La VF de la série

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par  Odeon, il y a 1 mois et 2 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #80302

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Parmi mes drôles de passions il y a bien évidemment celle du Trône de Fer mais aussi celle du doublage, activité souvent méprisée mais qui personnellement me passionne.

    Alors certes je me fais peu d’illusions sur le fait que la majorité d’entre vous regarde la série en langue originale, moi-même j’ai eu plutôt tendance à favoriser la VO lors de mes différents visionnages. Néanmoins qu’on aime ou pas les VF vous conviendrez que si des gens regardent la série en langue de Molière autant que le doublage soit de qualité pour qu’ils puissent apprécier la série dans sa juste mesure. Je me propose donc de vous offrir ma modeste analyse de la VF des 7 saisons de Game of Thrones sorties jusqu’à maintenant.

     

    Adaptation :

    L’adaptation des textes est signée Alain Delahayse, Sylvie Carter et Didier Drouin. Premier point à  noter c’est que les adaptateurs ont respecté la chartre de traduction établie par Jean Sola avant eux, Winterfell reste Winterfell, Summerhall devient bien Lestival, King’s Landing devient bien Port-Réal et les weirwoods deviennent bien des barrals. Néanmoins je suis sûr que certains d’entre vous serons ravis d’apprendre que j’ai noté une exception notable, c’est que la traduction retenue pour « direwolf » fut « loup géant » et non loup « garou ». L’avantage de cette décision de respecter la traduction des livres est évidemment d’éviter la confusion qui pourrait naître entre fan de la série et fan des livres s’ils n’employaient pas le même vocabulaire.

    Au niveau de l’adaptation des dialogues c’est aussi du très bon travail, les différents tons sont parfaitement respectés, les dialogues sont soutenus quand il faut qu’ils soient soutenus et grossiers quand ils doivent être grossiers, la traduction n’en fait jamais trop ni pas assez et on a souvent droit à du vocabulaire « moyen-ageux ».  De même la série gère parfaitement le vouvoiement et le tutoiement, j’ai un peu été étonné de voir Cersei et Joffrey se vouvoyer mais cette décision peut totalement se justifier. Enfin je ne peux pas ne pas mentionner le fameux « hold the door » en « pas au dehors » sonnant évidemment assez faux mais nécessaire au maintien de la logique de la scène.

    Cela dit quelques erreurs se cachent dans les traductions, quelques phrases qui sonnent un peu faux et quelques traductions hasardeuses. Ainsi on est un peu surpris quand Roose Bolton dit « Un homme nu a peu de secrets, un homme fouetté n’en a aucun ! » alors qu’en anglais la phrase fait bien évidemment référence à l’écorchage et non au fouet (saison 2 épisode 4). De même (saison 6 episode 5) lorsqu’Euron défend sa candidature à la royauté traduire « I pay the iron price » par « je me paye sur la bête » fait fit de toute référence à l’Antique Voie.

     

    Direction d’acteur :

    La direction a été confiée Laurent Dattas, un directeur artistique habitué au doublage de série. Je reviendrai sur les principaux doubleurs un peu plus tard mais globalement c’est du bon travail, les acteurs sont généralement bien castés et la plupart sonnent vrai, certains étant tout simplement excellents. En revanche sans explications apparentes certaines scènes subissent une baisse drastique de qualité, l’exemple le plus facile à citer étant le prologue de la saison 1, où les acteurs sont parfois en sur-jeux, parfois en sous-jeux et quasiment toujours non synchronisés avec les lèvres du comédien qu’ils doublent. De même, comme bien souvent, le doublage a du mal à avoir des enfants aux jeux convaincants, Rickon sonne incroyablement faux avec son jeu monotone et Tourte-Chaude à une voix bien trop mature pour un enfant.

    Autre point à aborder celui des dialectes dans la série. Pour résumer quand il s’agit de prononcer quelques mots en langue étrangère les doubleurs font le travail mais si il s’agit d’une conversation entière on laisse la voie des comédiens originaux et on compte sur l’illusion.

    Fait marquant, contrairement à ce qu’on pourrait penser Hodor a bien été doublé, probablement pour éviter que ses « hodor, hodor » ne sonne trop anglais.

    Il faut également souligner que malheureusement plusieurs rôles ont changé de voix attitrée au cours de la diffusion de la série parfois à cause d’un comédien prenant sa retraite comme pour Jean Lescot qui doublait Pycelle, parfois pour des raisons plus énigmatiques comme pour Barristan Selmy, remplacé entre la saison 1 et la saison 5.

