Roi du Sel et du Roc

De La Garde de Nuit
Révision datée du 9 juin 2019 à 19:22 par Yavanna (discussion | contributions) (Les rois de Fer)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : King of Salt and Rock

Le titre de roi du Sel et du Roc, parfois qualifié aussi de Souverain Suprême ou encore de roi des Îles, désignait le roi des îles de Fer régnant sur les Fer-nés. Il portait la Couronne de Bois Flotté et siégeait sur le trône de Grès. Il s'agissait, à l'origine, d'une monarchie élective[N 1] devenue par la suite une monarchie héréditaire qui connut au moins deux lignées régnantes sous cette forme, et qui prit fin lors de la Conquête et de la mort du roi Harren le Noir et de ses descendants à Harrenhal[1].

Ce titre fut créé par Galon Blancbourdon, prêtre du dieu Noyé, qui établit un code de conduite pour les Fer-nés, pacifiant les relations entre les familles et maisons des îles de Fer. Afin d'unir les Fer-nés, il rassembla, ainsi, en un seul titre les dignités de roi de Sel et roi de Roc que portaient les rois de chaque île (le roi de Roc régnant sur la terre elle-même, le roi de Sel régnant sur les navires et leurs marins). Lors de l'assemblée réunie par Galon Blancbourdon pour élire ce premier souverain, ce fut Urras Greyfer dit Pied-de-Fer, roi de Sel d'Orkmont qui fut choisi et Galon qui le couronna, lui-même, premier roi du Sel et du Roc[2].

Histoire[modifier]

Antérieurement à l'institution du roi du Sel et du Roc, chaque île était un royaume où régnaient deux rois. Le roi de Sel était élu parmi ses pairs, les capitaines et propriétaires de navires, et régnait sur la flotte de l'île (capitaines, équipages et navires). Le roi de Roc était élu parmi les seigneurs des maisons nobles de l'île, et régnait sur la terre. Les rois pouvaient donc être issus de maisons rivales au sein de chaque île. Au décès d'un roi, les prêtres du dieu Noyé, et eux-seuls, convoquaient des états généraux de la royauté, appelant les électeurs (capitaines et propriétaires, ou seigneurs) à choisir le futur roi parmi les candidats issus de leurs rangs. S'ensuivaient des débats animés, pouvant durer des jours, jusqu'à l'élection par acclamation. Les prêtres du dieu Noyé pouvaient, également, appeler l'assemblée des seigneurs ou des capitaines à destituer un roi si nécessité[2].

Galon Blancbourdon réforma et unifia la société Fer-née, établissant le titre de roi du Sel et du Roc, élu lors d'assemblée réunissant tous les capitaines et seigneurs des îles de Fer, toujours sous le contrôle des prêtres du dieu Noyé[3][2].

Cette loi fut respectée, avec quelques exceptions concernant les derniers rois, jusqu'à l'avènement d'Urron Greyfer dit Mainrouge qui fit mettre à mort ses opposants et rendit la succession héréditaire[4][2]. La lignée des Greyfer, aussi appelée rois de Fer, s'éteignit quelques mille ans plus tard avec la venue des Andals dans les îles de Fer[5]. La lignée royale suivante fut celle des Chenu, connue sous le nom de rois au Sang Noir, qui s'éteignit elle-même avec la Conquête et la mort d'Harren Chenu et de ses fils à Harrenhal[1][6].

Il y eut une exception notable au règne des Fer-nés : ser Aubrey Crakehall, vassal de la maison Lannister des terres de l'Ouest, qui, lors de la conquête des îles de Fer, fit pendre le roi Hagon le Sans-cœur, et se proclama roi des îles de Fer. Son règne dura six mois, car les Lannister l'abandonnèrent alors et les Fer-nés reprirent le trône et le sacrifièrent au dieu Noyé[6].

Les possessions des rois du Sel et du Roc furent très variables, mais s'étendirent ponctuellement au-delà de l'archipel des îles de Fer. Ainsi, certaines parties des côtes occidentales de Westeros furent conquises par les Fer-nés, qui établirent parfois des bases permanentes en des lieux stratégiques telles les îles Embrumées devenues plus tard îles Bouclier[7]. Les villages côtiers de l'ouest de Westeros furent régulièrement soumis à pillages et exactions. Et en un temps, les rois et seigneurs du Bief durent verser tribut aux rois Fer-nés[2]. C'est sous le règne d'Harwyn Chenu que les Fer-nés parviennent à conquérir les riches terres du Conflans, ce qui fut l'extension territoriale maximale des Fer-nés[1]. Ces faits sont relatés par les archimestres Merlu et Haereg dans leurs écrits et témoignages. Haereg a recensé 111 rois ayant régné sur les Iles de Fer dans son ouvrage Histoire des Fer-nés.

