Jeor Mormont

De La Garde de Nuit
Aller à : Navigation, rechercher
Jeor Mormont
Image by Amok©

Identité
V.O. Jeor Mormont
Surnom Le Vieil Ours
Statut
Rang Lord
Titre Lord Commandant de la Garde de Nuit
Naissance 230
Décès 299 (au manoir de Craster)
Famille
Enfant Jorah Mormont
Blasons
Jeor Mormont fait partie de la maison Mormont Jeor Mormont fait partie de la Garde de Nuit

Né en l'an 230[1], lord Jeor Mormont, dit le Vieil Ours, est le 997ème lord Commandant de la Garde de Nuit et l'ancien seigneur de la maison Mormont. Il est surnommé « le Vieil Ours » par ses hommes, notamment du fait de sa carrure impressionnante. Son allure martiale et sa dignité non dénuée de chaleur contribuent à en faire un chef respecté par ses hommes[2]. En effet, bien que bourru et très direct, il sait complimenter, évaluer et reconnaître les qualités de ses recrues. Il peut également faire preuve d'humanité et de compassion[3]. Respectueux des traditions et du sens du devoir, il est intègre et loyal. Il est d'ailleurs, à ce titre, persuadé que les passions et les affections détruisent invariablement les individus. Son expérience des hommes l'a rendu très perspicace quant à ce qui les anime. Il est chauve, son crâne est tavelé et il arbore une barbe broussailleuse qui lui couvre presque le torse[4]. Il a pour habitude de boire de la bière assaisonnée de jus de citron au réveil, boisson à laquelle il attribue la conservation de ses dents[5][6]. Il est également un amateur de vin chaud et d'alcools forts qu'il sert volontiers à ses hôtes de marque[1]. Un vieux corbeau bavard, souvent perché sur son épaule, l'accompagne[N 1].

Sommaire

Avant AGOT

Lord Jeor Mormont semble rejoindre la Garde de Nuit vers l'an 275[N 2], lorsqu'il estime que son fils Jorah est en âge de prendre sa succession[7], et il lui confie alors l'épée ancestrale de la maison, Grand-Griffe[8]. Succèdant à lord Qorgyle, lord Jeor Mormont devient par la suite lord Commandant de la Garde de Nuit vers l'an 290[N 3]. En l'an 293, lorsque ser Jorah est exilé pour avoir vendu comme esclaves des braconniers, lord Mormont est accablé par la tristesse et la honte. Sa sœur, lady Maege lui renvoie alors l'épée que ser Jorah a abandonnée. Lord Mormont, à qui Grand-Griffe rappelle la défection de son fils, préfère la remiser[8].

Confronté à la baisse des effectifs de la Garde, il abandonne le système des patrouilles régulières appliqué par son prédécesseur lord Qorgyle, pour le remplacer par un envoi plus aléatoire, ce qui présente en outre l'avantage de déjouer toute prévision. Dans le même esprit, et sur la suggestion de son Premier Patrouilleur Benjen Stark, il envoie de temps en temps un groupe d'hommes réoccuper l'un des châteaux du Mur pendant deux à quatre semaines[9].

Dans Game of Thrones : Le jeu vidéo

Lord Jeor Mormont est en plein discours devant quatre nouvelles recrues, Terrence Celtigar, Ronnet Hill, Patrek et Poddy, qui viennent de prononcer leurs vœux quand Mors Westford, qu'il considère comme un des meilleurs meilleurs patrouilleurs, rentre de la traque au déserteur avec sa proie, Gorold, qu'il décapite devant eux. Jeor apprend à Mors qu'une cinquième recrue a été sauvagement violée par un frère juré, Cregan, qui vient de partir en patrouille du côté de Glacière. La victime n'ayant pas survécu, lord Mormont envoie Mors et les nouveaux frères jurés sur les traces de Cregan, hormis Patrek qui rejoint les bâtisseurs[10].

