Share This Post

Accueil - Actualités / Saison 8

La Garde de Nuit fait ses adieux à la série

La Garde de Nuit fait ses adieux à la série

La série vient de se finir. Et pour beaucoup d’entre nous, la période qui arrive s’annonce difficile. La fin apporte toujours son lot de tristesse, de déceptions, d’amertumes … Mais c’est aussi l’occasion de se rappeler tous les souvenirs à laquelle elle est liée. George R.R. Martin a d’ailleurs ouvert le bal ce matin sur son blog (pour les non-anglophones, on fait un compte-rendu ici).

Et nous, les fans de la saga littéraire et de la série ? Afin de lutter contre la morosité et de vous aider à passer le cap et faire le deuil, la Garde de Nuit propose à chacun d’entre vous de dire adieu à la série.
Rappelez vous comment vous l’avez découverte, rappelez-vous pourquoi vous l’avez aimée, rappelez vous pourquoi elle était / a été / est toujours / sera à jamais importante dans vos vies … Et partagez-le avec nous sur le forum dans le sujet suivant :

Faites vos adieux à la série

Rappel : vous devez être enregistrés sur le site pour pouvoir poster.

Les premiers adieux :

Tu m’as accompagné pendant six ans. Tu m’as émerveillé, agacé, ému, fait rire parfois … et tu m’as surtout fait découvrir un univers riche et vaste, un univers que je ne soupçonnais pas, auquel je n’aurais jamais accédé sans toi. Grâce à toi, je me suis inscrit dans la Garde de Nuit. Grâce à toi, j’ai participé à des événements uniques. Grâce à toi, j’ai rencontré des gens formidables et passionnants. Et même si tu te termines, je sais que l’aventure ne s’achève pas : j’attendrai tes spin-off, je continuerai à discuter de toi et de ton univers, d’écouter ta musique, d’admirer tes costumes, d’attendre (encore et toujours ^^) la suite des livres.

Alors, à l’heure de se quitter, je n’ai vraiment qu’une chose à te dire : merci, série.

Adieu Jon et adieu Johnny

Je vais faire un parallèle avec un homme qui portait un blouson noir à défaut d’un manteau. Je suis allé voir l’idole des jeunes en concert. Des bon moments, un show qui en met plein les mirettes, des longueurs et au final, un retour chez moi à la vie normale de 8 milliards et demi de personne n’en ayant rien à secouer. J’ai toujours été très perplexe et en même temps un peu touché de voir des hordes de fans les larmes aux yeux avec une telle passion, y consacrant leur vie et leur argent, parce que j’en suis incapable. J’ai eu le même vécu avec GoT et donc la même perplexité et la même sympathie indifférente (paie ton oxymore). Donc personnellement, la série n’a pas changé ma vie. Comme il y aura encore des fans pour se tatouer Allumer le feu, appeler leur fille Laura et porter des t-shirt avec des aigles et des loups dans un rassemblement de Harley, on aura encore longtemps des fans pour se tatouer Dracarys, appeler leur fille Daenerys (enfin, peut-être pas tant que ça) et porter des tenues avec des loups et des dragons dans un cosplay. Personnellement, je ne ferai donc pas partie de ceux qui regretteront le show, mais même si je suis heureux de passer à autre chose, je suis quand même content d’avoir vécu l’expérience de ce moment de télévision. Série dohaeris, série morghulis.