    Je tiens enfin à souligner le travail réalisé par l’équipe de doublage pour la saison 7 et la 8 où la version française est sortie (et sortira) en simultané avec l’originale ce qui implique que le doublage a été fait en très peu de temps, les équipes françaises recevant les épisodes à peine quelques jours avant leurs diffusion pour éviter toute fuite. Malgré ces contraintes techniques le doublage est resté de qualité et on ne note aucun gouffre dans la qualité du doublage (du moins pour la saison 7 mais je suis sûr que la 8 fera de même).

    En conclusion que penser de cette VF et est-ce que je la conseillerai ?! Et bien malheureusement c’est une bonne VF et non pas une excellente VF, si vous n’avez pas de problème avec l’anglais ou que lire des sous-titres ne vous distrait pas trop de l’action je vous conseille la VO. Si ce n’est pas le cas (ou que vous aimez tout simplement comme moi la VF) vous pouvez quand même la regarder dans la langue de Racine, le doublage est suffisamment bon pour que vous ne passiez pas à coté de l’essentiel.

     

    Si dessous mon analyse du jeu des doubleurs principaux pris individuellement. Afin d’éviter de rendre tout cela indigeste je les mets dans une balise spoiler.

     

    Spoiler:

    Ned Stark/ François-Eric Gendron : La voix de Boromir revenue pour doubler Sean Bean, évidemment très bon sur le rôle.

    Jon Snow/Benjamin Penamaria : Difficile de juger dans la mesure où doubler un acteur un peu en sous-jeu ne permet pas de donner l’étendue de son talent, mais personnellement je le trouve très bon.

    Tyrion Lannister/Constantin Pappas : Le choix de Pappas sur sur Tyrion peut paraître étrange dans la mesure où il a une voix bien plus légère et douce que Peter Dinklage et pourtant ça marche du feu de Dieu. Constantin parvient parfaitement à rendre cet aspect du personnage en plus de son aspect espiègle et son coté réfléchi et calculateur. Le seul petit bémol est qu’il a plus de mal à rendre les colères de Tyrion, son fameux discours lors de son procès étant bien moins marquant en VF. Malgré tout Constantin Pappas est inconditionnellement l’une des grandes découvertes de cette VF.

    Daenerys Targaryien/Marie Tirmont : Difficile pour moi de juger, personnellement je l’ai trouvée très doué mais plusieurs personnes de mon entourage lui trouvent des faiblesses, des petits moments de sous-jeu.

    Sansa Stark/Kelly Marot : Une doubleuse pour laquelle j’ai beaucoup d’affection, Kelly Marot est une vétéran du doublage et ça se sent, elle est excellente sur Sansa rendant parfaitement tout les aspects du personnage et son passage de jeune fille romantique à femme désabusée.

    Cersei Lannister/ Laurence Bréheret : Excellent casting et excellente actrice qui elle aussi parvient à retranscrire tout les aspects du personnage.

    Arya Stark/ Alice Orsat : Je suis plus mitigé concernant Alice Orsat, globalement son jeu est parfois un peu éloigné de celui de Maisie William en particulier dans les premières saisons. Evidemment comme elle avait 12 ans lors de la saison 1, on lui pardonne d’autant plus qu’elle ne fait que s’améliorer à mesure que la série avance.

    Jaime Lannister/Damien Boisseau : Vétéran du doublage, Damien Boisseau est très bon sur Jaime Lannister. Il parvient parfaitement à rendre

    Sam Tarly/ Emmanuel Gradi : J’avoue que le casting est étonnant car Emmanuel Gradi n’a pas trop l’habitude des rôles de lâches rondouillards mais il se débrouille parfaitement rendant très bien le coté timide et sans assurance de Samwell mais aussi toute sa gentillesse.

    Theon Greyjoy/Damien Ferette : Encore un très bon casting et un très bon doublage aussi bien pour Theon que pour Schlingue.

    Littlefinger/Yann Guillemot : Un doubleur souvent cantonné a des petits rôles et pourtant il est parfait sur le rôle en reproduisant parfaitement le ton louche et fourbe parfois effrayant d’Aiden Gillent.

    Varys/Alain Flick : Un autre comédien un peu trop effacé et que je trouve pourtant très bon. Je pense que son casting est sans doute clivant car il a une voie beaucoup plus fluette Conletth Hill (lacteur interprétant Varys) mais ici au vu de la condition d’eunuque c’est parfaitement justifié et ironiquement plus proche des livres.

    Davos Mervault/Jean-Louis Faure : Encore une fois très bon casting et une très bonne interprétation.

