Euron Greyjoy : Et dans les livres, alors ?

Visuel L'estivale 2017 (Riusma pour La Garde de Nuit)

Alors que le personnage d’Euron Greyjoy prend de l’importance dans la série TV, la Garde de Nuit vous a concocté un petit article afin de revenir sur la personnalité du roi fer-né dans les romans, assez éloignée de son avatar télévisuel de méchant au look de rock-star. Comme vous pourrez le constater, la trame qui entoure Euron Greyjoy dans les romans est très distincte de celle de la série, et nous chercherons donc à décrypter les divergences majeures qui existent entre l’Euron des livres et celui de la série.

Attention ! Cet article peut contenir quelques spoilers sur l’intrigue des quatrième et cinquième intégrales des livres (AFFC et ADWD en VO).

Quelques généralités

Surnommé Œil-de-Choucas (Crow’s Eye, littéralement « Œil-de-Corbeau » en VO), Euron Greyjoy est le plus âgé des frères cadets de Balon Greyjoy. Il est donc notamment l’oncle de Theon et Asha (renommée Yara dans la série, nous lui rendrons ici son vrai prénom, et parlerons d’Asha tout au long de l’article).

Arbre généalogique de la famille Greyjoy

Si les personnages de Balon, Theon et Asha existent dans la série TV, Euron est à ce jour le seul membre de la fratrie de Balon Greyjoy à y avoir été véritablement introduit. Aeron Greyjoy, prêtre du dieu Noyé, est apparu brièvement dans la saison 6 de la série, mais seulement en tant que personnage très secondaire, et il risque de peu influer sur la trame de la série. Dans les romans en revanche, Aeron et Victarion sont des personnages de premier plan, intervenant en temps que personnages « point-de-vue » à partir d’AFFC.

Euron Greyjoy (crédits Amok)
Euron Greyjoy (crédits Amok, avec son aimable autorisation).

Tel que décrit dans les romans, Euron est plutôt séduisant. Il a des cheveux noirs, un visage lisse et pâle orné d’une barbe soigneusement taillée. Il porte en permanence un bandeau afin de masquer son œil gauche et ne laisse voir que le droit, de couleur bleue, souvent décrit comme son œil « enjoué ». Ceci semble à l’origine de son surnom « l’Œil-de-Choucas ». Ses lèvres sont devenues bleues durant son exil, du fait d’une addiction à l’Ombre-du-soir, une drogue consommée notamment par les conjurateurs de Qarth.

Crédit HBO – Euron et son blouson de rocker en saison 7
On est donc assez loin du look arboré par le Euron de la série, celle-ci ayant oublié son cache-œil et son look de pirate soigné pour en faire une rock star. D’ailleurs, les costumiers de la série ont savamment et consciemment travaillé ce look, afin de connoter une vision anarchiste du personnage qui n’a ni dieu ni maître, façon punk-rock. Mais son costume dénote également un esprit dérangé. En effet, vous remarquerez des étoiles tailladées dans le cuir du blouson d’Euron qui, si l’acte de taillader est là pour connoter une certaine violence, sont disposées de façon très répétitives. Seul un esprit fou pourrait taillader avec autant de précision et méthode son vêtement.

I loved the slashed star shapes that we made. It’s supposed to represent the type of guy that obviously has issues. The slashes, although seemingly mindless, are repetitive and exacting.
Extrait d’une interview de Michelle Clapton, Costume designer

Capitaine du Silence, Euron a navigué sur les mers d’Orient après avoir été exilé par son frère Balon, et prétend désormais être craint d’Ibben à Asshaï-lès-l’Ombre (en gros, du nord-ouest au sud-est du continent), et il dit même avoir vogué sur la mer Fumeuse pour explorer les ruines de l’antique Valyria (lieu pourtant réputé dans la saga comme étant sans retour, car tous les bateaux qui s’y sont rendus ont disparu). Il vit de piraterie, pillant les navires qu’il croise, et a amassé une grosse fortune qu’il redistribue à son équipage.

