Les annales de la Compagnie Noire

De Bibliothèque.
Aller à : Navigation, rechercher

La Compagnie Noire a été écrite par Glen Cook.

Sommaire

[modifier] Couvertures

[modifier] Editions Atalante

Cn1atalante.jpgCn2atalante.jpgCn3atalante.jpgCn4atalante.jpgCn5atalante.jpgCn6atalante.jpgCn7atalante.jpgCn8atalante1.jpgCn8atalante.jpgCn9atalante1.jpgCn9atalante2.jpgCn10atalante1.jpgCn10atalante2.jpg

[modifier] Editions Atalante intégrales

Cnleslivresdunord.jpg CN livres sud.jpg

[modifier] Editions J'ai Lu

Compagnienoirejailu.jpg Cn2jailu.jpg Cn3jailu.jpg Cn4jailu.jpg Cn5jailu.jpg Cn6jailu.jpg Cn7jailu.jpg Cn8jailu.jpg Cn8jailu2.jpg

[modifier] Synopsis

* en construction *

[modifier] Tomes

[modifier] Tome 1: La Compagnie noire

Depuis des siècles, les traditions et souvenirs de la compagnie noire sont consignés dans les présentes annales. Depuis des siècles, la troupe se loue au plus offrant et les batailles qu'elle a livrées ont déjà rempli maints volumes. Jamais pourtant elle n'aura traversé de période aussi trouble. Entrée au service de la Dame et de ses sorciers maléfiques, la compagnie participe à l'une des plus sanglantes campagnes de son histoire. Les combats incessants, la magie noire qui empuantit l'air, bientôt les hommes tombent comme des mouches, et ceux qui restent debout commencent à se demander s'ils ont choisi le bon camp. Ce sont des mercenaires, ils sont dépravés, violents et ignares, sans foi ni loi, mais même eux peuvent avoir peur, très peur...

Loupe.pngVoir article détaillé : La Compagnie noire.

[modifier] Tome 2: Le Château Noir

D'étranges disparitions se succèdent dans la ville de Génépi : cadavres et vivants se volatilisent, proies d'un mystérieux commerce nocturne. Y aurait-il un rapport avec le château noir, cette sombre éminence qui domine la ville, cette verrue monstrueuse qui semble croître de jour en jour ? Possible... La Dame, elle, semble prendre la menace très au sérieux et dépêche la Compagnie sur place pour voir de quoi il retourne. Coincée entre l'horreur qui grandit aux abords du château et sa peur de la Dame, la légendaire Compagnie noire pourrait bien envisager pour la première fois de son histoire de rompre son contrat et de sérieusement redéfinir ses allégeances...

Loupe.pngVoir article détaillé : Le Château Noir.

[modifier] Tome 3: La Rose Blanche

Réduite à une poignées d'hommes, la Compagnie noire a définitivement changé de camp. Sa nouvelle tâche est de protéger la Rose Blanche, seule capable de vaincre la Dame et ses forces du mal. Mais cette ultime confrontation doit avoir lieu lors du passage de la grande comète... et cette échéance est encore lointaine. Réfugiés dans la plaine de la Peur, un lieu cauchemardesque peuplé d'étranges créatures, les soldats de la dernière des compagnies franches de Khatovar s'apprêtent à subir le plus long siège de leur histoire. Un siège de plusieurs décennies. A moins qu'un événement capital ne se produise. Car quelque chose bouge dans le grand tumulus où repose le Dominateur...

Loupe.pngVoir article détaillé : La Rose Blanche.

[modifier] Tome 4: Jeux d'Ombres

Il n'en reste plus que sept : Toubib, Gobelin, Qu'un-Œil, Otto, Hagop, Murgen et la Dame, rebaptisée Madame. Jamais dans l'histoire de la légendaire Compagnie noire les effectifs n'étaient tombés si bas. Toubib, archiviste aujourd'hui capitaine, entreprend un retour aux sources, à Kathovar, mythique berceau de la Compagnie. Mais des milliers de kilomètres de jungle et de régions inexplorées la séparent de cet endroit où elle n'a pas mis les pieds depuis des siècles. Pourtant, on ne l'a pas oubliée. Nombreux sont ceux qui l'y attendent...

