[Série] 13 Reasons Why

Ce sujet a 9 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Nymphadora, il y a 4 jours et 16 heures.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #36069

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 969

    13 Reasons Why est une série Netflix datant de 2017, avec pour l’instant 2 saisons au compteur. Série dure et dérangeante, elle dépeint le suicide d’une adolescente, Hannah Baker, et ses conséquences sur ses proches. Abordant des thèmes tels que le harcèlement scolaire ou le viol, elle fait réagir le spectateur pour le meilleur ou pour le pire, et mérite bien un topic de discussions dédié ^^

    Note de modération : j’ai déplacé les messages publiés dans le sujet « Vos dernières séries » au sujet de la série.

    ~~ Always ~~

    #22557

    Célilune
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 187

    Je viens de terminer la série 13 reasons why (il y a 2 saisons) et comment dire… Elle est juste, poignante, dérangeante, parfaite en tous points. Je précise que la série est l’adaptation d’un roman.

    Pour faire court dans le résumé de la saison 1 : Hannah Baker, 17 ans vient de se suicider. Tout le monde est sous le choc. Mais dès cassettes audio circulent. Chaque face concerne une personne, une raison qui l’a poussée vers le geste fatal.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par  Célilune.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 14 heures par  Nymphadora.
    #22610

    DroZo
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 328

    J’avais vu la saison 1 et je sais pas trop quoi en penser… D’un côté c’est super d’aborder le problème du harcèlement scolaire… Le truc c’est que j’ai peur que sur la forme ce soit… Nocif ? Je veux dire on a quand même une sorte de « sublimation » (pas le bon mot mais j’en trouve pas de meilleures) du suicide qui fait que je serais pas surpris que certains ados aient pensés à enregistrer des cassettes après le visionnage de la série. En plus le héros, qui est censés être le « bien », bah pour venger le harcèlement de son amie suicidée il… harcèle les « coupables » quoi… Et autant pour certains je peux comprendre, autant pour d’autres des « coupables »… Voilà quoi. Et une série qui dit en gros « pour éviter le harcèlement, harcelez les coupables » bah moi ça me gène.

    Spoiler fin S1

    Spoiler:
    Surtout qu’après la diffusion des cassettes à la fin je serais pas surpris que certaines personnes sur les cassettes se suicident de voir leurs secrets révélés, alors que bah leurs actes ne le mérite pas.

    J’ai pas lu le roman. Mais à la rigueur ça m’aurait moins gêné si ça avait été uniquement le récit d’Hannah Baker sans le superposer à l’intrigue du héros principal (me souviens plus de son nom). Dans ce cas là oui la distance aurait à la fois transmis le message voulu sur le harcèlement sans transmettre un « message » involontaire à l’inverse de ce que la série veut montrer (harcelez les coupables, aussi bien le violeur que la personne qui n’a pas su soutenir son amie au bon moment), et que je trouve limite dangereux.

    La plume est plus puissante que l'épée, et la mouche est plus puissante que la tapette

    #22613

    Célilune
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 187

    Effectivement, la série a pas mal fait de polémiques et désormais il y a des messages avec les n° d’aide à contacter à chaque début d’épisode.

    C’est marrant (façon de parler) parce que je ne l’ai pas du tout perçue comme toi, DroZo. À aucun moment je ne trouve que le suicide d’Hannah est sublimé, on voit trop les dégâts que son geste a causé autour d’elle. Notamment par le biais de Clay (le personnage principal). Tu devrais regarder la saison 2, elle est plus axée sur le procès (un épisode, un narrateur qui passe à la barre en tant que témoin).

    #22756

    Corondar
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 282

    Effectivement, la série a pas mal fait de polémiques et désormais il y a des messages avec les n° d’aide à contacter à chaque début d’épisode. C’est marrant (façon de parler) parce que je ne l’ai pas du tout perçue comme toi, DroZo. À aucun moment je ne trouve que le suicide d’Hannah est sublimé, on voit trop les dégâts que son geste a causé autour d’elle. Notamment par le biais de Clay (le personnage principal). Tu devrais regarder la saison 2, elle est plus axée sur le procès (un épisode, un narrateur qui passe à la barre en tant que témoin).

    Je partage complètement ton point de vue : je ne comprends pas une seconde comment on peut formuler cette critique envers la série, DroZo n’étant pas le premier à évoquer cet élément d’une vision éventuellement romantique du suicide.

    Spoiler:
    La scène du suicide est tout bonnement insoutenable, et la découverte du corps par les parents encore pire.