Les états généraux de la royauté

Dans les livres, nous rencontrons pour la première fois Euron Greyjoy dans AFFC, juste après la mort de Balon Greyjoy. Auparavant, nous avons déjà un peu entendu parler de lui très ponctuellement, et rarement de façon flatteuse.

Euron Greyjoy ne répond en aucune manière à l’idée qu’on se fait communément d’un roi, s’il faut n’en croire même qu’à moitié ce que Theon débitait sur son compte.
[Robb Stark, ASOS, chapitre 46, Catelyn]

Sa réapparition est elle-même fort curieuse. En effet, il rentre dans les îles de Fer juste le lendemain de la mort « accidentelle » du roi Balon (malencontreusement tombé dans la mer depuis son château alors qu’une tempête fait rage). Sans mauvais jeu de mot, ce retour tombe bien ! Mais nous en reparlons plus loin. Euron s’assoit donc sur le trône de Grès à Pyk et se couronne immédiatement roi des îles de Fer et du Nord en tant qu’aîné des frères survivants de Balon, sous le nom d’Euron III Greyjoy. Son couronnement suscite une controverse au sein du peuple fer-né : certains, à l’image de lord Sawane Botley, arguent que Theon est le seul et unique héritier du Trône de Grès, en tant que fils aîné du roi décédé. Mais Euron le fait immédiatement noyer pour avoir tenu de pareils propos. Les richesses qu’il a ramenées de ses voyages lointains ainsi que son ascendant et la crainte qu’il inspire lui permettent de soudoyer nombre de seigneurs fer-nés.

Aeron Greyjoy, en sa qualité de prêtre du dieu Noyé, et farouchement hostile à son frère Euron, qu’il voit comme un impie, décide toutefois de convoquer des états généraux de la royauté (assemblée des nobles fer-nés, qui ne s’est plus réunie depuis des siècles) sur l’île sacrée de Vieux Wyk. Euron y participe dans le but d’asseoir sa légitimité. Lors de ce rassemblement, Euron laisse les différents prétendants se succéder (alors que dans la série, Euron ne fait face qu’à Asha soutenu par un Theon à peine libéré des sévices de Ramsay Bolton, les livres font état d’un vrai débat entre une petite dizaine de candidats). Asha termine son discours où elle a proposé à l’assemblée de faire la paix avec le continent en échange de terres fertiles proches de leurs côtes. Alors que les partisans d’Asha et ceux de Victarion commencent à s’affronter, le son assourdissant d’un cor interrompt les querelles. La violence et la puissance de l’instrument sont telles que l’homme qui en joue, Cragorn, s’écroule mort, le sang aux lèvres. Lorsque le son cesse enfin, Euron s’adresse à la foule : il met en exergue sa grande connaissance des rivages du monde connu et propose aux Fer-nés de s’emparer de l’intégralité de Westeros.

Nous sommes les Fer-nés, et jadis nous fûmes des conquérants. Notre vocation nous assignait tous les lieux du monde où s’entendait le bruit des vagues. D’après mon frère, vous devriez vous estimer satisfaits avec le Nord lugubre et froid, d’après ma nièce, avec encore moins…, mais moi, je vous donnerai Port-Lannis. Hautjardin. La Treille. Villevieille. Le Bief et le Conflans, le Bois-du-Roi et le Bois-la-Pluie, Dorne et les Marches, les montagnes de la Lune et le Val d’Arryn, Torth et les Degrés de Pierre. Moi, je dis du royaume : prenons-le tout ! Moi, je dis : prenons Westeros !
[AFFC, chapitre 20, Le Noyé]

Alors qu’Asha lui demande comment il peut espérer réaliser cet exploit, il lui rétorque qu’à l’instar d’Aegon le Conquérant, il domptera les dragons grâce à son cor, une corne de dragon venue de Valyria, et que ces derniers lui permettront de parfaire sa conquête. En guise d’offrandes, ses hommes déversent ensuite en masse les richesses et pierreries rapportées lors de ses pillages. La foule en délire l’acclame alors unanimement, au grand désarroi de son frère Aeron. Asha et ses partisans fuient alors Vieux Wyk sur les conseils de son oncle, lord Rodrik Harloi, et elle se réfugie au Nord.

