, elle eut l’impression qu’il la voyait, là, debout en deçà du seuil. « Il doit y en avoir cependant une autre, ajouta-t-il sans qu’elle parvînt à savoir s’il s’adressait à sa compagne ou à elle-même. Le dragon a trois têtes. » Il gagna la banquette de la fenêtre, prit une harpe et laissa ses doigts courir avec légèreté sur les cordes d’argent. Une douce tristesse envahit la chambre et, tandis que lui-même et l’épouse et le nourrisson s’évanouissaient comme brume à l’aube, seuls s’attardèrent des accords épars qui talonnaient la fuite de Daenerys.
    ACOK, Daenerys IV.

    Elle n’en poursuivit pas moins : « Sienne est la chanson de la glace et du feu, disait mon frère. […] Lui et une femme alitée qui donnait le sein à un nouveau-né. En lui affirmant que l’enfant était le prince des prédictions, mon frère l’invitait à le nommer Aegon.
    — Il eut en effet le prince Aegon, son héritier, de son épouse Elia de Dorne, admit ser Jorah. Mais si c’était là le prince promis, la promesse alla se fracasser contre un mur en même temps que son crâne par la grâce des Lannister.
    — Je n’oublie pas, dit-elle tristement. Ils assassinèrent aussi la fille de Rhaegar. Rhaenys, elle se nommait, comme notre aïeule, la sœur d’Aegon. Manquait une Visenya, mais Rhaegar n’en assurait pas moins que le dragon avait trois têtes.
    ACOK, Daenerys V.

     

    Sinon, comme je l’ai déjà dit ailleurs, Gyldayn parlent des « hellhorns » de Valyria … ce qui renvoie à la trompe dont se sert Euron lors des états généraux (Dompte-dragon) qui est elle-aussi qualifié de hellhorn.

    His Grace grieved for Prince Aemon until the end of his days, but the Old King never dreamed that Aemon’s death in 92 AC would be like the hellhorns of Valyrian legend, bringing death and destruction down on all those who heard their sound.

    Sa Grâce porta le deuil du prince Aemon jusqu’au terme de ses jours, mais le Vieux Roi n’imagina jamais que la mort d’Aemon en 92 serait comme les trompes d’enfer de la légende valyrienne, qui apportaient la mort et la destruction à tous ceux qui entendaient leur son.

     

    Dernier point relevé aujourd’hui : le clin d’œil concernant l’obsidienne. Il y a un personnage dans tout F&B qui lui est associé … et sans surprise, c’est à un moment crucial de l’histoire (mon moment préféré) :

    Lord Rogar parle de trahison devant le conseil restreint, personne n’ose répliquer … Soudain :

    Ce fut la reine Alyssa qui rompit le charme, à travers ses larmes. « Je suis la reine régente, leur rappela-t-elle. Jusqu’à ce que mon fils parvienne à sa majorité, vous servez tous selon mon bon plaisir. Y compris la Main du Roi. » Quand elle se retourna vers le seigneur son époux, Benifer nous dit que ses yeux étaient durs et sombres comme de l’obsidienne. « Votre service ne me satisfait plus, lord Rogar. Laissez-nous, rentrez à Accalmie, et nous n’aurons plus nulle cause d’évoquer encore votre trahison. »

    #102708

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5662

    Champignon, qui se serait dissimulé dans une barrique de vin pour fuir la morosité du Donjon Rouge et « trouver un lieu où les hommes se rappelaient comment on rit ».

    Un nain qui se cache dans une barrique de vin pour quitter le Donjon Rouge et traverser le Détroit incognito sur un bateau…

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #102834

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1600

    Champignon et les tonneaux, une grande histoire d’amour.

