Vos dernières lectures

Ce sujet a 202 réponses, 57 participants et a été mis à jour par  Nymphadora, il y a 1 semaine.

30 sujets de 121 à 150 (sur un total de 203)
  • Auteur
    Messages
  • #66775

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Très bon thriller avec un bon rythme…

    Une très bonne inspiration rôliste pour de l’enquête du type Appel de Cthulhu… 😉

    On ne touche pas aux lapins !

    #69699

    Yunyuns
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1116

    Il y a quelques temps une offre spéciale m’a fait acheter l’Assassin Royal : l’apprenti assassin et La cité des Anciens (tome 1) de Robin Hobb, ainsi que Les annales de la Compagnie Noire (tome 1) de Glenn Cook.

    J’ai désormais terminé L’apprenti assassin et je dois dire que j’en suis assez déçu. L’histoire me paraît tellement « naïve ». J’ai l’impression que chaque moment de tension est résolu par une espèce d’intervention inattendue et complètement improbable, c’est limite du Deus-ex machina à chaque fin de chapitre.

    Je ne sais pas si les livres suivants sont sur le même schéma, mais pour l’instant je n’ai pas spécialement envie de continuer.

    Je suis donc passé à la Compagnie Noire. Ça paraît plus terre-à-terre, plus simple et plus sombre, mais j’ai l’impression que la violence est un peu forcée et que l’auteur s’applique sans cesse à nous dire « attention, ces mecs-là, c’est des durs ! », ce qui m’agace un peu.

    Bref, je crois que depuis que j’ai lu (et relu) ASOIAF et Gagner la guerre, je suis devenu difficile dans mes lectures ^^.

    Fan n°1 de Victarion Greyjoy, futur Roi des Sept Couronnes.

    #69712

    Aerolys
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1676

    Je rajoute Le cri a ma liste (trop longue) de livres à lire.

    Pour (Les annales dela Compagnie Noire, je pense pas que le(s) lirais un jour.

    Pour L’Assassin Royal, j’en avais entendu que du bien avant. :/ Mais, ça ne m’empêchera pas de les lire quand même. ^^

    Toutes les plus belles histoires commencent par une brique sur le pied.

    Si Theon ouvre un bar, c'est le Baratheon.

    Spoiler:
    #69718

    Bael la liche
    • Pas Trouillard
    • Posts : 544

    Je suis en train de lire l’intégrale de « L’épée de vérité ». Je suis pas sorti de l’auberge.

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #69795

    no_one
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1256

    Pas lu plus de trois pages de L’Épée de vérité ; 2 tomes et demi de la « Trilogie des Loinvoyant », par contre… Comme Yunyuns (& @evrachlgdn je crois) j’ai été plutôt déçu par le scénario global, du sous-Tdf avec un intriguant loin d’ être imprévisible ; un seul « twist » par tome digne de ce nom ; des persos ss-exploités ; et un monde qui fait vide… Reste le style, qui explore avec succès les affects de son protagoniste, mais j’ ai fini par me lasser du tt avant la fin.

    "It's both possible, and even necessary, to simultaneously enjoy media while also being critical of its more problematic or pernicious aspects."
    "Damsel in Distress: Part 1", Tropes vs. Women in Video Games, Anita Sarkeesian

    #69796

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3616

    N’hésitez pas à créer un sujet dédié à l’Assassin Royal, y a de quoi faire dans un topic dédié 😉

    ~~ Always ~~

    #71460

    Tomcat
    • Pisteur de Géants
    • Posts : 1040

    Lu récemment Le cercle littéraire des amateurs de tourtes aux épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Un peu à contrecoeur, parce qu’on me l’avait prêté, et que j’aime choisir ce que je lis. Et bien ce fut une très agréable surprise. C’est un roman épistolaire frais et drôle, sur fond d’après guerre de 40. C’est touchant sans être trop mièvre, plein de charme et de vie.
    Le livre est très facile à lire, pas prise de tête, et comme je l’ai lu à une période très chargée, il est tombé à pic. Si vous voulez vous détendre, rire un peu et que vous avez un petit coeur de midinette là tout au fond, bien caché sous des couches de sarcasme et d’ironie, allez-y, vous passerez un bon moment. La fin est cousue de fil blanc, mais c’est pas bien grave, ce qui est prenant dans le livre ce sont ses personnages hauts en couleurs, ses histoires de vie simples et passionnantes et ce qu’il nous dit sur les capacités de résilience des humains face à l’horreur de la guerre. Et comment tous les chemins mènent aux livres .

