Gendry

De La Garde de Nuit
Révision datée du 23 mars 2019 à 21:09 par Skeleton tree (discussion | contributions) (Dans ASOS)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Gendry
Image by Amok©

Identité
V.O. Gendry
"the Bull"
Surnom Taureau
Apparence
Yeux bleu sombre
Cheveux drus, noir d'encre
Taille grand
Statut
Rang bâtard
Chevalier (ASOS)
Titre Chevalier de la colline creuse (ASOS)
Naissance Vers 284
Famille
Père Robert Baratheon
Mère une serveuse
Blasons
Gendry est un bâtard de la maison Baratheon

Né vers l'an 284, Gendry[N 1], surnommé Taureau, est l'un des bâtards de Robert Baratheon et d'une serveuse de brasserie, mais il n’est pas au fait de son ascendance royale. Il a des cheveux drus d'un noir d'encre et les yeux bleu sombre[1]. Il est grand pour son âge, son torse, très développé, est musculeux et ses bras sont impressionnants[2]. C'est un forgeron fort habile[3]. Courageux, il défend les faibles, mais son caractère est méfiant et colérique. Il est opiniâtre et loyal mais peut également se montrer buté et susceptible[4][5]. Ironiquement, il considère le roi Robert Baratheon comme un vieil ivrogne incapable[6].

Dans AGOT

Gendry est apprenti forgeron chez Tobho Mott de Port-Réal. Son apprentissage a été grassement payé par un noble corpulent, barbu et richement vêtu de velours violet[N 2][7]. C'est un apprenti très doué qui possède d'ailleurs un heaume à cornes de taureau qu'il a forgé lui même et dont il prend grand soin. C'est en voyant Gendry que lord Jon Arryn et lord Stannis Baratheon ont confirmation que Joffrey, Myrcella et Tommen ne sont pas les enfants du roi Robert. En le rencontrant, lord Eddard Stark se rend compte qu'il est un bâtard de Robert, mais n'en saisit pas tout de suite les implications. Il demande à Gendry de lui céder son heaume, mais ce dernier refuse avec obstination, malgré la colère de son maître[3].

Maître Mott, estimant qu'il est temps pour lui de forger sa première épée, lui fait cadeau d'un lingot d'acier[8]. Mais, après la mort de Robert et l'accession au trône de Joffrey Baratheon, un messager (envoyé par lord Varys incognito[7]) le retire à la garde de maître Tobho Mott et le confie à Yoren, recruteur de la Garde de Nuit, pour qu'il s'y enrôle[9].

Dans ACOK

Sous le pseudonyme de « Taureau », Gendry fait partie du groupe d'orphelins, de recrues et de condamnés qui commence le long voyage vers le Mur sous les ordres de Yoren. Il a gardé son heaume, qu'il entretient avec soin, et qu'il enfile en cas de danger. Il fait la connaissance du jeune « Arry », qu'il défend contre les persécutions de Tourte-chaude et Lommy Mains-vertes, deux autres orphelins[2]. Il récupère l'épée du reître Praed après sa mort et commence à échanger quelques passes d'armes avec Arya lorsqu'ils sont interrompus par l'arrivée de cavaliers du Guet, qui ont l'ordre de la reine Cersei de le ramener à Port-Réal. Yoren refuse et les cavaliers doivent renoncer[1]. Gendry ne comprend pas l'intérêt que la reine peut lui porter, mais cet incident lui vaut un grand prestige parmi les autres orphelins[10].

Lorsque la troupe de Yoren, retranchée dans un fortin au bord de l'Œildieu, est attaquée par les hommes de ser Amory Lorch, il se bat avec acharnement. Mais les assaillants sont trop nombreux et débordent la défense. Gendry parvient à suivre Arya, Lommy et Tourte dans leur fuite par un souterrain. Ils emmènent avec eux « la chialeuse », une petite orpheline recueillie quelques jours avant.[11]. Le lendemain, les cinq enfants retrouvent Kurz, Tarber et Cutjack, trois hommes que Yoren avait envoyés tenir une tour de guet dans le village que ser Amory n'a pas daigné prendre d'assaut. Les rescapés reprennent la route vers le nord en contournant l'Œildieu par l'ouest, mais Kurz meurt d'une blessure reçue dans la bataille, et les deux autres hommes abandonnent les enfants à leur sort. Malgré la faim qui les tenaille, ils tentent de poursuivre leur route. Ayant repéré un hameau qui semble occupé, Arya et Gendry partent en éclaireurs dans sa direction. Tout en progressant, Gendry confie à Arya qu’il sait qu'elle est une fille mais qu'il ne dira rien aux autres. Arya lui révèle alors sa véritable identité, ce qui impressionne fort son compagnon, confus de ses familiarités envers une « lady ». Ils se séparent à proximité du hameau, chacun s'en approchant par un côté différent. Mais, avec son heaume, Gendry est vite repéré et capturé par les hommes d'armes qui occupent le hameau[5].

