Share This Post

[Vidéo] Quand George R.R. Martin évoque J.R.R. Tolkien comme source d’inspiration

George R. R. Martin

Dans cette courte vidéo d’interview de George R.R. Martin, l’auteur du Trône de Fer évoque sa jeunesse et comment un certain J.R.R. Tolkien fut une source d’inspiration incontournable pour l’écrivain qu’il allait devenir.

Dans le cadre d’une campagne télévisée sur les cent romans les plus appréciés à travers les États-Unis (The Great American Read), George R.R. Martin est interrogé en tant que l’un des heureux élus.
Il évoque ainsi sa jeunesse dans les quartiers pauvres de Bayonne (État du New-Jersey) où ses rares distractions se cantonnaient à ses lectures, en guise de succédané de vacances à la mer ou la montagne comme les autres enfants plus aisés.
Très vite, il aborde l’œuvre phare de Tolkien, le Seigneur des anneaux, lu par un George alors collégien et qui tomba des nues face à un livre fort éloigné des autres romans dans sa construction. Ainsi, pas de monstres géants ni de femmes dénudées dès les premières pages, mais des discussions tout à fait simples et réalistes du quotidien des Hobbits. Et petit à petit, la tension monte et la sauce prend pour un jeune George Martin conquis par ce roman. A cela se rajoute cet univers tellement complet, avec sa chronologie multimillénaire, ces diverses langues construites et des personnages ayant des réactions finalement naturelles face à un anneau corrupteur de l’âme.

L’apogée est atteinte avec la chute fatale de Gandalf [attention, spoiler ! Ah non, trop tard, désolé ^^]. Un auteur avait tué son personnage principal, fait totalement inédit et incroyable alors. Comme le dit GRRM,  « le suspense est multiplié par mille puisque, désormais, n’importe qui peut mourir ! ». Et voici une des raisons des choix de George R. R. Martin dans ses propres livres quant aux destins funestes de ses personnages.

Dans la même lignée, George R.R. Martin a repris de Tolkien ce mélange de Fantasy et de froid réalisme, « reflet du monde réel qui nous entoure : même de la Fantasy avec des dragons devrait refléter la réalité ! ».

En conclusion d’entretien, George invite ceux qui ne l’auraient pas fait à lire le Seigneur des Anneaux et à voter pour ce roman dans le cadre de cette campagne sur les romans les plus appréciés.

Leave a Reply