Au retour de Mors, lord Mormont est consterné par les décès de Terrence Celtigar, Ronnet Hill et Poddy lors de leur premier jour en tant que frères jurés. Il fait part à Mors du courrier envoyé par lord Jon Arryn et apporté à Châteaunoir par ser Godric Donnerly (en réalité Yohn, un Traque-Sangs se faisant passer pour ser Godric). Il s'étonne, d'une part, que la Main du Roi lui écrive personnellement, et, d'autre part, d'une phrase qui lui semble obscure. Mors lui explique que lord Jon et lui ont combattu ensemble lors de la rébellion de Robert Baratheon et qu'il lui doit la vie. Il explique ensuite le sens caché de la phrase mystérieuse, qui signifie que lord Jon Arryn savait que Mors ne fréquentait jamais les prostituées et serait toujours fidèle à sa femme, même quinze ans après leur séparation forcée. Lord Mormont n'apprécie pas que Mors ne respecte ses vœux, non parce qu'ils sont ceux de la Garde de Nuit, mais plutôt par amour pour son épouse. Le faux ser Godric a convaincu le lord Commandant que l'aide de Mors n’entraverait pas son devoir envers la Garde de Nuit, et lui promet qu'en cas de succès, le roi Robert enverra à la Garde de Nuit des troupes, du matériel et des vivres en quantité. Lord Mormont autorise donc Mors à se rendre à la Mole accompagné des hommes de lord Jon Arryn à la recherche de la jeune femme, non sans l'avoir mis en garde et lui avoir rappelé que la Garde de Nuit ne se mêlait pas de politique et que, si Mors soupçonnait quoique ce soit de contraire à cette éthique, il devrait rentrer immédiatement à Châteaunoir. Au moment de leur départ, Mors décide d'envoyer trois frères jurés, Theomar, Dick et Vayon, au camp des hommes du Val faire respecter la paix du Don, mais ils sont à peine parti que le lord Commandant leur apprend qu'un corbeau vient d'arriver avec la nouvelle de la mort de Jon Arryn[11]. Malgré cela, Yohn insiste pour mener sa mission à son terme. Lord Mormont confirme que ce sera avec l'aide de Mors car il souhaite savoir ce qui se passe dans le Don[12].

Lord Mormont attend leur retour, mais c'est Patrek qui apparaît aux côtés de Mors à la place de ser Godric. Lord Mormont demande des explications à Mors qui lui raconte la découverte de Jeyne Greystone, l'imposture du faux ser Godric, le renfort de Patrek et la trahison de Theomar, Dick et Vayon, qu'il avait envoyé au campement avant son départ. Le lord Commandant fait le rapprochement avec les hommes du Val qu'il a capturé alors qu'ils rôdaient autour du fort ; il comptait les renvoyer à ser Godric mais, à la lumière des évènements, il se ravise et les interroge avec Mors. Ils découvrent alors que ces mercenaires tentaient de corrompre d'autres frères jurés et, après leur jugement, lord Mormont est persuadé qu'ils ont réussi[12]. Pour démasquer les traîtres, il diligente une enquête qu'il confie à Addam Flowers, un frère juré de confiance, dont il sait qu'il la mènera discrètement. Il a également la certitude que Yohn agissait sur ordres et il est bien décidé à le faire payer, ainsi que ses commanditaires, pour ses agissements et ses corruptions, et par prudence, pour éviter que la Garde de Nuit ne soit accusée de se mêler des affaires du royaume, il nomme officiellement Mors recruteur afin qu'il soit libre d'aller et venir dans les Sept Couronnes. Il lui donne pour mission de retrouver et châtier les responsables. Lorsque Jeyne lui confie préférer partir avec Mors car elle ne sent plus en sécurité dans le Nord, lord Mormont en convient et décide que Patrek les accompagnera jusqu'à la frontière du Don. Il leur prépare une escorte pour finir d'éliminer les hommes de Yohn à La Mole[13].

Dans AGOT

La disparition de ser Waymar Royce, de Will et la désertion de Gared qui était pourtant un vétéran de la Garde de Nuit, inquiètent lord Jeor Mormont, car elles semblent confirmer d'inquiétantes rumeurs sur des apparitions de phénomènes étranges au-delà du Mur. Il partage ses inquiétudes avec certains de ses principaux officiers, dont Benjen Stark et Qhorin Mimain[14]. Il décide d'envoyer Benjen Stark et quelques éclaireurs d'élite en reconnaissance au-delà du Mur[15]. Mais, à son tour, cette expédition disparaît sans traces et l'inquiétude de lord Mormont s'accroît[1].