Chronologie des rois du Sel et du Roc connus[modifier]

Les origines[modifier]

Le premier roi serait, selon les légendes le Roi Gris, roi mythique, semi-dieu, ayant eu cent fils, qui s'entretuèrent après son départ, laissant seize survivants qui se partagèrent les îles. La réalité laisse apparaitre une multitude de seigneurs régnant sur la terre des îles, et de capitaines régnant sur les navires. Il s'agissait des rois de Roc et des rois de Sel.

Noms Informations complémentaires Événements
Roi Gris premier roi mythique des îles de Fer[1]
...

Les anciens rois[modifier]

Durant l'Âge des Héros, nombre de rois de Sel se firent connaître pour leur hardiesse et leur férocité dans leurs quêtes de butin, et entrèrent ainsi dans les légendes fer-nées[8].


Noms Informations complémentaires Événements
...
Torgon le Terrible Roi de Sel durant l'Âge des Héros[8].
...
Jorl la Baleine Roi de Sel durant l'Âge des Héros[8].
...
Dagon Timbal Timbal Dit le Nécromancien, roi de Sel, probablement de Vieux Wyk, durant l'Âge des Héros[8].
...
Hrothgar de Pyk Roi de Sel, probablement de Pyk, durant l'Âge des Héros. Possible membre ou ancêtre de la maison Greyjoy[8].
...
Ralf en Haillons Roi de Sel, probablement de Grand Wyk durant l'Âge des Héros[8].
...
Balon Noirepeau Peut-être le plus féroce des rois de Sel durant l'Âge des Héros[8].
...

Les rois de Bois Flotté[modifier]

Afin d'établir la paix dans les îles de Fer et d'unifier le royaume, Galon Blancbourdon, prophète du dieu Noyé, institua le titre de roi du Sel et du Roc, rassemblant ainsi les titres de rois du Sel et rois de Roc des capitaines et seigneurs en un seul titre souverain sur les îles. Ce roi était choisi parmi des candidats issus des rangs des capitaines et seigneurs, après débats, et élu par acclamations lors des états généraux de la royauté. L'archimestre Haereg a relevé trente-huit membres de la maison Greyfer parmi ces rois élus[5]. Il est probable qu'il y eut huit Balon Greyjoy durant cette ère, Balon Greyjoy se couronnant sous le nom de Balon IX lors de sa rébellion.

Noms Informations complémentaires Événements
Urras Greyfer Greyfer dit Pied-de-Fer, premier roi du Sel et du Roc élu par les états généraux de la royauté[3][2].
Erich Ier Greyfer Greyfer dit le Laid. Erich le Laid s'empara de la couronne au décès de son père Urras Greyfer, mais Galon Blancbourdon intervint, fit déposer Erich et convoqua de nouveaux états généraux[2].
Regnar Timbal Timbal dit Festin-des-Corbeaux[2].
...
Qhored Ier Chenu Chenu dit le Cruel Conquête du Conflans par les Fer-nés[2].
...
Theon III Greyjoy Greyjoy Période de pillages et de conquêtes territoriales des Fer-nés dans le Bief.
...
Balon V Greyjoy Greyjoy dit Heurtebise Renforcement de la puissance des rois du continent, perte de territoires conquis par les Fer-nés.
...
Erich V Harloi Harloi Père de Harron Harloi Les Fer-nés prennent pied dans les terres de l'Ouest et dans le Bief[2].
Harron Harloi Harloi
...
Joron Ier Noirmarées Noirmarées dit Perte-des-Vierges, vainqueur de Gyles II Jardinier[2] Période de pillages et de conquêtes territoriales des Fer-nés dans le Bief.
...
Urrathon III Greyfer[N 2] Greyfer dit le Chauve. Père de Torgon Greyfer Urragon IV Bonfrère est le dernier roi du Sel et du Roc élu lors d'états généraux de la royauté, ceci jusqu'à l'élection d'Euron Greyjoy en 299 après la Conquête. Les règnes des rois suivants furent marqués par des coups de force successifs et l'absence d'élection pour la succession sur le trône, jusqu’à l’avènement sanglant d'Urron Greyfer qui mit fin aux états généraux de la royauté, et établit la succession héréditaire.
Urragon IV Bonfrère[N 3] Bonfrère dit Malfrère[9]
Torgon Greyfer Greyfer dit le Tardif[9]. Père d'Urrathon IV Greyfer
Urrathon IV Greyfer[N 4] Greyfer
Urron Greyfer Greyfer dit Mainrouge. Petit-neveu d'Urrathon IV Greyfer

Les rois de Fer[modifier]

Blason-greyfer-2014-v01-48px.png Les rois de Fer, appartenant à la dynastie Greyfer, régnèrent sur les îles de Fer suite à l'établissement sanglant de la succession héréditaire par Urron Greyfer dit Mainrouge. Ils remplacèrent la couronne en bbois flotté par une couronne en fer noir se transmettant de génération en génération. Ces règnes furent difficiles, fragilisés par les guerres internes, les révoltes, le renouveau de la puissance des seigneurs et rois du continent et, finalement, par l'arrivée des Andals. La dynastie prit fin lorsque les seigneurs des maisons dominantes des îles de Fer (Orquebois, Timbal, Greyjoy et Chenu) se rebellèrent et déposèrent Rognar II[5], seul roi connu.

