Eustace Osgris

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Eustace Osgris
Identité
V.O. Eustace Osgrey
Statut
Rang chevalier fieffé
Titre Chevalier de Piéferme
Famille
Épouses une première épouse
Rohanne Tyssier (TSS)
Enfants Edwyn Osgris
Harrold Osgris
Addam Osgris (an 184)
Alysanne Osgris (an 189)
Blasons
Eustace dirigeait la maison Osgris

Ser Eustace Osgris était le dirigeant de la maison Osgris et le chevalier fieffé de Piéferme au début du troisième siècle. Il n'était plus qu'un vieil homme, nostalgique, dont la moustache ne cessait de trembloter sous le coup de l'émotion[1].

Histoire[modifier]

Avant L'Épée Lige[modifier]

La première fois qu'Eustace se rend à Froide-Douve, son père lui montre la sculpture du lion échiqueté qui domine la porte. Le château a autrefois été la possession des Osgris, mais il est depuis l'apanage de la maison Tyssier. Eustace montrera lui aussi cette effigie à ses fils[1].

Lord Wyman Tyssier accepte de prendre le dernier fils de ser Eustace comme page et écuyer. Voyant les sentiments qui grandissent entre son fils et lady Rohanne Tyssier, ser Eustace propose à lord Wyman de les unir. Celui-ci lui oppose un refus courtois, mais alors qu'il se retire, Eustace entend les rires du lord et de son gouverneur. Cette rebuffade le laisse profondément blessé[1].

Lors de la première rébellion Feunoyr, ser Eustace prend le parti de Daemon Feunoyr, qu'il considère comme un meilleur prétendant que son demi-frère, le roi Daeron II Targaryen. En échange de sa loyauté, Eustace se voit promettre la restitution du fief ancestral de sa famille, Froide-Douve, perdu sous le règne de Maegor Ier. Ser Eustace entraîne ses fils Edwyn, Harrold et Addam dans sa lutte. Tous trois trouvent la mort lors de la bataille du champ d'Herberouge, seul ser Eustace en réchappe. Plutôt que la mort ou l'exil, il implore le pardon, qui lui est accordé en échange d'un otage. Son dernier enfant vivant, sa fille est envoyée à Port-Réal, où elle devient sœur du Silence. Ser Eustace perd également ses droits sur l'Échiquetée, qui sont offerts à lord Wyman Tyssier qui était du côté des loyalistes[1].

Lady Rohanne Tyssier, devenue dame de Froide-Douve, demande par deux fois à ser Eustace de punir un de ses gens, Dake, qui vole des moutons sur ses terres. Comme le vieux chevalier ne réagit pas, elle outrepasse ses droits en faisant arrêter le coupable sur les terres de ser Eustace[N 1]. Ce dernier se rend alors à Froide-Douve pour le faire libérer, mais l'homme a déjà été cousu dans un sac de pierre et noyé. Ser Lucas Milopin l'invite injurieusement à le repêcher. Sachant que son ancienne allégeance ne lui permettra pas d'obtenir justice, ser Eustace n'ose présenter l'affaire devant son suzerain, lord Rowan de Boisdoré et, impuissant, il est contraint de quitter les lieux en se jurant solennellement qu'il n'y remettra les pieds que pour en prendre possession[1].

A une date inconnue, ser Eustace engage ser Bennis au Bouclier Brun à son service[1].

Dans L'Épée Lige[modifier]

En l'an 211, ser Eustace Osgris prend à son service un chevalier errant, ser Duncan le Grand, et son écuyer, l'Œuf, alors qu'une sécheresse terrible accable les Sept Couronnes. L'Échiquetée, un cours d'eau qui traversait les terres d'Osgris, est mystérieusement asséchée. En pleine canicule, cette eau est vitale pour le chevalier et ses gens et il missionne les deux chevaliers à son service pour enquêter : ils découvrent alors que lady Rohanne Tyssier a fait détourner le cours d'eau pour irriguer ses propres champs[1].

Suite à une petite escarmouche durant laquelle ser Bennis blesse un homme de la maison Tyssier, ser Duncan se rend à Froide-Douve afin de négocier. Le conflit se règle finalement par un duel entre ser Duncan et ser Lucas Milopin, et ser Eustace épouse lady Rohanne[1].

Notes et Références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Étant dame de Froide-Douve, lady Rohanne ne peut arrêter et condamner quelqu'un que sur ses propres terres (cf. L'Épée Lige).

Références[modifier]