Danse des Dragons

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Aegon II et Rhaenyra.

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : the Dance of the Dragons

La Danse des Dragons[N 1] est une guerre de succession de la dynastie Targaryen qui débute en l'an 129 à la mort du roi Viserys I Targaryen pour s'achever en l'an 131. Elle est relatée dans l'ouvrage La Danse des Dragons : une chronique véritable, écrit par le Grand Mestre Munkun[1]. Ses origines sont en outre retracées par archimestre Gyldayn dans La Princesse et la Reine, ainsi que dans Le Prince vaurien[N 2].

Cette lutte fratricide oppose la faction des Noirs, partisans de la princesse Rhaenyra, à ceux de la reine Alicent Hightower et de son fils Aegon, surnommés les Verts. Ces trois années de guerre civile voient la mort des deux principaux protagonistes et de nombreux dragons, jusqu’au couronnement d'Aegon III Targaryen qui ramène la paix du royaume et réconcilie les deux lignées[2][3].

Les origines

En l'an 105, à la mort de sa première épouse Aemma Arryn, le roi Viserys I Targaryen n'a pas d'héritier mâle. Afin d'assurer sa descendance et la mainmise de la maison Targaryen sur le Trône de Fer, il nomme héritière sa fille Rhaenyra Targaryen et princesse de Peyredragon qu'il impliquera ensuite dans la gestion du royaume. La même année, il fait jurer allégeance aux principaux seigneurs du royaume à la princesse, devenue l'héritière désignée du Trône de Fer[4][5].

Le roi se remarie avec Alicent Hightower en 106 et engendre trois fils : Aegon, Aemond et Daeron. En l'an 107, lors de la naissance de son fils Aegon issu de son second mariage, Viserys I confirme la proclamation de l'an 105 confortant Rhaenyra comme héritière présomptive.

Un tournoi est célébré lors de leur cinquième anniversaire de mariage en 111. Un festin y est donné au cours duquel la reine Alicent porte une robe verte, et la princesse Rhaenyra une sensationnelle robe rouge et noire aux couleurs des Targaryen. Lors des joutes qui suivent, ser Criston Cole, champion de la princesse Rhaenyra et portant sa couleur, le noir, triomphe de tous les champions de la reine (dont deux de ses cousins et son frère cadet, ser Gwayne Hightower). À partir de cette date, les partisans de la princesse Rhaenyra sont surnommés les Noirs, ceux de la reine Alicent les Verts. Ser Criston est fait Lord Commandant de la Garde Royale deux ans plus tard en 112[3][4][5].

Les tensions entre la princesse et la reine

Malgré les héritiers mâles issus de son union avec Alicent, le roi renforce la position de sa fille en la fiançant à ser Laenor Velaryon en 114, non sans difficulté ayant dû recourir au chantage concernant ses droits comme héritière[4]. Ce mariage envenime définitivement les relations entre la princesse et ser Criston Cole, pour des raisons sur lesquelles les sources de l'époque peinent à s'accorder[N 3]. De fait, aux noces de Rhaenyra et Laenor, ser Criston se fait le champion de la reine Alicent. Il défait violemment en joutes le champion de la princesse ser Harwin Fort ainsi que ser Joffrey Lonbec, champion de Laenor[5]. Peu de temps après, ser Criston Cole devient le protecteur personnel de la reine Alicent[4].

À la mort de Laenor en 120, Rhaenyra lui a donné trois fils, les princes Jacaerys Velaryon, Lucerys Velaryon et Joffrey Velaryon (bien que des rumeurs les attribuent à ser Harwin Fort). Elle se remarie la même année avec son oncle Daemon Targaryen et lui donnera deux fils, les futurs Aegon III et Viserys II[4][5]. Les relations entre la princesse et la reine se tendent davantage à la suite de la querelle ayant opposé les enfants de Rhaenyra au prince Aemond, fils d'Alicent, à Marée Haute, fief de la maison Velaryon. Le roi décide alors de séparer la famille, confinant la reine et ses enfants à la cour, et la princesse et ses enfants à Peyredragon[4].

Au premier jour de l'an 127, le roi ayant survécu à une grave blessure, grâce au mestre personnel de Rhaenyra, Gerardys, donne une fête où les deux rivales revêtent les couleurs du parti opposé et où sont échangées de nombreuses preuves d’amitié au sein de la famille. Le soir même, les princes rivaux Aegon et Jacaerys manquent en venir aux mains, conduisant la princesse à rentrer à Peyredragon avec ses fils le lendemain matin[4].

Le roi Viserys meurt le troisième jour de la troisième lune de l'an 129 et sa disparition laisse éclater les tensions couvant entre les deux femmes[3][5][6]. La mort du roi Viserys ayant été anticipée par les Verts, les dispositions sont prises pour conserver la mort secrète, et un conseil se tient dans la chambre de la reine[3].

La succession de Viserys I Targaryen

Décédé
 
Règne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aemma Arryn
 
 
 
Viserys I
 
 
 
Alicent Hightower
 
Aegon
 
 
 
Daemon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Laenor Velaryon
 
Rhaenyra
 
 
Baelon
 
Aegon II
 
Helaena
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacaerys Velaryon
 
Lucerys Velaryon
 
Joffrey Velaryon
 
 
Aegon
 
Jaehaera
 
Jaehaerys
 
Maelor
 
Viserys
 
Visenya
 

Les luttes politiques

Convocation du conseil restreint

A la mort du roi, le conseil restreint est convoqué par la reine Alicent et le couronnement de Rhaenyra y est rapidement abordé. Seul le Grand Argentier Lyman des Essaims plaide la cause de la princesse. Le maître des navires Tyland Lannister argue que le serment d'allégeance à Rhaenyra est vieux de vingt-quatre ans et n'a pas été prononcé par les membres du conseil. Le maître des lois Jasper Wylde souligne que Jaehaerys I lui même choisit par deux fois un héritier mâle à la place d'une héritière. La Main du Roi Otto Hightower rappelle alors à l'assemblée que Rhaenyra est marié à Daemon, et qu'une fois couronnée, il deviendrait le vrai dirigeant du royaume et mettrait probablement à mort Otto, Alicent, et sa progéniture. Le grand mestre Orwyle intervient et avertit le conseil que Rhaenyra et ses dragons n'abandonneront jamais le trône sans combattre.

Excédé par le complot naissant, lord Lyman se lève pour quitter le conseil, mais ser Criston Cole le force à se rasseoir et lui tranche la gorge. Le conseil est alors libre de choisir son nouveau roi, et Aegon, absent lors de ce conseil, est désigné par l'assemblée. Les conspirateurs prêtent alors serment d'alliance sur leur sang, à l'exception de la reine Alicent, excusée. Aegon fut retrouvé auprès de sa maîtresse[N 4], et non de sa femme, la princesse Helaena[3]. Aegon refusant le trône, arguant de la qualité d'héritière de sa demi-soeur, il faut l'intervention de ser Criston pour lui faire accepter la couronne, afin de protéger sa famille d'une mort certaine si Rhaenyra et son oncle montaient sur le trône. S'ensuit une purge de la capitale où les partisans de la princesse sont emprisonnés. Les annales du Grand Conseil de l'an 101 sont examinées afin de déterminer les soutiens supposés de chaque partis, et des corbeaux sont envoyés à tous les seigneurs susceptibles de suivre Aegon. Le prince Aemond est envoyé à Accalmie pour proposer des fiançailles à une des filles de Borros Baratheon[3].

Couronnement d'Aegon II

La nuit précédant le couronnement, le garde royal ser Steffon Sombrelyn s'empare de la couronne de Viserys I et quitte Port-Réal avec quelques partisans Noirs. Une odeur pestilentielle flotte dans toute la citadelle de Maegor : sept jours après la mort du roi, il devient impossible de garder le secret, et son décès est annoncé. Le couronnement s'ensuit rapidement à Fossedragon, lieu considéré comme sûr, ser Criston place la couronne du Conquérant sur la tête d'Aegon alors qu'Alicent couronne la reine Helaena.

A Peyredragon, Rhaenyra apprend enfin la mort de son père et la trahison de son demi-frère. La fureur déclenche son accouchement et après trois jours de travail, elle donne naissance à une fille difforme qu'elle nomme Visenya[3].

