Daenerys Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Daenerys Targaryen
Image by Amok©

Identité
V.O. Daenerys Targaryen
Daenerys Stormborn
Dany
Dragonmother
The Unburnt
Breaker of Shackles
Surnoms Daenerys du Typhon
La Typhon-née
La Mère des Dragons
L'Imbrûlée
Mhysa
Briseuse des fers
Dragon Drogon
Rhaegal
Viserion
Apparence
Yeux améthyste
Cheveux or et argent
Taille svelte
Statut
Rang princesse (AGOT)
khaleesi (AGOT)
reine (ADWD)
Titres Reine des Sept Couronnes
reine de Meereen (ADWD)
Naissance 284 (Peyredragon)
Famille
Père Aerys II Targaryen
Mère Rhaella Targaryen
Époux Khal Drogo (AGOT)
Hizdahr zo Loraq (ADWD)
Enfant Rhaego (AGOT)
Blasons
la reine Daenerys fait partie de la maison Targaryen

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Née en l'an 284, Daenerys Targaryen [deɪn'ɛrɪs tɑr'gɛriən][1], surnommée Daenerys du Typhon (ou Daenerys Typhon-Née), est l'unique fille du roi Aerys II Targaryen et de la reine Rhaella Targaryen. C'est une très belle jeune fille timide et svelte au teint clair et yeux améthyste et aux cheveux d'or et d'argent.

Depuis la chute de la dynastie des Targaryen, Daenerys et son frère Viserys subsistent en exil dans les cités libres au-delà du détroit. Daenerys vit dans l'ombre de son frère qui ne rêve que de reconquérir le Trône de Fer de leurs aïeux. N'ayant jamais connu les Sept Couronnes, elle ne rêve pour sa part que d'une vie tranquille semblable à celle de son enfance passée à Braavos sous la protection du bon ser Willem Darry qui la chérissait. La vie de fuites successives, partagée avec son frère en demandant l'hospitalité des puissants des cités libres, l'a rendue prudente et lucide sur la nature humaine. Elle se montre bien plus consciente que son frère des attentes de ceux qui soutiennent prétendument les derniers héritiers de la lignée de la maison Targaryen[2].

Avant AGOT

Daenerys est née neuf mois après la fuite des derniers Targaryen à Peyredragon qui suit la chute de Port-Réal[N 1]. Sa mère est morte en la mettant au monde pendant une terrible tempête, ce qui lui vaut son surnom de « Typhon-Née » (ou de « du Typhon »)[3]. La garnison de Peyredragon est prête à la vendre avec son frère Viserys à l’Usurpateur, Robert Baratheon, mais ser Willem Darry les emmène à Braavos. Là, les deux orphelins royaux vivent quelques années paisibles, dans la maison « à la porte rouge »[N 2][4], jusqu'à la mort de ser Willem. Daenerys est très attachée à ce logement où elle dispose d'une chambre personnelle. Le décès de ser Darry et le vol de leurs maigres biens par la domesticité les condamnent à en être expulsés. Ils vivent alors pauvrement, parcourant les cités libres et tentant d'échapper aux tueurs envoyés à leurs trousses par l'Usurpateur[N 3][5][6][7]. De ces multiples trajets en bateau, Daenerys prend le goût de la mer, à tel point qu'elle déclare un jour à son frère vouloir devenir marin, ce qui soulève la fureur de ce dernier. En effet, Viserys éclate parfois violemment de colère contre sa sœur, surtout quand il considère qu'elle se montre indigne de sa qualité de « sang du dragon ». Il n'hésite alors pas à la brutaliser. Mais il peut aussi être protecteur et tendre, lui racontant les histoires de sa future accession au trône de Fer[3]. Ces années sont rudes, et les exilés connaissent souvent le froid, la faim, voire la peur (mais jamais la maladie, ce que Viserys met sur le compte de leur ascendance, qui les immuniserait)[8]. Ils sont finalement accueillis par maître Illyrio Mopatis, un riche magistrat de Pentos[2].

