Lo Bu

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Lo Bu était un empereur-dieu de l'empire Doré de Yi Ti et le quarante-troisième et dernier souverain de la dynastie des empereurs Écarlates. Déterminé à en finir avec la menace des Jogos Nhai, Lo Bu assembla une armée de trois cent mille hommes et entra sur leur territoire qu’il ravagea, avant de diviser son armée en treize osts pour traquer et massacrer tous les nomades. On dit qu’un million de Jogos Nhai périrent. Face au danger, ces derniers nommèrent un jhattar, une femme nommée Zhéa qui en deux ans parvint à détruire chacune des armées de Lo Bu. L'empereur trouva la mort lors de l'ultime bataille qui vit la destruction de sa dernière armée. Zhéa ordonna qu’on retire la chair de sa tête tranchée, afin de tremper le crâne nu dans l’or et d’en faire sa coupe à boire. Depuis ce temps, chaque jhattar des Jogos Nhai boit du lait fermenté de zéquion dans le crâne doré du Garçon Bien Trop Téméraire, surnom donné par les nomades à Lo Bu[1].

Notes et références

  1. Les origines de la saga, Les plaines des Jogos Nhai.