Riposte des Noirs

La princesse Rhaenyra compose son propre conseil : le conseil Noir. Il est constitué de son époux Daemon, de ses fils Jacaerys, Lucerys et Joffrey, de lord Corlys Velaryon et son épouse Rhaenys. Elle est ensuite couronnée reine et porte la couronne de son père grâce à l'arrivée de ser Steffon Sombrelyn. Mestre Orwyle tente une médiation, mais parvenu à Peyredragon, il voit ses conditions rejetées, et les deux camps se déclarent mutuellement traître au royaume, aux propositions de paix répondent menaces de mort des deux côtés.

La garnison de Peyredragon est faible, comptant trente chevaliers, une centaine d’arbalétriers et trois cent hommes d'armes. A la recherche d'alliés, le conseil décide d'envoyer Jacaerys quérir le soutien des maisons Arryn, Stark et Manderly. Lucerys, chargé de rallier la maison Baratheon, est envoyé à Accalmie[3].

Premier sang

Lucerys espère recevoir bon accueil à Accalmie car lord Boremund Baratheon, le père de lord Borros Baratheon, était un des lords témoins de la reconnaissance de Rhaenyra comme héritière de Viserys I Targaryen. En vue de la ville, Lucerys aperçoit Vhagar dans la cour de la forteresse : son oncle Aemond Targaryen, partisan d'Aegon II, l'a devancé. Le jeune prince délivre tout de même sa missive en ignorant Aemond, mais ce dernier tente de la lui arracher des mains, et lord Borros doit ordonner à ses gardes de les séparer.

Il propose à Lucerys la main d'une de ses filles en échange de son appui, mais le jeune prince, promis à sa cousine, ne peut accepter, contrairement à Aemond. Avant de partir, Lucerys est pris à partie par son oncle mais, tenu par une promesse faite à sa mère, il ne cède pas à la provocation. Une nouvelle fois les gardes Baratheon les séparent. Alors qu'une tempête se lève, lord Borros laisse partir Lucerys, puis Aemond, et une poursuite à dos de dragon s'engage.

Au-dessus de la baie des Naufrageurs, et au cœur de l'orage, Arrax, bien que plus jeune et plus rapide, est rattrapé par Vhagar. Ce dernier, cinq fois plus gros et vainqueur d'une centaine de batailles, ne lui laisse aucune chance et le met en pièces. Trois jours plus tard, la tête d'Arrax et le corps de Lucerys sont retrouvés au pied des falaises d'Accalmie.

Cet événement marque la fin des jeux d'alliances politiques et laisse place à la lutte armée. Le prince Daemon Targaryen écrira : « Œil pour œil, fils pour fils »[3].

Vengeance

Ancien commandant du Guet, le prince Daemon conserve de nombreux soutiens à Port-Réal. Parmi eux, un ancien sergent des manteaux d'or, surnommé Sang, et un chasseur de rats du Donjon Rouge, Fromage. Grâce à sa connaissance des passages secrets du Donjon Rouge du fait de sa profession, ce dernier fait entrer Sang dans la forteresse jusqu’à la tour de la Main[3][6]. Ils ligotent et bâillonnent la reine Alicent en personne, et attendent patiemment que la reine Helaena et ses enfants rendent visite à leur grand-mère comme tous les soirs[3].

Lorsque la reine entre dans la chambre avec les trois enfants, Sang tue le garde et barre la porte[3]. Le couteau sous la gorge des deux garçons, les assassins obligent Helaena à choisir lequel de Jaehaerys ou Maelor va mourir. Dans l'impossibilité de choisir, elle s'offre elle-même aux tueurs, mais ces derniers menacent de violer sa fille Jaehaera si elle ne se décide pas rapidement. La reine finit par désigner son cadet Maelor mais, contre toute attente, Sang égorge Jaehaerys, épargnant les autres enfants, puis s'enfuit avec la tête du jeune prince[3][6].

Suite à cette atrocité, Helaena sombre progressivement dans la folie et s'enferme dans sa chambre, ne pouvant plus regarder son fils Maelor en face. C'est la reine Alicent qui s'occupe dorénavant de ses deux petits-enfants restants[3].

Les forces en présence

Les Verts

Blason personnel d'Aegon II Targaryen
Le parti Vert regroupe autour du roi Aegon II Targaryen sa parentèle. Sa mère, la reine Alicent Hightower, lui assure le soutien de la maison Hightower, bien que vassale du Bief, dont les seigneurs suzerains, les Tyrell, se sont déclarés neutres[6]. Les régions de l'Ouest et de l'Orage, et leurs vassaux, se joignent aux Verts dès le début du conflit, le prince Aemond Targaryen ayant rallié lord Borros Baratheon, seigneur suzerain de l'Orage, à la cause du roi Aegon, malgré le serment prêté par son père lord Boremund Baratheon à la cause de la princesse Rhaenyra Targaryen en l'an 105[3]. Le Conflans sous la suzeraineté de lord Grover Tully semble pencher pour le parti Vert, mais ser Elmo Tully, par un coup de force contre son grand-père, rallie le Conflans aux Noirs, à l'exception de la maison Fort, dont le suzerain, lord Larys Fort, est un ardent partisan du roi Aegon II et des Verts. Afin de contrer l'avantage que présente la flotte de la Velaryon, lord Otto Hightower, Main du roi Aegon II, obtient par un accord avec le royaume des Trois Filles[N 5], une flotte composée de quatre-vingt-dix navires lysiens, tyroshis et myriens[3].

Forces royales

Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Aegon, fils aîné de Viserys I Targaryen et de sa seconde épouse Alicent Hightower, prétendant au trône chevauchant Feux-du-Soleyl
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Jaehaerys Targaryen, son fils aîné issu de son mariage avec sa sœur Helaena Targaryen lié à Shraïkos mais ne l’a jamais monté
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Maelor Targaryen, son fils cadet issu de son mariage avec Helaena Targaryen
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Jaehaera Targaryen, sœur jumelle de Jaehaerys liée à Morghul mais ne l’a jamais monté
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Helaena Targaryen, épouse et sœur d'Aegon II chevauchant Songefeu
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Aemond Targaryen, frère cadet d'Aegon II chevauchant Vhagar, commandant les armées vertes.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Daeron Targaryen, dernier frère d'Aegon II chevauchant Tessarion


Blason-garderoyale-2014-v01-24px.png Garde Royale, commandée par ser Criston Cole

Alliés et vassaux

Terres de l'Ouest

Blason-lannister-2014-v01-24px.png maison Lannister Blason-lefford-2014-v01-24px.png maison Lefford Blason-swyft-2014-v01-24px.png maison Swyft
Blason-reyne-2014-v01-24px.png maison Reyne Blason-crakehall-2014-v01-24px.png maison Crakehall


Conflans

Blason-bracken-2014-v01-24px.png maison Bracken Blason-fort-2014-v01-24px.png maison Fort


Bief

Blason-hightower-2014-v01-24px.png maison Hightower Blason-roxton-2014-v01-24px.png maison Roxton Blason-ambrose-2014-v01-24px.png maison Ambrose
Blason-fossovoie-2014-v01-24px.png maison Fossovoie Blason-norcroix-2014-v01-24px.png maison Norcroix Blason-peake-2014-v01-24px.png maison Peake
Blason-redwyne-2014-v01-24px.png maison Redwyne


Terres de l'Orage

Blason-baratheon-2014-v01-24px.png maison Baratheon Blason-wylde-2014-v01-24px.png maison Wylde Blason-swann-2014-v01-24px.png maison Swann


Maisons auparavant alliées des Noirs :

Blason-rosby-2014-v01-24px.png maison Rosby Blason-castelfoyer-2014-v01-24px.png maison Castelfoyer Blason-mouton-2014-v01-24px.png maison Mouton


Royaume des Trois Filles
Flotte de quatre-vingt-dix navires provenant des cités de Myr, Lys, et Tyrosh, sous le commandement de l'amiral Sharako Lohar.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Le parti Vert.

