Liseuses et OP numériques

Ce sujet a 46 réponses, 15 participants et a été mis à jour par  FeyGirl, il y a 1 semaine et 1 jour.

17 sujets de 31 à 47 (sur un total de 47)
  • Auteur
    Messages
  • #78303

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2529

    Il va falloir que je regarde ça. Déjà que je n’ai toujours pas réussi à utiliser Calibre avec la Kindle…

    Perso j’utilise calibre pour faire des conversions de formats, puis une fois le mobi converti, je me sers directement de ce logiciel là : https://www.amazon.com/gp/help/customer/display.html?nodeId=GEJR8GCVYDVZURJX
    un clic droit sur mon fichier converti et hop il est envoyé sur ma kindle.

    ~~ Always ~~

    #78304

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    un clic droit sur mon fichier converti et hop il est envoyé sur ma kindle.

    En fait c’est plutôt l’autre sens que je cherche à faire : gérer ma bibliothèque numérique sur Calibre (je trouve que les « collections » kindle sont limitées) et éventuellement convertir vers mobi ou epub. Je sais que ça peut se faire, mais il faut installer des trucs un peu tordus (euphémisme).

    #78306

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 2529

    Ah ça je sais pas faire. Pour gérer ma bibliothèque, je me sers de Livraddict, qui a le mérite de rassembler ma pile à lire papier + ebook, mais ça ne gère pas les fichiers en eux-mêmes.

    ~~ Always ~~

    #78307

    Ysilla
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1092

    étant peu partisan d’engraisser Amazon ou la Fnac

    Il existe des alternatives aux Kindle et autre Kobo qui sont des liseuses vendues par des marchands de livres ; inversement il existe des liseuses vendues par des concepteurs de liseuses avec éventuellement un partenariat avec des marchands de livres  ou des librairies. C’est pour cette raison que ma première liseuse a été de marque Pocketbook, concepteur ukrainien dont le siège social est maintenant en Suisse.

    Pocketbook ne commercialise plus aujourd’hui en France directement, il faut en passer par la start-up lyonnaise Tea-ebook qui donc distribue sous sa marque les produits Pocketbook avec le partenariat de Cultura. On peut aussi la trouver chez le Furet et Decitre. Ma deuxième est la InkPad 3 dont je suis ravie et avec laquelle on peut acheter des livres sur n’importe quel site vendant des e-books; de quoi s’affranchir d’Amazon et de la Fnac.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par  Ysilla.

    "Ce ne sont pas nos aptitudes qui montrent ce que nous sommes, ce sont nos choix."

    #78313

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Ah ça je sais pas faire. Pour gérer ma bibliothèque, je me sers de Livraddict, qui a le mérite de rassembler ma pile à lire papier + ebook, mais ça ne gère pas les fichiers en eux-mêmes.

    Depuis le début de l’année, je teste et compare Babelio, Booknode et Livraddict. J’ai commencé à écrire un post que je publierai d’ici quelque temps sur ce forum de la GDN (un fil de discussion à part), décrivant les avantages et les inconvénients de ces différents RSL français.

    #78314

    Ezor
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 379

    Je suis un peu surpris par ce que vous dites sur les dictionnaires. J’ai pas eu les problèmes que vous décrivez. Ils sont gratuits et installé en quelques minutes. Je jongle entre le dico Anglais->Français et Anglais seul et ça suffit généralement (même pour les verbes conjugués Geoff 😉 ).
    Vous parlez de dico en ligne ou intégrés à la liseuse?
    Par contre, les expressions ou tournures un peu bizarres, faut repasser sur smartphone (mais comme un dico papier en fait).

    --Ezor--

    Spoiler:

    #78315

    Yunyuns
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    J’ai une tablette 7 ou 8 pouces (à vue de nez, je ne l’ai pas sur moi), très fine et très légère, bien loin des 500g ! Toutes les tablettes ne sont pas des chars d’assaut. ^^

    Une tablette même petite et spécialement légère ne descendra que rarement sous les 300g. Ça reste deux fois le poids d’une liseuse.

