Randyll Tarly

De La Garde de Nuit
Révision datée du 19 septembre 2018 à 13:32 par SoLune (discussion | contributions) (Dans ADWD)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Randyll Tarly
Identité
V.O. Randyll Tarly
Apparence
Cheveux crâne dégarni
Poids maigre
Statut
Rang lord
Titres seigneur de la maison Tarly
sire de Corcolline
justicier (ADWD)
Épée Corvenin
Famille
Épouse Melessa Florent
Enfants Samwell Tarly (283)
Talla Tarly
deux autres filles
Dickon Tarly (287)
Blasons
Lord Randyll dirige la maison Tarly
Maître des lois
Orton Merryweather

Lord Randyll Tarly est le seigneur de la maison Tarly de Corcolline. Sa femme est lady Melessa Florent avec qui il a eu deux fils, Samwell et Dickon, ainsi que trois filles (dont Talla)[1]. C'est un homme maigre et dégarni qui arbore une courte barbe grise. Reconnu comme un fin tacticien militaire par ses pairs[2][3], il dirige traditionnellement l'avant-garde de lord Mace Tyrell[4]. Il est respecté par ses hommes en raison de ses qualités de soldat et a également la réputation de laisser libre cours au pillage après la bataille[5]. C'est un homme dur, inflexible, rusé et autoritaire[6][3] mais réputé pour sa loyauté[2]. Fier de l'honneur de sa maison, il n'en passe pas moins pour un mufle ne s'embarrassant guère de manières auprès de ses pairs aristocrates[7]. Son intelligence n'est pas des plus subtiles[3]. Il porte Corvenin, l'épée en acier valyrien de sa maison, dans un fourreau orné de joyaux barrant son dos[8]. Il est peu apprécié à Villevieille[9].

Avant AGOT

Durant la rébellion de Robert Baratheon, lord Randyll Tarly, qui mène l'avant-garde de l'armée du Bief, remporte une importante victoire contre Robert Baratheon à Cendregué (durant laquelle il tue lord Cafferen[10] dont il envoie la tête au roi Aerys II Targaryen[11])[12], bien que lord Mace Tyrell se plaise à la revendiquer[11].

En l'an 293, lord Randyll se rend avec son fils Samwell auprès de lord Paxter Redwyne à La Treille. Il souhaite alors confier l'éducation de son fils aîné à lord Paxter tout en prenant comme pupille Horas Redwyne à Corcolline. Lord Randyll envisage également de marier son fils à la fille de lord Paxter, Desmera. Malheureusement, lors de leur séjour à La Treille, les jumeaux Redwyne martyrisent Samwell qui est la proie des moqueries du bouffon de lord Redwyne, ce qui met fin à ce projet d'union entre les Redwyne et les Tarly[13].

Ulcéré par le manque d'aptitudes martiales de son fils aîné et héritier, lord Randyll le contraint à s'exercer avec maints maîtres d'armes, en vain. Il tente même de le soumettre aux sortilèges de Conjurateurs de Qarth, sans plus de succès[1].

Dans AGOT

Ne supportant pas le manque de « virilité » de son fils aîné, et préférant avoir Dickon comme héritier, lord Randyll Tarly oblige Samwell à s'engager dans la Garde de Nuit, le menaçant d'un « accident de chasse » s'il refuse[1]. Il raconte ensuite aux autres nobles du Bief que son fils aîné est décédé[9].

Dans ACOK

En tant que fidèle banneret de la maison Tyrell, lord Randyll Tarly s'est rallié avec eux aux forces du roi Renly Baratheon et marche sous ses ordres contre Port-Réal[7]. C'est d'ailleurs lui qui informe le roi des accusations publiques d'adultère et d'inceste que son frère Stannis porte contre la reine Cersei[14]. Après la mort de Renly devant Accalmie, il refuse avec ser Loras Tyrell et lord Mathis Rowan de se rallier au roi Stannis, contrairement à la majorité des chevaliers présents, et se replie sur Pont-l'Amer[15], où il se saisit des réserves de l'armée de Renly, mettant à mort de nombreux Florent[16]. Il participe vaillamment à la bataille de la Néra, où il commande le centre de l'armée regroupant les troupes des Tyrell, des Lannister et de leurs bannerets[17]. Il est mis à l'honneur lors de la cérémonie qui en célèbre l'issue[8].

