Dragon

De La Garde de Nuit
Aller à : Navigation, rechercher
Disambig.png Pour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.

Un dragon en vol

Le dragon est un animal magique, emblème de la maison Targaryen. En l'an 298, sous le règne de Robert Baratheon, les derniers dragons ont disparu depuis plus d'un siècle et demi de l'ensemble du monde connu[1][2][3][4].

Sommaire

Ouvrages sur les dragons

Les dragons ont suscité de nombreux écrits les décrivant et analysant leur influence sur l'histoire de Valyria, des Targaryen et des Sept Couronnes. La plupart de ces ouvrages sont emplis de fables sans valeur. Certains livres sont cependant considérés comme fiables, même s'ils peuvent présenter des divergences entre eux (notamment sur les questions de reproduction)[5]. Ce sont :

Description

Un ancien auteur a écrit « Une fois qu'un homme aura vu un dragon en vol, qu'il reste chez lui et s'occupe de son jardin en tout contentement, car ce vaste monde ne contient pas plus grande merveille »[5].

Anatomie

Les dragons sont d'immenses créatures volantes à l'apparence reptilienne, couverts d'écailles et au souffle de feu dévastateur (le « feu-dragon », ou « dracarys » en haut valyrien[6]). Ce sont des créatures tétrapodes, les membres antérieurs étant des ailes membraneuses. Ils sont dotés d'une longue queue serpentine et d'un cou mince et allongé supportant une tête ornée de cornes. Une arête épineuse court le long de leur colonne vertébrale. Leurs écailles présentent des couleurs vives, généralement métallisées. Ils ne semblent pas avoir de genre prédéterminé[7] même si l'existence de dragons femelles est attestée[8]. Les os des dragons ont une forte teneur en fer et sont utilisés dans de nombreux artisanats, notamment l'archerie pour laquelle ils donnent des arcs d'une qualité rarement égalée par le bois (très recherchés par les Dothrakis)[9].

Œufs

Les œufs des dragons ressemblent à de grands œufs de pierre dense, à la surface écailleuse et richement ornementée. Le processus qui permet l'éclosion des jeunes dragons est inconnu, mais semble impliquer du feu ainsi qu'un sacrifice[10]. Chaque œuf semble unique et l’apparence de l’œuf et celle du dragon qui en est issu semblent liées. La rareté de ces œufs en fait des présents à la valeur inestimable, même après que la méthode pour les faire éclore est tombée dans l'oubli[11]. Les apparences connues d’œufs de dragons sont :

  • d'aspect platine parcouru de volutes dorées (œuf en possession de la princesse Elaena Targaryen)[12] ;
  • couvert de fines écailles rouges, brillantes et miroitantes comme des joyaux (œuf en possession du roi Aegon IV Targaryen et offert par la suite à lord Ambrose Beurpuits)[11] ;
  • d'aspect blanc et vert, tourbillonnant (œuf en possession du roi Aegon V Targaryen dans son enfance)[11] ;
  • d'aspect d’or et d’argent avec des veines de feu courants à travers (œuf en possession du prince Aerion Targaryen)[11] ;
  • d'aspect noir comme la mer de minuit, grouillante d'écarlate ondulé et de remous (œuf en possession de maître Illyrio Mopatis de Pentos) ;
  • d'aspect vert profond, avec des reflets bronze (œuf en possession de maître Illyrio Mopatis de Pentos) ;
  • d'aspect blanc crème avec des éclairs d’or (œuf en possession de maître Illyrio Mopatis de Pentos).

Croissance

Passé les premiers mois après l'éclosion, le rythme de croissance des dragons est très lent et ne connaît pas de fin : tant qu'il est en vie, un dragon ne cesse de grandir (comme un arbre), mais ses conditions de vie pourraient cependant ralentir, voire arrêter sa croissance, notamment s'il est captif et enfermé[6], mais cette information reste sujette à caution[N 1]. Il faut des centaines d'années à un dragon pour atteindre sa taille adulte[13]. On ignore toutefois la durée de vie exacte que peut posséder un dragon, les légendes évoquant des dragons millénaires. À la naissance, les dragons font la taille d'un chat. À quatre mois (d'après la chronologie de la saga), un dragon peut voleter sur une vingtaine de pieds (environ six mètres)[14]. À cinq mois, il vole sans difficulté sur plusieurs lieues et peut atteindre la taille d'un petit chien[6]. Au bout d'un an et demi, un dragon peut atteindre une envergure de près de vingt pieds[N 2] et supporter en vol le poids d'une femme habillée légèrement[15]. De manière générale, il serait possible de monter un dragon entraîné dès avant l'âge de cinq ans[16].