Noms Informations complémentaires Événements
...
Rognar II Greyfer Greyfer le dernier roi de Fer

Les rois au Sang Noir[modifier]

Blason-chenu-2014-v01-48px.png Les seigneurs Fer-nés se querellant pour la succession de Rognar II Greyfer, il fut décidé, selon la légende, d'attribuer le trône de Grès au vainqueur du jeu de la danse du doigt. Harras Chenu y perdit deux doigts, y gagna son surnom de Bout-de-Main et le titre souverain de roi du Sel et du Roc[5] (selon l'archimestre Haereg, Harras aurait, plus prosaïquement, obtenu le trône grâce aux soutiens des Andals dont son épouse était issue). Son règne dura trente ans et introduisit le long règne de la dynastie Chenu, connus comme « le Sang Noir », surnom pouvant être attribué à l'archimestre Merlu, qui vécut aux îles de Fer et qui fit une description précise de l'aspect physique des Chenu[6]. Cette période fut caractérisée par l'ouverture vers le monde extérieur (mariages avec des femmes andales et Lannister, commerce et échanges avec le continent, implantation de la religion des Sept, voyages pacifiques sur le continent) et par une extrême violence résultant de réformes de la société fer-née et du conflit entre la culture insulaire et les cultures extérieures.

Noms Informations complémentaires Événements
...
Harras Chenu Chenu dit Bout-de-Main. Premier roi au Sang Noir
...
Wulfgar Chenu Chenu dit le Faiseur de Veuves Premier septuaire des îles de Fer et introduction de la religion des Sept[6].
...
Horgan Chenu Chenu dit Tueur-de-Prêtres Second septuaire des îles et révolte des prêtres du dieu Noyé réprimée dans le sang[6].
...
Fergon Chenu Chenu dit le Féroce
...
Othgar Chenu Chenu dit le Sans-Âme
...
Othgar Chenu Chenu dit Démonolâtre
...
Petrecorne Chenu Chenu dit au Rouge Sourire
...
Harmund Ier Chenu Chenu dit l'Hôte. Père de Harmund II Chenu dit le Négociateur Les règnes des trois rois Harmund se caractérisèrent par une ouverture vers le continent. Harmund II se maria avec une Lannister, Harmund le Beau entreprit des réformes qui provoquèrent le soulèvement des prêtres et des seigneurs, des exactions et, finalement en représailles, l'invasion des îles de Fer par une armée Lannister sous le commandement de Aubrey Crakehall qui se proclama roi. La guerre contre les terres de l'Ouest dura sept ans, suivi de cinq années de heurts réguliers et de « l'hiver de la Famine », dont les îles sortirent exsangues.
Harmund II Chenu Chenu dit le Négociateur. Père de Harmund le Beau, et Hagon le Sans-cœur
Harmund III Chenu Chenu dit le Beau
Hagon Chenu Chenu dit le Sans-cœur
Aubrey Crakehall Crakehall vassal des Lannister, mais abandonné par eux
...
Harrag Chenu Chenu Père de Ravos Chenu dit le Violeur Les Fer-nés ravagent le Nord, prennent l'Île-aux-Ours, y installent une base, mais sont finalement repoussés par Theon Stark.
...Face à la puissance des royaumes du continent, les Fer-nés se tournent, désormais, vers les îles et côtes d'Essos...
Qhorwyn Chenu Chenu dit le Madré. Père de Harwyn Chenu Avec l’avènement de Qhorwyn Chenu commence une nouvelle, et brève, ère de conquête. Qhorwyn renforce la flotte. Harwyn conquiert le Conflans que son fils Halleck s'efforcera de tenir, jusqu'au règne de Harren, et l'arrivée des Targaryen.
Harwyn Chenu Chenu dit la Poigne. Père de Halleck Chenu
Halleck Chenu Chenu Père de Harren Chenu
Harren Chenu Chenu dit le Noir. Dernier des rois du Sel et du Roc[1][10].

Avec la chute d'Harren le Noir dans les flammes des dragons d'Aegon Targaryen, lors de la Conquête, s'achève l'ancienne lignée des rois du Sel et du Roc. Les Fer-nés vaincus furent désormais gouvernés par les seigneurs de la maison Greyjoy[1].

