Thé de lune

De La Garde de Nuit
Révision datée du 20 juillet 2019 à 16:43 par Eridan (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : moon tea et tansy tea

Le thé de lune[N 1], ou thé de chanvrine[1], est un puissant abortif dont la préparation est aussi bien connue des mestres[2] que des sages-femmes de la campagne[3] et des rebouteuses des régions plus reculées d'au-delà du Mur[4]. Il est également utilisé dans les îles de Fer[5].

Sa composition[6] comporte de la chanvrine[N 2], de la menthe[N 3], de l'armoise[N 4], une cuillerée de miel et une goutte de régalsou[N 5]. Il est assez probable que le miel et la menthe soient employés pour l'aspect gustatif de la potion, les principes actifs ayant un réel pouvoir abortif sont en effet contenus dans l'armoise et le régalsou.

Bibliographie

Notes et références

Mise en garde

Il est bien entendu fortement déconseillé d'essayer une telle préparation, certaines des plantes utilisées sont aussi des toxiques dangereux si on en connaît mal les doses. Un mauvais dosage, ou l'utilisation de certaines parties de ces plantes sont susceptibles d'entraîner des effets secondaires dangereux.

Notes

  1. Nom donné en référence aux cycles menstruels des femmes, parfois évoqués sous le nom de « sang de lune ».
  2. Tansy en version originale, correspondant à la tanaisie commune, aussi appelée barbotine, (Tanacetum vulgare) qui possède des propriétés toniques, antispasmodiques et fébrifuges, mais qui est aussi très toxique à fortes doses (cf. tanaisie commune sur fr.wikipedia.org).
  3. Mint en version originale, nom générique des différentes variétés de menthe, correspondant probablement ici à la menthe poivrée (Mentha x piperita) qui possède des propriétés aromatiques, digestives, antispasmodiques et bactéricides, mais dont l'usage est déconseillé aux femmes enceintes (cf. menthe poivrée sur fr.wikipedia.org).
  4. Wormwood en version originale, nom générique correspondant aux armoises (genre Artemisia) qui possèdent des propriétés vermifuges, stimulantes, toniques, astringentes, diurétiques, diaphorétiques, stomachiques, cicatrisantes et surtout emménagogues à l'origine de ses propriétés abortives reconnues au Moyen Âge en cas de grossesses non désirées (cf. Armoise sur fr.wikipedia.org).
  5. Pennyroyal en version originale, correspondant à la menthe pouliot (Mentha pulegium) qui possède des propriétés abortives (cf. menthe pouliot sur fr.wikipedia.org).

Références