Dans AGOT

Mariage

Âgée de treize ans, Daenerys doit, selon les vœux de son frère Viserys III Targaryen, épouser Khal Drogo, un puissant seigneur de guerre dothraki n'ayant jamais perdu de bataille. L'objectif de Viserys est d'échanger sa sœur contre dix mille guerriers afin de reconquérir le Trône de Fer. La cérémonie du mariage est organisée par le riche Illyrio Mopatis, qui, selon Viserys, les aide pour la gratitude qu'il obtiendra en retour lorsque le roi légitime aura récupéré son trône. Daenerys n'est pas convaincue, mais elle garde ses doutes pour elle[2].

De nombreux notables assistent à sa présentation au khal : des chefs dothrakis (dont Khal Moro et son fils Rhogoro), le frère de l'Archonte de Tyrosh, un chevalier de Westeros, ser Jorah Mormont, ayant fui sa terre où il a été condamné pour trafic d'esclaves, et enfin le Khal Drogo en personne, dont la seule vue effraie Daenerys[2]. Elle fait ensuite un rêve encore plus terrifiant, où elle voit pour la première fois un dragon[9].

Mais elle doit obéir à son frère et ses noces ont lieu devant les murs de Pentos, au milieu du khalasar au grand complet. Terrifiée, Daenerys assiste à une journée de ripailles, de beuveries, de copulations et de duels à mort. Enfin, au soir, vient le temps des dons : son frère lui offre trois servantes, Irri, Jhiqui, et Doreah (en réalité achetées par maître Illyrio), qui doivent lui enseigner respectivement l'équitation, la langue dothrakie, et les arcanes de l'érotisme ; ser Jorah (qui a mis son épée au service de son frère) met à ses pieds de vieux livres d'histoire et de poésie des Sept Couronnes ; Illyrio lui donne trois œufs de dragon fossilisés ; les trois sang-coureurs de son mari lui font don de trois armes rituelles (Haggo un grand fouet de cuir à la poignée d'argent, Cohollo un magnifique arakh incrusté d'or et Qotho un arc en os de dragon plus haut qu'elle) que, selon la coutume, elle refuse et remet à son mari ; enfin, Drogo lui offre une exceptionnelle pouliche gris-argent. Elle part avec lui, seuls dans une longue chevauchée, avant qu'ils ne consomment leurs noces sous les étoiles. Daenerys est surprise et séduite par la délicatesse et la douceur de son mari[9].

Les Dothrakis

Après le mariage, la khaleesi doit être présentée au dosh khaleen de Vaes Dothrak. Le khalasar quitte donc Pentos et entre dans la mer Dothrak, l'immense plaine herbeuse du grand continent est. Outre les servantes qui lui ont été offertes lors de son mariage, le khas de Daenerys comprend des guerriers chargés de veiller sur elle : Quaro, Rakharo, Aggo et Jhogo. Les fatigues et les douleurs du voyage et des nuits avec Drogo sont d'abord difficiles à endurer, mais, une nuit, elle rêve qu’elle se purifie dans le feu d'un dragon, et le jour suivant les douleurs diminuent quelque peu. Grâce aux qualités de sa pouliche, Daenerys apprend le plaisir de la monte, et elle peut s'émerveiller des beautés de la mer Dothrak. Ses œufs de dragons lui semblent parfois tièdes, mais elle pense être victime d'une illusion[10].

Lors du voyage, Viserys est toujours après elle, à se plaindre et à la menacer. Mais un jour, il va trop loin, et elle le frappe et le prive de sa monture, l'obligeant à marcher devant tout le khalasar, humiliation suprême chez les Dothrakis. Viserys demande alors à ser Jorah Mormont de la frapper, mais le chevalier préfère obéir à la jeune femme. Elle prend alors conscience que son frère est un homme vil et faible et qu'il ne sera jamais roi des Sept Couronnes. Ser Jorah pense d'ailleurs que cela vaut mieux, car il ferait l'un des pires rois de la dynastie Targaryen. Cette nuit-là, elle fait l'amour avec Drogo hors de la tente, face à face. Elle se rend compte plus tard qu’elle est enceinte, le jour même de ses quatorze ans[10].