Loupe.pngVoir article détaillé : Jeux d'Ombres.

[modifier] Tome 5: Rêves d'Acier

La poussière retombe après la bataille et le tableau n'est guère reluisant. Toubib laissé pour mort sur le champ de bataille, Gobelin et Qu'un œil manquant à l'appel... autant dire que la Compagnie a essuyé de sérieux revers. Il est temps de reprendre les choses en main. C'est ce que Madame va s'employer à faire, quitte à redevenir le tyran maléfique qu'elle fut jadis. Les assassins fanatiques du culte local ne s'y trompent d'ailleurs pas et voient en elle l'incarnation de Kina, la déesse du meurtre qu'ils vénèrent. Voilà une main d'œuvre dévouée et efficace sur laquelle Madame peut maintenant compter. Après tout, qui sait s'ils n'ont pas raison, Madame ferait une parfaite candidate, d'autant plus que l'Année des Crânes, qui marquera le retour de Kina, se profile à l'horizon.

Loupe.pngVoir article détaillé : Rêves d'Acier.

[modifier] Tome 6: La Pointe d'Argent

Pendant que Toubib et les survivants de la Compagnie cheminent vers Kathovar, une bande d'escrocs à la petite semaine entreprennent de subtiliser la point d'argent qui emprisonne l'âme du dominateur. La nouvelle du vol se répand comme une traînée de poudre, et la ville d'Aviron s'embrase. Tout ce que le monde compte comme sorciers -le Boiteux y compris- semble vouloir s'approprier la pointe maléfique. Dans la région, seule la Rose Blanche dispose encore des ressources nécessaires pour en finir avec le dominateur, ou ce qu'il en reste, une fois pour toutes !

Loupe.pngVoir article détaillé : La Pointe d'Argent.

[modifier] Tome 7: Saisons Funestes

Toubib n'est plus et le siège de Dejagore tourne au cauchemar. La Compagnie, piégée du mauvais côté des remparts, est scindée en deux factions rivales : entre les vétérans - parmi lesquels Murgen, devenu annaliste de circonstance, Gobelin et Qu'un-Œil - et les nouveaux, les cannibales dirigés par Mogaba, la querelle risque de dégénérer en guerre ouverte. Pourtant, dehors, la menace que font peser les armées du Maître d'Ombres sur la ville n'est pas à prendre à la légère. Sans compter que le sorcier Tisse-Ombre, pour diminué qu'il est encore, n'a pas dit son dernier mot à la Compagnie Noire...

Loupe.pngVoir article détaillé : Saisons Funestes.

[modifier] Tome 8: Elle est les Ténèbres

Le vent gémit, exhalant son haleine amère. La foudre gronde et aboie. Une force vivante fait rage sur la plaine de pierre scintillante. Les ombres elles-mêmes ont peur.
Au centre de la plaine se dresse une vaste forteresse grise inconnue, plus vieille que toute mémoire écrite. Une antique tour s'est effondrée en travers de la faille. Depuis la place forte monte un long et profond battement, pareil à celui du coeur d'un monde assoupi, qui déchire le silence sans âge.
De Taglios à Bélvèdère, la citadelle du dernier des Maîtres d'Ombre puis vers la Porte d'Ombre et au-delà, la dure et longue route de la Compagnie noire se poursuit vers Khatovar, sa mystique destinée. En voici le récit sous la plume de son porte-étendard, Murgen, tel que dans ses annales.


Loupe.pngVoir article détaillé : Elle est les Ténèbres.

[modifier] Tome 9: L'Eau Dort

En ce temps-là, la Compagnie noire n'existait pas. Son capitaine, son lieutenant, son porte-étendard et tous ceux qui avaient contribué à lui forger sa terrible réputation avaient disparu, enterrés vivants au cœur d'un vaste désert de pierre.
On m'appelle Roupille. C'est moi qui tient aujourd'hui les annales. Il faut bien que quelqu'un s'en charge. La vérité doit être consignée même si le destin décide que nul ne la lira jamais. Les annales sont l'âme de la Compagnie noire. Elles nous rappellent ce que nous sommes. Que nous ne sommes que cela. Que nous devons perséverer. Et que la traîtrise, comme d'habitude, n'a pas réussi à nous saigner à blanc.
Tous les jours, un message apparaît sur un mur de Taglios. Un rappel discret. L'eau dort.


