Share This Post

Accueil / Accueil - Actualités / Autour de la saga

Martin dégringole…

Martin dégringole…

…mais pas de la falaise, rassurez-vous ! (et si cette référence vous semble obscure… cliquez-ici) Si vous avez cru à cela, c’est que vous êtes victime de vos angoisses !

Et méfiez-vous car la peur tue l’esprit, comme le dirait si bien une œuvre à la mode en ce moment (Dune, au cas où vous chercheriez) et qui se porte plutôt pas mal en termes de ventes en France grâce au film de Villeneuve (d’ailleurs si le chassé/croisé de Herbert avec Martin vous intéresse, c’est par ici). Car c’est bien de débit dans les librairies hexagonales dont on parle ici, et c’est à cette occasion qu’on se fend d’un « bye bye, déjà ! » à l’endroit de notre Martin préféré (une fois de plus, si vous avez pas la référence).

En effet, après six ans de bons et loyaux services, porté par le souffle médiatique de la série HBO, l’univers du Trône de Fer décroche du Top 50 des ventes en littérature de l’imaginaire pour aller vers d’autres horizons, cédant la place à The Witcher (aussi porté par sa série) ou encore les rééditions/retraductions diverses de Tolkien. On notera d’ailleurs qu’en Fantasy, il n’y a qu’une femme pour tenir tête aux hommes, avec Samantha Shannon à la 35ème place avec Le Prieuré de l’Oranger quand Margaret Atwood se retrouve au fond du classement pour la SF. Et si ce sujet vous intéresse, on parle justement de ce classement sur le forum à propos de la place des femmes dans les littératures de l’imaginaire.

Maintenant les paris sont ouverts : l’arrivée de House of the Dragon dans le paysage médiatique reboostera-t-elle les ventes de notre saga favorite ? Ou bien aurons-nous le plaisir de voir The Winds of Winter alias Le Tome 6 (ou 16/17/18 si vous bossez chez Pygmalion) exploser ce classement avant moins de cinq ans ? Oui, l’optimisme coule dans les veines du rédacteur de cette brève, c’est pourquoi il était important de faire rater un battement à votre palpitant avec un titre putaclic. Car finalement ça n’est que ça, un bon gros titre pour une brève bien maigre. Promis, on se rattrapera d’ici la fin de la semaine !

Source : Livre Hebdo

1 Comment

  1. Rien que pour la qualité des références, cette articles est intéressant !
    Si Martin chute, c’est peut être l’occasion pour de nouveaux auteurs et autrices de se faire une place ; malheureusement, je crains que les chutes de vente de GRRM ne se reportent pas, en volume, sur les autres.

Leave a Reply