Mode de vie

Les dragons se nourrissent de viande cuite[17]. Dressés, ils sont capables de comprendre des ordres simples, à l'aide par exemple de mots de commandement[6]. Ils développent en outre un lien mental avec leur maître, leur permettant de percevoir son état d'esprit, et de réagir en conséquence[18]. Ils supportent d'ailleurs mal d'être séparé longtemps de lui[19].

Un dragon ne se monte pas comme un cheval : c'est un animal dont l'instinct le porte à l'attaque et par conséquent si l'on veut qu'il oblique à droite, il faut le frapper sur le flanc droit[20]. Lorsqu'ils combattent, les dragons affectionnent l'attaque en piqué en se plaçant dans le soleil pour éblouir leur cible[6].

Il semble qu'il existe un lien entre la magie et les dragons[3][21][22][23], ainsi qu'entre les dragons et les cycles climatiques que connait Westeros[24].

Origine et répartition géographiques

D'après certaines légendes, les dragons seraient apparus jadis dans l'explosion d'une deuxième lune, détruite pour s'être trop approchée du soleil[1]. Les dragons sont peut-être apparus à Asshaï[N 3][25], ou du moins de l'Orient, des Contrées de l'Ombre, au-delà d'Asshai et des îles de la mer de Jade[1]. Il semblerait toutefois que par le passé les dragons furent présents sur toutes les terres connues[26].

Les dragons des Valyriens

Avant le Fléau

Bien qu'on ignore leur origine, les dragons valyriens jouèrent un rôle déterminant dans l'édification des Possessions de Valyria. En tant que montures de guerre, ils ont assuré les victoires successives des Valyriens contre l'ancien Empire ghiscari[19][27]. Plus tard, les dragons ont permis d'écraser les forces du peuple Rhoynar qui défiait le pouvoir des Possessions[28]. Chaque grande famille valyrienne semble avoir disposé de ses propres dragons[29]. La maison Targaryen, qui n'était pas parmi les plus puissantes de Valyria, avait ainsi cinq dragons peu de temps avant le Fléau[30]. Les Valyriens se faisaient obéir des dragons en utilisant des cors magiques façonnés dans des cornes de dragons[31][32].

À Peyredragon

Après le Fléau de Valyria, la maison Targaryen, exilée à Peyredragon, fut la seule famille valyrienne survivante à avoir conservé ses dragons[29]. Quatre périrent, mais deux naquirent durant cette période à partir d’œufs fécondés, Vhagar et Meraxes[30]. Avec Balerion, les Targaryen avaient donc trois dragons lors de la Conquête.

Lors de la Conquête et après

Ces trois dragons permirent aux Targaryen de conquérir les Sept Couronnes par leur puissance destructrice sur les champs de bataille (notamment la bataille du Champ de Feu, la seule où ils combattirent ensemble)[9].

Loupe.png
Voir article détaillé : Conquête d'Aegon.

Les dragons restèrent ensuite le garant de la puissance de la maison Targaryen dont ils étaient d'ailleurs l'emblème. Les rois Targaryen bâtirent pour eux le gigantesque Fossedragon sur la colline de Rhaenys à Port-Réal[33]. Mais les dragons qui y furent élevés n'atteignirent jamais la taille de leurs aïeux du fait de la taille de ses salles, pourtant gigantesques[6].