    "When I'm king in my own right, I'm going to outlaw beets." Tommen. Best manifesto ever.

    #71475

    Bael la liche
    • Pas Trouillard
    • Posts : 544

    Toujours dans la quête de l’épée, j’en suis au troisième quart du premier livre.

    Le méchant c’est Staline en fait.

    Je suis le disciple de la Main Verte et de Preston Jacobs
    N+A=J Aegon est vraiment Aegon

    #71732

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Après Toxique, Nicko Tackian récidive avec un sacré polar bien sombre…

    On ne touche pas aux lapins !

    #71741

    Lestival
    • Pas Trouillard
    • Posts : 577

    L’homme de Berlin de Luke McCallin est à la fois un roman policier et un roman historique. L’histoire se passe à Sarajevo en 1943 et le héros est un officier allemand. Celui-ci est un ancien policier à la criminelle et on lui demande d’enquêter sur l’assassinat d’un autre soldat allemand.

    C’est assez déstabilisant, au départ, de suivre quelqu’un du « mauvais côté » mais c’est finalement très intéressant d’avoir, pour une fois, cette vision et de se rendre compte que certains hommes qui se battaient pour l’Allemagne n’était pas tous de nazis et que les motivations étaient bien plus nuancées. On découvre aussi une partie de l’histoire de la Yougoslavie, un pays où les différentes ethnies ont toujours eut du mal à cohabiter.

    Donnel Blanchardon [DBL] dans le jeu Chanson d'Encre et de Sang.
    Chaton officiel du temple des Grâces dans DOH 6
    Fier membre de NOARLAK

    Spoiler for NOARLAAAK !!!

    #72893

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3616

    L’Héritage des rois-passeurs de Manon Fargetton (2015)

    Un charmant livre de fantasy, qui nous amène en Ombre, un univers rempli de magie auquel on peut accéder depuis notre monde grâce aux Passeurs. On rencontre donc au début du livre Enora, passeuse de son état qui découvre ses pouvoirs, et Ravenn, princesse d’Ombre en exil et chasseuse de dragons qui veut retrouver son trône. Si l’histoire est plutôt classique, l’univers est très sympathique et certains personnages sont attachants et fouillés. On va pas se mentir, au début, ça commence mal (et de manière générale j’ai eu du mal avec ce qui touchait à Enora, qui est un personnage particulièrement plat et cliché) mais dés qu’on arrive en Ombre, l’histoire décolle et on s’attache à la brochette de personnages principaux, et à cet univers complexe, plein de magiciens, de prêtres obsédés par le pouvoir, de dieux incognitos…
    Bref un lecture que j’ai appréciée dans l’ensemble du coup ! Manon Fargetton a écrit un second livre dans l’univers d’Ombre, et j’y retournerai avec plaisir dans quelques temps (d’autant plus que selon les échos que j’ai pu voir, l’écriture du second livre est plus aboutie).

    ~~ Always ~~

    #73207

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Un petit bouquin sympa, Histoire de gommer quelques idées reçues…

    On ne touche pas aux lapins !

    #75436

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3616

    Royaume de vent et de colère de Jean-Laurent Del Socorro, que Crys avait recommandé en décembre dernier.

    J’ai vraiment adoré. Un roman choral qui se lit extrêmement vite, super rythmé, porté par des personnages attachants. La toile de fond historique est passionnante, et les personnages du roman la font vivre avec brio. Penser que ce roman est le premier de l’auteur est d’autant plus impressionnant, et je pense me ruer sur ses autres oeuvres plus récentes. Je recommande vraiment chaudement en ajoutant ma voix à celle de Crys !

    ~~ Always ~~

    #81795

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3616

    La Désolation, premier tome de la saga fantasy Arkane de Bordage.

