Hiver des Veuves

De La Garde de Nuit
Révision datée du 8 décembre 2020 à 00:17 par Thomaerys Velaryon (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Winter of the Widows

L'Hiver des Veuves est le nom donné par la Citadelle des mestres à la période qui suivit la Danse des Dragons. Elle doit son nom au long hiver de quatre ans qui marqua la régence d'Aegon III et à la prépondérance politique des femmes, notamment des veuves, à cette époque[1].

Histoire[modifier]

La plupart des seigneurs ou des chevaliers fieffés qui exercent traditionnellement le pouvoir dans la société féodale des Sept Couronnes ont trouvé la mort au cours des terribles affrontements de la Danse des Dragons. Ces seigneurs laissent derrière eux des veuves, des sœurs ou des filles, qui doivent assumer le pouvoir, en leur nom propre ou au nom d'enfants encore au berceau dont elles exercent la régence. Jamais auparavant ou par la suite, autant de femmes n'ont eu autant de pouvoir.

L'archimestre Abelon y a consacré un volumineux ouvrage, où il compile de nombreuses chroniques traitant de cette époque. L'archimestre Gyldayn, dans sa chronique historique, choisit de n'en traiter que quatre : Johanna Lannister, Sharis Piète, Samantha Hightower et Alys Rivers[1].

Notes et références[modifier]

  1. 1,0 et 1,1 Feu et Sang : Sous les régents – La Main encagoulée.