Disparition

Les dragons ont disparu de Westeros (et peut-être du monde) depuis environ deux siècles. Lors de la « Danse des Dragons », de nombreux dragons périrent dans des combats mutuels[34]. La princesse Rhaenyra Targaryen fut jetée en pâture au dragon de son demi-frère et ennemi Aegon II Targaryen. Aegon III Targaryen, fils de Rhaenyra et traumatisé par sa mort, fut soupçonné d'avoir causé la disparition des dragons par empoisonnement, d'où son surnom de « Fléau des Dragons ». Les deux derniers spécimens, contrefaits, sont nés à Peyredragon, mais ils sont morts prématurément[9]. Le dernier spécimen était une femelle verte, petite, aux ailes flétries[35].

Les dix-neuf crânes des dragons disparus ont longtemps orné la grande salle du trône du Donjon Rouge, mais, lors de son accession au Trône de Fer, Robert Baratheon les fit descendre dans les caves pour les remplacer par des tentures et des tapisseries. Tyrion Lannister, fasciné par ces anciennes créatures, les y a retrouvés[9], ainsi que, bien plus tard, Arya Stark[36].

Œufs des dragons targaryens

Le dragon tricéphale de la maison Targaryen

Après la mort du dernier dragon sous le règne d'Aegon III Targaryen, il semblerait qu'un certain nombre d'œufs soit resté aux mains de la maison Targaryen, dont cinq issus de la portée du dernier dragon ainsi qu'un nombre indéterminé restés à Peyredragon[11]. La princesse Elaena Targaryen possédait un œuf dont l'apparence rappelait sa chevelure, platine parcouru de volutes dorées[12]. Lors de la première rébellion Feunoyr, les oeufs targayens font l'objet d'une tentative de vol de la part de Mainleste et commandité par le parti des Feunoyr, mais celle-ci est un échec[24]. Sous le règne de Daeron II Targaryen, plusieurs œufs semblent encore en la possession des Targaryen, notamment au du futur Aegon V Targaryen d'aspect blanc et vert, tourbillonnant, et un à son frère Aerion qui semblait comme fait d’or et d’argent avec des veines de feu courants a travers[11]. De fait, ces œufs semblent avoir constitué des présents pour les princes de la lignée régnante, qui furent transmis de générations en générations[11]. Plusieurs tentatives pour faire éclore ces œufs sont rapportées :

Les dragons dans la saga

Dans TMK

Lors du tournoi donné à l'occasion de son mariage, lord Ambrose Beurpuits offre en récompense au vainqueur un œuf de dragon, à la surface couverte de fines écailles rouges miroitantes et brillantes comme des joyaux, venant d'un don du roi Aegon IV Targaryen[11].

Dans AGOT

Trois œufs de dragons sont offerts à Daenerys Targaryen par Illyrio Mopatis comme cadeau de mariage. Ce présent est considéré comme inestimable au vu de la rareté des ces œufs[40]. L'un est décrit comme noir comme la mer de minuit, grouillante de l'écarlate ondule et des remous, un autre vert profond, avec des reflets bronze, et enfin le dernier est blanc crème avec des éclairs d’or.

Après la mort de Khal Drogo, Daenerys fait déposer les œufs de dragon autour du bûcher de Mirri Maz Duur. À l'apparition de la première étoile, une comète rouge représentant l'âme du défunt, elle allume le brasier qui dévore d'abord la maegi et le khal. Soudain trois explosions successives se font entendre. Daenerys, qui s’est avancée de plus en plus près du brasier au point de devoir se débarrasser de sa veste prenant feu, disparaît dans la fumée. Quand ser Jorah Mormont peut enfin s'avancer au milieu des braises, il la découvre vivante, sa chevelure argentée disparue, lovée dans les cendres encore fumantes. Un dragon lui tête le sein droit, un autre le gauche et un troisième est enroulé autour de son cou. Subjugués, le chevalier et les Dothrakis se prosternent devant elle[10].