Ainsi, avec les états généraux de la royauté, si la série a simplifié la trame et y a intégré Theon, elle ne s’est finalement que peu éloignée des livres.

La « conquête » fer-née de Westeros

Après ses promesses de conquête et son sacre qui s’ensuit, Euron lance immédiatement des attaques sur les îles Bouclier, qui protègent l’embouchure de la Mander, principal fleuve du Bief, et qui sont gouvernées par lord Humfrey Houëtt. Victarion, à la tête de la flotte de guerre fer-née et qui s’est résigné à rallier Euron malgré une forte rancœur envers son frère, les conquiert facilement, ouvrant ainsi la voie à l’invasion du Bief.

Carte de la région du Bief

Par décret, Euron instaure que les captifs lors des razzias seront désormais vendus comme esclaves. Ceci est une mesure symboliquement très forte, l’Antique Voie fer-née (la doctrine traditionnelle du culte du dieu Noyé) interdisant la traite d’êtres humains.

Durant le festin qui suit la victoire, et sur la suggestion de Falia Flowers, la bâtarde de lord Humfrey Houëtt, Euron humilie ce dernier en faisant servir ses hommes par la femme et les filles du seigneur, nues. Il annonce ensuite son intention de voguer vers la baie des Serfs pour s’emparer des dragons de Daenerys, mais ses vassaux, lord Rodrik Harloi en tête, sont plus que réticents à cette idée. Il charge alors son frère Victarion d’y aller à sa place, et lui confie son cor, afin qu’il lui ramène les dragons, ainsi que Daenerys Targaryen, dont il compte faire sa reine.

Notons que, contrairement à la série, ce n’est donc pas Cersei, mais Daenerys qu’Euron juge digne d’épouser. La flotte fer-née qui se dirige à Essos vers Daenerys n’est pas celle d’Asha (qui s’est réfugiée dans le Nord après son échec aux états généraux de la royauté), mais celle de Victarion, sur ordre d’Euron. Un changement d’allié de Daenerys notable entre livres et série qui risque d’avoir des répercussions.

En échange de ses services, Euron promet à Victarion le Trône de Grès une fois qu’il aura conquis le Trône de Fer. Il lui remet également la « noiraude », une esclave de lit muette d’une beauté saisissante, et mestre Kerwin, avec trois cages de corbeaux.

Fort de ses victoires retentissantes, Euron envoie des bateaux vers l’amont de la Mander et pousse l’audace jusqu’à faire attaquer La Treille et les îles environnantes. La flotte Redwyne, réduite à une portion congrue, n’ayant pas été en mesure de stopper les Fer-nés, Euron ordonne à sa flotte de remonter la Chuchoteuse en direction de Villevieille.

La suite de cette conquête naissante nous sera probablement donnée dans TWOW, mais avec Villevieille menacée et le chaos qui règne dans le royaume, la flotte d’Euron est actuellement en position de force et rien ne semble susceptible de l’arrêter, du moins à court terme.

La symbolique de la corneille

Blason personnel d’Euron Greyjoy

Étonnamment, lorsque l’on analyse la sémantique des chapitres où Euron Greyjoy apparaît, on constate que celle-ci est proche de celle que l’on retrouve dans les chapitres consacrés à Bran Stark. Le thème de la corneille, ou du corbeau (crow en VO) est notamment un thème récurrent que l’on peut retrouver chez les deux personnages. Évidemment, le surnom d’Euron Œil de Choucas (le choucas étant une corneille) est le premier exemple qui vient en tête, mais son blason personnel est également très révélateur : le blason choisi par le Choucas après son accession à la royauté arbore un œil rouge surmonté d’une couronne portée par deux corbeaux.