Les Noirs

Blason personnel de Rhaenyra Targaryen
Le parti Noir regroupe autour de la princesse Rhaenyra Targaryen sa parentèle, dont la puissante maison Velaryon, vassale de Peyredragon et à la tête de laquelle se trouve lord Corlys Velaryon, nommé Main de la reine. Les autres maisons vassales de Peyredragon se sont jointes aux Noirs. Dès le début du conflit, les régions du Nord et du Val d'Arryn, et leurs vassaux, apportent leur soutien aux Noirs, lord Cregan Stark (par le Pacte de la Glace et du Feu) et lady Jeyne Arryn (cousine de la princesse Rhaenyra), étant ralliés par le prince Jacaerys Velaryon[6]. Il faut attendre le coup de force de ser Elmo Tully contre son grand-père, lord Grover Tully, pour voir apparaître le Conflans aux côtés des Noirs[7]. Les îles de Fer, et son imposante flotte, sont courtisées par les deux partis, lord Dalton Greyjoy choisit le parti des Noirs après avoir jaugé les deux propositions, la proposition de la princesse Rhaenyra présentant moins de risques pour la flotte Fer-née[8]. Bien que la maison Tyrell, suzeraine du Bief, se soit déclarée neutre, nombre de maisons du Bief rejoignent le parti des Noirs, telles les Costayne et les Tarly.

Forces royales

Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Rhaenyra Targaryen, première née du roi Viserys I Targaryen, prétendante au trône chevauchant Syrax
Blason-velaryon-2014-v01-24px.png Jacaerys Velaryon, son fils aîné issu de son mariage avec ser Laenor Velaryon chevauchant Vermax
Blason-velaryon-2014-v01-24px.png Lucerys Velaryon, son second fils cadet issu de son mariage avec serLaenor Velaryon chevauchant Arrax
Blason-velaryon-2014-v01-24px.png Joffrey Velaryon, son troisième fils issu de son mariage avec ser Laenor Velaryon chevauchant Tyraxes
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Aegon, son quatrième fils issu de son mariage avec ser Daemon Targaryen chevauchant Nuée d'Orage
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Viserys, son cinquième fils issu de son mariage avec ser Daemon Targaryen
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Daemon Targaryen, oncle et époux de Rhaenyra chevauchant Caraxes, commandant les armées Noires
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Baela Targaryen, sa première fille issue de son mariage avec Laena Velaryon chevauchant Danselune
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Rhaena Targaryen, jumelle de Baela
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Rhaenys Targaryen, épouse de lord Corlys Velaryon et parente de Rhaenyra Targaryen, chevauchant Meleys


Blason-garderoyale-2014-v01-24px.png Garde Régine

Alliés et vassaux

Terres de la Couronne

Blason-velaryon-2014-v01-24px.png maison Velaryon Blason-baremmon-2014-v01-24px.png maison Bar Emmon Blason-inconnu-2014-v01-24px.png maison Brune de Repayre Patybulayre
Blason-brune-2014-v01-24px.png maison Brune de Combebrune Blason-celtigar-2014-v01-24px.png maison Celtigar Blason-inconnu-2014-v01-24px.png maison Crabbe
Blason-massey-2014-v01-24px.png maison Massey Blason-sombrelyn-2014-v01-24px.png maison Sombrelyn Blason-staunton-2014-v01-24px.png maison Staunton


Nord

Blason-stark-2014-v01-24px.png maison Stark Blason-dustin-2014-v01-24px.png maison Dustin Blason-manderly-2014-v01-24px.png maison Manderly


Conflans

Blason-tully-2014-v01-24px.png maison Tully Blason-inconnu-2014-v01-24px.png Maison Hautepierre Blason-inconnu-2014-v01-24px.png maison Chambers
Blason-charlton-2014-v01-24px.png maison Charlton Blason-darry-2014-v01-24px.png maison Darry Blason-inconnu-2014-v01-24px.png maison Desdaings
Blason-frey-2014-v01-24px.png maison Frey Blason-inconnu-2014-v01-24px.png Maison Gris Blason-nerbosc-2014-v01-24px.png maison Nerbosc
Blason-piper-2014-v01-24px.png maison Piper Blason-inconnu-2014-v01-24px.png maison Perryn


Bief

Blason-costayne-2014-v01-24px.png maison Costayne Blason-desessaims-2014-v01-24px.png maison des Essaims Blason-grimm-2014-v01-24px.png maison Grimm
Blason-mullendore-2014-v01-24px.png maison Mullendore Blason-piete-2014-v01-24px.png maison Piète Blason-rowan-2014-v01-24px.png maison Rowan
Blason-tarly-2014-v01-24px.png maison Tarly


Val d'Arryn

Blason-arryn-2014-v01-24px.png maison Arryn Blason-borell-2014-v01-24px.png maison Borrell Blason-sunderland-2014-v01-24px.png maison Sunderland


Îles de Fer

Blason-greyjoy-2014-v01-24px.png maison Greyjoy


Font défection et rejoignent les Verts :

Blason-rosby-2014-v01-24px.png maison Rosby Blason-castelfoyer-2014-v01-24px.png maison Castelfoyer Blason-mouton-2014-v01-24px.png maison Mouton
Icone loupe.png Voir article détaillé : Le parti Noir.

Luttes armées

Bien que s'étant acquit le soutien du Nord, du Val et de quelques autres maisons de Westeros, les forces du parti Noir sont bien inférieurs aux troupes des Verts, la force de la maison Hightower étant à elle seule supérieure en nombre au parti Noir. Les trois principales et plus riches cités de Westeros, Port-Réal, Villevieille et Port-Lannis, sont tenues par les Verts. En outre, les Verts siègent à Port-Réal, détenant tous les symboles de la royauté et le trésor royal, confortés par le statut de roi considéré comme légitime d'Aegon II par beaucoup. Mais la reine Rhaenyra dispose de quelques atouts, le talent de chef de guerre de son époux le prince Daemon, la flotte Velaryon, et surtout la supériorité numérique des dragons en âge de combattre, six pour les Noirs contre quatre pour les Verts, et le grand potentiel offert par les jeunes dragons de ses enfants, ainsi que les six dragons, dont trois sauvages, nichant sous Montdragon[3].

Conscient de la nécessité de disposer d'une base d'opérations sur le continent pour rassembler les armées du Conflans susceptibles de répondre à leur appel, Daemon vole en direction du Trident et de Harrenhal.

Lord Corlys protège l'accès à Peyredragon, siège des Noirs, et Lamarck en déployant sa puissante flotte au Gosier.

Prise d'Harrenhal

1. Prise d'Harrenhal ; 2. Sac de Sombreval ; 3. Siège de Repos-des-Freux ; 4. Bataille du Gosier ; 5. Bataille de l'Hydromel

L'assaut sur Harrenhal est mené par le prince Daemon, mais l'attaque n'eut pas lieu : en voyant Daemon monté sur le terrible Caraxes, ser Simon Fort, le gouverneur de la forteresse[N 6], peu désireux de subir le sort d'Harren le Noir, rend le château sans résistance[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Prise d'Harrenhal.

Offensive des Verts

Le roi Aegon II se doit de réagir rapidement pour ne pas perdre la face vis-à-vis de sa rivale. Les places fortes des principaux soutiens de Rhaenyra étant imprenables du fait de leur éloignement (Winterfell, les Eyrié), de leurs puissantes fortifications (Harrenhal) ou de leur situation insulaire (fiefs des maisons Velaryon et Celtigar sur Lamarck et sur Pince-Isle), le roi et son conseil décident d'opérer une démonstration de force sur les alliés continentaux des Noirs dans les terres de la Couronne. Ainsi sont pris Rosby et Castelfoyer par ser Criston Cole. Les maisons Rosby et Castelfoyer font défection et rejoignent les Verts[6]. Criston Cole continue son offensive, et la flotte du royaume des Trois Filles approche des côtes.

Les Noirs se renforcent, le prince Jacaerys Velaryon ayant offert terres, titres et richesses aux semences de dragon parvenant à maîtriser un dragon, quatre des dragons nichant sous Montdragon, dont un sauvage, ont trouvé un chevaucheur. Répondant à la promesse faite à lady Jeyne Arryn, suzeraine du Val d'Arryn, lors de son voyage, le prince Jacaerys envoie son jeune frère Joffrey et son dragon Tyraxes pour protéger le Val.[N 7]

Le Bief s'étant divisé entre les deux partis, à l'exception de la maison suzeraine, les Tyrell, les Hightower regroupent leurs forces fidèles au roi Aegon II et entament une progression vers le nord, tandis que se rassemblent les forces fidèles à la reine Rhaenyra.

Les premiers combats dans le Conflans ont lieu au bénéfice des Noirs, Moulin Brûlé et la Haye-Pierre, fief de la maison Bracken, sont pris par les Nerbosc.[N 8]

Sac de Sombreval

L'ost royal mené par ser Criston Cole fond rapidement et par surprise sur Sombreval, peu préparée à un tel assaut. La ville est pillée et son port et ses bateaux incendiés. Lord Gunthor Sombrelyn est décapité après le sac de la ville. La route de Repos-des-Freux, siège de la maison Staunton, est ouverte aux Verts[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sac de Sombreval.

