Caquesangue

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Sang-flux)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : bloody flux ou flux

La caquesangue[N 1], appelée aussi familièrement « la courante »[1], est une maladie contagieuse et souvent mortelle qui semble directement imputable aux conditions d'hygiène et de malnutrition[2]. Ses symptômes consistent en des diarrhées abondantes et mêlées de sang, avec une forte fièvre, entraînant un affaiblissement généralisé, puis la mort. Aucun traitement efficace ne semble connu[3].

La caquesangue dans la saga

Dans ACOK

La caquesangue[N 2] frappe les habitants du quartier des potiers après l'émeute de Port-Réal, comme le rapporte ser Jacelyn Prédeaux[4].

Dans ASOS

Alors que les forces de Daenerys Targaryen assiègent Meereen, trois cas de caquesangue sont signalés par ser Jorah Mormont[2].

Dans ADWD

Les survivants du siège d'Astapor ayant réussi à prendre la fuite sont pour moitié atteints de la caquesangue, et le général yunkaïi Yurkhaz zo Yunzak ordonne aux Erre-au-Vent et à la Compagnie du Chat de les empêcher d'approcher Yunkaï et au contraire de les repousser vers Astapor ou Meereen[5]. Un homme agonisant montant une jument pâle arrive à Meereen, fuyant les armées yunkaïies. Il s'avère qu'il souffre de la caquesangue. Les Grâces Bleues sont impuissantes à le sauver, mais il n'est que la première d'une longue liste[6]. C'est de lui que l'épidémie tire son nom de « Jument pâle ». Bientôt, les réfugiés astaporis, massés sous les murailles de Meereen, sont décimés par la maladie. La reine Daenerys tente d'abord de leur apporter du secours et des vivres, payant même de sa personne, mais elle ne parvient pas à enrayer l'épidémie, et doit se résoudre à fermer les portes de la ville[3].

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. bloody flux en version originale, traduit aussi par « sang-flux » dans la version française d' A Storm of Swords (cf. A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys) ou « dysenterie » dans celle d'A Dance with Dragons. Cette maladie correspond effectivement à la dysenterie, dont le nom commun anglo-saxon est bloody flux (cf. dysenterie sur fr.wikipedia.org). Caquesangue est un synonyme désuet de la dysenterie et des diarrhées sanguinolentes (cf. caquesangue sur fr.wiktionary.org).
  2. La traduction française ne fait alors pas mention de la caquesangue : « So many thieves and murderers are abroad that no man’s house is safe, the bloody flux is spreading in the stews along Pisswater Bend, [...] » est alors traduit par : « Il rôde tant de voleurs et d'assassins que nul n'est en sécurité chez soi, cette maudite pègre se répand dans toutes les gargotes qui bordent l'Anse Pissat, [...] » (cf. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion). Même si « bloody flux » peut aussi être traduit par « maudite pègre », il est très certainement question ici d'une épidémie de dysenterie.

Rérérences