Et au-delà de ce rapport commun au corbeau, c’est surtout certaines phrases dites par Bran que l’on retrouve chez Euron :

Euron se tenait près de la fenêtre, une coupe d’argent à la main. Il portait le manteau de zibeline qu’il avait fauché à Noirmarées, son bandeau de cuir rouge sur l’œil et rien d’autre. « Quand j’étais gamin, j’ai rêvé que je savais voler, fit-il tout de go. À mon réveil, j’en étais incapable… à ce que prétendit du moins le mestre. Mais s’il en avait menti ? »
[…] Euron se retourna pour lui faire face, ses lèvres d’un bleu d’ecchymose retroussées en un demi-sourire. « Peut-être que nous pouvons voler. Tous tant que nous sommes. Comment le saurions-nous jamais avec certitude, à moins de nous précipiter dans le vide, du haut d’une tour ? » Une brusque bourrasque entrée par la fenêtre agita son manteau de zibeline. Il y avait quelque chose d’obscène et de maléfique dans sa nudité. « Nul ne peut savoir de quoi il est véritablement capable, à moins d’oser se précipiter dans le vide.
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur]

Ainsi donc, Euron, à l’instar de Bran, a rêvé de s’envoler dans son enfance. Bran, lui, a par contre été guidé par la corneille à trois yeux :

Bran tombait plus vite que jamais. Les volutes de brume grise environnaient de ululements son plongeon vers la terre. « Que me fais-tu là ? » demanda-t-il à la corneille, éploré.
Je t’enseigne à voler.
« Je ne peux pas voler ! »
N’empêche que tu es en train.
« En train de tomber ! »
Tout vol débute par une chute. Regarde vers le bas.

[AGOT, chapitre 18, Bran]

L’hypothèse la plus vraisemblable serait qu’Euron ait été visité, étant enfant, par la corneille à trois yeux. Bran a été suivi par Brynden Rivers dés son plus jeune âge, mais il n’a probablement pas été le seul à avoir été marqué par la corneille. Bran comprend d’ailleurs que la corneille a essayé de faire voler bien des rêveurs avant lui :

En bas, il n’y avait rien, plus rien que neige et froid et mort, un désert gelé où des aiguilles déchiquetées de glace blanc-bleu guettaient l’instant de saisir leur proie, volaient vers elle, tels des javelots. Sur leurs pointes étaient déjà venues s’empaler des myriades d’autres rêveurs, dont ne subsistaient que les ossements.
[AGOT, chapitre 18, Bran]

Les « rêveurs empalés » sont vraisemblablement des « corneilles potentielles », des personnes qui ont été suivies par Brynden et n’ont pas su, pour des raisons quelconques, ouvrir leur troisième œil. Il semble clair que Bran n’était pas le seul candidat potentiel que la corneille a cherché à former, et Euron fait probablement partie des enfants qu’il a considérés.

De cet épisode, Euron a développé un fort goût pour les expériences étranges et pour la magie. Il consomme notamment de l’Ombre-du-soir, une drogue utilisée par les conjurateurs de Qarth pour ouvrir leur esprit à la magie. Il est connu pour avoir une certaine fascination pour les sorciers depuis longtemps.

[Tristifer :] Le Choucas a ramené des monstres de l’Orient, des monstres, ouais… Sans compter des mages.
— Mon oncle a toujours eu un faible pour les dingues et les résidus de fausse couche, riposta-t-elle [Asha]. Père s’accrochait sans cesse avec lui là-dessus.
[AFFC, chapitre 12, La fille de la seiche]

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?!

Dans la série ?

Euron dans le premier épisode de la saison 7 – Crédit Madmoizelle et son Récap Rigolo

Dans la série, il est quand même méchant, Euron, me direz-vous. Il aime tuer des gens, d’ailleurs il a assassiné son frangin, et il n’est pas très très cool avec sa nièce Yara (Asha)… Et en plus, il n’est pas sympa avec Jaime, alors que tout un chacun sait que les personnages sympas doivent être amis avec Jaime !