    Si il y a bien une chose que cette série met avant (autant la saison 1 que la 2), c’est à quel point le suicide est un immense gâchis, qui loin de régler des difficultés, ne fait que plonger encore plus de gens dans des situations de détresse absolue.
    De même sur la critique du message ambigu sur la vengeance, c’est là aussi un point fort de la série je trouve : montrer que le harceleur de quelqu’un est bien souvent le harcelé d’une autre. Et surtout, il y a du ASOIAF dans tout ça () : personne n’est jamais tout blanc ou tout noir, tout est une vaste nuance de gris (rien à voir avec le torchon roman de E.L.James hein).
    Quant à la saison 2, j’avais de grosses réserves. Certaines ce sont confirmées, d’autres ce sont infirmées. La série reste très émouvante, portée par de très bons (jeunes et moins jeunes) acteurs. Niveau scénario, la série ose des trucs assez inattendus (enfin de mon côté) et bienvenus je trouve (on reste dans la désacralisation des personnages que j’évoquais), avec toujours aussi cet élément bien ancré dans le show, que la vérité d’une personne n’est pas forcément celle d’une autre, et que deux personnes peuvent aussi avoir, de bonne foi, une perception différente d’un même événement.
    Par contre je reste plus que mitigé sur cette volonté de sérialiser la chose, je ne suis pas certain que le thème se prête à un traitement étalé sur plusieurs saisons, et comme la fin de la saison 2 en appelle clairement à une troisième, je crains le pire sur le long terme.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par  Corondar.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par  Corondar.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 14 heures par  Nymphadora.
    #22799

    Célilune
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 187

    Tout pareil que toi, Corondar ! 😊

    Par contre je reste plus que mitigé sur cette volonté de sérialiser la chose, je ne suis pas certain que le thème se prête à un traitement étalé sur plusieurs saisons, et comme la fin de la saison 2 en appelle clairement à une troisième, je crains le pire sur le long terme.
    C’était déjà ce que je me disais sur la saison 2 et le scénario m’a surprise, dans le bon sens du terme. Du coup, je garde mes réserves pour moi cette fois-ci, et je vais leur  faire confiance s’ils décident de faire une saison 3.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par  Célilune.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 14 heures par  Nymphadora.
    #36080

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 969

    Je viens de finir la seconde saison et du coup je peux enfin poster mon avis ^^

    Comme @corondar et @celilune, je n’ai pas non plus perçu cette série comme une sublimation du suicide et de la vengeance. La série montre suffisamment les ravages du suicide, et la saison 2 revient un peu sur la façon qu’a eu le harcelé de se venger, montrant la vacuité de son geste. Néanmoins, si moi avec mon regard d’adulte et ma vie bien rangée, loin des douleurs adolescentes, n’y ait pas vu un message nocif, je pense tout de même qu’elle peut être facilement mal interprétée par des personnes en état de souffrance, la série ne donnant pas explicitement ses « clefs » et laissant beaucoup de place à l’interprétation du spectateur. Du coup je pense que ce n’est forcément pas une série à mettre dans les mains d’un ado sans une discussion poussée, aidant à prendre du recul sur les choses.

    Par contre, si la saison 1 m’avait beaucoup fait réfléchir et que je l’avais trouvé absolument formidable, je suis beaucoup plus circonspecte sur la saison 2. J’ai aimé la façon qu’ils ont de déconstruire le personnage d’Hannah, et de suivre le processus de deuil de Clay qui est très bien traité. Certaines scènes m’ont totalement bouleversée (la première scène du dernier épisode avec tout le cast féminin qui parle d’agressions sexuelles pffffiou) mais j’ai trouvé assez bancal ce procès en lui-même qui, sous couvert d’un procès contre l’école, devient un procès contre des enfants eux-mêmes afin de laisser la place artificiellement à la sérialisation 1 épisode = 1 témoin. J’ose espérer que jamais personne, pour légitimer une absence de prise en compte par l’école de harcèlement, n’humilierait des adolescents sans le moindre soutien psychologique… je suis peut être naive, mais j’ai honnêtement trouvé ce procès tout sauf crédible.