Dans ASOS

Lord Randyll Tarly est envoyé par lord Tywin Lannister contre les forces de ser Helman Tallhart et Robett Glover qui se dirigent vers Sombreval[18]. Avec une armée constituée de vassaux de l'Ouest, du Bief et des terres de l'Orage[19][19][6], lord Randyll réussit à acculer ses adversaires contre la mer et, au prix d'une sanglante bataille, les défait[12].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille de Sombreval.

Après la victoire, lord Randyll fait mouvement contre Viergétang dont il s'empare aisément et qu'il pille[3], avant d'y stationner son armée[20].

Dans AFFC

Lord Randyll Tarly se trouve toujours à Viergétang où il fait régner l'ordre avec sévérité : d'anciens hommes de ser Gregor Clegane semant le désordre, il en fait pendre un, accusé de vol, et un autre, coupable de viol, est castré[3]. Lord Tarly séquestre lord William Mouton dans ses appartements. Il désire conclure un mariage entre la fille de ce dernier, Eleanor, et son héritier Dickon, malgré l'aversion que lui inspire le père de la fiancée. Par ailleurs, ses hommes ont entrepris de reconstruire la ville et sécurisent la région par leurs patrouilles. C'est dans ce contexte que lady Brienne de Torth, à la recherche de Sansa et d'Arya Stark, arrive en ville et est présentée devant lui. Lord Randyll la reçoit froidement et avec mépris, mais la laisse poursuivre sa mission pour le roi Tommen Baratheon[6]. Il n'envoie pas moins ser Hyle Hunt la suivre discrètement, au cas où sa quête se révélerait être couronnée de succès[21]. Ser Hyle ramène Brienne à Viergétang devant lord Randyll et lui apprend qu'elle a tué trois anciens membres des Braves Compaings. Ne cachant pas son incrédulité devant cet exploit, il souhaite la voir au plus tôt embarquer pour Torth. Devant le refus de Brienne, excédé, il la renvoie et la laisse reprendre le cours de sa mission, non sans lui avoir intimé l'ordre de ne pas revenir à Viergétang. Afin de retourner l'opinion de la population locale, qui protège les membres de la Fraternité sans Bannière, lord Randyll fait courir le bruit que la confrérie est responsable des exactions de Salins[22].

Suite à l'emprisonnement de la reine Margaery Tyrell par le Grand Septon à Port-Réal, lord Randyll Tarly quitte Viergétang avec son armée et fait marche vers la capitale afin de rejoindre son suzerain qui a abandonné le siège d'Accalmie[23].

Dans ADWD

Lord Tarly atteint Port-Réal à la tête de ses troupes, afin de faire libérer la reine Margaery et obtient du Grand Moineau que celle-ci soit placée sous sa garde, s'engageant solennellement à la livrer le jour de son procès. Le nouveau régent, lord Kevan Lannister, fait de lui son nouveau justicier. Lord Tarly commence à faire la liste des chevaliers susceptibles de prendre place dans la Garde Royale après le décès de ser Arys du Rouvre, mais la reine Cersei y fait désigner ser Robert Fort[24]. Il siège au Conseil restreint devant lequel comparaît ser Ronnet Connington, soupçonné d'être complice de son cousin, lord Jon Connington, qui a pris La Griffonnière au nom d'un prétendant Targaryen, et marche à présent sur Accalmie. Il est d'avis de l'envoyer au Mur, et doute de l'identité de lord Connington. Il est également mécontent de l'influence excessive, à ses yeux, du Grand Moineau. Il est accusé à demi-mot par ser Harys Swyft de s'être enrichi dans le pillage de Viergétang, et émet des doutes sur l'identité de ser Robert Fort. Ser Kevan le juge limité, mais dangereux, et il se demande comment le gagner à sa cause[3].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Randyll Tarly est interprété par l'acteur James Faulkner dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références