Alors oui, je vous l’accorde, ce n’est pas le mec à qui je confierais mon chaton pour les vacances (NB : Jaime non plus d’ailleurs), mais, comme nous le dit l’interprète lui-même dans l’extrait d’interview suivant, c’est un méchant pas si méchant que ça quand même, c’est un méchant avant tout charismatique mais pas foncièrement mauvais :

HBO: Euron has been compared to Joffrey and Ramsay. How does he measure up to other villains on the show?
Pilou Asbæk: Joffrey and Ramsay were the essence of pure evil. I don’t see Euron as pure evil. My job is not to walk in the same footsteps as those actors. My job is, with Dan and David, to create a new kind of villain — a villain you actually think, “You know what, you’re such a f**king douchebag, but you’re f**king awesome.” Leading up to the sea battle, this is a completely different Euron than the one we see in the Throne Room. This is the guy who doesn’t give a s**t. This guy feeds on blood.

HBO: What are his plans for Yara?
Pilou Asbæk: I think he wants to keep her for fun. I think if Yara is dead, she’s of no use. He wants something to negotiate with, always. That’s the reason why he’s not 100% evil. I think for him, it’s about the game. He loves the game more than he loves the result.

On sent dans la série une volonté d’avoir un méchant avec le swag, qui n’horrifie pas trop, mais qui ait un comportement assez jouissif pour le spectateur (il a déjà eu la riche idée de nous débarrasser des Aspics, loué soit-il !). Un pop-corn méchant quoi… Ou, comme nous le décrit Kevan, Winnie l’Eurson

Or, si dans la série Euron apparaît comme un méchant charismatique avec un certain capital sympathie, il est dans les livres une véritable incarnation du Mal. Beaucoup de lecteur le considèrent comme encore plus déviant, en termes de perversité et cruauté, que Ramsay Bolton ou Joffrey Baratheon. Et si ces deux personnages ont des comportements sociopathes qui peuvent être en partie expliqués par leur éducation, il n’en va pas de même pour Euron dont la perversité sans limite ne semble être expliquée par aucune folie sous-jacente. Nous allons développer ici quelques unes des actions qui ont conduit les lecteurs à considérer Euron comme le plus mauvais d’entre tous dans la saga.

La peur qu’Euron sème sur son passage

Cette impression diffuse de la cruauté d’Euron vient, très tôt pour le lecteur, de la réputation que les personnages lui ont dressée tout au long de la saga. En effet, il n’est personne qui, parlant d’Euron, ne le qualifie pas de personnage sinistre, cruel, dangereux, terrifiant… Quand tous les personnages, quelque soit leur allégeance, s’accordent à le craindre, le lecteur ne peut que le considérer comme une menace.

L’un des plus grands faits de gloire du Choucas fut notamment la prise de Port-Lannis au cours de la rébellion des Greyjoy. En effet, quelques années après le couronnement de Robert Baratheon, en l’an 288, Balon Greyjoy fit sécession et se déclara « Roi des Îles de Fer ». Il mena ses vassaux en rébellion ouverte contre la couronne. Victarion, commandant de la flotte fer-née, et Euron menèrent leurs voiles jusqu’à Port-Lannis et y incendièrent la flotte des Lannister. Si Victarion a été un bon exécutant, le plan émanait de son frère Euron. Si la guerre se solda finalement par la défaite des Greyjoy lors du Siège de Pyke, Euron gagna toutefois une certaine renommée et les exactions perpétrées par les fer-nés laissèrent un goût amer aux habitants de Westeros. C’est en partie ce qui explique l’image très négative qu’ont les personnages d’Euron et de la famille Greyjoy.