Sept ans en Télé

Sept ans. Sept ans que tu fais partie de ma vie, depuis 2012. Pendant que la seconde saison était en cours, j’ai eu la curiosité de me plonger dans cette série qui faisait déjà beaucoup parler d’elle, et déjà au-delà des fans de fantasy. Comme les autres, j’ai direct accroché, et tu m’as fait découvrir une saga qui me marquera à jamais. Mais toutes les bonnes choses ont une fin… Cela fait un moment que j’ai l’impression que tu as déjà eu la tienne. Sans tenir compte des livres, j’ai commencé en étant fan de la série, une série qui, j’ai l’impression, n’est plus la même, à mon grand regret. Mais il serait dur d’oublier les bons moments, la grande musique de Djawadi, les décors irlandais, les scènes iconiques… Malgré les gueulantes, les foutages de gueule, Kitty (ugh)… Ce fut un grand moment. Merci pour tout ce que tu as apporté. Et ce que sillage que tu as ouvert pour de nombreuses autres grandes séries à venir qui n’auront plus à envier grand chose à leur grand frère du grand écran.
Et quoiqu’il arrive, pour moi, Nikolaj restera Jaime; Liam restera Davos; Rose restera Ygritte; Charles restera Tywin; Lena restera Cersei; Maisie restera Arya; Sophie restera Sansa; Alfie restera Theon; Clive restera Brynden; et tous ces acteurs ayant su porter ces piles de mots en chair et en os à l’écran resteront gravés dans ma tête en lisant, il sera impossible de m’en détacher.

See you, TV Show. We’re gonna carry that weight.

A la différence des frères et soeurs de la Garde, je n’ai jamais vu la série. C’est mon compagnon qui l’a regardée à partir de 2012 et jusqu’en 2015 parce qu’on lui en avait dit du bien, et il a pu confirmer que ce n’était pas mal du tout dans le genre. De mon côté, je ne suis pas spectatrice de séries, et je cherchais une livre de fantasy capable de susciter le même intérêt passionné que j’avais eu pour le Seigneur des Anneaux, la saga des Nibelungen et la mythologie greco-romaine des années avant, et pour occuper ma première grossesse avec mon premier congé maternité. J’ai donc commencé le Trône de Fer, qui a vite rejoint mon panthéon d’oeuvres préférées dans le genre épique, sans toutefois déclencher de passion exceptionnelle. En 2015, seconde grossesse, une saison 5 qui commençait à se démarquer très nettement des livres comme je pouvais le constater en discutant avec mon compagnon de ce qu’il avait vu (nb : il ne lisait pas les livres et je ne l’ai jamais spoilé !), et l’intégrale 5 sortie en vf. Ce fut l’occasion de relire le tout et d’achever A Dance with Dragons dont il me restait une centaine de pages à découvrir de ma précédente lecture au bout de laquelle je n’étais pas allée. Je ne sais plus exactement comment – je crois que c’était en cherchant un compte-rendu sur des épisodes de la saison 5 – je suis arrivée sur le site de la GDN. Là, j’ai découvert les théories, hypothèses, analyses et toutes les discussions passionnantes sur la saga, et j’ai plongé dedans pour ne plus en sortir.

Je n’ai toujours pas vu un épisode de la série, que je ne connais que par les compte-rendus, mais en étant active sur ce forum, une part de mon temps de loisir s’est trouvé doucement rythmé par elle. A dire vrai, elle ne m’a jamais manqué quand elle n’était pas diffusée, et elle ne me manquera pas quand elle sera finie. Je ne saurais en dire autant de la GDN et ses membres et de la petite épreuve que fut la Longue Nuit de 2017 !

Salut GoT. Je t’ai découvert tardivement, par rapport à d’autres. La première saison était en train de se terminer, je crois. Un collègue de boulot m’avait conseillé cette série « avec un nain… »

Résultat de recherche d'images pour "fantasy nain"

« …mais pas un nain genre barbu, là c’est un vrai nain mais d’une famille super riche, et super intelligent mais aussi très sarcastique et qui boit comme un trou et qui se tape des …

Je ne me souviens plus exactement de ses paroles, mais le pitch m’avait donné envie.

Du coup j’ai lancé l’épisode 1, et c’était sympa mais je baillais un peu jusqu’à ce que

– et là, j’ai su que tu me plairai, que tu serai une série différente, adulte, cruelle et passionnante.

J’ai continué à regarder, et

Chaque grand moment m’a convaincu de continuer, et quand

la saison 2 n’était pas sortie, et j’ai couru acheter tous les livres d’un coup.