Siège de Repos-des-Freux

À l'arrivée de l'armée royale, lord Staunton se retranche dans Repos-des-Freux et fait porter un message à Peyredragon pour demander de l'aide. C'est la princesse Rhaenys Targaryen, épouse de lord Corlys et membre du conseil Noir, qui vient prêter main forte montée sur son dragon Meleys. Il s'agit cependant d'un piège, et bien vite, le roi Aegon en personne, monté sur son Feux-du-Soleyl, et son frère Aemond sur Vhagar apparaissent. Durant le combat qui suit, Rhaenys et son dragon sont tués, et le roi est grièvement brûlé du côté droit au point que par endroits son armure a fondu dans sa chair. Repos-des-Freux tombe en moins d'une heure et lord Staunton est décapité.

Les blessures d'Aegon sont d'une telle gravité qu'il passe le reste de l'année alité, dormant plus de vingt heures par jour. Son frère Aemond prend alors le titre de « prince régent ». L'état du roi et la mort de Meleys attisent la peur du petit peuple de Port-Réal qui fuit la ville par milliers, au point que la reine douairière Alicent Hightower est obligée d'ordonner la fermeture des portes. Blessé à l'aile, Feux-du-Soleyl est dans l'incapacité de quitter Repos-des-Freux.

À Peyredragon, lord Corlys Velaryon est furieux contre Rhaenyra et l'estime responsable de la mort de son épouse. En effet, Jacaerys et Joffrey auraient dû accompagner Rhaenys sur leurs propres dragons, mais la reine les en a empêchés. Rhaenyra est effondrée, et c'est désormais Jaque qui prend le contrôle des opérations. Il nomme lord Corlys Main du Roi pour apaiser sa colère et les Noirs commencent à planifier la prise de Port-Réal.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Siège de Repos-des-Freux.

Bataille du Gosier

Les quatre-vingt-dix navires de la flotte des Trois Filles abordent le Gosier, à proximité de Peyredragon et de Lamarck.

À Peyredragon, le prince Jacaerys Velaryon décide de mettre en sécurité ses demi-frères Viserys et Aegon et les envoie à bord de l'Abandon Joyeux, le navire d'un prince pentoshi, escortés par sept navires de la flotte Velaryon.

Les deux flottes se rencontrent au Gosier. Les quelques navires Velaryon sont détruits ou capturés. Le prince Viserys est également capturé, mais le jeune Aegon, alors âgé de neuf ans, réussit à prendre la fuite sur le dos de son dragon Nuée d'Orage. Malgré ses nombreuses blessures, Nuée d'Orage réussit à ramener sain et sauf le jeune prince à Peyredragon, où Aegon informe les Noirs de la nouvelle menace arrivant de l'est, Nuée d'Orage meurt peu après.

Le prince Jacaerys Velaryon, monté sur Vermax, vole jusqu'à la flotte des Trois Filles, qui l'accueille par une pluie de lances et de flèches. Les marins se défendent vaillamment, mais quatre autres dragons montés par des semences de dragon arrivent sur le champ de bataille : Ulf le Blanc sur Aile-d'Argent, Orties sur Voleur-de-Moutons, Addam Velaryon sur Fumée-des-Mers et Hugh Marteau sur Vermithor. Alors que tout espoir est perdu pour la flotte, Vermax est touché (les versions divergent quant à la nature exacte de sa blessure) et coule. Le jeune prince Jacaerys n'a le temps de vider les étriers et d'éviter la noyade que pour se retrouver percé par des dizaines de carreaux myriens. Sa mort sonne la fin de la première bataille.

Durant la nuit qui suit, une seconde bataille fait rage au nord et au sud de Peyredragon, mais la flotte des Trois Filles choisit de ne pas prendre pied sur l'île et fait route vers Lamarck, moins fortifiée. S'en suit un carnage sanglant : Port-d'Épice est mise à sac et hommes, femmes et enfants massacrés. La forteresse de la maison Velaryon, Marée Haute, est ravagée par les flammes, et tous les trésors ancestraux du Serpent de mer sont perdus. Des milliers de cadavres parsèment Lamarck. Port-d'Épice est tellement ravagée qu'elle ne fut jamais reconstruite. Le pillage de la forteresse Velaryon et la destruction d'un tiers de leur flotte portent un coup très dur aux Noirs, mais la conséquence la plus importante est la mort du prince Jacaerys[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille du Gosier.

Bataille de l'Hydromel

Une quinzaine de jours après la bataille du Gosier, dans le Bief, l'armée Verte de lord Ormund longe les rives de l'Hydromel lorsqu'elle est attaquée depuis le nord-est par un ost Noirs, composé de nombreux chevaliers montés, mené par lord Thaddeus Rowan et Tom Flowers. L'arrière-garde Hightower est également attaquée par les troupes de lord Alan Tarly, Owen Costayne et Alan des Essaims, lui coupant toute retraite vers Villevieille. Prises en étau, les lignes de lord Hightower commencent à rompre, et seule l'arrivée inopinée de son écuyer, le prince Daeron Targaryen, monté sur Tessarion, permet aux Verts de renverser le cours de la bataille.

Les pertes sont effroyable des deux cotés : Tom Flowers et Owen Costayne sont tués, Alan Tarly et Alan des Essaims sont fait prisonniers. Lord Thaddeus Rowan fuit vers le nord avec les restes de son ost. C'est la deuxième défaite consécutive pour les Noirs après la bataille du Gosier[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de l'Hydromel.

La réponse des Noirs

6. Première bataille de Chutebourg ; 7. Chute de Port-Réal ; 8. Bataille de la Ruffurque ; 9. Bataille de la Berge du Lac ; 10. Bal du Boucher

Le Conflans ayant basculé dans le camp des Noirs à la suite du coup de force de ser Elmo Tully contre son grand-père, les seigneurs du Conflans se portent vers Harrenhal. Les troupes envoyées par le Nord arrivent dans le Conflans, renforçant l'armée Noire qui peut désormais lancer de grandes offensives. Le ralliement de lord Dalton Greyjoy, dit le Kraken Rouge, seigneur suzerain des îles de Fer, à la cause de la reine Rhaenyra permet l'ouverture d'un nouveau front. En effet, le départ des troupes Lannister vers le Conflans laisse les terres de l'Ouest sans grandes défenses, ce dont va profiter la flotte de Fer pour mener ses pillages à Port-Lannis et le long des côtes de l'Ouest[8].

Le roi Aegon II étant blessé ainsi que son dragon Feux-du-Soleyl, son frère Aemond, proclamé régent, décide une offensive sur Harrenhal et les troupes noires que le prince Daemon y a rassemblé. Après le départ du prince Daeron et de son dragon Tessarion pour soutenir l'armée verte dans le Bief, il ne reste qu'un dragon aux Verts dans le nord, la reine Helaena devenue folle après le meurtre de son fils, son dragon Songefeu reste enfermé dans Fossedragon.

Reconquête de Repos-des-Freux

Lord Walys Mouton, partisan de Rhaenyra Targaryen, à la tête d'une centaine de fantassins Mouton de Viergétang (rejoints par des Crabbe, des Brune et des Celtigar), attaque la garnison des Verts par surprise et reprend Repos-des-Freux. Lord Walys mène ensuite en personne les plus braves de ses soldats combattre Feux-du-Soleyl, qui se remet de ses blessures non loin à l'ouest. Il est brûlé vif avec une soixantaine de ses hommes, le reste fuyant devant le dragon. Lorsque les survivants osent retourner sur le champ de bataille, ils constatent la disparition de Feux-du-Soleyl, celui-ci pouvant de nouveau voler malgré sa blessure[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Reconquête de Repos-des-Freux.

Chute de Port-Réal

Harrenhal est toujours aux mains des Noirs depuis sa prise un an plus tôt. Le prince Aemond et ser Criston Cole, à la tête des forces Vertes, font marche vers la forteresse, laissant la capitale sans défense. L'occasion de prendre Port-Réal est aussitôt saisie par les Noirs, qui abandonnent donc la forteresse avant l'arrivée des Verts.