Toutefois, même au sein de son propre peuple, rares sont ceux qui le portent dans leur cœur. Theon et Asha ont en particulier une image très négative de leur oncle :

[Theon :] « Voilà près de deux ans qu’on ne l’a revu dans les îles. Peut-être est-il mort. » Et tant mieux si s’avérait cette hypothèse. L’aîné des frères de lord Balon n’avait jamais renoncé, fût-ce un seul jour, à l’Antique Voie. Avec ses voiles noires et sa coque rouge foncé, Le Silence s’était, disait-on, fait une exécrable réputation dans chacun des ports entre Ibben et Asshai.
[ACOK, chapitre 25, Theon]

Mais la citation qui résume l’état d’esprit des Fer-nés quant au Choucas nous vient au final de Baelor Noirmarées :

[Baelor Noirmarées à Victarion :] Balon était fou, Aeron est encore plus fou, et Euron est le plus fou de tous.
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur]

Le meurtre de Balon

Le premier indice direct de la cruauté d’Euron est le fratricide qu’il commet. Dans la série comme dans les livres, il est en effet responsable du meurtre de Balon Greyjoy. Si, dans la série, il pousse son frère dans le vide, personne dans les livres ne peut prouver que Balon a été tué par son frère. Comme on l’a dit ci-dessus, il revient sur les îles de Fer au lendemain de la mort de Balon, alors qu’il avait été banni à vie par son frère. Si le timing de ce retour est très suspect, aucune scène ne le désigne directement comme le meurtrier de son frère.

Les indices qui l’accusent du meurtre sont en fait cachés dans le texte. Il est en effet très fortement suggéré qu’Euron a payé un Sans Visage afin de tuer son frère. Le Fantôme de Noblecœur (une vieille naine albinos qui fait de rêves prophétiques) révèle ainsi à Arya :

J’ai rêvé d’un homme sans visage, attendant sur un pont qui roulait et tanguait. Sur son épaule était perché un corbeau noyé, les ailes tout engluées d’algues.
[ASOS, chapitre 23, Arya]

Il reste toutefois un mystère à résoudre : pour engager un Sans Visage, le prix est incommensurable. Comment Euron a-t-il donc payé sa dette au dieu Multiface ? La théorie la plus courante veut qu’Euron ait payé en donnant aux Sans Visage un œuf de dragon. En effet, Euron dit en avoir ramené un de Valyria, mais l’avoir jeté à la mer dans un accès de colère.

Victarion frissonna. « Montre-moi cet œuf de dragon.
— Je l’ai balancé à la mer, dans un de mes accès d’humeur noire. » Euron haussa les épaules.
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur]

Une chose est sûre en tout cas : le parricide ne lui fait pas peur !

Dis à l’Œil-de-Choucas qu’il a peur de tuer les siens, et il assassinera l’un de ses propres fils simplement pour prouver que tu as tort.
[Asha à Tristifer, ADWD, chapitre 27, L’Épouse rebelle]

Les Conjurateurs

Il semble qu’Euron aurait capturé en Orient quatre Conjurateurs de Qarth (dont probablement Pyat Pree) qui lui auraient révélé, après qu’il les eut forcé à manger l’un d’entre eux, l’existence de Daenerys Targaryen et de ses dragons. C’est dans leur galéasse qu’il aurait découvert un baril d’Ombre-du-soir dont il est devenu un consommateur régulier.

Euron avala une bonne lampée de sa propre coupe et sourit. « Ombre-du-soir, le vin des conjurateurs. J’en ai découvert un baril après la capture de certaine galéasse de Qarth à bord de laquelle se trouvaient également du girofle et de la muscade, quarante ballots de soie verte et quatre conjurateurs qui racontaient une histoire plutôt curieuse. L’un d’eux s’étant permis de me menacer, je l’ai tué puis l’ai fait bouffer aux trois autres. Ils refusèrent d’abord de toucher à la bidoche de leur petit pote mais, quand ils eurent suffisamment faim, leur cœur se ravisa. Les hommes sont de la viande. »
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur]

Comme on l’a dit, Euron et assez attiré par la magie… mais de là à forcer ses captifs au cannibalisme, c’est assez extrême !

On notera que les conjurateurs ne sont pas les seuls magiciens qu’Euron a torturés.