    Je partais hyper optimiste sur ce bouquin : prix Imaginales 2018 du meilleur roman francophone, écrit par une pointure des littératures de l’imaginaire… Et au final, c’est bien « la désolation » 🙁

    Une histoire caricaturale qui nous ressort tous les poncifs de la fantasy (l’héroïne qui survit au massacre de sa famille, puis qui est tout le temps en danger pour s’en sortir miraculeusement juste après le cliffhanger du chapitre d’avant, le jeune mage qui n’a pas confiance en lui mais va découvrir ses pouvoirs, des méchants très méchants, une ville labyrinthique…). Si au moins les personnages étaient attachants, mais même pas, c’est l’encéphalogramme plat. L’univers est sympatoche, m’enfin c’est du déjà vu et ça ne sauve pas le bouquin.

    Du coup je ne comprends pas : c’est moi qui suis passée à côté de quelque chose ? Quelqu’un l’a lu parmi vous ?

    ~~ Always ~~

    #81798

    Yoda Bor
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 297

    Je l’ai lu, en début d’année dernière je crois, et j’ai pas beaucoup aimé non plus.

    L’écriture est facile du coup je n’ai pas trop trainé dessus mais clairement les personnages sont ennuyants au possible. A la limite le petit mage ça passe mais les autres j’en avais ras le bol.

    #86260

    Biatchdeluxe
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 311

    J’ai fini hier soir la chute de Gondolin en VF 🙂

    Très sympa.

    Noir ou rouge, un dragon reste un dragon.

    #86363

    Pat
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 16

    Eh bien après une boulimie d’auteurs Anglo-Saxons et quelques relectures je me suis penché sur les romanciers made in France et j’avoue avoir été scotché par Jean-Philippe Jaworski avec Janua Vera ainsi que Gagner la Guerre.

    Du reste j’ai lu aussi sa trilogie Rois du monde avec  « Même pas mort » comme premier opus et « Chasse Royale ».

    Egalement Fabien Cerutti avec son « Bâtard de Kosigan » qui n’est pas mal non plus.

    Et pour finir Romain d’Huissier avec ses « Chroniques de l’étrange ».

    Ma préférence va pour le premier auteur cité qui par certains aspects ma fait penser à Scott Lynch et ses savoureux « Salauds Gentilhommes »  dont j’avais fait un résumé dans la bibli de Mestre Aemon.

    #86364

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5517

    Ma préférence va pour le premier auteur cité

    Lien cadeau 😉

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #86378

    Pat
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 16

    Merci Gray, effectivement c’est un incontournable dans nos bibli perso 🙂

    #86988

    Nymphadora
    • Fléau des Autres
    • Posts : 3616

    Grish-mère d’Isabelle Bauthian

    Après une dernière lecture poussive, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce roman de fantasy. L’autrice nous plonge dans le monde de Civilisation (c’est d’ailleurs le second tome consacré à ce monde… mais je n’avais pas lu le premier tome et je ne me suis pas sentie perdue, les histoires sont indépendantes). Plus précisément, l’histoire amène Sylve, un factotum – un genre de soldat-majordome d’élite – bourré de principes et de préjugés à Grish-mère, une société matriarcale et féministe. Notre héros recherche le malandrin qui a volé un objet qu’il était chargé de protéger, et se retrouve confronté à une guilde mystérieuse dans cette société très éloignée de son univers. Le récit est entrecoupé de flash-back nous ramenant à son éducation de factotum.
    L’écriture du roman est fine, et voir ce héros perdre au fil des pages ses préjugés pour apprendre à devenir lui-même est passionnant. J’ai vraiment été prise dans l’histoire, et ait été conquise par l’intelligence de l’auteur, qui ne matraque pas son lecteur de messages mais laisse plein de clefs pour appréhender ce monde de Civilisation par soi-même. Une très belle découverte, je vais me jeter sur le premier tome de la saga maintenant !