La vue de la reine Rhaenyra Targaryen en personne, survolant le Donjon Rouge sur son redoutable Syrax, accompagnée de son époux le prince Daemon Targaryen sur Caraxes, plonge la ville dans une grande panique. La reine Alicent tente vainement d'envoyer cavaliers et corbeaux pour avertir l'armée d'Aemond, mais elle est trahie : Daemon Targaryen ayant été le commandant du Guet, celui-ci lui est demeuré secrètement loyal depuis le début du conflit. À la première vue des dragons, les manteaux d'or arrêtent mestre Orwyle avant qu'il ne lâche ses oiseaux. Les capitaines des sept portes de la ville, loyaux à Aegon, sont tués ou emprisonnés. Ser Gwayne Hightower, commandant en second du Guet, est capturé alors qu'il tente de sonner l'alarme, et amené devant le commandant, lord Luthor Largent, qui le fait exécuter.

L'armée Noire, débarquée par la flotte Velaryon, investit les portes quasiment sans combat. Une résistance héroïque s'organise cependant à la porte de la Rivière autour d'une trentaine de chevaliers Hightower, qui tiennent huit heures avant de céder. La ville tombe en moins d'un jour et la reine Alicent rend les armes.

Les lords Otto Hightower et Jasper Wylde sont exécutés pour trahison, la reine Alicent Hightower et la princesse Helaena Targaryen emprisonnées, comme des centaines de partisans des Verts. Le Grand Argentier, ser Tyland Lannister, est torturé, mais sans révéler où il a caché le trésor royal. Le roi Aegon II Targaryen parvient à s'échapper avec ses enfants, Jaehaera et Maelor, et deux gardes royaux, ser Willis Fell et ser Rickard Thorne, grâce au maître des chuchoteurs Larys Fort.

La reine Rhaenyra Targaryen accède au Trône de Fer, ce qui est d'abord bien accueilli par la population, le roi Aegon et son frère Aemond étant peu appréciés. Mais, au fur et à mesure des exécutions et des hausses de taxes, la reine se fait détester, au point qu'on la surnomme bientôt « Roi Maegor avec des loches »[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Chute de Port-Réal.

Bataille de la Ruffurque

À la demande du roi Aegon II, lord Jason Lannister, seigneur suzerain des terres de l'Ouest, mène son armée vers le Conflans afin de combattre ses seigneurs, alliés de Rhaenyra Targaryen et des Noirs[9]. La rencontre entre les armées a lieu à l'un des gués de la rivière Ruffurque, la victoire des Lannister est complète, mais lord Jason est tué. L'armée Lannister continue son avance sous le commandement de ser Adrian Tarbeck[9].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la Ruffurque.

Bataille de la Berge du Lac

Lord Jason Lannister a envoyé des troupes pour soutenir les forces Vertes de Criston Cole en route pour Harrenhal mais elles avancent lentement à cause de l'âge et de l'infirmité de son commandant, lord Lefford. Du côté des Noirs, le prince Jacaerys Velaryon s'est assuré, avant sa mort à la bataille du Gosier, le soutien des Stark et des Manderly. Lord Cregan Stark envoie deux mille hommes, les Loups de l'Hiver et le lord de Blancport une ost de chevaliers.

L'armée Lannister atteint la rive occidentale de l'Œildieu, où l'attendent les forces Noires de lord Roderick Dustin à la tête des Loups de l'Hiver, de lord Forrest Frey et ses deux cents chevaliers et six cents fantassins, et de Robb Rivers à la tête de trois cents archers. Rapidement, une autre force menace les forces Lannister au sud lorsque Pat de Longfeuille arrive à la tête de survivants Noirs de batailles précédentes, accompagné des forces des maisons Hautepierre, Chambers et Perryn. Par précaution, lord Lefford ordonne l'envoi de corbeaux à Harrenhal, demandant assistance au prince Aemond Targaryen, mais Robb Rivers les abat tous. Le lendemain, les Noirs reçoivent encore des renforts de seigneurs du Conflans, dont les forces de ser Garibald Gris, lord Jon Charlton et lord Benjicot Nerbosc.

Les Lannister sont attaqués à l'aube suivante. Les Loups de l'Hiver mènent l'assaut et chargent cinq fois les lanciers Lannister. Assaillies de toute part, les forces de lord Lefford sont repoussées vers l'Œildieu, et beaucoup sont massacrés dans les roseaux bordant le rivage, ou se noient en tentant de fuir. Avec deux mille hommes tués, cette bataille est la plus sanglante de la guerre civile. Deux tiers des Nordiens sont morts ou blessés, et de nombreux commandants Noirs et Verts périssent.

Après cette écrasante défaite des partisans d'Aegon II Targaryen, ser Criston Cole quitte Harrenhal à la tête des forces Vertes pour rallier au sud les forces d'Ormund Hightower, alors qu'Aemond Targaryen, monté sur Vhagar, lance une guérilla solitaire qui ravage le Conflans[3]. Sa première cible est le fief des Darry dont les récoltes et le château sont détruits par les flammes. Trois jours plus tard, le prince Aemond descend sur Lord Herpivoie-Ville qu'il incendie avant de se tourner vers les terres des Nerbosc. Les villages de Boucle, Nerboucle et Mare-Argile ainsi que le moulin du Seigneur sont notamment brûlés.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la Berge du Lac.

Bal du Boucher

Alors que les Verts progressent sur la rive occidentale de l'Œildieu en direction du sud, les seigneurs du Conflans appliquent la tactique de la terre brûlée et harcèlent leurs adversaires. Pour effrayer les troupes Vertes, les Noirs disposent sur leur route des cadavres banquetant dans des positions grotesques, ce qui provoque de nombreuses désertions et passages à l’ennemi. Peu avant la bataille, les éclaireurs de ser Criston Cole sont attaqués par des Nordiens déguisés en cadavre, et perdent douze hommes avant de réaliser la supercherie.

Toujours harcelées, les forces Vertes marchent en direction d'un affluent de la Néra au sud de l'Œildieu. En embuscade sur une crête rocheuse, les Loups de l'Hiver et les chevaliers du Conflans, menés par Roderick Dustin et en large supériorité numérique, chargent les forces de ser Criston Cole. Ce dernier est tué, provoquant la débandade de ses troupes et la mort de centaines de Verts tentant de fuir les archers Noirs postés sur la crête.

La mort de ser Criston Cole, soutien majeur du roi Aegon II Targaryen, marque l'apogée des succès politiques et militaires des partisans de Rhaenyra Targaryen[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bal du Boucher.

Raids fer-nés sur les terres de l'Ouest

Les Fer-nés ayant rejoint les Noirs, la redoutable flotte de lord Dalton Greyjoy se lance dans une série de raids le long des côtes des terres de l'Ouest, pillant Port-Lannis et d'autres villes, détruisant la flotte Lannister. Les Fer-nés débarquent sur Belle Île où ils prennent Belcastel, fief de la maison Farman, réduisant en esclavage les filles Farman[8]. L'assaut contre Castral Roc est repoussé par lady Johanna Lannister, veuve de lord Jason Lannister, décédé lors de la bataille de la Ruffurque.

Incertitudes et trahisons

11. Première bataille de Chutebourg ; 12. Chute de Peyredragon ; 13. Bataille sur l'Œildieu ; 14. Soulèvement de Port-Réal ; 15. Sac de Fossedragon

Bien que le peuple de Port-Réal ait acclamé la reine Rhaenyra une fois la ville prise, sa vengeance est telle que le peuple se détourne d'elle. Se trouvant à l'abri à Port-Réal, protégée par six dragons, elle rappelle ses enfants depuis Peyredragon et Goëville. Tandis que la flotte Velaryon règne sur le détroit depuis le départ des restes de la flotte des Trois Filles, et que les renforts arrivent du Val d'Arryn, la menace que fait peser sur le Conflans le prince Aemond et son formidable dragon se fait pressante, les seigneurs appelant la reine à l'aide. Une autre menace vient du sud, l'armée Hightower accompagnée du prince Daeron et de son dragon Tessarion. Devant ces menaces, lord Corlys Velaryon suggère d'accorder le pardon aux seigneurs suzerains alliés d'Aegon II afin d'établir la paix, sans succès. Les Noirs décident alors de scinder leurs forces, le prince Daemon et Orties et leurs dragons partant à la recherche d'Aemond et de Vhagar dans le Conflans, Ulf le Blanc et Hugh Marteau, et leurs dragons prenant le chemin du sud pour soutenir les Noirs contre l'avancée de l'armée Hightower.

