Citadelle des mestres

De La Garde de Nuit
Révision datée du 16 juin 2019 à 00:28 par Skeleton tree (discussion | contributions) (Description)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Citadel

La Citadelle des mestres désigne un ensemble de bâtiments de Villevieille. C'est le siège du Conclave et le lieu où sont formés les mestres des Sept Couronnes.

Histoire

La Citadelle a été fondée au temps du roi de la Grand-Tour Urrigon Hightower, petit-fils du légendaire Garth Mainverte. Son frère cadet, Peremore, dit le Tors, appréciait plus que tout la présence d'érudits autour de lui. À sa mort, Urrigon légua aux « favoris de Peremore » un grand terrain au bord de l'Hydromel afin qu'ils puissent poursuivre leur recherche de vérité et leurs enseignements[1].

Description

La Citadelle se trouve au nord de la ville, dans une enceinte close qui englobe les deux rives de l'Hydromel. Cette dernière y est enjambée par plusieurs ponts surmontés de maisons, reliant les deux vastes ensembles de tours et de dômes qui forment la Citadelle[2]. Les portes principales de l'enceinte, situées sur la rive orientale et donnant sur la ville, sont gardées par une paire de sphinx de porphyre vert aux yeux d'onyx[2], l'un masculin et l'autre féminin. Parmi le labyrinthe de bâtiments qui constituent la Citadelle, on trouve sur la rive orientale et sur les îles de l'Hydromel[3] :

  • le Foyer du Scribe[N 1], où les habitants de Villevieille peuvent se faire lire leurs lettres ou faire rédiger leurs testaments par des écrivains publics (des acolytes) ;
  • de nombreuses échoppes où il est possible de vendre et d'acheter des livres et des cartes, notamment des plans manuscrits de la Citadelle ;
  • le Tribunal du Sénéchal[N 2], où siège et rend audience le Sénéchal qui préside le Conclave ;
  • une statue équestre de pierre du roi Daeron I Targaryen, l'épée brandie en direction de Dorne ;
  • le Quai des Larmes, qui permet d'embarquer pour les îles de l'Hydromel qui ne sont pas reliées au reste de la Citadelle par des ponts ;
  • l'île Sanglante[N 3], accessible uniquement par voie fluviale, où sont prodigués les soins par les mestres ;
  • un septistère[N 4] ;
  • l'île aux Corbeaux[N 5], sur laquelle se dresse la Corbinière[N 6], une ancienne forteresse reliée à la rive orientale par un pont-levis et qui sert de roukerie générale à la Citadelle (les mestres y élèvent notamment leurs fameux corbeaux blancs).Tapissée de mousse et de vigne, la Corbinière passe pour être l'un des plus anciens édifices de la Citadelle et aurait été la demeure d'un roi pirate lors de l'Âge des Héros. L'enceinte de la forteresse abrite un ancien barral à moitié mort ;
  • une bibliothèque, contenant les ouvrages les plus rares et les plus réputés, dont un exemplaire de Feux des Possessions amputé de vingt-sept rouleaux, et l'unique exemplaire existant de Sang et Feu, enfermé dans une crypte[4].

La Citadelle dans la saga

Dans ASOS

Comme tous les principaux seigneurs du royaume et les quatre rois se disputant les Sept Couronnes, la Citadelle est destinataire d'un corbeau envoyé depuis Châteaunoir par mestre Aemon pour réclamer de l'aide afin de faire face à l'assaut imminent de sauvageons infiltrés au sud du Mur[5].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. The Scribe's Hearth en version originale.
  2. The Seneschal's Court en version originale.
  3. The Bloody Isle en version originale.
  4. Septry en version originale, traduit par couvent des Sept dans le tome 12.
  5. The Isle of Ravens en version originale.
  6. The Ravenry en version originale.

Références