    Et bien au delà de cela, ce qui m’a vraiment gêné avec cette saison 2, c’est l’image des adultes qu’elle véhicule. Autant en saison 1, puisqu’on a l’histoire d’Hannah par Hannah, il est logique que les adultes interviennent peu dans son univers d’adolescente : prise dans son marasme, le seul adulte à qui elle s’adresse vraiment est sourd à son appel à l’aide (et mon dieu qu’est ce que j’ai été touchée par l’épisode de son témoignage d’ailleurs) mais elle gravite dans un monde d’adolescents. En saison 2, les adultes sont présents, et sont totalement aveugles. Tous. Un adulte de l’école exprime du remord. Les pédagogues sont sinon tous des pourris qui laissent filer les choses (le discours du proviseur, ou les propos du coach de sport,… mais quelle horreur), les parents, eux, sont complètement aveugles et à côté de la plaque quand ils ne sont pas absents… Pas un seul n’est fiable (les parents de Jessica à la limite font figure d’exception et encore, on les voit peu), pas un seul n’apporte un vrai soutien, ne cherche à faire changer les choses (la mère d’Hannah tout à sa douleur exceptée… mais là aussi on sent quand même une relation plutôt bizarre au groupe d’ados, ce n’est pas un soutien sain). Non seulement je n’y crois qu’à moitié (bien sûr les adultes sont dépassés par la souffrance de leurs ados, mais quand même pas à ce point… ils chercheraient à agir) mais je trouve pour le coup le message assez toxique : le côté on ne peut se fier à personne, on se serre les coudes entre ados, classique des teen-moovies, me paraît à la limite du message malsain : Si vous souffrez, allez voir un parent, ou un conseiller, un médecin, ou la police, et oui, il fera en sorte de vous aider pour de vrai. Ce sous-texte « tous des pourris ou des aveugles » m’a semblé plutôt moche.

    Par ailleurs, je regrette ce côté un peu putassier de certaines orientations du scénario (le drogué qui replonge, la gamine enceinte, super Clay qui négocie pour empêcher une fusillade, la scène de violence totalement insoutenable sur Tyler…) On a un peu l’impression qu’ils en arrivent à cocher des cases pour le choc et l’horreur, et ça manque des nuances que la série a pu présenter dans plein d’autres instances.

    Pour finir sur une note positive (parce que même si je suis plus circonspecte sur la saison 2 ça reste quand même vraiment une série marquante qui me parle beaucoup, la preuve je suis toujours sur mon pavé^^) quels acteurs ! Ils sont tous absolument formidables !

    ~~ Always ~~

    #36117

    Corondar
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 282

    Je viens de finir la seconde saison et du coup je peux enfin poster mon avis ^^ Comme @corondar et @celilune, je n’ai pas non plus perçu cette série comme une sublimation du suicide et de la vengeance. La série montre suffisamment les ravages du suicide, et la saison 2 revient un peu sur la façon qu’a eu le harcelé de se venger, montrant la vacuité de son geste. Néanmoins, si moi avec mon regard d’adulte et ma vie bien rangée, loin des douleurs adolescentes, n’y ait pas vu un message nocif, je pense tout de même qu’elle peut être facilement mal interprétée par des personnes en état de souffrance, la série ne donnant pas explicitement ses « clefs » et laissant beaucoup de place à l’interprétation du spectateur. Du coup je pense que ce n’est forcément pas une série à mettre dans les mains d’un ado sans une discussion poussée, aidant à prendre du recul sur les choses. Par contre, si la saison 1 m’avait beaucoup fait réfléchir et que je l’avais trouvé absolument formidable, je suis beaucoup plus circonspecte sur la saison 2. J’ai aimé la façon qu’ils ont de déconstruire le personnage d’Hannah, et de suivre le processus de deuil de Clay qui est très bien traité. Certaines scènes m’ont totalement bouleversée (la première scène du dernier épisode avec tout le cast féminin qui parle d’agressions sexuelles pffffiou) mais j’ai trouvé assez bancal ce procès en lui-même qui, sous couvert d’un procès contre l’école, devient un procès contre des enfants eux-mêmes afin de laisser la place artificiellement à la sérialisation 1 épisode = 1 témoin. J’ose espérer que jamais personne, pour légitimer une absence de prise en compte par l’école de harcèlement, n’humilierait des adolescents sans le moindre soutien psychologique… je suis peut être naive, mais j’ai honnêtement trouvé ce procès tout sauf crédible. Et bien au delà de cela, ce qui m’a vraiment gêné avec cette saison 2, c’est l’image des adultes qu’elle véhicule. Autant en saison 1, puisqu’on a l’histoire d’Hannah par Hannah, il est logique que les adultes interviennent peu dans son univers d’adolescente : prise dans son marasme, le seul adulte à qui elle s’adresse vraiment est sourd à son appel à l’aide (et mon dieu qu’est ce que j’ai été touchée par l’épisode de son témoignage d’ailleurs) mais elle gravite dans un monde d’adolescents. En saison 2, les adultes sont présents, et sont totalement aveugles. Tous. Un adulte de l’école exprime du remord. Les pédagogues sont sinon tous des pourris qui laissent filer les choses (le discours du proviseur, ou les propos du coach de sport,… mais quelle horreur), les parents, eux, sont complètement aveugles et à côté de la plaque quand ils ne sont pas absents… Pas un seul n’est fiable (les parents de Jessica à la limite font figure d’exception et encore, on les voit peu), pas un seul n’apporte un vrai soutien, ne cherche à faire changer les choses (la mère d’Hannah tout à sa douleur exceptée… mais là aussi on sent quand même une relation plutôt bizarre au groupe d’ados, ce n’est pas un soutien sain). Non seulement je n’y crois qu’à moitié (bien sûr les adultes sont dépassés par la souffrance de leurs ados, mais quand même pas à ce point… ils chercheraient à agir) mais je trouve pour le coup le message assez toxique : le côté on ne peut se fier à personne, on se serre les coudes entre ados, classique des teen-moovies, me paraît à la limite du message malsain : Si vous souffrez, allez voir un parent, ou un conseiller, un médecin, ou la police, et oui, il fera en sorte de vous aider pour de vrai. Ce sous-texte « tous des pourris ou des aveugles » m’a semblé plutôt moche. Par ailleurs, je regrette ce côté un peu putassier de certaines orientations du scénario (le drogué qui replonge, la gamine enceinte, super Clay qui négocie pour empêcher une fusillade, la scène de violence totalement insoutenable sur Tyler…) On a un peu l’impression qu’ils en arrivent à cocher des cases pour le choc et l’horreur, et ça manque des nuances que la série a pu présenter dans plein d’autres instances. Pour finir sur une note positive (parce que même si je suis plus circonspecte sur la saison 2 ça reste quand même vraiment une série marquante qui me parle beaucoup, la preuve je suis toujours sur mon pavé^^) quels acteurs ! Ils sont tous absolument formidables !