Le khalasar arrive enfin à Vaes Dothrak, sous la Mère des Montagnes, par la colossale Porte du Cheval. Daenerys parcourt la route et découvre les innombrables statues de divinités, fruits des pillages dothrakis. Elle s'entretient avec ser Jorah Mormont des qualités de roi de son frère. Le chevalier ne cache pas à Daenerys son scepticisme sur le prince, voire son inquiétude devant le refus de ce dernier à comprendre la logique des Dothrakis : il pense avoir « acheté » une armée en « vendant » sa sœur. Mais les Dothrakis ne sont pas des marchands : le mariage de Daenerys à Drogo est un don, que le khal doit compenser par un contre-don, mais à son heure. Puis ils échangent sur la valeur militaire des Dothrakis comparée à celle des guerriers de Westeros. Les quarante mille guerriers de Khal Drogo sont l'équivalent de l'armée de Rhaegar au Trident, mais les Dothrakis ne conçoivent pas la guerre de la même façon que les gens de Westeros, et s'ils ont un large avantage en plaine, ils n'auraient pas la patience ni les engins pour assiéger les châteaux des seigneurs des Sept Couronnes, et perdraient probablement une guerre d'usure. Alors que Drogo part pour la nuit sacrifier aux dieux dothrakis sur la Mère des Montagnes, Daenerys convie son frère à dîner dans sa tente pour se réconcilier avec lui. Mais il s'emporte encore une fois, et Daenerys doit le frapper avant de le chasser[11].

Comme le veut la coutume, en tant que khaleesi, Daenerys rencontre les devineresses du dosh khaleen et doit manger un cœur d'étalon afin de donner vigueur et vitalité à son fils à naître. Elle réussit cette épreuve, et les devineresses prédisent grandeur à son futur enfant. Il sera l'étalon qui montera le monde et Daenerys décide de l’appeler Rhaego, en mémoire de son frère Rhaegar. Elle va ensuite se purifier dans le Nombril du Monde, où Drogo la prend devant tout le khalasar. Pendant le banquet qui suit, elle demande à ser Jorah de s'asseoir à ses côtés. Il lui apprend que son enfant serait le khal des khals, destiné à unir tous les clans dothrakis et à conquérir le monde. Arrive alors Viserys, ivre et plus agressif que jamais. Tirant son épée (alors qu'il est sacrilège de faire couler le sang à Vaes Dothrak), il en menace sa sœur et exige le prix convenu pour son mariage avec le khal. Drogo lui promet une couronne d’or dont la magnificence fera frémir quiconque la contemplera. Il fait fondre sa ceinture en or massif dans une marmite et verse le tout sur la tête d'un Viserys hurlant. Daenerys, qui observe calmement la mort de son frère, se dit que le feu ne saurait tuer un dragon : son frère n'en était donc pas un[12].

Après les festivités, Drogo décide de partir vers l'est et non vers l'ouest, au grand dam de Daenerys, car cette route l'éloigne de Westeros. Mais le khal est réticent à faire traverser la mer à son khalasar. Alors qu'il est parti chasser, elle va visiter une caravane marchande en provenance de Pentos, accompagnée de ser Jorah. Celui-ci s’esquive rapidement pour aller demander au chef de la caravane s'il a des lettres pour lui. Cette caravane rappelle à Daenerys son enfance à Braavos. Un marchand de vin lui propose de goûter un verre, puis lui offre un baril de La Treille. Mais ser Jorah, revenu sur ces entrefaites, exige que le marchand boive son vin d'abord. Celui-ci prend peur et fuit, mais Jhogo le rattrape. Ser Jorah explique à Daenerys qu'il a reçu une missive l'informant que Robert Baratheon, l'Usurpateur, a mis sa tête à prix, ainsi que celle de son fils à naître. Quand Drogo apprend la nouvelle, il s’engage à conquérir les Sept Couronnes pour sa khaleesi[13].