Les quatre intégrales, à l’époque. En français.

J’en ai lu une dans mon lit. Une autre m’a accompagné sur un périple de 36 heures d’avion.

J’étais dans un train quand de tristes clochettes ont tintinnabulées, et j’ai feuilleté le reste du livre pour vérifier que, Holy fuck, oui, il avait bien fait ça, y’avait plus de chapitres d’eux ensuite.

J’ai dû tout lire en très peu de temps, vu que la fin de la saison 1, c’était juin 2011, et la sortie de l’intégrale 5 en anglais, c’était juillet 2011, et que j’ai couru l’acheter.

Je l’ai lu voracement, encore plus voracement que les quatre premiers, lu comme quand j’avais 12 ans, à base de « juste un dernier chapitre avant d’aller me couch- Ho tiens, 3h du mat’? » Il a failli passer par la fenêtre, vers la fin du bouquin quand la neige est tombée et que là encore, holy fuck, j’avais beau feuilleter mais il n’y avait plus de chapitres de lui après.

J’ai terminé l’intégrale 5. J’ai acheté les Dunk et l’Oeuf. J’ai continué à regarder GoT. C’était cool, je savais ce qui se passait mais mis à l’écran, c’était cool. Puis c’était moins cool, moins bien écrit, ce n’était plus la même série. Mais c’était pas très grave: les livres étaient mille fois mieux, et la série avait fait son office: me les faire découvrir. J’ai lu, relu. Puis j’ai écumé internet, et je suis tombé sur le forum, que j’ai stalké un moment avant de finir par m’y inscrire. La série m’a accompagné une dizaine d’heures par an. Le forum, rapidement, a été un rendez-vous quotidien. Peu à peu, j’y ai trouvé des lectures, des jeux, des potes. Et des raisons de relire, encore. Des encouragements à écrire, aussi.

On est peut-être huit ans jour pour jour après

, et je sors un livre sur le Trône de Fer. Ecrire un livre, avoir un livre publié, c’était l’un des rêves de ma vie.

Alors GoT, t’as peut-être mal vieillie, tes deux (voir quatre) dernière saisons sont peut-être parfois un brin pourries, mais quand même, je dois dire:

La série est arrivée avec de grands espoirs dans ma vie, au même titre que la saga papier découverte en 2005 avec un album de System of a Down dans les oreilles. L’annonce de son éventuelle adaptation en 2007, portée dans mon cœur par les souvenirs cultes de celle du Seigneur des Anneaux, m’avait transcendée et c’est entre ces eux moments que je me suis inscris sur ce forum. 2009 arrive et ô joie, le casting dont je rêvais pour Ned Stark est réalité : Sean Bean en sera l’incarnation. 2011 est devenue l’année de tous les possibles avec un printemps exceptionnel où des fans des livres venus jouer en jeu de rôle grandeur nature (basé sur la saga papier) discutaient au petit matin, des valises sous les yeux, un café au bord des lèvres, les choix d’adaptation du dernier épisode sorti de la saison 1 (le 6 de mémoire). Si on y ajoute l’arrivée imminente d’A Dance With Dragons, l’effervescence était à son comble. Catapulté au passage modérateur sur La Garde de Nuit, on peut dire que l’investissement de ma part était là, et, tout à ma joie de partager cette saga avec tous les potes qui trouvaient les livres trop long, j’ai regardé les épisodes de la saison 1 (et peut-être même de la 2) trois ou quatre fois par semaine avec différentes personnes (et souvent reregardé l’année suivante pour les faire découvrir à d’autres !). Autant dire que plus dure a été la chute lorsque, passé un Purple Wedding en saison 4, le choix de faire apparaître un Dark Maul bleu convertisseur de bébé m’a pris de court. De là a découlé un mésamour de la série, pas réellement une haine, mais une réelle déception qui se parachève en saison 5 pour se terminer en apothéose cette année (et ce toujours en dépit de la réalisation, de plus en plus belle).