« Un jour, il m’est arrivé de tenir un œuf de dragon dans cette même main-ci, frère. Un magicien de Myr me jura ses grands dieux qu’il le ferait éclore si je lui laissais un an et lui donnais tout l’or qu’il exigeait. Quand j’en ai eu marre de ses subterfuges, je l’ai zigouillé. Pendant qu’il regardait ses tripes lui glisser entre les doigts, il a dit : “Mais ça ne fait pas un an.” » Il éclata de rire.
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur]

L’équipage du Silence

Si Euron est un chef respecté de son équipage, il est avant tout un chef craint. Son équipage est principalement constitué de muets (d’où le nom du navire Le Silence).

« Euron. Le Choucas, qu’ils l’appellent, aussi noir pirate qu’y a jamais eu pour lever sa voile. Il était parti depuis des années, mais lord Balon était pas plus tôt froid que l’autre, il est là, qu’il entre à Lordsport avec son Silence. Des voiles noires, une coque rouge et un équipage de muets. Il a fait Asshaï et retour, j’ai entendu dire. »
[Robb Stark, ASOS, chapitre 46, Catelyn]

Crédit HBO – Un équipage rendu muet sur le Silence
Il est fortement suggéré que Euron ait arraché la langue de l’équipage pour les rendre muets. C’est en tous cas un point qui a été repris dans la série TV, et l’on peut apercevoir dans l’épisode 2 de la saison 7 des membres de l’équipage qui font subir ce traitement à leurs captifs afin de remplacer les morts dans l’attaque navale mise en scène.

Victarion

Trois ans environ avant le début de la saga, Euron a fait un sale coup à son petit frère Victarion. Alors que les deux premières épouses de ce dernier étaient décédées rapidement, sa troisième compagne était une femme-sel (dans la tradition fer-née, l’Antique Voie veut que les hommes prennent pour femme-sel les captives qui leur plaisent) dont il était tombé profondément amoureux, au point qu’il ne touchait plus d’autre femme depuis sa capture (et pour lui, ça veut dire beaucoup !).

Sachant pourtant – et justement à cause de – l’amour que Victarion lui portait, son frère Euron l’a rendue enceinte (vraisemblablement après un viol), contraignant Victarion à la tuer de ses propres mains selon les lois de l’Antique Voie. Pour cela, Euron fut exilé par lord Balon, mais Victarion lui voue, depuis, une rancœur tenace et n’aurait pas hésité à l’assassiner si lord Balon ne l’en avait dissuadé en arguant que « la malédiction frappe le fratricide au regard des dieux et des hommes ». Dans sa volonté de nuire à Victarion, Euron a en tous cas bien réussi son coup puisque Victarion sera marqué à vie par cette tragédie.

S’il n’est pas entièrement certain qu’Euron ait violé la femme-sel de Victarion, on sait en revanche qu’il viole régulièrement les victimes de ses raids :

« Impie, moi ? Mais, diable, Aeron, je suis l’homme le plus farci de dieux qui ait jamais mis à la voile ! Tu sers un seul et unique dieu, Tifs-Trempes, quand moi j’en ai servi dix mille constamment. D’Ibben à Asshaï, les gens prient, pour peu qu’ils discernent mes voiles ! »
Le prêtre brandit un index osseux. « Ils prient des arbres et des idoles dorées, des abominations à tête de bouc. Des dieux d’imposture…
— Tout juste, répondit Euron, et pour les punir de ce péché, moi, je les tue tous. Je fais à la mer libation de leur sang, et leurs femmes peuvent bien gueuler, je plante ma semence en elles. Leurs petits dieux sont incapables de m’arrêter, ce qui prouve manifestement qu’ils sont des dieux d’imposture. Ma piété surpasse même la tienne, Aeron. Et ce serait peut-être à toi de t’agenouiller devant moi pour obtenir ma bénédiction. »
[AFFC, chapitre 19, Le Capitaine de Fer]

Et le sort réservé à la « noiraude » qu’il offre à Victarion lors de son départ pour Meereen est également symptomatique de sa cruauté envers les femmes :