Bataille de Chutebourg

Remontant depuis le Bief, l'armée Hightower marche sur Port-Réal, toujours tenu par Rhaenyra Targaryen et les Noirs. La reine envoie alors les semences de dragon Ulf le Blanc et Hugh Marteau, montés sur Vermithor et Aile-d'Argent, défendre Chutebourg, dernier bastion Noir barrant la route de la capitale aux forces de lord Ormund Hightower. Près de neuf mille Noirs convergent également pour défendre la ville, parmi lesquels les troupes de Pont-l'Amer et de Longuetable, les armées du Conflans et les Loups de l'Hiver.

La bataille commence à l'extérieur de la ville où dix mille Verts affrontent six mille Noirs. Malmenées par la cavalerie lourde et les archers Hightower, les forces Noires se replient rapidement à l'intérieur de la ville. Lord Roderick Dustin et ses Nordiens opèrent alors une sortie par une poterne et s'enfoncent, à un contre dix, dans le flanc gauche des assaillants. Lord Roderick, couvert de sang, le bouclier brisé et le heaume fendu, réussit, avant de succomber, à tuer lord Ormund Hightower ainsi que son cousin ser Bryndon, qui s'était interposé et lui avait coupé le bras gauche d'un formidable coup de hache.

Le commandement Vert étant décimé, la victoire semble acquise aux Noirs, mais Ulf le Blanc et Hugh Marteau les trahissent et retournent leurs dragons contre la ville et ses défenseurs. Le carnage est énorme, Chutebourg est ravagée par le feu de Vermithor et d'Aile-d'Argent, et des milliers de Noirs meurent brûlés vifs ou noyés en tentant de fuir par la Mander qui traverse la ville. Devant une telle désolation, les forces de la maison Piète livrent la cité aux Verts et sont tous décapités. S'ensuivent des scènes de pillages d'une rare violence, où femmes et enfants sont violés ou tués. Le prince Daeron, révolté par le comportement des troupes, ordonne à ser Hobert Hightower de faire cesser ces massacres, sans succès.

Les rumeurs de la sauvagerie suivant la victoire des Verts courent les Sept Couronnes. Des centaines d'habitants de Port-Réal tentent alors de fuir la ville, de peur de subir le même sort, mais la reine Rhaenyra Targaryen ordonne aux manteaux d'or de fermer les portes. À soixante ans, ser Hobert Hightower, cousin de lord Ormund Hightower, prend le commandement de l'armée Verte stationnée à Chutebourg[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Chutebourg.

Chute de Peyredragon

Après la chute de Port-Réal, le roi Aegon s'est réfugié à Peyredragon, où il est caché par des partisans Verts. Feux-du-Soleyl le rejoint sur l'île. Grâce à des traîtrises au sein de la garnison, les Verts s'emparent de la place sans coup férir, mais la jeune princesse Baela Targaryen parvient à s'enfuir de sa chambre et à atteindre son dragon Danselune.

À l'aube, alors qu'Aegon chevauche Feux-du-Soleyl au-dessus de Montdragon, Baela vole à sa rencontre. Les deux dragons se battent sauvagement, chutant jusqu'au sol dans leur lutte. Aegon est le seul à se dégager de son dragon avant l'impact en sautant de plus de vingt pieds[N 9], se brisant les jambes. Danselune vaincue et à l'agonie, Baela, blessée, est amenée au mestre de Peyredragon, qui la soigne. Peyredragon est sous le contrôle des Verts, mais le roi Aegon garde secrète cette information. Sérieusement blessé aux jambes, il en gardera des douleurs atroces toute sa vie. Feux-du-Soleyl ne peut plus voler après sa lutte contre Danselune[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Chute de Peyredragon.

Bataille sur l'Œildieu

Aemond Targaryen et son dragon Vhagar ravagent toujours le Conflans. De nombreux chevaucheurs de dragons Noirs tentent de le débusquer, sans succès. Le prince Daemon Targaryen décide alors de le provoquer en duel, et attend treize jours à Harrenhal la venue du frère du roi Aegon. Au quatorzième, celui-ci arrive en compagnie d'Alys Rivers, sa compagne alors enceinte. Les deux hommes échangent quelques mots avant de monter sur leurs dragons.

Le combat est titanesque, sous un ciel enflammé, les cris des dragons s'entendent à des lieues. Caraxes charge Vhagar et lui saisit le cou. Malgré l’étau de la morsure, Vhagar lui mord une aile et ses griffes l'éventrent. Dans une chute mortelle, les deux dragons tombent vers les eaux de l'Œildieu. Il est dit que Daemon sauta de sa selle sur Vhagar, plongeant Noire Sœur dans l’œil crevé de son neveu au moment même où les dragons touchaient l'eau. La gerbe d'eau qui en résulta atteignit la hauteur de la tour du Bûcher-du-Roi, la plus haute d'Harrenhal.

La perte des deux grands guerriers Verts et Noirs, ainsi que de deux dragons si puissants, est terrible pour les deux camps. Le cadavre de Vhagar n'est retrouvé que des années plus tard, le cadavre d'Aemond toujours attaché à sa selle, l'épée dans l’œil. Le crâne du dragon est alors envoyé à Port-Réal pour orner les murs de la salle du trône et Noire Sœur revint à la maison Targaryen. Caraxes réussit à sortir du lac pour mourir sur les bords d'Harrenhal. Le corps de Daemon n'a jamais été retrouvé. Certains pensent qu'il a rejoint son amour, Orties, mais il est probable que le corps ait simplement été charrié par les courants[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille sur l'Œildieu.

Soulèvement de Port-Réal

La victoire des Verts à la bataille de Chutebourg fait craindre à la population l'arrivée des dragons d'Aegon, et la ville sombre dans la terreur. Le suicide de la reine Helaena Targaryen est l'élément déclencheur des événements, la rumeur attribuant sa mort à ser Luthor Largent, sur ordre de la reine Rhaenyra.

Les émeutes commencent à Culpucier où des centaines, puis des milliers de personnes crient justice pour la reine Helaena et son fils assassiné. Des barricades sont érigées, les étals et échoppes sont pillées. Personne n'est épargné, simple gens, lords ou chevaliers sont massacrés.

Pour rétablir l'ordre à Culpucier, le commandant du Guet, ser Luthor Largent, mène cinq cent manteaux d'or contre dix mille émeutiers à la place Crépin et y trouve la mort. Le lord Commandant de la Garde Royale Lorent Marpheux mène quant à lui une centaine de chevaliers et d'hommes d'armes dans le quartier, mais seize seulement en reviennent, dont ser Glendon Lebon qui ramène le corps de ser Lorent et lui succède à la tête de la Garde.

Un chevalier errant se faisant appelé Perkin la Puce prétend que son écuyer, un certain Trystan Vrayfeu, est le fils bâtard du roi Viserys I Targaryen. Il adoube tous les mercenaires, voleurs et meurtriers qui se joignent à lui et mène cette armée disparate, connue sous le nom de Chevaliers de caniveau, qui ravage la place Poissarde et la promenade de la Rivière.

Un semblant d'ordre est rétabli au nord et à l'ouest de la colline de Rhaenys par le Guet stationné à la Vieille Porte et à la porte du Dragon. Ser Medrick Manderly à la tête des forces de sa maison rétablit le calme au nord-est dans les rues allant de la colline d'Aegon à la porte de Fer.

Une foule grondante se dirige vers Fossedragon pour en découdre avec les dragons, rendus responsable des malheurs de la ville[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Soulèvement de Port-Réal.

Sac de Fossedragon

Les émeutiers parviennent à pénétrer dans Fossedragon en défonçant les portes inférieures du bâtiment. Faites de chêne et bardées de fer, elles ne résistent pas longtemps face aux béliers improvisés et aux multiples coups de haches. Les rares défenseurs du Guet présents sont tués. Attachés par de lourdes chaines et incapables de voler, les dragons combattent la foule à coup de cornes, de griffes et de dents, leur souffle transformant les fosses en un véritable enfer de flammes.

Le premier dragon à succomber est Shraïkos, un certain Hobb le Trancheur l’achevant en parvenant sur son cou et en lui assénant sept coups de hache dans le crâne. Morghul succombe ensuite à de multiples coups de lance portés dans son œil par le Chevalier Ardent, alors que celui-ci est littéralement cuit dans son armure de plate par le dragon. Vient le tour de Tyraxes, et de nombreux émeutiers clameront être responsables de sa mort. Songefeu est le seul dragon qui réussit à rompre ses liens. Il s'envole et tue plus de personnes que les trois précédents dragons réunis. Fou de rage et blessé aux yeux, il heurte dans son vol le grand dôme coiffant Fossedragon, provoquant sa chute, et périt écrasé par les décombres avec de nombreux émeutiers.