Guerre

Lors du voyage vers l’ouest, ils tombent sur le khalasar de Khal Ogo en train d'assiéger une ville des Lhazaréens, paisible peuple pasteur. Une bataille s'ensuit dont le khalasar de Khal Drogo sort vainqueur. Il fait ainsi dix mille esclaves qu'il pourra vendre dans les cités esclavagistes de la baie des Serfs pour payer la traversée du détroit. Daenerys ne supporte pas les scènes de viol qui s'ensuivent, et, malgré l'incompréhension de ser Jorah et de son khas, prend les captives sous sa protection. Drogo lui donne alors toutes les captives. Mais le khal est blessé et Mirri Maz Duur, une guérisseuse des Lhazaréens sauvée par Daenerys, offre ses services. Les guerriers de Drogo ne sont pas d’accord et la traitent de Maegi, sorcière sans âme. Mais Daenerys lui fait confiance, et Mirri Maz Duur emporte Drogo à l’intérieur du temple du Pâtre Suprême, lui retire la flèche et enduit ses blessures de baumes et d’onguents. Daenerys lui demande alors son aide lors de son accouchement prochain[14].

Mais, quelques jours plus tard, Drogo, brûlé par les pansements de Mirri Maz Duur, les arrache. La blessure ne guérit pas et s’infecte. Le khal finit par tomber de cheval, signe de sa fin proche. Daenerys a du mal à se faire obéir des sang-coureurs de Drogo quand elle leur ordonne de faire venir Mirri Maz Duur. Ser Jorah lui montre la triste vérité : Drogo est d'ores et déjà mort et elle doit partir avec son khas vers l'est, car les successeurs du khal voudront faire disparaître son héritier. Quant à la destinée d’une khaleesi veuve, elle est de finir au dosh khaleen[15].

Naissances

Arrivée sur ces entrefaites, Mirri Maz Duur confirme l'état désespéré de Drogo, mais Daenerys refuse de renoncer et lui demande de le faire revenir à la vie, quoi qu'il en coûte. Il existerait selon Mirri Maz Duur un moyen de le sauver : une incantation qu’elle a apprise auprès de son maître, sang-mage des Contrées de l'Ombre, à Asshai. Mais seule la mort peut acheter la vie… La maegi procède alors à un rituel sanglant, faisant égorger l'étalon rouge de Drogo sur le corps de son maître. Puis elle fait sortir tout le monde de la tente, car nul ne doit assister à la suite : danseront les morts, et aucun vivant ne doit les voir. Ses hurlements et les ombres inquiétantes qui se dessinent bientôt sur la toile révoltent les sang-coureurs, qui veulent l'interrompre. Daenerys ordonne à son khas de s'interposer, et bientôt le sang coule. Daenerys sent alors qu'elle perd les eaux, et ser Jorah, blessé, la porte vers la tente pour demander l'assistance de Mirri Maz Duur. Terrorisée, Daenerys s'évanouit[15]. Dans son délire, elle s'enfuit, poursuivit par une chose terrifiante, vers la porte rouge de la demeure de son enfance. Elle a des visions de son fils Rhaego adulte, et de ses frères Rhaegar et Viserys. À son réveil, elle comprend aux visages de ses servantes que son fils est mort. Les œufs de dragon palpitent sous ses doigts et ne sont plus froids. Faisant appeler ser Jorah, Daenerys s’aperçoit qu'il est marqué par le remord, car il pense avoir tué son enfant sans le savoir en l'emmenant auprès de la maegi en pleine invocation. Mirri Maz Duur lui apprend que son fils était monstrueux, et qu'il semblait mort depuis des années. Encore faible, elle se fait aider pour retrouver Drogo et là, demande à Mirri Maz Duur si c’est cela qu’elle a payé de la vie de tant de monde : Drogo gît inerte, aveugle et sans aucune volonté. Son khalasar a éclaté en plusieurs khalasars rivaux, et ne restent auprès de la khaleesi que quelques centaines de vieillards, de femmes, d'enfants et d'esclaves, et son khas. La maegi lui révèle alors qu'elle a agi pour se venger de la destruction de sa ville et de son temple par les Dothrakis. Après l'avoir fait ligoter, Daenerys fait porter « son khal » hors de la tente. Toute la nuit, elle lui parle, l'embrasse et le caresse, tentant ainsi de le ramener à la conscience. Au matin, se rendant compte que son état ne s’améliore pas, elle va chercher un coussin de soie et, après avoir baisé tendrement son front, le lui applique sur le visage[16].

