Illumination

De La Garde de Nuit
Aller à : Navigation, rechercher

V.O. : Lightbringer, the Red Sword of Heroes

Illumination[N 1], dite l'« épée rouge des héros », est l'épée légendaire d’Azor Ahai[1].

Sommaire

[modifier] L'épée légendaire

Selon la légende, alors que les ténèbres menaçaient le monde, Azor Ahai décida de forger une épée pour les affronter. Pendant trente jours et trente nuit il travailla sa lame dans le feu sacré du temple mais, au moment de la trempe, la lame se fendilla au contact de l'eau. Azor Ahai se remit alors à l'ouvrage et, pendant cinquante jours et cinquante nuits, forgea une nouvelle lame, plus belle encore, qu'il trempa dans le cœur d'un lion qu'il avait capturé, mais la lame se fendit. Comprenant qu'un sacrifice plus important était requis de lui, il travailla sa lame pendant cent jours et cent nuits, puis appela sa femme qu'il aimait plus que tout au monde, Nissa Nissa, et lui demanda de dénuder son sein pour y plonger la lame. Nissa Nissa poussa alors un cri d'effroi et d'extase qui aurait fêlé la face de la lune elle-même, alors que son âme, sa bravoure et sa force passaient dans l'acier[1]. De ce jour, selon les légendes rapportées dans Le Compendium de Jade, l'épée n'a plus jamais été froide au toucher, mais très chaude et, lors des batailles, la lame brûlait d'une ardeur féroce. Azor Ahai combattit un jour un monstre, et, quand il plongea son épée dans le ventre de la bête, le sang de celle-ci se mit à bouillir et son corps s'embrasa[2].

[modifier] Illumination dans la saga

[modifier] Dans ACOK

Lors de la destruction du septuaire de Peyredragon par les hommes de la reine Selyse, une épée longue a été fichée dans le cœur de la Mère. Les statues des Sept sont ensuite brûlées devant les portes du château pendant que Mélisandre psalmodie des prières à R'hllor. Elle proclame alors que l'épée est Illumination, que son apparition signifie que le roi Stannis est la réincarnation d'Azor Ahai, et que cette épée est donc la sienne[1]. Sa lame d'acier flamboie d'un éclat changeant, rouge, jaune ou blanc, troublant l'air autour d'elle, et un gros rubis carré orne sa garde. Malgré sa lumière, elle ne dégage aucune chaleur[3]. Stannis la porte désormais à sa ceinture[4].

[modifier] Dans ADWD

Confronté au refus du nouveau lord Commandant de la Garde de Nuit Jon Snow de lui céder les forts abandonnés du Mur, le roi Stannis Baratheon tente de le fléchir en dégainant Illumination, la seule « épée dans les ténèbres » (en référence au serment des frères de la Garde), mais sans succès[5].

Lors de la crémation à Châteaunoir de Mance Rayder par Mélisandre, cette dernière en appelle au ralliement du peuple libre au roi Stannis. Afin d'apparaître comme le souverain légitime et Azor Ahai réincarné, il brandit Illumination, qui, brillant de tous ses feux, impressionne la foule. Jon Snow a toutefois des doutes quant à son authenticité, la lame du roi demeurant froide, contrairement à la description qu'il en a lu dans Le Compendium de Jade (sur les conseils de mestre Aemon[6][7])[2].

Outre sa qualité de frère du feu roi Robert et ses exploits passés, et avec la victoire sur le Mur et la prise de Motte-la-Forêt, le fait que le roi Stannis détienne Illumination contribue à la loyauté des hommes qui le suivent dans la marche vers Winterfell[8].

Bien plus tard, une lettre cachetée d'une coulée de cire rose et portant pour seule adresse le mot « Bâtard » parvient de Winterfell à Châteaunoir. Jon Snow la lit, et constate qu'elle est signée « Ramsay Bolton, Lord légitime de Winterfell ». L'auteur de cette lettre, qui traite abondamment Jon de bâtard, affirme notamment avoir vaincu et tué Stannis après sept jours de bataille, et récupéré son épée magique Illumination[9].

[modifier] Pour approfondir

[modifier] Notes et références

[modifier] Notes

  1. Traduit par Lumière dans le tome 15 (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 70, Jon).

[modifier] Références

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation site
Navigation wiki
Quoi de neuf ?
Boîte à outils
Autres langues