    ~~ Always ~~

    #87149

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Perso, je continue mes lectures plus ou moins historiques le thème des aventuriers de la mer… Les voyages maritimes étaient risqués, la preuve :

    « Les naufragés du Batavia » de Simon Leys résume des faits historiques survenus au XVIIème siècle. Il expose le calvaire vécu par les survivants d’un naufrage sur des îlots australiens où l’un d’entre eux va se comporter en leader tyrannique et despotique. Il existe une version plus développée (pas encore lue) :

    https://images.app.goo.gl/8ZVRpvQ8rMJgrgq26

    Et une version BD :

    Finalement, Le Trône de Fer, c’est de la limonade à côté de ce que peuvent faire les vrais humains… 😊

    On ne touche pas aux lapins !

    #87159

    R.Graymarch
    • Vervoyant
    • Posts : 5517

    Note de service

    Il est possible d’insérer une image dans vos messages. Pour cela, il ne faut pas coller directement le lien ou l’image elle-même dans votre message. Cliquez d’abord sur l’icône « Insérer/modifier une image » dans l’éditeur de texte visuel, ou sur le bouton « IMG » dans l’éditeur textuel. Ensuite, dans le formulaire qui s’affiche, renseignez l’adresse web (le lien direct) sur laquelle on trouve l’image (le site de la Garde de Nuit n’héberge pas les images privées. Pour intégrer une image, il faut qu’elle soit hébergée ailleurs sur le web. Pour cela, de nombreux hébergeurs d’image existent, comme HostingPics, Zupimages, Casimages, etc., à vous de choisir celui qui vous convient).

    Le lien « google images » ne suffit pas, il faut la vraie adresse web (URL) de l’image, pas juste son résultat dans le moteur de recherche 😉

    Je sers la Garde et c'est ma joie. For this night, and all the nights to come
    Venez jouer avec nous à Chanson d'Encre et de Sang https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/ces-presentation-du-jeu/
    DOH. #TeamLoyalistsForeverUntilNow. L’élu des 7, le Conseiller-Pyat Pree qui ne le Fut Jamais

    #87168

    Pat
    • Éplucheur de Navets
    • Posts : 16

    Karen Maitland,

    La Compagnie des Menteurs :

    1348. La peste s’abat sur l’Angleterre. Rites païens,sacrifices rituels et religieux : tous les moyens sont bons pour tenter de conjurer le sort… un petit groupe de neuf personnes réunies par le plus grand des hasards essaie de gagner le nord, afin d’échapper à la contagion.

    Bientôt, l’un d’eux est retrouvé pendu…

    A lire sans modération…

    #87180

    euzkadi de dorne
    • Patrouilleur Expérimenté
    • Posts : 337

    Je confirme c’est excellent et glaçant avec un twist final aux petits oignons.

    #87258

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    En ce jour de la fête de l’abolition de l’esclavage et toujours dans mes lectures maritimes historiques, j’attaque « Les naufragés de ‘île Tromalin ». Commençant à peine, je me permets de citer la quatrième de couverture du roman d’Irène Frain :

    « Les rescapés du naufrage de L’Utile, un navire français qui transportait une cargaison clandestine d’esclaves, échouent en 1761 sur un minuscule bloc de corail perdu dans l’océan Indien. Les Blancs de l’équipage et les Noirs de la cale vont devoir cohabiter, trouver de l’eau, de la nourriture, de quoi faire un feu, survivre. Ensemble, ils construisent un bateau pour s’enfuir. Faute de place, on n’embarque pas les esclaves, mais on jure solennellement de revenir les chercher. Quinze ans plus tard, on retrouvera huit survivants : sept femmes et un bébé. Que s’est-il passé sur l’île ? À quel point cette histoire a-t-elle ébranlé les consciences ? Ému et révolté, Condorcet entreprendra son combat pour l’abolition de l’esclavage. Ce livre est basé sur des faits réels historiquement mis au jour par Max Guérout. »

    Là encore, je sais qu’il existe une adaptation en BD…

    On ne touche pas aux lapins !

    #87272

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Plus léger et poétique, j’ai énormément apprécié ce roman de Miguel Bonnefoy :

    « Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons.
    Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.
    Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d’hommes et de femmes guidés par la quête de l’amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d’un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.
    Finaliste du Goncourt du Premier Roman et lauréat de nombreuses distinctions (dont le prix de la Vocation, le prix des cinq continents de la francophonie « mention spéciale »), Miguel Bonnefoy est l’auteur du très remarqué Voyage d’Octavio (Rivages, 2015), qui a été traduit dans plusieurs langues.
    (Présentation de l’éditeur) »

    On ne touche pas aux lapins !