Loupe.pngVoir article détaillé : L'Eau Dort.

[modifier] Tome 10: Soldats de Pierre

Après Madame, Murgen, Roupille, c'est au tour de Toubib de prendre, ou plutôt de reprendre le collier : la rédaction des annales qu'il avait abandonnée depuis des décennies. Entre-temps, au bout des mille et une péripéties que l'on connaît, la Compagnie noire atteint enfin ce mystérieux Khatovar auquel son ancien capitaine aspirait depuis si longtemps. Mais est-ce réellement la Terre promise qu'il espérait ? Cependant les plus vieux ennemis de la Compagnie ne fléchissent pas. Volesprit, les Félons, la Fille de la Nuit, Narayan Singh, d'autres encore que la Compagnie a rencontrés en chemin, et surtout Kina, la déesse des ténèbres, Mère de l'Illusion... tous continuent de s'agiter dans l'ombre ou la lumière, avides de conserver la suprématie ou d'amener l'avènement de l'Année des Crânes, c'est-à-dire la fin du monde ou des mondes connus. Tous conspirent à l'éradication de la Compagnie noire. Que restera-t-il de cette bande déguenillée de valeureux guerriers au terme du voyage ? Car c'est bien du terme du voyage qu'il s'agit. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.

Loupe.pngVoir article détaillé : Soldats de Pierre.

[modifier] Vos commentaires


Lord Corbac

Il ya 1943 jours
Score 0+-
La Compagnie noire est une oeuvre assez facile à lire, agréable et imaginative. Les tomes n'ont pas tous le même intérêt. J'ai adoré les deux premiers, le premier pour sa découverte de la Compagnie et de ses personnages, le deuxième pour son histoire. J'ai par contre moins accroché le tome 7 qui trainait un peu en longueur. En ce qui concerne les personnages, je fais le même constat, certains sont très attachants, d'autres manquent de personnalité. Je donnerais un bon point aux asservis (les vilains sorciers !!!), au duo amusant de qu'un Oeil et Gobelin, à l'énigmatique Corbeau. Je trouve par contre d'autres personnages plus ternes comme le porte-étendard Murgen ou la Rose Blanche, personnages portant essentiels. Quoiqu'il en soit la Compagnie noire, sans être un chef d'oeuvre, est une saga très accrocheuse et originale. J'ai lu les sept premiers tomes et je compte bien lire les suivants.

usul

Il ya 2089 jours
Score 0+-

La CN n'est pas facile à lire, que ce soit pour commencer ou dans les tomes du milieux ou de la fin ... il faut savoir lire entre les lignes.

Le premier cycle ferait un magnifique film !

Lapin rouge

Il ya 2037 jours
Score 0+-
La série est assez inégale. Mes tomes préférés sont les 2 et 6, qui sont d'ailleurs assez isolés dans le cycle : des aventures urbaines, mettant en avant des "héros" plutôt minables, mais qui se transcendent dans les épreuves. Le reste du cycle est lisible, mais sans plus : les batailles ne sont pas assez épiques à mon gout, l'intrigue générale tire un peu en longueur sur la fin. Pour que je lise le tome 8, il faudra que les compte-rendus soient bons, sinon je pense abandonner...

Azerion

Il ya 1939 jours
Score 0+-
Une grande série de Fantasy, qui a comme toutes grandes séries des hauts et des bas, mais quel plaisir que de se retrouver avec Corbeau, Toubib et les deux zigotos de Qu'un Oeil et Gobelin qui vous crame un quartier juste parce qu'ils sont en train de s'engueuler. c'est vrai que les derniers tomes sont moins prenant, les premier sont vraiment remarquables, tout comme "La pointe d'argent" je crois avec Philandodron Casier. Je n'aurais qu'une chose à dire LISEZ CETTE SAGA!!! Car franchement... "Sainte Merde" lol
Ajouter votre commentaire
Bibliothèque se félicite de tous les commentaires. Si vous ne voulez pas être anonyme, enregistre ou se connecter. C'est gratuit.


Outils personnels
Espaces de noms
Variantes
Actions
navigation site
navigation bibliothèque
Rubriques
Boîte à outils