Le prince Joffrey Velaryon assiste aux événements depuis le Donjon Rouge, et, malgré son jeune âge, il décide de relâcher et monter Syrax, le dragon de sa mère, pour aller secourir Tyraxes, son propre dragon. Peu habitué à son cavalier, Syrax se montre nerveux et, au-dessus de Culpucier, finit par faire tomber Joffrey, qui meurt dans la chute.

Peu après l'effondrement et la destruction de Fossedragon, les survivants émergent des ruines fumantes pour voir Syrax surgir et plonger sur eux. Il calcine et dévore des centaines, voire des milliers d'émeutiers, avant de succomber dans la nuit.

Port-Réal est exsangue : l'anarchie la plus complète règne dans les rues et les dragons ne sont plus. La reine Rhaenyra, terrorisée, fuit la capitale avec l'aide des manteaux d'or et de sa Garde Régine[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sac de Fossedragon.

La fin

16. Seconde bataille de Chutebourg ; 17. Fuite à Peyredragon ; 18. La Lune des Trois Rois ; 19. Bataille de la route Royale

Seconde bataille de Chutebourg

Après la première bataille de Chutebourg, le prince Daeron veut marcher sur Port-Réal en profitant de l'élan de la victoire, mais les deux semences de dragon Ulf le Blanc et Hugh Marteau ne partagent pas cet avis, et lord Unwin Peake préfère attendre les renforts amenés par lord Borros Baratheon. Quand à ser Hobert Hightower, il veut replier son armée dans le Bief pour s'y réapprovisionner. Cette inaction des Verts entraîne de nombreuses désertions, sur fond de maladies.

La nouvelle des émeutes de Port-Réal amène les officiers Verts à prévoir de marcher sur la capitale plongée dans le chaos, mais, de nouveau, ser Hobert s'y refuse par précaution. Lorsque Hugh Marteau affiche ses prétentions au Trône de Fer et Ulf le Blanc les siennes sur Hautjardin, treize seigneurs et chevaliers fomentent la conspiration des Chausse-trapes pour les tuer.

Du côté Noir, après la trahison de Hugh et d'Ulf, la reine Rhaenyra Targaryen condamme à mort pour traîtrise toutes les semences de dragon restantes. Addam Velaryon, résolu à défendre son honneur en reprenant Chutebourg aux Deux Traîtres, quitte Port-Réal sur son dragon Fumée-des-Mers. La rumeur prétend qu'il est parti quérir conseil auprès des hommes verts de l'Île-aux-Faces avant de réunir une force de quatre mille hommes du Conflans.

La nuit précédant le moment fixé par les Chausse-trapes pour tuer Ulf le Blanc et Hugh Marteau, Chutebourg est réveillée par l'arrivée des armées Noires. Bien que combattant une force deux fois plus nombreuse, ils profitent de l'effet de surprise. Les chevaliers du Conflans attaquent par le nord et l'ouest couvert par leurs archers, et Fumée-des-Mers ravage les camps Verts à l'extérieur comme à l'intérieur de la ville.

Cette nuit là, Ulf, ivre-mort, gît sous la table d'une taverne. Hugh tente de rejoindre Vermithor pour participer à la bataille, mais il est tué par l'un des Chausse-trapes, lord Jon Roxton. Les Noirs tentent de tuer les dragons Aile-d'Argent et Vermithor, sans succès, et ce dernier s'envole et s'attaque indistinctement à des combattants des deux camps, tuant notamment lord Piper et lord Desdaings.

Le prince Daeron meurt dans un des camps stationnés à l'ouest de la ville. Addam Velaryon et Fumée-des-Mers combattent alors Tessarion, livré à lui-même après la mort de son maître. Lorsqu'Addam aperçoit Vermithor décimer les rangs Noirs, il redirige sa monture sur lui en sachant pertinemment que son dragon et lui n'ont aucune chance face au vieux dragon de bronze. Les deux bêtes se battent jusqu’à atteindre le sol, et Tessarion les rejoint dans une mêlée sanglante. Aucun des trois ne survit : Fumée-des-Mers et Addam sont tués par Vermithor, qui meurt de ses blessures peu après, alors que Tessarion tente de s'envoler par trois fois avant d'être achevé par un archer de lord Benjicot Nerbosc, Billy Burley.

Au crépuscule, la bataille perdue pour les Verts, lord Unwin Peake replie son armée à l'intérieur de la ville[3].

La victoire des Noirs est acquise, mais, incapables de prendre Chutebourg sans équipements de siège, ils lèvent le camp dans la nuit.

Dans la ville, Ulf le Blanc est finalement tué par le un des Chausse-trapes, ser Hobert Hightower. Lord Unwin Peake offre mille dragons d'or à tout noble pouvant monter Aile-d'Argent, sans succès. Sous son commandement, le reste de l'armée Hightower se replie dans le Bief, mettant fin à la menace planant sur Port-Réal[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Seconde bataille de Chutebourg.

Fuite à Peyredragon

En fuite, l'escorte royale atteint Rosby mais ses portes lui restent fermées. Arrivée à Castelfoyer, la reine Rhaenyra est autorisée à y rester une nuit. Durant le trajet, la moitié des manteaux d'or ont déserté et d'autres ont été tués par des hors-la-loi. Sur la route menant à Sombreval, ser Lyonel Bentley, de la Garde Régine, est tué. À Sombreval, les dernières forces Noires sont autorisées à y rester quelques jours. Ruinée, la reine négocie avec le navire braavien le Violande son passage, celui de son fils, de ses dames et de ses gardes vers Peyredragon, le tout contre sa couronne. Syrax mort, elle espère y retrouver des œufs de dragons pour continuer la lutte.

Arrivée à Peyredragon, elle y est accueillie par une troupe de quarante soldats menés par ser Alfred Balaie. Elle lui demande pourquoi le chambellan, ser Robert Quince, ne la reçoit pas en personne, et ser Alfred lui répond qu'elle le verra au château. La reine découvre avec horreur le corps calciné du chambellan pendu depuis les murs de la forteresse, uniquement reconnaissable de par sa taille. Ses fidèles sont alors attaqués par les traîtres Verts et le reste de la Garde Régine est massacré : ser Harrold Sombre a la tête fendue par un coup de hache avant d'avoir pu tirer l'épée, ser Adrian Rougefort est transpercé par derrière par une lance et ser Loreth Lansdale, dernier garde survivant, tue deux adversaires avant de succomber. Aegon tente bien de se défendre en s'emparant de l'épée de feu ser Harrold, mais ser Alfred Balaie le désarme facilement. La reine, le prince et ses dames d'atours sont capturés.

À l'intérieur de la forteresse, Rhaenyra fait face à son frère, le roi Aegon et à Feux-du-Soleyl. Après un bref échange de mots, le roi donne en pâture sa propre sœur à son dragon, et c'est entourée de flammes que meurt la reine, dévorée par la bête sous les yeux de son fils[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Fuite à Peyredragon.

La Lune des Trois Rois

Dans Port-Réal abandonnée par Rhaenyra Targaryen, plusieurs prétendants se proclament ou sont proclamés rois par leurs partisans, et gouvernent chacun une partie de la ville en proclamant des édits. le Berger tient la majeure partie de la ville, mais Trystan Vrayfeu, présenté comme le fils bâtard du roi Viserys I Targaryen, est installé dans le Donjon Rouge. Gaemon Cheveux-pâles, un enfant de quatre ans que sa mère Essie prétend fils naturel du roi Aegon II Targaryen, est proclamé roi, et rassemble ses milliers de partisans sur la colline de Visenya, autour de la Maison des Baisers[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Lune des Trois Rois.

Lord Borros Baratheon, soutien du roi Aegon II Targaryen, finit par reprendre la ville et met ainsi fin à la Lune des Trois Rois[10]. Le sort du Berger est inconnu, mais Trystan Vrayfeu est exécuté, après avoir été adoubé, et Gaemon Cheveux-pâles est pardonné et adopté par la famille royale[6].

Bataille de la route Royale

Lors de cette dernière bataille de la guerre, en l'an 131, les Noirs, menés par le jeune lord Kermit Tully, écrasent l'armée Verte et tuent son chef, lord Borros Baratheon. La voie vers Port-Réal est ouverte, lord Cregan Stark descendant la route Royale avec son armée[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la route Royale.