    Brandon Stark/ Valentin Maupin puis Maeldan Wilmet a partir de la saison 2 : Je ne m’explique pas vraiment le changement de Valentin Maupin car il était assez bon sur la saison 1 mais Maeldan Wilmet l’est tout autant. Seul reproche que je pourrais faire à ce casting c’est que Wilmet a une voix qui fait bien plus âgée que c’elle Issac Hempstead-Wright, il marche bien mieux sur Bran robotisé que sur Bran enfant même si il est convainquant sur les deux.

    Le Limier/Guillaume Orsat : Et oui, pour la petite anecdote Sandor Clegane est doublé par Guillaume Orsat, le père d’Alice Orsat qui double Arya Stark (rassurez moi je ne suis pas le seul à trouver ça marrant ^^). Ah et évidemment il est très bon sur son rôle parvenant parfaitement à rendre le ton bourru du limier qui est pourtant assez éloigné de sa voix naturelle.

    Brienne de Torth/Vanina Pradier : Un assez bon casting qui rend assez bien le coté impressionnant de Brienne.

    Tywin Lannister/Philippe Catoire : Un choix très pertinent que le grand Philippe Catoire tant il est habitué à doubler les patriarches et tant sa voix est imposante et est assez proche des tonalités de Charles Dance. Un régal à écouter ! ^^

    Catelyn Stark/Ninou Fratellini : Assez bon choix même si par moment elle a quelques écarts de tons et s’éloigne de l’interprétation originale.

    Margarey Tyrell/Sandra Valentin : Assez doué dans le rôle mais rien en dessous de l’originale.

    Robb Stark/Stéphane Fourreau : Pas le personnage le plus intéressant à doubler je trouve mais il rend très bien le coté jeune homme fougueux au lourde responsabilité sur les épaules.

    Mélisandre/Annie Milon : Encore un assez bon choix et un assez bon jeu.

    Ramsay Bolton/Olivier Augrond : Selon moi le moins bon choix du casting, on ne ressent pas le coté sadique et à moitié fou que Iwan Rehon avait pourtant insufflé au personnage. On une voix beaucoup trop quelconque.

    Joffrey Barathéon/Thomas Sagol : Quoique que j’étais septique au début c’est un bon doublage qui retransmet parfaitement le coté gamin imbu de lui-même de Joffrey, malheureusement moins le coté psychopathe en puissance. Malgré tout un bien meilleur résultat que pour Ramsay.

    Stannis Barathéon/Michel Dodane : Très fidèle à l’interprétation originale.

    Tommen Bartahéon/Benjamin Bollen : J’avais peur d’un accident et finalement non, Benjamin Bollent retransmet parfaitement le coté perdu de Tommen et sa voix colle parfaitement à son physique sans qu’on ne sente un écart d’âge. Très bon choix donc.

    Robert Bartahéon/Vincent Grass : Vincent Grass ! Qu’ajouter de plus ?! Evidemment que c’est parfait tant cet homme a une voix géniale (Gimli dans le seigneur des Anneaux et l’agent Smuth de Matrix quand même) évidemment qu’on sent tout le coté gros qui peut s’énerver d’un moment à l’autre de Robert dans cette voie puissante !

    Olenna Tyrell/Cathy Cardà : Encore une fois j’avais un peu peur mais le coté génial du personnage est très bien retranscrit.

    Le Grand Moineaux/Philippe Arioti : Loin de moi l’idée de dire qu’il joue mal mais il n’a pas dans sa voix ce coté grand père sympathique qu’a Johnatan Pryce, la sienne est trop grave et on perd un aspect essentiel du personnage.

    Viserys Targaryen/Sébastien Desjours : Un acteur habitué à doubler les fous qui livre une bonne performance exception d’une scène ou il part dans le sur-jeu. Dommage mais toujours bonne performance.

    Euron Greyjoy/ Frédéric Souterelle : Qui de mieux pour doubler Winnie l’Eurson que le grand Frédéric Souterelle (Kratos dans les God of War) et sa voie puissante, lui qui est tant habitué à jouer des personnages ridicules dans plein d’animés japonais et à assumer d’en faire top est un choix parfaitement logique pour un personnage aussi … trop justement. En plus regardez, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eaux (ok la barbe aide un peu).