Rassemblant les quelques centaines de personnes restant du khalasar, Daenerys affranchit les esclaves et laisse à tous le libre choix de l'abandonner ou de la suivre. Elle fait ensuite construire un bûcher funéraire où un étalon est sacrifié. Les trésors de Khal Drogo sont amoncelés par-dessus. Elle nomme Jhogo, Aggo et Rakharo ko et ses sang-coureurs, mais ses derniers rejettent cette atteinte aux coutumes : seul un khal peut avoir des sang-coureurs. En revanche, ser Jorah jure de la servir, de lui obéir et de mourir pour elle s’il le faut. Elle lui demande de l'appeler désormais sa reine, et le fait premier membre de sa Garde Régine. Le corps du khal est ensuite installé sur le bûcher avec les œufs de dragon et Mirri Maz Duur, toujours attachée. Au moment de mettre le feu, la première étoile qui apparaît dans le ciel est une comète rutilante, rouge sang, rouge feu, avec une queue de dragon. Les flammes s'élèvent, brûlant la maegi, les trésors et le corps de Drogo. Daenerys, envoûtée, s’approche du bûcher malgré les cris de ser Jorah. Elle voit dans les flammes des animaux (lions, serpents, poissons, renards, loups, chevaux), des monstres (licornes, oiseaux brillants), des arbres en fleurs. Il lui semble voir Drogo se dresser. Trois violentes explosions retentissent. Elle disparaît dans les flammes et, quand enfin la chaleur a diminué, ses fidèles la découvrent nue, lovée dans les cendres, un dragonnet crème et or lui tètant le sein gauche, un vert et bronze le sein droit et un écarlate et noir lové autour de ses épaules[N 4]. Subjugués, le chevalier et les Dothrakis se prosternent, désormais dévoués corps et âmes à elle comme ils ne l'ont jamais été pour aucun khal[17].

Dans ACOK

Errances

Daenerys du Typhon, khaleesi du Khal Drogo, est maintenant Daenerys l’Imbrûlée, la Mère des Dragons. Suivant les conseils de ser Jorah Mormont, elle décide d'emmener son maigre khalasar, qui ne compte qu'une centaine de membres (surtout des enfants, des femmes et des vieillards), vers le sud-est, afin d'éviter les autres khalasars des anciens ko de Drogo, qui n'auront rien de plus pressé que de l'éliminer et de capturer ses dragons. C'est en outre le chemin que désigne la comète rouge. Mais cette route l'oblige à traverser le désert des terres rouges, contrée hostile où l'eau, le gibier et le fourrage sont rares. De nombreuses personnes n’ont plus la force de continuer et meurent. Lorsque Doreah, malade à son tour, doit cesser de chevaucher, Daenerys immobilise son khalasar pendant son agonie, et ne reprend la route qu'après sa mort. Heureusement, les dragons, que Daenerys nourrit de viande de cheval grillée, grandissent et prospèrent. Elle nomme le vert Rhaegal (en l'honneur de son frère Rhaegar), le crème et or Viserion (en souvenir de Viserys) et le noir Drogon (en l'honneur du Khal Drogo). Enfin, le khalasar arrive à une ville, déserte et en ruines, mais où ils trouvent de l’eau et de la nourriture. Le soir, ser Jorah lui raconte l'histoire de son amour pour sa seconde épouse, Lynce Hightower, et de la déchéance où elle l'a conduit. Il avoue à Daenrys qu'elle ressemble à Lynce, et elle comprend que ser Jorah éprouve pour elle plus que de la loyauté[18].

