Arlan de l'Arbre-sous

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Arlan de l'Arbre-sous
Identité
V.O. Arlan of Pennytree
Statut
Rang Chevalier errant
Naissance vers 145
Décès 209 (sur la route de Cendregué)
Blasons
Blason personnel de ser Arlan

Né vers l'an 145, ser Arlan de l'Arbre-sous[N 1] était un vieux chevalier errant, probablement originaire de L'Arbre-sous[N 2], qui fut le maître de Dunk jusqu'à sa mort d'un refroidissement sur la route menant au tournoi de Cendregué. Il était âgé de plus de soixante ans au moment de sa mort, ce qui était un âge très avancé[1].

C'était un homme aimable, cordial, avec un grand sens de l'honneur et du devoir. Il n'était pas très pieux[1].

Physique[modifier]

ser Arlan est un homme maigre de petite taille[1].

Histoire[modifier]

Encore enfant, ser Arlan se rend à Port-Réal avec son grand-père. À cette occasion, il peut voir de ses propres yeux le dernier dragon de la maison Targaryen, une créature difforme qui meurt l'année suivante. Ser Arlan n'a remporté aucun tournoi mais a participé à de nombreuses joutes lors desquelles il s'est illustré. Il a notamment vaincu lord Damon Lannister à Port-Lannis, battu lord Castelfoyer et le Bâtard d'Harrenhal[N 3] à Port-Réal en l'an 193[1]. En l'an 196, ser Arlan est au service de lord Fengué, loyaliste notoire de la maison Targaryen, et se bat à la bataille du champ d'Herberouge où il perd son jeune écuyer, son neveu Roger de l'Arbre-sous[2]. En l'an 200, il brise quatre lances[N 4] contre le prince Baelor Targaryen lors d'un tournoi se déroulant à Accalmie, ce qui marquera suffisamment le prince pour qu'il se souvienne du nom de ser Arlan quelques années plus tard[1].

Peu de temps après, ser Arlan prend un jeune orphelin de Culpucier, Dunk, comme écuyer. Ils servent un temps à Hautjardin, auprès de lord Leo Tyrell et à Viergétang[N 5]. En l'an 206, ser Arlan se trouve avec Dunk dans les forces que la maison Dondarrion lève conjointement à celle de la maison Caron pour mettre fin à la rébellion du roi Vautour dans les Marches de Dorne. La même année, ils servent ensuite lord Florent pendant près de six lunes. Ser Arlan trouve finalement la mort d'un refroidissement de printemps en l'an 209, sur la route qui devait le mener avec son jeune écuyer au tournoi de Cendregué. Dunk l'enterre sur le versant d'une colline, de sorte à ce qu'il puisse admirer le coucher du soleil[1].

Arrivé au tournoi de Cendregué, Dunk ment en prétendant que ser Arlan l'a armé chevalier avant de mourir[1][3].

Philosophie[modifier]

Arlan de l'Arbre-sous cultivait une philosophie particulière de la chevalerie, ponctuée d'affirmations et de maximes. Dunk en garde un souvenir profond, qui le marque pour le reste de sa vie :

  • La vie d'un chevalier est faite de douleurs, de blessures, autant que d'épées et de bouclier. Le chevalier doit apprendre à les supporter[2].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Apparaît sous le nom d'Arlan de Pennytree dans Le Chevalier Errant.
  2. Pennytree en V.O., ser Arlan "of Pennytree". Dunk ne sait même pas où se situe L'Arbre-sous (cf. Le Chevalier Errant) ; c'est en effet un petit village du Conflans.
  3. Evoqué sous l'orthographe Bâtard d'Harrendale dans la nouvelle Le Chevalier Errant et qui fut probablement un bâtard de la maison Lothston qui semble avoir été fieffée de cette forteresse à cette époque.
  4. Ser Arlan prétendra quelques années plus tard en avoir brisé sept.
  5. Traduit par la Mare aux Filles dans Le Chevalier Errant.

Références[modifier]