En récompense d’un service aussi loyal, son royal frère l’avait gratifié, lui, de la noiraude, enlevée à quelque négrier en route pour Lys. « Je n’ai pas envie de tes restes », s’était dédaigneusement rebiffé Victarion, quitte à céder devant l’assurance [donnée par Euron] qu’on la tuerait s’il ne la prenait pas. Mis à part le fait qu’on lui avait arraché la langue, elle était intacte, et belle par-dessus le marché.
[AFFC, chapitre 30, Le Ravisseur (passage mis en gras par nous)]

Les sévices sur Aeron enfant

Il est très fortement suggéré par le texte qu’Euron se livrait à des sévices sur son jeune frère Aeron lorsqu’il était enfant.

En effet, un traumatisme d’enfance, dont Euron est la source, semble resurgir chez Aeron. Le dieu Noyé l’a rendu fort, et le protège de ses souvenirs, mais il est suggéré dans ses chapitres qu’il s’est passé quelque chose dans son passé qui le ronge encore aujourd’hui. Le lieu du « crime » est vraisemblablement la chambre de l’enfant, qu’il partageait avec Urrigon, son frère décédé depuis :

Après avoir fermé les yeux et dit une prière silencieuse, Aeron ne tarda plus guère à commencer à somnoler en selle.
Le bruit lui parvint feutré, un couinement de gonds rouillés. « Urri », marmonna-t-il, et il se réveilla, tenaillé par la peur. Il n’y a pas de gonds, ici, pas de porte, pas d’Urri.
[…]
Cet homme-là n’est plus. À la suite de sa noyade, Aeron était rené de la mer en prophète personnel du dieu. Aucun mortel ne pouvait désormais l’effrayer, non plus qu’aucune espèce de ténèbres. Ni ces ossements de l’âme, les souvenirs. Le bruit d’une porte qui s’ouvre, le couinement de gonds de fer rouillés. Euron est revenu. Cela n’avait pas d’importance. Il était, lui, le fameux Tifs-Trempes, le prêtre bien aimé du dieu.
[AFFC, chapitre 2, Le Prophète]

Cette terreur ressentie par Aeron à l’encontre de son frère pourrait s’expliquer par une violence physique, mais n’implique pas forcément une agression sexuelle. Toutefois, Aeron identifie également son enfance à sa faiblesse de « fille » et en ressent une forte honte, indice qui semble aller dans le sens d’abus sexuels.

Il était né neuf fils des œuvres de Quellon Greyjoy et j’étais le moindre d’entre eux, avec ma faiblesse et mes effarements de fille. Mais cela n’est plus. L’homme que je fus a péri noyé, et le dieu m’a donné des forces.
[AFFC, chapitre 2, Le Prophète]

Conclusion

Si le personnage d’Euron fait en ce moment couler beaucoup d’encre du fait de son charisme dans la série, les lecteurs le craignent depuis longtemps, et beaucoup expriment leur déception de ne pas voir sur l’écran un méchant aussi angoissant qu’il peut l’être dans les livres… Euron semble rejoindre les nombreux personnages de la saga dont l’alter ego télévisuel déçoit. Toutefois, Euron n’a sans doute pas encore montré tout son potentiel dans la série… alors sait-on jamais ?!
Une chose est en tout cas sûre : les lecteurs ont encore de beaux moments à passer avec Euron : alors que sa conquête de Westeros débute à peine à la fin d’ADWD, il risque de nous offrir de beaux moments de folie dans TWOW.

Attention ! Le paragraphe suivant contient un léger spoiler de TWOW !
La cruauté d’Euron est également au cœur d’un chapitre de TWOW présenté en preview par GRR Martin sur son site internet. Si vous pouvez y avoir accès (ce chapitre n’est plus en ligne) et si vous lisez l’anglais, nous vous conseillons donc de lire le chapitre « The Forsaken », qui vous convaincra de la dangerosité du personnage. Nous n’en parlerons pas plus ici-même.