Le lendemain, Daenerys ordonne à ses sang-coureurs de partir en éclaireurs dans trois directions différentes, afin de ne plus avancer à l’aveuglette. Le khalasar panse ses plaies dans Vaes Tolorro (nom donnée à la cité déserte) et reprend des forces en attendant le retour des trois guerriers. Rakharo, rentré le premier au campement, rapporte qu’au sud de la cité ne s’étend que le désert de sable jusqu’aux dunes qui bordent l’océan. Aggo affirme ensuite que le sud-ouest est « stérile et calciné » et qu’il n’y a vu que deux cités semblables à Vaes Tolorro, et le squelette d'un grand dragon. Jhogo, lui, revient enfin du sud-est, accompagné de trois notables de la cité de Qarth : Pyat Pree le grand conjurateur, Xaro Xhoan Daxos un prince négociant et Quaithe de l’Ombre, une femme masquée. Tous trois déclarent être venus contempler les dragons[18].

Qarth

Alors qu’à la tête de son khalasar, Daenerys entre dans Qarth et en découvre la magnificence, Pyat Pree le Conjurateur et Xaro Xhoan Daxos le marchand se livrent à une bataille de mots pour s’attirer ses faveurs. Elle a encore en mémoire la traîtrise de Mirri Maz Duur et se méfie donc du Conjurateur. Elle décide plutôt de s’établir dans le palais du marchand. Quaithe, elle, ne dit presque rien et se contente de l'avertir : ses dragons attirent la convoitise, et elle ne doit se fier à personne. Perdue dans ses réflexions, Daenerys se rend bien compte que ses trois dragons ne lui suffiront pas pour reconquérir les Sept Couronnes, d'autant plus qu'elle ne veut pas régner sur un royaume calciné. Elle envoie ser Jorah Mormont au port pour y chercher des nouvelles de Westeros. Il revient avec Quhuru Mo, un capitaine des Îles d'Été, qui lui apprend la mort de l’Usurpateur, la prétendue félonie et l'emprisonnement de lord Eddard Stark, et le désir des frères du défunt roi de contester la couronne du jeune Joffrey Baratheon. Ces nouvelles l'emplissent d’espoir[19].

Grâce aux conseils de Xaro Xhoan Daxos, Daenerys parvient à tirer de grands profits de l'énorme curiosité que soulèvent les dragons. Elle ne conserve qu'un seul des nombreux présents que les visiteurs lui laissent : un magnifique diadème en forme de dragon tricéphale annelé d'or jaune, ailé d'argent et au chef de jade, d'ivoire et d'onyx ciselés, offert par la Fraternité Tourmaline, et dont elle décide de faire sa couronne. Tous les autres sont investis dans les sommes nécessaires pour obtenir une audience auprès des Impollus, descendants des anciens rois et reines de Qarth, qui commandent la garde et les galères. Mais ces derniers lui refusent leur aide. Quant à Xaro, il se dérobe aussi aux demandes de Daenerys, lui proposant plutôt le mariage, avec l'idée d'obtenir un dragon en présent de noces. Désemparée, elle finit par envisager de se rendre auprès des Conjurateurs. Dans la rue, elle assiste au spectacle d'un pyrologue faisant des tours étonnants avec du feu. Quaithe apparaît alors et lui révèle que c’est elle qui est la cause du retour de la magie, en tant que Mère des Dragons. Elle lui dit de se diriger vers Asshaï-lès-l'Ombre pour découvrir la vérité, qu'elle ne trouvera sûrement pas à Qarth (« Pour vous rendre au nord, partez vers le sud. Pour gagnez l’ouest, cheminez à l’est. Pour aller de l’avant, retournez en arrière et, pour atteindre la lumière, passez sous l’ombre »). À son retour au palais, ser Jorah lui conseille également de quitter la ville pour partir vers l’est, mais sans plan précis. Mais Daenerys, persuadée que la Comète rouge ne l'a pas menée à Qarth pour rien, décide de se rendre chez les Conjurateurs[20].