     

    Il ne me reste plus qu’à conclure sur l’homme qui ma donné envie de faire cet article, un comédien dont j’adorais la voix et le travail j’ai nommé Patrick Béthune qui nous a malheureusement quitté l’année dernière et qui a doublé le personnage de Jorah Mormont avec justesse jusque dans la saison 7. J’espère qu’il aura un bon remplaçant pour la saison 8 mais ne vous étonnez pas trop si vous ne reconnaissez pas sa voix.

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 mois et 1 semaine par  Thistle. Raison: Ortho

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #81256

    YaraGreyjoy
    • Pas Trouillard
    • Posts : 505

    Quelle bonne idée cet article !

    Y a beaucoup d’infos dedans et de bonnes infos! J y découvre des choses que je ne savais pas comme le fait que ce soit Vincent Grass le doubleur de Robert! C’est trop bien.

    Moi qui regarde la serie en VF c’est vraiment bien de savoir qui sont les comédiens qui ont été choisis pour les rôles . Et je suis d’accord sur presque tout ce que tu as dis concernant le doublage.

    Au fait on sait qui double Yara en français? Tu la trouves comment dans son interprétation ?

    [...] Je voue mon existence et mon honneur à la Garde de Nuit, je les lui voue pour cette nuit-ci comme pour toutes les nuits à venir.

    #81277

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Au fait on sait qui double Yara en français ? Tu la trouves comment dans son interprétation ?

    Bien sur, la page wikipédia de la série est très complète à ce sujet. Yara a été doublée par Chantal Baroin. Je n’ai pas abordé ce personnage parce qu’il fallait bien faire des choix, mais dans les épisodes où elle double elle est très juste. Pour la petite anecdote, les deux actrices se sont rencontrées (rapidement) à la Paris Manga 2014. Malheureusement la vidéo de cette rencontre n’est plus disponible. =(

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  Neith. Raison: La consultation d'un bescherelle est à envisager
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  Neith.

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #94344

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Petit bilan de la VF de la saison 8 toujours sorti en simultané de la VO.

    Avec un peu de recule je pense avoir été un peu trop gentil avec le doublage de la saison 7 qui essuyait quand même une certaine baisse de qualité sans doute due à la baisse du temps de travaille (on m’a fait remarqué à juste titre que dans l’épisode 10 même des acteurs normalement bon sonnait asse faux).  En ce qui concerne la saison 8  la qualité reste malgré tout au rendez vous, il n’y a pas autant de dialogue que dans les premières saisons mais ceux-ci sont toujours bien adapté et interprété. C’est assez amusant de comparer la voie d’Arya entre la saison 1 et la 8, on sent bien maintenant qu’Alice Orsat ne fait plus d’efforts pour la rajeunir et joue naturellement.

    Pas de nouveaux personnage au casting exception faite d’Harry Strickland (dont le nom n’a mystérieusement pas été adapté en Harry Paisselande alors que c’était la règle jusqu’alors) mais qui n’a droit qu’à une scène (je ne vous dirais donc pas qu’il était doublé par Jérôme Powell car vous auriez raison de vous en moquer).

    Enfin feu Patrick Bethune a été remplacé sur Jorah Mormont par Loïc Houdré. C’est à la fois un bon choix car il a une voie suffisamment proche de c’elle de Patrick Bethune pour que le changement ne choque pas, mais également un étrange choix car il avait déjà doublé un personnage de la série à savoir Oberyn Martell. Je pense malgré tout que le fait qu’Oberyn soit mort 4 saisons auparavent et que doubler un acteur différent oblige à poser sa voie différemment fait suffisamment illusion pour que cela ne choque pas.

    Enfin je dois parler de mon petit coup de cœur personnel. Dans l’épisode 1 alors qu’Euron parle des soldats de la compagnie dorée qu’il a tué au cours d’une rixe la réplique « They weren’t good fighters, you won’t miss them. » se transforme en « D’toute façon c’était des mauvais, on en avait  pas besoin ». Réplique que Frederick Souterelle prononce avec tellement d’entrain qu’il renforce le coté absurde et donc comique de la chose. Personnellement je ne me lasse pas de la réécouter. ^^

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #94355

    DroZo
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 793

    Sur l’adaptation de la série, j’ai quand même un gros défaut. Et c’est le niveau de langue. Alors la première saison avait adopté un niveau de langue élevé proche de Jean Sola qui passait ma foi pas trop mal. C’était à la fois assez recherché pour se plonger dans cette ambiance médiévalisante sérieuse, et à la fois suffisamment clair et fluide pour nous rendre compréhensibles des dialogues parfois techniques quand on parle de stratégie par exemple.