    Sinon, un joli jeu de mots. Ceux qui ont terminé la Danse des Dragons l’apprécieront, et ceux qui ont lu ma théorie sur Mollander comprendront pourquoi je l’ai souligné dans Feu & Sang ^^ :

    « Aegon II would be found in time, “hiding under some rock,”…

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #103067

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5662

    Willam Stackspear…

    Lorenzo the Magnificient from Florence, Lysandro the Magnificient from Lys

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #104717

    Erwann le Barde
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 10

    Y’en a une qui m’a bien fait rire, mais peut-être que ce n’est qu’un hasard…

    Est-ce que le Ned Bean, surnommé Black Bean, marin et second du vieux tonton Peake au début du règne d’Aegon III, n’est pas un petit clin d’oeil à Sean Bean, interprète de Ned Stark dans la série?

    #104737

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Y’en a une qui m’a bien fait rire, mais peut-être que ce n’est qu’un hasard… Est-ce que le Ned Bean, surnommé Black Bean, marin et second du vieux tonton Peake au début du règne d’Aegon III, n’est pas un petit clin d’oeil à Sean Bean, interprète de Ned Stark dans la série?

    Je l’avais relevé aussi et je doute que ce soit un hasard… par contre, pourquoi évoquer aussi le personnage de barbe noire (black beard) en parlant justement de la barbe de Ned, surnommé Black Bean ? Des idées d’explication  ?

    #108324

    Ser Pierre
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 3

    J’ai lu ADWD assez tard, et avant ça, je fouillais sur le wiki à la recherche des origines de la saga… Et puis, à un moment, on nous parle d’un roi : Hugor de la Colline… Est-ce que j’ai vraiment besoin d’en dire plus ? Tu en apprends pas mal sur Tyrion dans ce cinquième livre, et surtout tu commences à comprendre son caractère vraiment ambitieux : le personnage n’a vraiment peur de rien, il harcèle (peut être un peu fort, non ?) Tywin pour Castral Roc, il se voit en roi d’Andalos (ça devait être dans ce coin là je crois)… Mais c’est pour ça qu’on l’aime bien.

    A la relecture de ADWD, j’avais remarqué que le choix du nom Hugor Colline (Hugor Hill si l’on souhaite conserver le nom de bâtardise des Terres de l’Ouest) était en fait préparé. Dans le chapitre de Tyrion qui précède la rencontre avec Griff, la discussion entre Tyrion et Illyrio dévie sur ce fameux Hugor de la Colline. On peut penser que la discussion étant assez fraîche dans l’esprit de Tyrion, il choisisse ce nom assez naturellement (d’autant qu’il permet de broder assez facilement une histoire cohérente autour de cette identité d’emprunt).

    #114626

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1600

    Tiens, avec six mois de retard, je comprends un jeu de mots (intraduisible) qui m’avait échappé. La formulation m’avait paru étrange, j’avais cherché des crackpot theory sans succès, et en fait c’était juste une expression idiomatique  qui m’échappait.

    Ca a lieu dans le chapitre Naissance, Mort et Trahison sous le règnes de Jaehaerys Ier, quand Androw Farman, le mari officiel de Rhaena, fait sa méga dépression largement mâtinée d’alcoolisme (un splendide passage de réalisme social au milieu d’une oeuvre de Fantasy, au passage).

    Il y a ce passage, quand Androw, qui vient d’assassiner plusieurs personnes pour faire souffrir sa femme, est démasqué:

    Un échanson, un serviteur, c’était ainsi qu’elles me voyaient. Le gentil petit Androw. Androw, cette plaisanterie. À quoi
    pouvais-je être bon, sinon à tomber de dragon ?

    En VO: What could I do, but fall off the dragon?

    La phrase est une référence à un passage quelques pages plus haut:

    Quand Rhaena s’envola pour Port-Réal afin d’informer le roi Jaehaerys du larcin, Androw proposa de l’accompagner. Sa femme refusa avec dédain. « À quoi cela servirait-il ? Que pourrais-tu réussir à faire, sinon tomber du dragon ? »

    Mais c’est aussi, et c’est cela qui m’échappait jusqu’alors, une réinterprétation de l’expression idiomatique « to fall off the wagon », qui signifie plus ou moins en anglais « (re)tomber dans l’alcoolisme ».