Prophéties

L'hôtel des Nonmourants n’est qu’une antiquité grisâtre. Ses sang-coureurs, ser Jorah Mormont et Xaro Xhoan Daxos déconseillent à Daenerys d’y entrer mais elle est décidée, et ira seule avec Drogon, Pyat Pree refusant qu'elle soit accompagnée. Il lui donne des conseils pour déjouer les pièges de l'hôtel : toujours prendre la première porte à droite et toujours monter les escaliers. Si des portes s’ouvrent, ne jamais y entrer. Il lui fait boire le vin des Conjurateurs, l'ombre-du-soir, pour qu'elle voie et entende la vérité, avant de la laisser pénétrer dans l'hôtel.

Les pièces que Daenerys traverse sont toutes différentes, et l'ampleur intérieure du bâtiment se révèle sans commune mesure avec son aspect extérieur. Par certaines des portes ouvertes, elle ne peut s'empêcher de contempler des scènes étranges, mais elle parvient toujours à ne pas y pénétrer. Après des heures d'errance, elle se retrouve enfin dans une pièce obscure avec une table de pierre au milieu. Un cœur putrescent et palpitant de lumière indigo se trouve au centre. Des ombres bleues entourent la table : les Nonmourants ne sont plus que des cadavres, mais qui peuvent lire dans ses pensées, et qui lui parlent et lui délivrent des prophéties sibyllines. Perdue et confuse, et sentant une étrange torpeur l'envahir, Daenerys leur réclame plus d'aide, et reçoit alors d'eux des visions encore plus énigmatiques. Elle prend soudainement conscience que les Nonmourants l'entourent, la palpent, la lèchent et commencent à la mordre. Drogon s'attaque alors au cœur et le détruit par le feu, ce qui entraîne la crémation des Nonmourants et l'incendie de leur hôtel. Daenerys et Drogon parviennent à s'en extraire et se retrouvent à l'extérieur, où Pyat Pree tente de la poignarder. Mais il est arrêté par Jhogo et Rakharo, et ser Jorah vient soutenir sa reine défaillante[4].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rêves et prophéties : prophéties et visions chez les Nonmourants.

Daenerys considère la destruction de l'hôtel des Nonmourants comme une victoire pour elle, et, en conséquence, porte désormais une clochette dans ses cheveux, suivant en cela la coutume dothraki[21].

Départ

La destruction des Nonmourants et de leur hôtel provoque l'hostilité de la ville et de ses organisations envers Daenerys, d'autant plus que, paradoxalement, les pouvoirs des Conjurateurs semblent avoir gagné en puissance. Si la Fraternité Tourmaline exige l'expulsion de l'héritière des Targaryens, et la Guilde des Épiciers sa mort, les Treize ne s'abstiennent de prendre un parti que du fait de l'influence de Xaro Xhoan Daxos. Mais, lorsque Daenerys refuse une nouvelle proposition matrimoniale de sa part, le riche marchand change de discours et exige à son tour son départ de son palais et de la ville. Elle tente alors de négocier avec lui l'achat de navires, mais le seul prix qu'il accepte est l'échange avec un de ses dragons, ce à quoi elle ne peut se résoudre. Il lui faut donc de nouveau fuir ; accompagnée de ser Jorah Mormont et de deux de ses sang-coureurs, elle se rend donc sur le port, mais aucun navire n'accepte de l'embarquer pour un prix acceptable. En quittant l'un de ces navires, ser Jorah repère deux individus qui les suivent et les épient : un énorme eunuque basané au corps couturé de cicatrices, et un vieil homme aux cheveux blancs, semblant venir de Westeros. C'est alors qu'un inconnu offre à la « mère des dragons » un magnifique coffret de bois ouvragé, qui s'avère contenir une mortelle manticore (l'homme lui ayant glissé à l'oreille avant de disparaître : « tellement navré… »). Elle est sauvée de justesse par le vieil homme, qui lui fait sauter des mains le coffret d'un coup de bâton et écrase l'insecte. Passée la confusion, les deux inconnus se présentent : l'eunuque est Belwas le Fort, ancien combattant des arènes de combat de Meereen et le vieil homme se nomme Arstan, dit « Barbe-Blanche », son écuyer. Tous deux sont envoyés de Pentos par maître Illyrio avec trois navires pour y ramener Daenerys et son khalasar. En effet, les Sept Couronnes sont déchirées par la guerre des Cinq Rois et maître Illyrio souhaite voir les dragons. Afin de faire connaitre au monde entier le retour des dragons, elle décide de rebaptiser les trois navires en leur donnant le nom des trois illustres dragons ayant participé à la conquête d'Aegon I Targaryen : Vhagar, Meraxès et Balerion[22].

