Expédition maritime de l'an 56

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

L'expédition maritime de l'an 56 est une expédition menée par Alys Montcouchant qui a pour but d'explorer les mers du Crépuscule, et de trouver de nouvelles terres. Le récit de cette expédition provient du témoignage de Eustace Hightower, le seul qui soit revenu à Villevieille.

Cette expédition réunit trois navires : le Coureur de Soleil, commandé par Alys Montcouchant, la Lady Meredith, commandée par Eustace Hightower, et la Lune d'automne, commandée par Norman Hightower. Partie le vingt-troisième jour de la troisième lune de l'an 56 depuis Villevieille, cette expédition a pour but de découvrir de nouvelles terres à l'ouest, en passant par la partie sud des Mers du Crépuscule. C'est principalement l'appât du gain qui attire les marins engagés pour cette expédition, Alys Montcouchant leur ayant promis de grandes découvertes[1].

Le début de l'expédition se présente sous de bons auspices : pendant douze jours, les trois navires voguent sud-sud-ouest, jusqu'à se retrouver à la latitude des îles d'Été. À ce moment-là, ils se trouvent plus loin qu'aucun navigateur connu n'a jamais été. Les équipages célèbrent cet exploit, mais la joie est de courte durée, puisque dès le lendemain, le vent s'arrête. Pendant quinze jours, les bateaux avancent à la rame, et l'inquiétude commence à monter parmi les membres des équipages.

Au bout du quinzième jour, une tempête s'abat sur les trois navires ; puis, deux jours plus tard, une seconde, et puis une troisième. Le Coureur de Soleil est perdu de vue, tandis que la Lune d'automne est frappée par un éclair, avant d'être avalée par une vague géante et de disparaître avec son équipage et son capitaine, Norman Hightower. La Lady Meredith accuse de graves avaries. Le lendemain, la mer est de nouveau calme.

Pendant ce temps, le Coureur de Soleil a dérivé, et Alys Montcouchant a enfin trouvé une terre : trois îles, qu'elle nomme Aegon, Visenya et Rhaenys. Elle fait demi-tour pour secourir la Lady Meredith, et les deux navires, en piètre état, accostent sur les îles. Pendant plus de quinze jours, les équipages effectuent des réparations et explorent les îles, qui fourmillent d'animaux exotiques, d'épices et de fruits.

Au moment du départ, Eustace Hightower et Alys Montcouchant sont en désaccord : le premier souhaite rentrer à Villevieille, quand la seconde souhaite poursuivre son exploration vers l'ouest, persuadée de la présence d'un autre continent. Les deux navires se séparent donc, et ce moment est le dernier où Alys Montcouchant est vue vivante. Le périple ne s'achève pas là pour Eustace Hightower : il affronte des tempêtes, et le vent contraire l'oblige à tirer les bords ; un léviathan heurte ensuite le bateau, et l'équipage fait voile vers les îles d'Été, où ils pensent pouvoir effectuer des réparations. Mais ils sont plus au sud qu'estimé, et ils atteignent Sothoryos. Ils y restent plus d'un an, les réparations du navire étant compliquées par les dangers qui règnent : maladies, animaux sauvages, eau souillée. Une grande partie de l'équipage perd la vie, jusqu'à ce qu'un navire des îles d'Été arrive au secours de la Lady Meredith. Cette dernière reprend la mer jusqu'à Grand Banian, où le capitaine Eustace remplace ses marins manquants par des indigènes. Seule une poignée des marins engagés à Villevieille a survécu, et Eustace est lui-même durement marqué. Finalement, ils réussissent à rejoindre Villevieille presque trois ans après leur départ[2].

Notes et références[modifier]

  1. Feu et Sang : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  2. Feu et Sang : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.