    Je suis d’accord avec toi sur quasiment tous les points, notamment le souci que j’ai aussi avec la « sérialisation » de la chose : je ne pense pas que le sujet s’y prête beaucoup, surtout sur plusieurs saisons.

    Pour les adultes, en effet, les ados de la série n’ont affaire qu’à des aveugles, des idiots ou des cruels. Cela dit, pour avoir regardé la série d’interviews que Netflix propose dans la foulée, il semblerait bien que dans la plupart des cas, les parents et les autorités lycéennes font assez souvent l’autruche face aux éventuelles remontées du « terrain » avant qu’il ne soit hélas trop tard.

    Pour moi aussi, le gros point faible de la saison 2 est le procès qui me parait peu crédible. Encore que là aussi, je me demande qu’en même si ça ne reprend pas partiellement les codes du système judiciaire anglo-saxon, où la défense et l’accusation n’hésitent pas à malmener les témoins pour reporter le blâme sur d’autres.

     

    #36182

    RichardIII
    • Frère Juré
    • Posts : 53

    Ce n’est qu’un point de détail mais suis-je le seul à avoir tiqué quand on a appris que c’était Zach le corbeau qui envoyait les photos à Clay, et aussi à quel point ces événements ont perdus toute importance dans la série?

    Après, j’ai trouvé le procès assez hors de propos, on le traite beaucoup plus que celui de Bryce qui reste le principal responsable du suicide d’Hannah tant dans ses intentions que dans ses actions.
    Que les Baker aient perdus le procès ne m’a même pas fait tiquer, j’étais tellement plus dans l’idée de faire traîner en justice Bryce que je trouvais ce procès d’une importance toute secondaire même si c’était symboliquement le procès d’un système.

    Sur la fin j’ai juste trouvé qu’il cherchaient à tout faire pour rallonger d’une saison à vrai dire….

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 1 heure par  RichardIII.
    #36239

    Nymphadora
    • Exterminateur de Sauvageons
    • Posts : 969

    Ce n’est qu’un point de détail mais suis-je le seul à avoir tiqué quand on a appris que c’était Zach le corbeau qui envoyait les photos à Clay, et aussi à quel point ces événements ont perdus toute importance dans la série?

    Effectivement tout cette histoire de polaroid laisse un gout de « tout ça pour ça » ? Ils ont servi de moteur pour Clay au cours de la saison, mais finalement ils ne servent à strictement rien c’est assez frustrant.

    ~~ Always ~~

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.