Au-delà du Mur

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Au-delà du Mur
Informations
V.O. Beyond the Wall
Nature région
Localisation
Loc-Au dela du Mur.jpg

L'au-delà du Mur est un terme générique désignant dans les Sept Couronnes les territoires s'étendant par-delà le Mur. Ceux-ci englobent la forêt hantée, les Crocgivre, la Grève glacée, le cap Storrold et les Contrées de l'éternel hiver. Ces régions présentent un climat rude et l'hiver est perpétuel dans leur partie la plus septentrionale.

L'au-delà du Mur est relativement isolé du reste du continent depuis près de huit mille ans et donc méconnu des habitants du sud de Westeros. La région est peuplée de sauvageons et d'autres créatures fantastiques peuplant l'imaginaire des peuples des Sept Couronnes (loups-garous, enfants de la forêt, géants, mammouths, snarks et autres tarasques). C'est là que la puissance des anciens dieux est réputée encore importante[1].

Géographie

L'au-delà du Mur est essentiellement couvert d'une forêt profonde dans sa partie méridionale, la forêt hantée. Celle-ci comporte de nombreux lacs et rivières, et abrite une faune variée (loups et loups-garous, un gibier abondant). Elle comporte aussi quelques petits villages sauvageons dispersés, notamment Durlieu à la pointe du cap Storrold. Au nord-ouest, se dresse le massif des Crocgivre dont les piémonts marquent l'extension septentrionale la plus avancée des Premiers Hommes. L'ouest des Crocgivre est caractérisé par la Grève glacée qui borde la côte nordique de la baie des Glaces. Au nord des Crocgivre s'étendent les Contrées de l'éternel hiver, vastes régions glacées et non cartographiées.

Population

Populations humaines

L'au-delà du Mur abrite des populations humaines peu nombreuses et présentant une faible densité[N 1][2]. Ces populations se nomment elles-mêmes le peuple libre mais sont péjorativement appelées sauvageons dans les Sept Couronnes. Ils sont formés d'un ensemble hétérogène de clans aux mœurs parfois assez dissemblables. Il arrive sporadiquement qu'une personne arrive à réunir suffisamment de clans sous son autorité pour prétendre au titre de roi d'au-delà du Mur. L'isolement géographique et culturel de ses populations fait qu'elles demeurent assez proches des lignées des Premiers Hommes dont elles sont issues. Révérant toujours les anciens dieux, ils se distinguent par un armement plus primitif que celui en usage dans le reste de Westeros[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Peuple libre.

Autres populations

Les légendes des Sept Couronnes prétendent que de nombreuses autres créatures intelligentes peuplent l'au-delà du Mur. Parmi celles-ci se trouvent les géants, les derniers enfants de la forêt, les snarks et les tarasques. Mais ce sont surtout les Autres et leurs créatures qui font l'objet des histoires les plus terrifiantes. Cependant, pour les plus cultivés des habitants des Sept Couronnes, et notamment pour les mestres de la Citadelle, ces créatures appartiennent aux mythes ou aux restes d'une époque révolue à laquelle la magie était opérante.

Carte de l'Au-delà du Mur

Au-delà du Mur.jpg

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone-youtube.gif Balade de Glace et de Feu : Au-delà du Mur, vidéo youtube de Werther.

Notes et références

Notes

  1. Ainsi, le peuple rassemblé par Mance Rayder ne compte que près de trente mille individus (cf. A Storm of Swords, Chapitre 16, Jon). S'il est probable que ce rassemblement ne constitue pas l'intégralité des populations humaines d'au-delà du Mur, il doit tout de même en représenter une part non négligeable.

Références