Share This Post

Accueil - Actualités / House of the Dragon

House of the Dragon 2 x 03 : Le Moulin Brûlé

House of the Dragon 2 x 03 : Le Moulin Brûlé

J’ai trouvé cet épisode particulièrement intéressant du point de vue politique. En effet l’intrigue diffère un peu des romans et ce n’est pas pour me déplaire. Mais commençons par le commencement si vous le voulez bien ?

Pourquoi ce titre ?

Dans cet épisode, réalisé par Geeta Vasant Patel, nos personnages préférés (ou détestés… c’est à vous de voir) sont à la croisée des chemins. Certains rêvent d’une guerre ouverte et sanglante tandis que d’autres préfèrent entrevoir une solution pacifique. Mais la guerre n’est-elle pas inévitable ?

Point de départ

L’épisode s’ouvre sur la bataille du Moulin Brûlé (situé dans le Conflans) de laquelle il tire son titre. Dans le livre Feu et Sang, il s’agissait d’une manœuvre de diversion des Noirs, opposant lord Samwell Nerbosc (partisan de Rhaenyra) à ser Amos Bracken (partisan d’Aegon II). L’issue du combat se termine par un véritable bain de sang et ce sont les Bracken qui l’emportent dans le livre, mais ce faisant, ils sont tombés dans le piège des Noirs … Dans la version série, il s’agit d’une altercation qui a mal tourné entre deux personnages créés pour l’occasion, ser Aeron Bracken et Davos Nerbosc.

Le conseil des Noirs

Nous retrouvons ensuite le clan de Rhaenyra qui enterre les jumeaux ser Erryk et ser Arryk Cargyll. Funérailles durant lesquelles Jacaerys et Rhaenys ont un point de vue diamétralement opposé quant à la suite des évènements, l’un proposant de répondre à la trahison par la vengeance, l’autre par la temporisation et la diplomatie. Rhaenys dit notamment à Rhaenyra : « Il n’existe pas de guerre plus haïssable aux yeux des dieux qu’une guerre fratricide. Et nulle guerre n’est plus sanglante qu’une guerre entre dragons ». Elle propose à la reine de reprendre contact avec son ancienne amie Alicent et de négocier la paix sans verser une goute de sang.
Rhaenyra mûrit ce projet d’abord en solitaire puis décide d’en parler à Mysaria qui est restée à Peyredragon. Ensemble, elles échafaudent un plan pour que la reine noire puisse rencontrer en personne la reine verte.
Peu après sa discussion avec Rhaenys, en réunion du conseil, Rhaenyra se voit conseiller par ses alliés présents autour de la Table peinte de tirer parti de l’avantage que leur confère le nombre de dragons à leur disposition et de brûler ou de prendre par la force les places fortes des maisons ennemies si leurs seigneurs ne ploient pas le genou en sa faveur. Elle refuse, expliquant qu’elle préfère donner du temps à Daemon et attendre les armées promises par le Val et le Nord.

« Sa Majesté » Daemon

Puisqu’on parle du loup… on voit Daemon sur le dos de Caraxès prendre à lui tout seul la forteresse d’Harrenhal et soumettre son gouverneur, ser Simon Fort, en plein souper. Entre autre, il lui demande de l’appeler « Sa Majesté ». Je ne sais pas, du coup, s’il a pris la forteresse pour lui-même ou pour le compte des Noirs. Là, Daemon fait la connaissance d’une femme qui semble avoir de mystérieux pouvoirs.