    Pour ce qui est de la luminosité, aucun souci puisque l’application que j’utilise adapte ça en fonction de la lumière.

    C’est bien ce que je disais. La tablette compense en se transformant en éclairage de stade de foot. Une liseuse gère beaucoup mieux la luminosité extérieure.

    Mais il y a aussi de plus en plus de gens qui ont les deux. La liseuse pour lire (non, sans blague ?) et la tablette pour faire tout le reste, recherches Google, envois d’emails, regarder des vidéos, écouter de la musique, etc.

     

    #78316

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Je suis un peu surpris par ce que vous dites sur les dictionnaires. J’ai pas eu les problèmes que vous décrivez. Ils sont gratuits et installé en quelques minutes. Je jongle entre le dico Anglais->Français et Anglais seul et ça suffit généralement (même pour les verbes conjugués Geoff 😉 ). Vous parlez de dico en ligne ou intégré à la liseuse? Par contre, les expressions ou tournure un peu bizarre, faut repasser sur smartphone (mais comme un dico papier en fait).

    Pour Kindle : le dictionnaire est intégré à la liseuse (pour l’anglais, c’est le « Oxford Dictionary of English »), et l’outil de traduction par défaut est Bing (qui – je crois – a été racheté par Amazon), il faut une connexion internet, mais surtout il ne vaut pas trois clous !

    #78317

    Yunyuns
    • Pas Trouillard
    • Posts : 514

    Bing (qui – je crois – a été racheté par Amazon)

    C’est le moteur de recherche de Microsoft. Et c’est une vraie bouse.

    #78320

    Athouni
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 19

    Le point de vue d’un libraire :

    1/ comme il a déjà été mentionné, il est possible et souhaitable d’acheter une tablette sans se lier à Amazon ou la Fnac.

    2/ entre liseuse et tablette, c’est une question d’utilisation. Si c’est pour lire, la liseuse fait le job…

    3/… À moins d’avoir envie de couleurs. Pour ma part, j’ai récupéré un Ipad pour lire ASOIAF en livres numériques augmentés (cartes et illustrations couleurs, lectures audio de passages emblématiques, etc).

    Il y a assez peu néanmoins d’éditions augmentées. Cela reste le principal plus de la tablette (dès lors qu’on ne parle que de l’expérience de lecture). Par contre, en terme de confort, la liseuse est vachement plus agréable.

    Et naturellement, le support livre c’est quand même le top. 😀

     

    « When dead men come hunting in the night, do you think it matters who sits the Iron Throne »

    #78321

    Tomcat
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 768

    comme il a déjà été mentionné, il est possible et souhaitable d’acheter une tablette sans se lier à Amazon ou la Fnac.

    J’ai bien compris que les kindle te lient plus ou moins à Amazon pour une histoire de format, mais en quoi les liseuses de la fnac te lient à la fnac, j’avais cru comprendre que le format epub était plutôt universel (sauf Amazon quoi ^^). Parce que j’ai cherché du côté des liseuses « indépendantes » et elles m’attirent moins que les Kobo quand même…

    Et merci pour vos explications sur les intérêts des tablettes, je comprends mieux pourquoi j’y voyais pas d’intérêt, vu que j’ai un ordi portable et que je trouve déjà les smartphones trop grands . Mais je jure si un jour j’investis dans une tablette d’acheter le fourre-clavier qui va avec 😀

     

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par  Tomcat.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 6 jours par  R.Graymarch.

    "When I'm king in my own right, I'm going to outlaw beets." Tommen. Best manifesto ever.

    #78326

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Et naturellement, le support livre c’est quand même le top.

    Rassure-toi, d’après ce que j’ai vu, l’immense majorité des lecteurs d’ebooks sont en fait des lecteurs mixtes (papier + numérique).

    Je lis beaucoup plus de livres depuis que j’ai la liseuse : les ebooks ont remplacé la quantité astronomique de magasines que j’épluchais avant (et je joue moins aux jeux sur smartphone, et je regarde moins la télé).