Lors de la visite de Tyrion Lannister sur le Mur, il le reçoit à sa table et lui fournit une escorte lors de son retour vers Winterfell. Il lui demande de plaider la cause de la Garde de Nuit auprès du roi et des Lannister, car il est conscient de la décadence de cette dernière, alors que « l'hiver vient »[1].

Sur les conseils de mestre Aemon, il prend Jon Snow comme aide de camp[2]. Alors qu'Othor, un frère de la Garde de l'expédition de Benjen Stark retrouvé mort de l'autre coté du Mur et ramené à Châteaunoir, se relève une nuit et tente de tuer Jeor Mormont, Jon intervient aidé de son loup-garou Fantôme et sauve le commandant. Jon a l'idée d'utiliser le feu contre le mort-vivant, ce qui le détruit, mais il est lui-même gravement brûlé à la main droite[3]. En remerciement, lord Jeor Mormont lui donne l'antique épée d'acier valyrien de la maison Mormont, Grand-Griffe[5].

Mormont envoie alors ser Alliser Thorne à Port-Réal, avec la main du mort-vivant Jafer Flowers (retrouvé mort avec Othor et tué après qu'il a occis ser Jaremy Rykker et quatre autres hommes de la Garde) conservée dans un bocal, auprès du nouveau roi Joffrey Baratheon, afin d'obtenir une aide plus conséquente pour la Garde. Il espère que les anciennes amitiés de ser Alliser à la Cour ainsi que son titre de chevalier lui permettront d'être entendu. De plus, c'est un moyen de l'éloigner de Jon pour lequel il nourrit une inimitié inquiétante[5].

Après la tentative de désertion de Jon qui veut rejoindre son demi-frère Robb dans sa campagne militaire pour obtenir la libération de lord Eddard Stark, lord Mormont lui rappelle ses devoirs envers la Garde. En effet, non seulement ils ne sont pas censés prendre parti dans les conflits des Sept Couronnes, mais de plus ces querelles ne sont rien par rapport au péril qui menace le royaume avec l'arrivée de l'hiver. C'est suite à ces évènements mystérieux, ainsi qu'aux rumeurs alarmantes de la concentration des forces des sauvageons menées par leur roi Mance Rayder, que lord Jeor Mormont décide de prendre la tête d'une forte expédition au-delà du Mur[6].

Dans ACOK

Lord Mormont demande à Samwell Tarly de rassembler les cartes d'au-delà du Mur dont dispose la Garde. Il envoie aussi des émissaires aux différents rois qui se sont déclarés afin qu'ils assument leurs devoirs envers la protection des Sept Couronnes. Enfin, contre l'avis de Thoren Petibois, officier patrouilleur, il prend lui-même la tête du détachement envoyé au-delà du Mur pour s’informer sur les sauvageons et retrouver la trace de Benjen Stark, disparu[4]. Il laisse le commandement de Châteaunoir à Bowen Marsh[16].

L'expédition est forte de deux cents hommes de Châteaunoir (dont cent cinquante patrouilleurs[4]) auxquels doivent se joindre cent hommes de Tour Ombreuse menés par Qhorin Mimain. Après avoir visité sept hameaux sauvageons, tous désertés depuis environ un an[17], ils font étape chez Craster qui les renseigne sur le lieu où se concentrent les forces des sauvageons, aux sources de la Laiteuse au cœur des Crocgivre[18]. L'expédition s'enfonce alors plus au nord jusqu'à atteindre le Poing des Premiers Hommes, où la Garde se retranche en attendant la venue des hommes de Tour Ombreuse. Lord Mormont juge en effet cette position facile à défendre, et idéalement placée pour surveiller les mouvements futurs des sauvageons : il fait réparer les brèches dans la muraille, creuser des fossés munis de piques et des citernes et poser des chausses-trappes[19]. Jon ayant découvert des armes en verredragon récemment enfouies, il offre une dague au Lord commandant[20]. Ce dernier ordonne à Sam de tenir en permanence deux corbeaux prêts à partir, l'un pour Châteaunoir, l'autre pour Tour Ombreuse, en cas d'attaque surprise[21].

