Lait de pavot

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : milk of the poppy

Le lait de pavot est un breuvage narcotique et sédatif[N 1] en usage dans la pharmacopée des mestres[1][2]. Sa préparation est probablement basée sur une décoction dans du lait des inflorescences séchées. Le lait de pavot se présente sous la forme d'un liquide blanc[3] à la consistance épaisse[4][3][5] et au goût discret[2] mais crayeux[4][5] qui semble pouvoir être adouci par du miel pour les enfants[4]. Le lait de pavot est peut-être traditionnellement conservé dans des fioles vertes en verre par les mestres[4][5].

L'usage du lait de pavot vise à procurer un sommeil profond, réputé sans rêve[4], permettant une meilleure guérison des blessures les plus graves (plaies ouvertes et fractures essentiellement)[2], mais aussi d'agir contre les douleurs les plus aiguës ponctuelles[6] ou chroniques (brûlures[7], goutte[8] ou maux de tête[9] par exemple)[7][8][9]. Il permet également de lutter contre les tremblements de la fièvre[10]. Tout comme le vinsonge, le lait de pavot est parfois simplement administré afin de faciliter l'endormissement[11]. Sa consommation de manière régulière entraîne toutefois une accoutumance de l'organisme qui doit alors être exposé à des doses de plus en plus importantes afin d'en ressentir les effets[9].

Le lait de pavot est également utilisé en Essos : des gladiateurs des arènes en prennent avant le combat pour maîtriser leur nervosité[12], et après pour apaiser leurs douleurs[13].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Ces propriétés sont communes aux différentes variétés du genre Papaver : coquelicot (Papaver rhoeas) (cf. : coquelicot sur fr.wikipedia.org) ou pavot somnifère (Papaver somniferum) (cf. : pavot somnifère sur fr.wikipedia.org) par exemple.

Références[modifier]