Alors quoi, on commence on adore, on termine on n’en veut plus ? C’est un peu ça, l’histoire de la série à mes yeux, qui à l’image des personnages du roman, est à un moment retournée pour devenir l’inverse exact de ce que l’on en pensait au départ. Et tant pis. Le générique me ramènera à jamais à en 2011 dans mon appart’ d’étudiant à boire des bières avec un surnommé Lard-Jon tout en se moquant de Jory Cassel qui lorgne une paire de seins. Et c’est peut-être ça dont je me souviendrai et qui m’amènera, par nostalgie, à me faire un marathon de la saison 1 en mangeant de la tourte aux Frey. On va dire ça et le fait que si elle n’avait pas été là je ne marierai probablement pas cette année, mais ça, c’est une autre histoire !

Adieu, donc, série, je suis content que tu t’arrêtes, quelque part, car on va pouvoir passer à autre chose. C’est la fin de cet univers que j’ai accepté de partager avec un milliard de personnes pendant huit ans, et qui redeviendra plus intimiste à mesure que les années te feront oublier. Adieu, donc, et à bientôt, car dans ma tête, je suis plutôt Nordien et comme on dit : le Nord se souvient !

Une jolie parenthèse

Je te connaissais bien avant de te connaître. En 2005, à sa naissance, j’étais déjà une sœur de la Garde de Nuit, alors autant dire que les livre qui t’on inspirée étaient là bien avant toi dans mon cœur, tu partais avec un handicap. Mais quand j’ai appris que tu étais en projet, j’ai suivi ton actualité avec curiosité, la chaîne qui te servait de maman me poussant à espérer. J’ai pu soûler grâce à toi tous les copains en leur disant « vous verrez, cette série ça va être le top, lisez les livres avant ». J’avais raison ^^ Tu m’as offert de superbes images, des acteurs magnifiques. Oui, parfois je râlais, mais tes premières saisons m’ont enchantée et ont fait revivre mes livres favoris. J’ai pu continuer à soûler les copains en leur disant « Vous trouvez la série géniale, lisez les livres, vous verrez ils sont encore mieux ». Aujourd’hui, c’est plutôt « le dernière saison te déçoit, lis les livres, tu verras, ils sont si bien ». N’empêche que grâce à toi, des tas de gens se sont tournés vers ces livres formidables ! Grâce à toi, tous mes amis connaissent les livres que j’adore. Et surtout, grâce à toi, j’en ai rencontré de nouveaux ! Les Garde de Nuit, qui fait partie de ma vie depuis près de 15ans, ne serait pas la même sans toi. J’y ai rencontré des amis pour la vie, j’ai vécu grâce à toi des expériences uniques (genre jamais je me serais imaginé parler face à des philosophe et historiens de mon livre favori, et encore moins voir un jour en librairie un livre estampillé « garde de nuit » ^^)

Alors pour tout ça : merci série, et bon vent.

Pas sûr d’avoir grand chose de pertinent à dire sur la série. Je ne la regarde qu’en différé, en achetant les DVD et en les regardant au rythme de mon temps disponible (je viens seulement de terminer la saison 5, c’est dire). Dans ce que j’en ai vu jusqu’ici, j’ai apprécié le soin mis aux costumes, qui rendent justice aux descriptions si évocatrices de GRRM, le jeu de nombreux acteurs (pas toujours dans les premiers rôles, hélas), la musique (avec ses limites), et les dragons. En revanche, les incohérences et impasses scénaristiques m’ont vite rebuté, et ce dès les premières saisons (je crois que la première fois que j’ai vraiment refusé de continuer à suspendre mon incrédulité, c’était au moment des errances de Jon Snow avec sa prisonnière Ygrid au-delà du Mur, donc dès la saison 2). Cependant, je m’en veux de constater que, bien malgré moi, certains de ses éléments sont venus subrepticement se sur-imprimer à mes souvenirs des livres, au point de parfois les supplanter (oui, je croyais que Petyr Baelish révélait l’origine de la brûlure de Sandor à Sansa lors du tournoi de la Main, argl !).
Pour moi, ce n’est pas encore un adieu à la série, puisque j’ai encore 3 saisons à regarder. Pour autant, la fin de la diffusion marque incontestablement la fin d’une phase. La série aura amené énormément de lecteurs à la saga, et on ne peut qu’espérer que sa fin sera très prochainement suivie de l’annonce de l’achèvement de TWOW !