Le Mimain et ses hommes arrivent enfin. Ils ont été retardés par un combat victorieux contre un groupe de sauvageons, ce qui leur a permis d'apprendre que Mance Rayder, le roi d'au-delà du Mur, a rassemblé ses forces dans les Crocgivre pour y rechercher un moyen magique d'abattre le Mur. Lord Jeor Mormont décide d'informer tous les prétendants au trône de Fer de cette menace, et espère que les recrues ramenées par ser Alliser Thorne permettront de regarnir certains forts abandonnés du Mur (La Roque, Glacière, Noirlac et Longtertre). Sur la suggestion de Qhorin, il envoie trois groupes de cinq éclaireurs pour estimer les forces des sauvageons avant de prendre une décision sur la conduite à suivre. En effet, si les hommes de la Garde de Nuit ont l'avantage en attaque grâce à la qualité très supérieure de leur équipement et de leur discipline, le Poing des Premiers Hommes constitue aussi une position défensive de premier choix qui barre la route des sauvageons vers le Mur. Le premier groupe, mené par le Mimain lui-même et comprenant Jon Snow va vers le col Museux, le deuxième, confié à Thoren Petibois, remonte la Laiteuse, et le troisième, sous les ordres de Jarman Buckwell, explore la Chaussée du Géant[20].

Dans ASOS

Le groupe de Thoren Petibois est le seul à revenir au Poing des Premiers Hommes, rapportant la nouvelle du mouvement des trente mille sauvageons qui quittent les Crocgivre par le cours de la Laiteuse, ce qui les amène droit sur le camp de la Garde de Nuit. Lord Mormont tergiverse pendant trois jours, espérant le retour de l'un des autres groupes. Alors que ser Ottyn Wythers plaide pour un repli vers Tour Ombreuse, ser Mallador Locke et Thoren parviennent à convaincre lord Mormont que la horde sauvageonne, indisciplinée et désordonnée, sera vulnérable à des attaques de harcèlement. C'est alors que les Autres attaquent le Poing des Premiers Hommes[22]. Lord Mormont organise la défense, ordonnant aux archers de tirer des traits enflammés et gardant une réserve de cavalerie armée de torches au centre du camp. Mais les centaines de spectres débordent rapidement les défenses, et la bataille tourne au carnage. Lord Mormont ordonne alors à la cinquantaine de cavaliers de la réserve de forcer le passage pour tenter de battre en retraite. Harcelée chaque nuit par les spectres et les Autres malgré les porteurs de torches que lord Mormont a fait placer tout autour, la petite troupe se dirige péniblement vers le manoir de Craster[21]. Ce dernier leur offre l'hospitalité à contrecœur, puis exige leur départ lors de la naissance du fils de Vère. Lord Jeor Mormont est alors tué par Ollo le Manchot, lors de la mutinerie qui éclate pendant le dernier repas. Avant de mourir, il ordonne à Samwell Tarly de revenir au Mur pour tout raconter de l'expédition. Dans son dernier souffle, il pardonne à son fils, Jorah, en souhaitant qu'il prenne le noir[23].

À sa mort, son corbeau disparaît puis sauve Samwell Tarly, Vère et son enfant d'une attaque de spectres dans un village sauvageon abandonné[24]. Ensuite, c’est en partie grâce à l'intervention de ce même corbeau que Jon Snow est choisi comme nouveau lord Commandant de la Garde de Nuit[25].

Dans la série télévisée

Television.png
Jeor Mormont est interprété par James Cosmo dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. La possibilité que lord Jeor Mormont soit un zoman, au moins de manière inconsciente, est une théorie souvent évoquée notamment du fait du comportement de l'animal dans A Storm of Swords.
  2. Il prétend n'avoir jamais vu ses nièces, les filles de sa sœur Maege (cf. A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion), la seconde étant née vers l'an 276 (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 43, La prise du roi). Cela semble cohérent avec l'âge de son propre fils, Jorah ayant à peu près vingt ans vers cette époque.
  3. Voir A Storm of Swords, Chapitre 08, Jon et A Storm of Swords, Chapitre 65, Jon ; en contradiction avec A Game of Thrones, Chapitre 22, Tyrion.

Références

Iconegdn.png
Lord Commandant de la Garde de Nuit
Iconegdn.png
Précédé par Jeor Mormont Suivi par
Lord Qorgyle Jon Snow
Iconegdn.png Iconegdn.png Iconegdn.png
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation site
Navigation wiki
Quoi de neuf ?
Boîte à outils
Autres langues