Le conseil des Verts

Côté Verts, on apprend que le Conseil n’a pas approuvé la manœuvre de Cole, à savoir envoyer ser Arryk tuer Rhaenyra en douce. Le Conseil propose au roi Aegon de faire appel à son oncle Ormund Hightower ainsi qu’à son frère Daeron à Villevieille. En effet, le premier a entrepris de lever une armée afin de soumettre le Conflans.
Criston Cole, lui, souhaite lever une armée pour prendre le Conflans et la forteresse d’Harrenhal. Son plan est de soumettre, en chemin, les maisons qui ont juré allégeance aux Noirs afin de grossir leurs rangs. Alicent quant à elle, n’est pas en accord avec ce plan qu’elle estime « trop audacieux ». Aegon II donne son feu vert (hin hin) et propose même de les accompagner en chevauchant Feux-du-Soleyl. Aemond, lui va rester à Port-Réal afin d’assurer la protection de la ville pour ne pas que celle-ci tombe aux mains des des Noirs si attaque il devait y avoir.

La succession des Velaryon

Après le premier conseil vert, nous retrouvons Rhaenys qui va retrouver Corlys sur son chantier naval. Ensemble ils discutent des décisions de guerre de Rhaenyra ainsi que de la succession de Lamarck. Rhaenys informe son mari que Rhaena va quitter Peyrdragon afin d’accompagner Joffrey et Viserys de l’autre côté du détroit. Corlys se pose la question de la transmission de son héritage et évoque le fait qu’aucun des enfants de la reine n’a la carrure pour commander un navire.

Le départ de Rhaena

A la demande de Rhaenyra, Rhaena quitte Peyredragon pour rejoindre le Val d’Arryn puis Pentos. Avec elle, partent également les plus jeunes fils de la reine, Joffrey, Aegon et Viserys, ainsi que leurs dragons Tyraxès et Nuée d’Orage, afin de répondre à la requête de la Jouvencelle du Val (un dragon pour se protéger en échange de son armée). Font également partie du convoi quatre œufs de dragon.

Le départ de Criston Cole

Criston Cole quitte également Port-Réal. Avant de partir, il est présenté à Gwayne Hightower le frère d’Alicent qui souhaite l’accompagner.
En route Gwayne dit à Criston qu’il compte s’arrêter dans une auberge pour la nuit. Cole refuse. A ce moment précis, ils sont repérés par Baela qui patrouille au-dessus d’eux montée sur son dragon Danselune. Les deux hommes ainsi que leurs cavaliers d’escorte réussissent de justesse à regagner la forêt proche. S’étant fait une grosse sueur froide, Cole décide de repartir immédiatement.

Soupçon de trahison

Avant son départ pour la guerre, le roi Aegon reçoit la visite de Larys Fort. Celui-ci lui murmure que la cour a deux façons de percevoir son départ, la première comme une action héroïque car il montera son dragon pour tous les protéger, la seconde comme plus ou moins lâche, car il laisserait sa mère gouverner en son absence. Déçu de ce qu’il vient d’entendre, le roi décide de partir à la maison des plaisirs afin de s’y saouler. Il a la surprise d’y retrouver son petit frère qu’il ridiculise au passage.

les « meilleures ennemies »

Rhaenyra a finalement décidé de suivre les conseils de Mysaria. Déguisée en septa, elle pénètre dans la capitale et y retrouve Alicent dans le septuaire. Celle-ci est d’abord étonnée mais décide ensuite de l’écouter. Toutes deux se remémorent leur ancienne amitié et les raisons qui ont conduit à cette guerre inévitable. En toute fin de conversation, elles en arrivent à échanger sur les propos qu’aurait prononcé le roi Viserys sur son lit de mort. Lorsqu’Alicent lui rapporte les dernières paroles du roi, Rhaenyra comprend que son père n’a en réalité pas désigné son demi-frère comme successeur, mais qu’il parlait d’Aegon le Conquérant et de la prophétie du prince qui fut promis.

Conclusion

Les pions commencent à prendre place sur le grand échiquier qu’est Westeros. La série donne de l’humanité aux personnages qui gagnent en complexité. Je pense notamment à la scène que je n’ai pas citée plus haut dans laquelle Helaena pardonne à Alicent de ne pas avoir été présente au moment du meurtre de son fils par Sang et Fromage. Aegon II est complexe et n’est pas juste un Joffrey bis.

Share This Post

Leave a Reply