Lucas Milopin

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Lucas Milopin
Identité
V.O. Lucas Inchfield
"the Longinch"
Surnom Double-Flandrin
Apparence
Taille six pieds et onze pouces
Statut
Rang chevalier
Titre Gouverneur de Froide-Douve
Naissance avant 170
Décès 211 (dans l'Échiquetée)
Blasons
Lucas Milopin faisait partie de la maison Milopin Lucas Milopin était au service de la maison Tyssier

Ser Lucas Milopin était un chevalier au service de la maison Tyssier au début du troisième siècle. Il était surnommé Double-Flandrin à cause de sa grande taille[N 1]. Il est âgé de plus de quarante ans et particulièrement laid, les dents jaunes, le nez épaté et les yeux globuleux[1].

Avant L'Épée Lige[modifier]

Ser Lucas Milopin sert pendant des années lord Wyman Tyssier. Il aurait ri avec lord Wyman de ser Eustace Osgris, venu proposer un mariage entre son fils Addam Osgris et la fille du seigneur, Rohanne. À la mort de lord Wyman Tyssier, ser Lucas prend en charge l'éducation de son héritière, lady Rohanne Tyssier, qu'il sert en tant que gouverneur de Froide-Douve. Il doit à la fois éloigner de celle-ci les prétendants qu'il n'estime pas à la hauteur, et s'assurer qu'elle soit mariée avant le second anniversaire de la mort de son père. Il semble cependant avoir l'ambition d'éloigner tous les prétendants afin d'épouser lui-même lady Rohanne avant la date limite et devenir, par la même occasion, le nouveau lord de Froide-Douve[1].

Dans L'Épée Lige[modifier]

En l'an 211, une querelle éclate entre la maison Tyssier et la maison Osgris. Ser Lucas rencontre ser Duncan le Grand, champion de ser Eustace Osgris. Il devient vite jaloux de ce dernier qui le dépasse d'à peine un pouce. Le conflit se règle par un duel entre les deux champions dans l'Échiquetée. S'il l'emporte, ser Lucas entend se marier avec lady Rohanne de gré ou de force, mais ser Duncan parvient à l'emporter. Ser Lucas finit noyé[1].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Environ six pieds et onze pouces (soit 2,075 m.), puisque ser Duncan le Grand le dépasse de moins d'un pouce.

Références[modifier]