Compte collectif de La Garde de Nuit.

6 Comments

  1. Merci a la plus belle série de tous les temps pour tout le bonheur reçu depuis 2011! Oui, les saisons 7 et 8 furent beaucoup trop rapides et auraient mérité au moins le double du temps accorde. Oui, la fin fut bâclée et j’aurais préféré voir quelqu’un d’autre finir sur le trône de fer – ou ce qu’il en reste. Mais au moins les dernières minutes de l’épilogue sonnaient justes et les arcs de Jon, Sansa et Arya se terminèrent comme je le souhaitais. Pour soigner ma mélancolie, je vais maintenant me lancer enfin dans la lecture des livres, si chers a la Garde de Nuit!

  2. C’est en déménageant fin 2014 que j’ai vu la pub OCS sur GOT. J’avais déjà lu la saga et trouvé en fin de livre l’adresse de la Garde que je fréquentais en sauvageon. Il m’a donc fallu un cours de rattrapage avec DVD pour entrer dans la série. C’est un ensemble de qualités qui m’a scotchée: La beauté des costumes,des décors, la musique et puis la bouille de ces gamins qu’on allait voir grandir et ces acteurs magnifiques qu’on connaissait déjà et puis des « gueules »,des physiques qu’on trouve de par le monde et pas uniquement aux USA. Les personnages avaient une voix, un visage…et ça, ça ne peut plus changer tant notre imagination est fragile.
    Pendant cette dernière saison j’ai relu le tome 5, me préparant à la fin de la série. Nulle doute que ce fut une belle aventure pour ceux qui y ont travaillé, pour nous aussi c’est une séparation mais il y a une fin à tout.

  3. De biens belles lettres d’adieux que vous nous avez écrit là!
    Je me permet d’ajouter mon grain de sel kukuniais car j’aimerais vous remercier.
    Cette communauté est le premier/seul forum ou je me sois inscrite (avant ça me faisait peur xD) et j’y ai rencontré plein de personnes extraordinairement gentilles, passionnées, drôles et dont la connaissance de l’oeuvre de GRRM me fascinera toujours !!
    J’ai découvert les livres en entendant parler de cette série qui allait voir le jour, et je les ai dévorés avant la sortie de la 2eme Saison, à par le Silmarillion et Nana je n’avais jamais lu aussi vite une oeuvre littéraire…
    GOT ne m’a pas déçue, puisque je l’aurais dès le début regardé comme une Fanfiction à gros budget, du coup à part Kitty et le tromblon sensé être Rhaegar, peu de choses m’ont horripilées…
    Le meilleur souvenir c’est qu’elle est la première série que j’aurais regardé « en direct » avec l’homme de ma vie… Au premier épisode nous étions encore étudiants, amoureux depuis 4 ans, et lors du dernier notre fille d’à peine 3 mois dormait dans son transat à côté de nous…
    Ça me manquera de ne plus entendre ce générique mais je me console en sachant que maintenant, j’ai enfin du temps, et que le fofo’ est là 8D
    C’était une belle aventure et la suite promet d’être encore meilleure 💕💕