Les Greyjoy, la renaissance des Fer-nés[modifier]

Blason-greyjoy-2014-v01-48px.png La défaite de Harren inaugure une période de chaos dans les îles, au cours de laquelle prêtres et petits seigneurs rivalisent pour s'emparer du pouvoir royal. Aegon le Conquérant, chevauchant Balerion et accompagné d'une puissante flotte met fin à ce chaos, et permet aux Fer-nés d’élire un nouveau souverain, Vickon Greyjoy, vassal des Targaryen[11].

Si les Fer-nés ont dès lors perdu leur souveraineté, ils n'en ont pas moins conservé une certaine autonomie sous l'autorité de la maison Greyjoy qui régnera sur les îles, prenant soin de ne pas se confronter à la puissance des Targaryen. Goren Greyjoy, Dalton Greyjoy dit le Kraken Rouge[12], Dagon Greyjoy dit le Dernier Pillard, Alton Greyjoy dit le Fou Sacré, Torwyn Greyjoy, Loren Greyjoy dit le Barde, Quellon Greyjoy père de Balon qui se proclamera roi, furent de ces souverains qui régnèrent à l'ombre des Targaryen[13].

Autres rois connus[modifier]

Ces rois ne peuvent être classés dans la chronologie, faute de repères ou du fait de possibles erreurs chronologiques.

Noms Informations complémentaires Événements
Sylas Nez plat Élu lors d'états généraux de la royauté[3].
Loren Greyjoy Greyjoy dit le Vieux Calmar[N 5].
Harrag Chenu Chenu Élu lors d'états généraux de la royauté[N 6][3].
Harrald Demi-Noyé[N 7] Décapité lors d'un combat, ainsi que son fils, par le roi Lancel IV Lannister[14].

Les rois du Sel et du Roc dans la saga[modifier]

Avant AGOT[modifier]

En 289, six années après l’accession au trône de Fer de Robert Baratheon, lord Balon Greyjoy s'autoproclame roi du Sel et du Roc, sous le nom de Balon IX Greyjoy[15], déclarant ainsi la guerre au royaume des Sept Couronnes[16]. Mais la puissance des armées du continent impose la reddition de Balon[16].

Dans ACOK[modifier]

En 299, Lord Balon Greyjoy profite de la guerre des Cinq Rois pour s'octroyer à nouveau le titre. Dédaignant l'offre d'alliance du roi Robb Stark présentée par son fils Theon revenu dans les îles de Fer[17], il lance ses forces à l'assaut des côtes occidentales du Nord[18], prétendant ainsi au titre de roi des Îles et du Nord[19].

Dans AFFC[modifier]

Après la mort du roi Balon Greyjoy lors d'une chute prétendument accidentelle d'un pont de cordes de sa forteresse de Pyk, son frère cadet Euron, opportunément revenu d'exil le lendemain, s'approprie son titre. Cette prise de pouvoir est loin de faire l'unanimité, et le prêtre Aeron Greyjoy qui voit en son aîné un impie, s'empresse de convoquer de nouveaux états généraux de la royauté. Il espère ainsi que son autre frère aîné Victarion, prestigieux lord Capitaine de la flotte de Fer et fervent croyant du culte, soit élu par les capitaines assemblés[3]. Toutefois, ces nouveaux états généraux déçoivent les attentes de leur instigateur, et c'est Euron qui se trouve confirmé Souverain Suprême des Fer-nés et roi des Îles et du Nord[20].

Noms Informations complémentaires Événements
Balon IX Greyjoy Greyjoy Se proclame roi à deux reprises. Rébellion des Greyjoy et Guerre des Cinq Rois
Euron Greyjoy Greyjoy dit l'Œil-de-Choucas. Élu roi des îles et du Nord lors des états généraux de la royauté.

Voir aussi[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cf. monarchie élective sur fr.wikipedia.org.
  2. Urrathon III apparaît comme Urragon III dans la version originale.
  3. Urragon Bonfrère apparaît comme Urrathon dans la version originale.
  4. Urrathon IV apparaît comme Urragon IV dans la version originale, la version française mentionne un Urrathon V contrairement à la version originale.
  5. Une possible erreur place Loren Greyjoy pendant le règne héréditaire des Chenu. Ce problème devrait être partiellement réglé lors de la troisième édition en version originale de cet ouvrage (cf. : message de Ran du 11 nov. 2014 dans le topic "(TWOIAF Spoilers) Inconsistency or Intentional?" sur Westeros.org).
  6. Un autre Harrag Chenu apparait dans Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga (cf. Harrag Chenu (homonymie)). Ce problème devrait être partiellement réglé lors de la troisième édition en version originale de cet ouvrage (cf. : message de Ran du 11 nov. 2014 dans le topic "(TWOIAF Spoilers) Inconsistency or Intentional?" sur Westeros.org).
  7. Il est fort probable qu'il ait appartenu à la dynastie des Chenu alors régnante.

Références[modifier]