Dans ACOK

Après leur sortie de l'œuf, il semble que les trois dragons de Daenerys la prennent pour leur mère, car elle est le premier être vivant qu'ils ont vu en ouvrant les yeux. Ils lui tètent le sein, du moins jusqu'à ce que la dureté des conditions de voyage dans le désert rouge ne tarissent cette source d'alimentation. Les jeunes dragons sont alors nourris de viande de cheval cuite. Ils ne supportent pas d'être longtemps privés de la vue de leur « mère », et il faut les transporter dans un panier à claire-voie porté juste derrière elle. Daenerys prend l'habitude d'en prendre un à tour de rôle avec elle. C'est pendant cette période qu'elle leur donne leur nom : le noir Drogon, le vert Rhaegal et le crème Viserion, hommages aux trois hommes ayant alors marqué sa vie : Khal Drogo et ses deux frères, les princes Rhaegar et Viserys[17].

La nouvelle de la naissance des dragons est suffisamment sensationnelle pour faire accourir auprès de Daenerys trois notables de Qarth[17], dont le richissime Xaro Xhoan Daxos, avide d'en obtenir un en présent de noces[3], et le mystérieux conjurateur Pyat Pree, qui permet à la jeune femme d'être reçue en audience par les Nonmourants. Mais ces derniers se révèlent être des êtres assoiffés de sa chaleur et de sa vie, et elle ne leur échappe que grâce à Drogon[14]. Lorsqu'il apprend le retour des dragons, maître Illyrio dépèche auprès de Daenerys Belwas le Fort, Arstan et trois navires[22].

En plusieurs endroits du monde, la renaissance des dragons semblent coïncider avec un regain de la magie : les magiciens de rue deviennent capables de tours étonnants[3], les sortilèges des pyromants gagnent en efficacité[21], les chandelles de verre brûlent de nouveau dans les demeures des Conjurateurs[22],…

Dans ASOS

La nouvelle de la naissance des dragons finit par atteindre les Sept Couronnes, mais de manière déformée et peu crédible[41].

Embarqués à bord du Balerion, les trois dragons sont d'abord enfermés en cage, le capitaine Groleo craignant qu'ils ne mettent le feu au navire. Mais, devant leur air abattu, Daenerys les fait libérer, et, malgré un départ d'incendie vite maîtrisé, le capitaine et son équipage ne tardent pas à s'en féliciter, les reptiles les ayant rapidement débarrassés des rats. Dans cet environnement maritime, les dragons maîtrisent rapidement le vol et se lancent bientôt dans des simulations de combat aérien ou dans de grandes expéditions de chasse au poisson-volant, à plusieurs lieues des navires englués dans le calme plat[6].

Dans ADWD

À Meereen, les dragons poursuivent leur croissance, dévorant de nombreux moutons alentours, et Daenerys espère pouvoir bientôt les monter[42]. Mais Drogon ayant dévoré une fillette, elle ordonne leur enfermement, auquel seul le dragon noir parvient à échapper en s'enfuyant vers le nord ; Viserion et Rhaegal, désormais enchaînés sous la Grande Pyramide de Meereen[43], deviennent de plus en plus sauvages, portant parfois au rouge les vantaux métalliques de la porte de leur prison[44], à tel point que même les Immaculés chargés de les nourrir finissent par être terrifiés. La reine se refuse désormais à les utiliser contre ses ennemis, faute de pouvoir contrôler leur terrible pouvoir de destruction, mais cette décision est incomprise de nombreux de ses conseillers, comme Daario Naharis, Brun Ben Prünh et l'amiral Groleo[45].

Attiré par le bruit et l'odeur du sang, Drogon qui a atteint une envergure de près de vingt pieds[N 4] fait irruption au centre de l'arène de Daznak lors de la réouverture de celle-ci. Il s'attaque aux gladiateurs présents et Daenerys tente de le maîtriser, sans succès. Elle parvient toutefois à le monter et Drogon l'emporte dans le ciel de Meereen jusqu'à son repaire situé en mer Dothrak[15]. Là, il reste insensible aux efforts de sa maîtresse pour le diriger. Alors que celle-ci a quitté son repaire pour essayer de retourner à Meereen à pieds, il la rejoint et la laisse le monter[20].