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #115003

    Pat le petit porcher
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 47

    Mais c’est aussi, et c’est cela qui m’échappait jusqu’alors, une réinterprétation de l’expression idiomatique « to fall off the wagon », qui signifie plus ou moins en anglais « (re)tomber dans l’alcoolisme ».

    Joli ! merci pour l’info, je n’aurais jamais deviné ça.

    #115065

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Tiens, en passant, une autre auto-référence (dans la lignée des deux Sam Tarly) assez sympa et dur à débusquer : vous vous souvenez qu’une certaine prêtresse rousse s’appelait « Melony » avant de prendre le nom de Mélisandre ?

    Coïncidence et hasard ! Il y a dans Feu et Sang une Melony Piper, décrite comme « une rousse jeune fille du Conflans » ou « l’ardente sœur de lord Piper » … Un lord Piper qui s’appelle Jon … et c’est sur l’impulsion de Melony que lord Jon va prendre part à la guerre (entre Aegon le Sans-Couronne et son oncle Maegor le Cruel), même si c’est Melony en personne qui va mener les troupes à la bataille. (Par contre, allez pas imaginer que cette Melony Piper pourrait être la vraie Mélisandre : elle est morte au cours de la bataille sous l’Œildieu).

    D’ailleurs, parmi les autres favorites de Rhaena, il n’y a pas qu’avec Melony Piper que GRRM s’amuse à faire des clins d’œil à sa série principale : on trouve une certaine « Alayne Royce » parmi les grandes amies de Rhaena, qui mixe gentiment Alayne Stone et Myranda Royce. 😉

    #115086

    Pat le petit porcher
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 47

    Pensez-vous qu’il y ait un rapprochement à faire entre Rhaenyra et Sansa ? Au premier abord, cela peut sembler incongru, tant les deux personnages sont différents, mais il y a des points communs dont je me demande s’ils sont dus au hasard:

    au départ, dans les deux cas, une fillette qui semble être la petite princesse parfaite (la « Joie du Royaume » pour Rhaenyra, et pour Sansa, son côté « princesse Disney » est souligné à l’envi dans AGOT), destinée à être reine (par héritage ou par mariage). Et puis les choses se gâtent… Or dans les deux cas, si ça tourne au vinaigre, c’est en partie dû à un personnage de « belle-mère » (épouse du père pour Rhaenyra, mère de son futur-et-finalement-jamais époux pour Sansa, et dans les deux cas la fille d’une Main de plusieurs rois, laquelle Main est prête à tout pour mettre son petit-fils sur le trône), ainsi qu’à un oncle (Daemon l’est par le sang dans le cas de Rhaenyra, Littlefinger le devient ultérieurement par mariage dans le cas de Sansa).

    La relation avec cet oncle est particulièrement trouble: d’un côté il pousse sa nièce dans le lit d’un autre homme (Daemon aurait donné des leçons d’érotisme à Rhaenyra pour lui faire séduire Criston Cole, et Littlefinger veut que Sansa séduise Harry l’Héritier), et d’un autre côté il la veut pour lui. On suspecte Daemon d’être pour quelque chose dans la mort violente du premier époux de Rhaenyra, et Littlefinger tente de causer la mort de l’époux de Sansa en le faisant accuser de régicide. Et bien que les deux hommes semblent complètement opposés (d’un côté l’homme d’épée, de l’autre le courtisan assumant son inaptitude aux armes), on peut leur trouver d’autres points communs : liens avec les bordels, influence sur le Guet, le fait qu’ils soient à un certain moment seigneurs de Harrenhal (par une occupation de fait dans le cas de Daemon, et par un titre purement nominal dans le cas de Littlefinger).

    Les plans de Littlefinger semblent viser à rallier à Sansa les épées du Val, du Nord, et peut-être du Conflans (puisqu’il en est le suzerain et que Sansa est Tully par sa mère). Contrairement à Sansa qui a des liens familiaux dans ces trois Couronnes, Rhaenyra n’en avait qu’avec le Val (sa mère était une Arryn), mais ce sont précisément ces trois Couronnes qui ont pris son parti pendant la Danse.