La conclusion du conflit

Devant la défaite imminente, lord Corlys Velaryon conseille au roi Aegon de se rendre et de prendre le noir. Le roi menace alors de mutiler son otage et rival, le prince Aegon le Jeune, en guise d'exemple. Toutefois il n'a pas le temps de mettre sa menace à exécution et meurt empoisonné (probablement trahi par son entourage).

Icone loupe.png Voir article détaillé : mort mystérieuse d'Aegon II Targaryen.

Les principaux protagonistes initiaux étant désormais tous morts, le prince Aegon désormais sur le trône sous le nom d'Aegon III, la Danse des Dragons s'achève[6]. Et débute l'Heure du Loup, brève période durant laquelle lord Cregan Stark et son armée tiennent Port-Réal tandis que lord Corlys Velaryon s'efforce de rétablir la paix dans le royaume[11]. Nommé Main du roi, lord Cregan pratique une justice exemplaire en punissant les assassins d'Aegon II, puis démissionne de sa charge, ne l'ayant exercée qu'une journée.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Heure du Loup.

Conséquences

La guerre terminée après une hécatombe de princes, princesses et héritiers présomptifs et en l'absence d'héritiers mâles survivants d'Aegon II, Aegon III Targaryen, le fils de Rhaenyra et de son oncle et époux Daemon, et donc neveu du roi Viserys Ier, accède au trône[11][N 10].

La guerre laisse de nombreuses séquelles et affaiblit notablement le pouvoir des Targaryen ; les quelques dragons survivants du conflit meurent sous le règne d'Aegon III. Les deux lignées fratricides se réconcilient par le mariage du nouveau roi et de Jaehaera Targaryen, dernière fille du roi défunt. Du fait du jeune âge du roi[N 11], la régence est exercée par un conseil de sept membres. À l'âge adulte, Aegon III nomme son frère Viserys Main du Roi jusqu'à la fin de son règne. La succession de la dynastie a également été profondément réformée, plaçant tout héritier mâle, même de lignée éloignée, devant toute héritière[3], confortant ainsi la règle établie à l'issue du Grand Conseil de l'an 101.

La succession d'Aegon II

Décédé
 
Règne
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aemma Arryn
 
 
 
Viserys I
 
 
 
Alicent Hightower
 
Aegon
 
 
 
Daemon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Laenor Velaryon
 
Rhaenyra
 
 
Baelon
 
Aegon II
 
Helaena
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Jacaerys Velaryon
 
Lucerys Velaryon
 
Joffrey Velaryon
 
 
Aegon III
 
Jaehaera
 
Jaehaerys
 
Maelor
 
Viserys
 
Visenya
 
 

Forces royales à la fin du conflit

Les Verts

Mort-2014-v01-24px.png Aegon II Targaryen, roi des Sept Couronnes, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Feux-du-Soleyl mort de ses blessures provoquées par le combat contre Danselune
Mort-2014-v01-24px.png Jaehaerys Targaryen, mort assassiné dans le Donjon Rouge, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Shraïkos massacré lors du sac de Fossedragon.
Mort-2014-v01-24px.png Maelor Targaryen, mort après la prise de Port-Réal par les Noirs.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Jaehaera Targaryen, épouse d'Aegon III, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Morghul massacré lors du sac de Fossedragon.
Mort-2014-v01-24px.png Helaena Targaryen, morte par suicide, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Songefeu massacré lors du sac de Fossedragon.
Mort-2014-v01-24px.png Aemond Targaryen, mort au dessus d'Harrenhal avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Vhagar.
Mort-2014-v01-24px.png Daeron Targaryen, mort à Chutebourg avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Tessarion.


Les Noirs

Mort-2014-v01-24px.png Rhaenyra Targaryen, dévorée par Feux-du-Soleyl, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Syrax massacré lors du sac de Fossedragon.
Mort-2014-v01-24px.png Jacaerys Velaryon, mort au Gosier avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Vermax.
Mort-2014-v01-24px.png Lucerys Velaryon, mort à la baie des Naufrageurs avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Arrax.
Mort-2014-v01-24px.png Joffrey Velaryon, mort au cours de la chute de Port-Réal, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Tyraxes massacré lors du sac de Fossedragon.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Aegon III Targaryen, roi des Sept Couronnes, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Nuée d'Orage mort à Peyredragon de ses blessures reçues à la bataille du Gosier.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Viserys Targaryen, future Main du Roi de son frère, puis roi des Sept Couronnes.
Mort-2014-v01-24px.png Daemon Targaryen, mort au dessus d'Harrenhal avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Caraxes.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Baela Targaryen, grièvement blessée, son dragon Mort-2014-v01-24px.png Danselune mort à Peyredragon.
Blason-targaryen-2014-v01-24px.png Rhaena Targaryen, en exil à Goëville.
Mort-2014-v01-24px.png Rhaenys Targaryen, morte lors du siège de Repos-des-Freux avec son dragon Mort-2014-v01-24px.png Meleys.


Iconesword.png
Iconesword.png
Danse des Dragons
Voir l'article principal
L'offensive des Verts La réponse des Noirs Incertitudes et trahison La fin
Prise d'Harrenhal Reconquête de Repos-des-Freux Première bataille de Chutebourg Seconde bataille de Chutebourg
Bataille du Moulin Brûlé Chute de Port-Réal Chute de Peyredragon Fuite à Peyredragon
Sac de Sombreval Bataille de la Ruffurque Bataille sur l'Œildieu Lune des Trois Rois
Siège de Repos-des-Freux Bataille de la Berge du Lac Soulèvement de Port-Réal Bataille de la route Royale
Bataille du Gosier Bal du Boucher Prise de Fossedragon
Bataille de l'Hydromel

Notes et références

Notes

  1. Archimestre Gyldayn estime qu'un tel nom, probablement dû à un poète, n'est pas approprié pour décrire une période aussi sombre et sanglante, et que « La mort des dragons » aurait été préférable (cf. La Princesse et la Reine).
  2. Cette nouvelle n'est à ce jour pas traduite en français, mais les éditions Pygmalion prévoient une parution française le 31 octobre 2018.
  3. Septon Eustace indique que ser Criston Cole s'est rendu dans la chambre de la princesse Rhaenyra Targaryen pour lui avouer son amour pour elle et lui proposer de fuir avec lui de l'autre côté du détroit dans les cités libres. Champignon quant à lui prétend que la princesse s'est rendue auprès de ser Criston Cole en lui déclarant, nue, avoir conservé sa virginité à son intention pour preuve de son amour pour lui. Mais, selon cette version de l'histoire, ser Criston Cole, fidèle à ses vœux, l'aurait éconduite. Rentrant dans ses appartements, la princesse aurait croisé ser Harwin Fort à qui elle se serait donnée par dépit (cf. Le Prince vaurien). Les réactions ultérieures de ser Criston Cole suggèrent que la version de septon Eustace est plus proche de la vérité, la dépravation supposée de la princesse Rhaenyra semblant une explication peu convaincante de l'agressivité qu'il va déployer par la suite envers la princesse dont il avait été le protecteur huit années durant (cf. La Princesse et la Reine).
  4. Son nom n'est pas connu.
  5. Il est probable que la guerre entamée par le prince Daemon Targaryen et lord Corlys Velaryon entre l'an 106 et l'an 115 dans les Degrés de Pierre contre le royaume des Trois Filles ne soit pas étrangère à cette alliance (cf. Le Prince vaurien).
  6. Le seigneur en titre, lord Larys Fort siégeait alors au conseil restreint à Port-Réal. Le lien de parenté entre lord Larys et ser Simon n'est pas connu.
  7. L'idée première du prince Jacaerys était de protéger son jeune frère, ainsi que la princesse Rhaena Targaryen.
  8. La Haye-Pierre, fief de la maison Bracken, se trouve sur le chemin qui mène les Nerbosc venant de Corneilla à Harrenhal, lieu de rassemblement des Noirs. La légendaire haine opposant les maisons Bracken et Nerbosc semble avoir poussé ces deux maisons dans les camps opposés.
  9. Environ six mètres.
  10. Aegon III doit son accession au trône en tant que fils de Daemon et neveu de Viserys I, et non aux droits de sa mère, héritière désignée de Viserys Ier.
  11. Il a onze ans à son avènement.

Références