    #78327

    Lapin rouge
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1390

    j’ajoute que le prix en France des livres électroniques incite pas vraiment à plonger (c’est fait pour). J’ai pas de souci de principe sur le prix unique du livre, mais étendre ça au livre numérique alors qu’il n’y a pas de frais d’impression, de transport, achat de papier, amortissement de machines et autres intermédiaires… tout ça pour avoir un prix parfois légèrement inférieur, parfois supérieur au livre papier, ça pique.

    Juste pour précision sur ce point : la loi sur le prix unique n’empêche en rien un éditeur de fixer le prix d’un e-book à un niveau sensiblement inférieur à celui du même livre en version papier. Le prix unique s’applique à média identique, mais pas pour des médias différents. Ainsi, le même livre aura le même prix X en format papier, et le même prix Y en format électronique, mais X peut être différent de Y.

    They can keep their heaven. When I die, I’d sooner go to Middle Earth.
    #78342

    Symedelic
    • Éplucheur de Patates
    • Posts : 5

    J’ai bien compris que les kindle te lient plus ou moins à Amazon pour une histoire de format, mais en quoi les liseuses de la fnac te lient à la fnac, j’avais cru comprendre que le format epub était plutôt universel

    Oui, perso j’ai une kobo, mais je n’ai jamais acheté un seul ebook sur le site de la fnac, ni via ma liseuse directement. J’achète soit directement sur le site de l’éditeur, soit via une plate-forme style emaginaire ou placedeslibraires, et télécharge ça à l’ancienne avec un câble USB. (ce qui permet un passage par calibre au besoin, essentiellement pour renommer les fichiers, ou gestion de bibliothèque).

    #79552

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Actuellement (et je ne sais pas jusqu’à quand) les 5 premiers tomes du Trône de Fer (découpage français) sont en promotion à 3,99€ chaque, pour la version numérique.

    Ces 5 tomes « découpage français » correspondent aux deux premières intégrales, soit AGOT et ACOK.

    M’enfin bon, si vous êtes sur ce site, vous avez déjà lu :-).

    #80055

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Je suis un peu surpris par ce que vous dites sur les dictionnaires. J’ai pas eu les problèmes que vous décrivez. Ils sont gratuits et installé en quelques minutes. Je jongle entre le dico Anglais->Français et Anglais seul et ça suffit généralement (même pour les verbes conjugués Geoff 😉 ). Vous parlez de dico en ligne ou intégré à la liseuse? Par contre, les expressions ou tournure un peu bizarre, faut repasser sur smartphone (mais comme un dico papier en fait).

    Pour Kindle : le dictionnaire est intégré à la liseuse (pour l’anglais, c’est le « Oxford Dictionary of English »), et l’outil de traduction par défaut est Bing (qui – je crois – a été racheté par Amazon), il faut une connexion internet, mais surtout il ne vaut pas trois clous !

    Je viens de découvrir par hasard sur la Kindle, dans le dossier « dictionnaires », qu’il y avait le dictionnaire Français / Anglais d’Hachette (les plus exigeants d’entre vous trouveront qu’il n’est pas littéraire, mais il est bien suffisant pour mon niveau d’anglais).

    Il suffit de le télécharger, et de le mettre par défaut en dictionnaire. Je verrai à l’usage s’il y a tous les mots (contrairement à Bing, l’outil de traduction par défaut qui est vraiment nul). Ça ne va sans doute pas résoudre le problème des verbes, mais c’est déjà une belle avancée^^.

    #80394

    FeyGirl
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1482

    Ces jours-ci sur Amazon (je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres plateformes), promotion ebook en anglais :

    Children of Time, de Adrian Tchaikovsky. Prix Arthur C. Clarke 2016, pour 1,29€.

    Auteur de SF très peu traduit en français, à part ce titre-là (Dans la Toile du Temps). Je l’ai acheté et je verrai bien, le prix est très incitatif.

17 sujets de 31 à 47 (sur un total de 47)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.