À Meereen, Rhaegal brûle mortellement le prince Quentyn Martell lors de sa tentative d'apprivoiser Viserion[46]. Les deux dragons en profitent pour s'échapper de la Grande Pyramide et volent libres dans le ciel de Meereen. Viserion installe alors son repaire au sommet de la Pyramide d'Uhlez et Rhaegal s'installe sur la Pyramide de Yherizan[47].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Bien qu'enfermés sous la Grande Pyramide de Meereen, les dragons de Daenerys ne semblent pas cesser de grandir.
  2. Soit à peine plus de six mètres.
  3. Lors de son rêve comateux, Bran voit le monde, de Westeros jusqu'à Asshaï, « où les dragons s'éveillèrent au soleil levant » (cf. A Game of Thrones, Chapitre 18, Bran).
  4. Soit à peine plus de six mètres.

Références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 A Game of Thrones, Chapitre 24, Daenerys.
  2. A Clash of Kings, Chapitre 28, Daenerys.
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys.
  4. A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude.
  5. 5,0 et 5,1 A Dance with Dragons, Chapitre 15, Tyrion.
  6. 6,0, 6,1, 6,2, 6,3, 6,4, 6,5 et 6,6 A Storm of Swords, Chapitre 09, Daenerys.
  7. A Feast for Crows, Chapitre 36, Samwell.
  8. Le Chevalier Errant.
  9. 9,0, 9,1, 9,2 et 9,3 A Game of Thrones, Chapitre 14, Tyrion.
  10. 10,0 et 10,1 A Game of Thrones, Chapitre 73, Daenerys.
  11. 11,0, 11,1, 11,2, 11,3, 11,4, 11,5, 11,6 et 11,7 L'Œuf de Dragon.
  12. 12,0 et 12,1 Cf. SSM : Three Maidens in the Tower.
  13. Cf. interview de GRRM sur sffchronicles.co.uk.
  14. 14,0 et 14,1 A Clash of Kings, Chapitre 49, Daenerys.
  15. 15,0 et 15,1 A Dance with Dragons, Chapitre 53, Daenerys.
  16. Cf. SSM : Many Questions.
  17. 17,0, 17,1 et 17,2 A Clash of Kings, Chapitre 13, Daenerys.
  18. A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys.
  19. 19,0 et 19,1 A Storm of Swords, Chapitre 24, Daenerys.
  20. 20,0 et 20,1 A Dance with Dragons, Chapitre 72, Daenerys.
  21. 21,0 et 21,1 A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion.
  22. 22,0, 22,1 et 22,2 A Clash of Kings, Chapitre 64, Daenerys.
  23. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell.
  24. 24,0 et 24,1 L'Épée Lige.
  25. A Game of Thrones, Chapitre 18, Bran.
  26. Cf. SSM : Dragons in Westeros.
  27. A Storm of Swords, Chapitre 28, Daenerys.
  28. A Feast for Crows, Chapitre 22, Le Faiseur de Reines.
  29. 29,0 et 29,1 So spake Martin, 28 juil. 2012, "Asshai.com Interview in Barcelona" sur www.westeros.org.
  30. 30,0 et 30,1 So spake Martin, 2 sept. 2012, "Chicon 7 reading" sur www.westeros.org
  31. A Feast for Crows, Chapitre 20, Le Noyé.
  32. A Dance with Dragons, Chapitre 64, Victarion.
  33. A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  34. The Princess and the Queen.
  35. Le Chevalier Errant.
  36. A Game of Thrones, Chapitre 33, Arya.
  37. 37,0 et 37,1 A Storm of Swords, Chapitre 26, Davos.
  38. 38,0 et 38,1 A Storm of Swords, Chapitre 55, Davos.
  39. A Clash of Kings, Chapitre 07, Jon.
  40. A Game of Thrones, Chapitre 12, Daenerys.
  41. A Storm of Swords, Chapitre 20, Tyrion.
  42. A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys.
  43. A Dance with Dragons, Chapitre 12, Daenerys.
  44. A Dance with Dragons, Chapitre 24, Daenerys.
  45. A Dance with Dragons, Chapitre 31, Daenerys.
  46. A Dance with Dragons, Chapitre 69, Le dompteur de dragons.
  47. A Dance with Dragons, Chapitre 71, La Main de la reine.
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation site
Navigation wiki
Quoi de neuf ?
Boîte à outils
Autres langues