  4. Bonjour je suis nouvelle sur le site et j’ai rejoins la garde de nuit car je souhaite dire que je refuse absolument, complètement, totalement de dire adieu à cette série que j’adore. J’ai en effet acquis la conviction que cette série n’est pas terminée qu’il manque quelque chose .
    Cette certitude me vient du fait que j’ai une interprétation personnelle de la saison 8 qui me permet de la trouver aussi réussie sinon plus que les précédentes.
    Je reconnais dans toutes les aberrations, les incohérences qui y sont montrées une situation qui m’est un peu familière, comme à nous tous .
     Il s’agit d’un moment de la vie où ce que l’on  vit est un peu bizarre, un peu étrange mais on l’accepte sans problème, on se déplace comme par magie mais ça ne nous dérange pas, on fait des choses incongrues mais on les assume, le temps et les distances y sont très peu importants: cette situation c’est lorsqu’on est dans un rêve.
    Et je pense que nous sommes entrés dans le coma de Bran Stark sur la dernière image de l’épisode 1 de la saison 1 et qu’il est sur le point d’en sortir, et nous avec lui, à la dernière image de la saison 8 épisode 6. Son cerveau vient de se remettre en activité et cette activité a créé tous les désordres que nous avons vu autour de lui pendant les 6 épisodes de la saison 8 donc il va sortir du coma.
    Et une suite nous sera bientôt montrée, qui reprendra après l’épisode 1 ou l’épisode 2 de la saison 1. Cette suite n’a pas besoin d’être tournée, elle existe déjà, elle a été tournée en 2011-2012 quand les acteurs avaient l’âge des enfants de l’époque.
    Qu’en pensez-vous? Est-ce un rêve ou une possible réalité?

    • Très peu probable (en fait même impossible). C’est une idée qui circule depuis bien longtemps sur les forums (depuis 1996), mais elle rencontre toujours les mêmes soucis. Outre que son intérêt scénaristique serait très limité (pourquoi faire ça ?), techniquement il y aurait eu des indices depuis 2011 de tels tournages / de telles idées ;). Il y a des incohérences scénaristiques dans la série, qui ne datent pas de la saison 8 (la saison 5 par exemple est assez forte sur ce point..), et sur lesquelles les showrunners sont déjà revenus. Sur cette saison là, c’est particulièrement visible parce qu’ils ont choisi de faire 6 épisodes, donc ils doivent faire vite, au prix de la cohérence scénaristique. C’est un choix qu’ils assument.

  5. La série est terminée depuis 6 mois mais je ne crois pas que je puisse lui faire mes adieux.
    La preuve je suis actuellement sur ce site qui fait vivre encore Game of Thrones.
    J’ai découvert GOTH à travers les livres il y a 4 ou 5 ans. C’était un ami qui me les avait recommandés.
    J’ai commencé et je les ai trouvés passionnants. Même si au début j’avais un peu de mal à me souvenir de tous les personnages. J’allais sur le site de la Garde de Nuit pour retrouver mes petits.
    Et puis il y a deux ans, j’ai découvert qu’il y avait une série tv (non je ne vis pas dans une grotte 😉 au-delà du mur❄).
    J’ai acheté la première saison en DVD, pour me faire plaisir pensant que je la regarderai seule. Et et un soir j’ai mis le 1er disque dans le lecteur.
    Au bout de 5mn mon mari et ma fille de 12 ans sont venus me rejoindre.
    Ils sont restés scotchés pendant les 50 mn du 1er épisode.
    Le lendemain ce sont eux qui m’ont demandé : tu nous mets la suite ?
    Et en 7 semaines, nous avons visionné les 7 saisons! GOTH est devenu une passion familiale commune. Mon mari était impressionné par la richesse de l’intrigue, les dialogues bien travaillés, les personnages attachants (même si beaucoup meurent…)
    Lorsque la saison 8 a été annoncée je me suis abonnée à ocs pour la voir en direct.
    Tous les lundi soirs, mon mari disait à notre fille : « silence c’est l’heure de la messe » 😄.
    Personnellement, cette série m’a transportée ailleurs, m’a fait voyager, rêver.
    Alors faire mes adieux est impossible. Je préfère dire au revoir 💕

Leave a Reply