    Cependant à partir de la saison 4 ce niveau de langue devient moins réussis, plus caricaturé. J’ai eu l’impression à plusieurs reprises qu’on avait remplacé un mot simple et naturel par un mot plus compliqué juste pour faire du vocabulaire, mais que ça sonne faux. La phrase qui m’a le plus choqué c’est « I demand a trial by combact » du procès de Tyrion qui devient « Je demande une ordalie par combat ». Juste non quoi. Parce qu’une ordalie, y’a pas tout le monde qui connaît le mot quoi, et c’est une information importante que Tyrion demande un trial by combact. En saison 1 utilisait le terme de duel judiciaire. Pourquoi passer soudain à Ordalie ? Et puis une ordalie c’est déjà un jugement par combat. Une ordalie par combat c’est littéralement un jugement par combat par combat. Non cet exemple illustre bien cette dérive : pour rester dans du médiévalisant, on remplace juste un mot simple par un mot compliqué.

    En fait c’est une question d’équilibre. Les trois premières saisons la gérait très bien, ensuite c’est variable. Bizarrement je me souviens que ça m’avait marqué sur kes saisons 4 à 7, mais que la 8 non. Je sais pas si c’est parce que l’adaptation est meilleure, parce que je m’y suis habitué, parce que le scenar était tellement what the fuck que j’en oubliais les dialogues, mais ça m’a moins gêné.

    Autre défaut : les coquilles. Genre quand en saison 7 ils confondent dans un dialogue Béric et Thoros. Moi aussi je les confonds, mais là ça fait complètement sortir de la scène. Et, surtout en saisons 7 et 8, il y en a d’autres de mémoire.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par  DroZo.

    « La drosophile est un petit animal avec un cycle de vie court et de nombreux mutants sont disponibles. Son génome compact a été un des premiers génomes à être séquencé entièrement. »

    I’m a X-Flies 😎

    #94357

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Alors sur le point précis de l’ordalie je tient à préciser que non, une ordalie n’est pas forcément un combat et peut être une épreuve d’endurance à la douleur par exemple. 😉

    Sur le reste de ton analyse sans te donner tort j’ai du mal à juger car personnellement j’aime bien le vocabulaire soutenu. ^^’

    Que Tyrion sorte le mot « haranguer » par exemple pour parler du discours de Daenerys à ses soldats ne me gène pas personnellement. Cela dit j’admet que quand il décrit son père et sa sœur comme « le mal incarné » au lieu de « bad persons » (S8 Ep6) je te rejoins sur le fait qu’on part un peu trop loin sur le chemin des belles lettres et qu’on trahi l’esprit du texte originale.

     

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

    #94381

    Marielacorneille
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 15

    Merci à toi, Odeon, pour cette contribution si complète et si riche.

    Personnellement je regarde en VOSTF, mais je comprends relativement bien l’anglais.

    Mon seul vrai désaccord avec toi concerne la voix française de Jon Snow qui me semble à des années-lumière de sa voix originale, beaucoup trop « perchée »  rien à voir avec « la voix d’ours » de Kit Harington.

    D’ailleurs à ce propos, dans « The Last watch » quelque chose m’a étonnée, je ne sais pas si il le faisait pour toutes les saisons, mais apparemment en saison 8, l’acteur Kit Harington modifiait  sa voix pour jouer Jon Snow, on le voit en salle de maquillage chauffer sa voix et la rendre plus grave, plus sourde…

    Il y a un point que tu n’évoques pas ce sont les sous-titres français et si on s’amuse à regarder la version française sous-titrée en français, on constate que les sous-titres ne diffèrent pas moins de la version française que de la version originale, certaines différences entre la VF et les sous-titres sont incompréhensibles, car elles ne raccourcissent même pas le texte écrit et c’est même parfois le contraire.

    Et très grosse différence: en français, à l’écrit Baelish vouvoie Sansa et à l’oral Baelish tutoie Sansa. Les deux  équipes, doublage et sous-titrage, ne doivent pas beaucoup communiquer entre elles…

    #94389

    Odeon
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Et très grosse différence: en français, à l’écrit Baelish vouvoie Sansa et à l’oral Baelish tutoie Sansa. Les deux  équipes, doublage et sous-titrage, ne doivent pas beaucoup communiquer entre elles…

    Ce sont deux métiers différents en effet, il n’est donc pas très étonnant de voir des différences. Le doublage doit respecter les lèvres des comédiens et peut se permettre de durer là ou les sous-titres doivent être le plus concis possible (malgré les exceptions que tu notes).

    N'est pas mort ce qui à jamais dort et au long des ères étranges peut mourir même la Mort .

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.