    Sous d’autres rapports, Sansa et Rhaenyra semblent être totalement opposées (par exemple, Rhaenyra a probablement perdu sa virginité avant son mariage, alors que Sansa a conservé  la sienne même en étant mariée), mais ces similitudes entre leurs situations permet de se demander si le sort de la Joie du Royaume annonce celui du « petit oiseau »…

     

    #115090

    Eridan
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2688

    Il y a énormément de rapprochements à faire de toute façon, entre de très nombreux personnages. On a évidemment Tyrion et Champignon. Jaehaerys le Conciliateur prend des décisions de début de règne qui font penser à celles de Griff le Jeune, par certains aspects. La vie de famille de Viserys II est un décalque hallucinant de celle de Doran Martell. Le règne et la personnalité de Viserys Ier rappelle Robert Baratheon. Il y en a beaucoup d’autres. Ces parallèles sont intéressants et/ou drôles, mais de là à prédire le futurs des personnages de la saga principale … Je pense qu’il faut être prudent. « L’histoire se répète » mais GRRM prend tout de même soin d’y introduire des variations, pour nous surprendre et éviter qu’on ne devine absolument tout. D’autant que parfois, on assiste à des parcours croisés : un personnage partage ses caractéristiques de début de vie avec un autre … mais à un moment-clé, ils vont vivre des expériences opposées et partir dans des directions totalement différentes. Du coup, je me méfie de Feu et Sang comme outil pour deviner le futur des personnages de la saga principale.

    Perso, j’ai surtout vu des comparaison entre les filles Stark et les filles de Daemon : Sansa est plus proche de Rhaena (envoyée comme pupille dans le Val d’Arryn, des manières et des goûts de grande dame, une apparence discrète et conventionnelle mais qui sait ce qu’elle veut, aime se faire courtiser, etc.), alors qu’Arya rappelle plus Baela (tempérament fonceur et sauvage, elle « subie » plus la guerre que sa sœur, elle s’entoure de gens indignes de son rang et pratique des activités immorales qui inquiètent son entourage, elle s’échappe quand on l’emprisonne, etc.).

    Rhaenyra me fait énormément penser à Cersei : Elles sont les princesse chérie de leur père et l’orgueil de leur famille à la naissance, elles perdent leurs mères très tôt et prennent en grippe un membre de leur famille proche (Alicent et Tyrion), elles découvrent leur sexualité tôt, secrètement, avec un membre de leur famille, alors que ce n’était pas prévu. Elles couchent avec l’homme qui leur plaît plutôt qu’avec le mari qu’on leur a imposé, ce qui donne naissance à trois enfants illégitimes (et leur bâtardise se voit ^^), ces naissances et le contexte politique de leurs époques respectives déclenchent des guerres de succession, au cours desquelles leurs enfants meurent progressivement. Elles ont été très belles (et ont été adorées pour ça), mais elles sont en train de vieillir et cèdent l’une comme l’autre à leurs démons (alcool pour Cersei, nourriture pour Rhaenyra), elles atteignent le pouvoir et mènent une politique violente et peu éclairées, s’entourent mal avec de gens doué qu’elles croient fiables pour elles mais qui sont finalement peu compétents. Leur amant de toujours (Daemon Jaime) se détournent d’elles pendant la guerre pour aller fricoter dans le Conflans avec des filles réputées moins belles, mais qui participent aux combats (Orties et Brienne) … Et puis, ça se termine mal pour les deux (ok, Cersei, c’est pas encore parfaitement sûr … mais franchement, qui croit encore qu’elle va prévaloir et mener une vie paisible, entourée d’une famille unie et aimante et d’un peuple pacifié dans son adoration ?)

    Il me semble que j’en oublie.
    Après, sachant qu’il existe également des parallèles entre Cersei et Sansa, le parallèle Sansa – Rhaenyra peut faire sens.

30 sujets de 1 à 30 (sur un total de 32)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.