    #87419

    WinterHasCome31
    • Éplucheur avec un Économe
    • Posts : 29

    Pour ma part, en dehors de ma passion pour GOT, j’ai toujours été intéressée par les enquêtes criminelles. Alors si vous aussi vous aimez les faits divers, je vous conseille le livre de Patrick Dils  » je voulais juste rentrer chez moi ». C’est lui-même qui l’a écrit, et ça retrace l’enfer qu’il a vécu, en commençant par sa garde à vue, sa vie en prison, ses procès etc … pour ceux qui ne connaisse pas Patrick Dils, il s’agit d’un homme accusé à tort dans une affaire de double meurtre. Ce pauvre homme s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Bref, je ne vous en dis pas plus, que vous connaissiez l’enquête ou non, ce livre est tout simplement magnifique et très émouvant. Je ne lis jamais, et ce livre m’a donné l’envie de lire davantage. 

    #87786

    DNDM
    • Terreur des Spectres
    • Posts : 1567

    « Le bizarre incident du chien pendant la nuit », de Mark Haddon. Un ado autiste decide de mener l’enquête pour savoir qui a tué le chien de sa voisine. Sympatoche. L’intérêt du livre retombe un peu avant la fin quand plusieurs mystères sont levés. Mais ça reste un livre très humain, qui permet de plonger dans la tête d’un autiste tout en proposant une vraie histoire intéressante et crédible.

    Auteur de "Les mystères du Trône de Fer – Les mots sont du vent": https://www.lagardedenuit.com/forums/sujets/les-mysteres-du-trone-de-fer-les-mots-sont-du-vent/
    Présentation & autres pub(lications) : www.lagardedenuit.com/forums/sujets/presentation-dndm/

    #90004

    Crys
    • Pas Trouillard
    • Posts : 615

    J’ai récemment terminé un bouquin, donc je viens vous en parler 🙂

    Diseurs de mots (La lyre et le glaive 1/2) de Christian Léourier, éditions Critic.

    Christian Léourier est un auteur dont j’entends beaucoup parler. J’ai toujours son cycle de Lanmeur sur la pile à lire, mais je n’ai jamais trop osé l’attaquer. Comme on m’a offert son dernier ouvrage et je n’avais jamais sauté le cap, c’est désormais chose faite.

    Résumé : Lorsque Kelt se voit refuser le passage d’un pont parce qu’il ne peut s’acquitter du péage, il prédit l’effondrement de la construction. Ainsi sont les diseurs de mots, ils ont de drôle de pouvoirs, jamais ils ne mentent et, dit-on, leurs vérités ensorcellent.
    Accusé par le gardien du pont d’avoir jeté un sort à l’ouvrage, Kelt est arrêté puis jeté dans les geôles du seigneur local. L’incrimination étant cependant difficile à démontrer, le gardien convoque une ordalie, où le diseur de mots doit prouver son innocence… une arme à la main.

    Autant dire que l’ambiance, entre le duel judiciaire et les histoires de gens du commun avait un petit relent de Trône de fer mâtiné de fantasy française bien de chez nous, avec une vraie originalité d’univers (même si ça se base beaucoup sur du scandinave à mon sens). J’ai beaucoup aimé le fait que de ce refus de passer le pont découlent toutes les situations en effet domino, et bien sûr, la langue qui est vraiment superbe !

    Bref, c’était plutôt un bon roman et j’aimerai lire la suite, même si au final, j’en suis ressorti moins enthousiaste que je ne l’aurais voulu, sans doute car j’ai lu le livre sur presque un mois, et aussi parce que certains personnages, je l’avoue, ne m’ont pas trop intéressé. Bref, je recommande l’aventure mais peut-être qu’il faut le lire de manière moins fractionnée que moi :p

     

    #90015

    Tristesire
    • Patrouilleur du Dimanche
    • Posts : 224

    Merci pour cet avis Crys !
    Je note La lyre et le glaive…

    On ne touche pas aux lapins !

30 sujets de 121 à 150 (sur un total de 203)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.