Lorsqu'ils apprennent qu'il a lui-même fabriqué ce heaume, les soldats, qui sont aux ordres de ser Gregor Clegane, décident d'épargner sa vie, un forgeron, même apprenti, étant précieux. Le heaume est gardé par l'un des hommes d'armes, un certain Dunsen. Gendry est emprisonné huit jours durant dans un hangar avec Arya, Tourte (Lommy Mains-vertes ayant été froidement tué par Raff Tout-miel, un autre homme d'armes), et les villageois survivants. Enfin, ser Gregor Clegane décide d'emmener ses prisonniers à Harrenhal, où ils serviront lord Tywin Lannister[12].

À Harrenhal, Gendry est assigné à la forge[13], sous les ordres de Lucan. Il voit de temps à autres Arya (désormais connue sous le sobriquet de « Belette ») et Tourte (qu'il parvient à persuader qu'Arya n'a pas crié « Winterfell ! » lors de la bataille contre la troupe de ser Amory Lorch, mais « Par l'enfer ! »)[14]. Il prend goût à sa nouvelle vie, Lucan n'étant pas un mauvais maître. Il rechigne à fabriquer une nouvelle épée à Arya et à écouter ses projets d'évasion, qui lui semblent irréalistes[15].

Gendry tient rigueur à Arya de son rôle dans la brutale prise d'Harrenhal par lord Roose Bolton, car elle a entraîné l'exécution de Lucan. Mais, une nuit, elle parvient à le convaincre de subtiliser trois épées et d'aller trouver Tourte pour qu'ils quittent Harrenhal, après lui avoir révélé que lord Bolton a l'intention de laisser la forteresse sous le commandement de Varshé Hèvre. La nuit même, Arya tue un garde à une poterne et les trois enfants parviennent à quitter la forteresse sans être repérés[16].

Dans ASOS

Les trois fuyards s'enfoncent dans les collines au nord d'Harrenhal, car Arya a décidé de rejoindre le Trident pour remonter ensuite la Ruffurque jusqu'à Vivesaigues. Bien que piètre cavalier, Gendry supporte sans broncher le rythme imposé par celle qui est devenue leur meneuse, et il la soutient face à Tourte qui réclame du repos et la chaleur d'un feu[4]. Les trois compagnons sont capturés par les membres de la Fraternité sans Bannière à l'auberge de l'Homme à genoux, où Arya est reconnue par Harwin, un ancien homme d'armes de Winterfell[6]. Laissant Tourte à l'auberge, le groupe de la Fraternité, mené par Barbeverte, les emmène jusqu'à lord Béric Dondarrion, à la colline creuse, non sans difficulté pour le localiser[17][8]. Lord Béric ayant décidé de restituer Arya à sa famille contre rançon, il prend la route pour Vivesaigues. En chemin, ils tuent un groupe de Braves Compaings retranchés dans un septistère. Gendry, impressionné par le sens de la justice de lord Béric, décide de rester avec les hors-la-loi et de mettre ses talents de forgeron à leur service. Il est alors adoubé par lord Béric lui-même, qui le fait chevalier de la colline creuse[18].

Dans AFFC

Gendry vit à l'auberge du carrefour où il s'occupe de nombreux enfants orphelins en compagnie de Saule et Jeyne Heddle sous la protection de la Fraternité sans Bannière. Il est présent lors du passage de Brienne et de ses compagnons. Cette dernière le questionne sur ses origines, ayant remarqué la forte ressemblance de ses traits avec Renly et Robert de la lignée Baratheon, mais leur échange est interrompu par l'arrivée de Rorge et Mordeur, et par les combats qui s'en suivent. Alors que Mordeur s'acharne sauvagement sur Brienne, Gendry lui enfonce une pique au travers de la nuque, le tuant sur le coup[19].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Gendry est interprété par l'acteur Joseph Dempsie dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Gendry Waters devrait être son nom complet car il est originaire de Port-Réal et le bâtard d'un noble. Mais comme tout le monde ignore cette ascendance, il n'est jamais désigné sous ce patronyme jusqu'à maintenant.
  2. Probablement Varys sachant que ce dernier avouera ensuite avoir organisé sa fuite avec Yoren de Port-Réal (cf. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion).

Références