Dans ASOS

Astapor

Daenerys embarque donc pour Pentos à bord du Balerion avec sa suite. Durant les longues journées de calme plat, elle aime à contempler ses dragons qui grandissent et volent à présent bien loin dans le ciel. Encore un an et elle estime pouvoir monter Drogon. Ser Jorah Mormont, puis Arstan évoquent alors le souvenir des anciens dragons. En discutant avec le vieil écuyer, Daenerys apprend qu'il a connu le roi Aerys, son père, et le prince Rhaegar, son frère. Sur ce dernier, il lui reconnaît nombre de qualités, mais reste évasif sur ses réels talents de combattant, alors que Viserys l'avait toujours dépeint comme un guerrier exceptionnel. Ser Jorah se méfie du vieil homme et ne le cache pas. Une nuit, il la rejoint dans sa cabine et lui confie ses doutes sur Belwas et Arstan, mais aussi les navires et leurs équipages appartenant à maître Illyrio Mopatis, dont le dévouement à la cause targaryenne lui paraît incertain. Il propose à sa reine de le mettre à l'épreuve en déroutant sa flotte vers Astapor, et en utilisant les richesses dont les cales sont pleines pour y acquérir une armée d'esclaves, les Immaculés. Daenerys pourra alors reprendre sa route vers Pentos par la terre, et y arriver non en quémandeuse, mais en chef d'une armée dévouée. Daenerys est d'abord irritée par l'obstination de son fidèle ami à voir des traîtres partout, et par la rudesse de ses remontrances devant sa trop grande confiance envers des inconnus. Mais elle finit par se laisser convaincre par son éloquence, et ser Jorah, enivré par son discours et l'intimité du moment, l'enlace et l'embrasse en amant. Troublée malgré elle, elle ne le repousse pas immédiatement, mais refuse d'aller plus loin et exige de lui le respect qui lui est dû[3]. Cette brève étreinte fait renaître en elle des sensations qu'elles croyaient disparues depuis la mort de Drogo, mais elle sait que ser Jorah n'est pas celui qui pourra les combler, et elle veille à ne plus se retrouver seule avec lui. Irri lui offre le réconfort de ses caresses une nuit, mais cela non plus ne la comble pas[23].

Arrivée à Astapor, elle laisse ser Jorah à bord et va négocier l'achat d'Immaculés avec le marchand d'esclaves Kraznys mo Nakloz en compagnie d'Arstan. Elle fait croire au négrier qu’elle ne comprend pas le haut valyrien et laisse son esclave interprète, Missandei, traduire. Par son truchement, Kraznys lui vante la valeur de ses eunuques, mais Daenerys est écœurée par la cruauté de leur entraînement et leur inhumanité. Pendant le retour vers les navires, Arstan lui déconseille de recourir aux esclaves pour reconquérir son trône, car il estime que cela va à l'encontre de tout le code d'honneur des Sept Couronnes, et que jamais aucune maison noble n'acceptera de combattre à leurs côtés. Il préconise plutôt de recourir à des mercenaires. De retour à bord, Daenerys gifle publiquement ser Jorah pour lui avoir conseillé cette démarche, puis va s'enfermer seule avec ses dragons. Au soir, elle sort, et ser Jorah parvient enfin à la convaincre d'en passer par là, en lui rappelant que, tout honorable et valeureux qu'il fut, son frère Rhaegar est mort au Trident : le Trône de Fer ne se gagnera pas sans armée[23].

Daenerys décide d’acheter l'intégralité des Immaculés (soit huit mille six cents hommes) ainsi que les novices (deux mille) et même les jeunes qui commencent l'entraînement. Mais ses trois bateaux et leur fret ne permettant que d'en acquérir deux mille, elle finit par proposer un dragon à Leurs Bontés, qui choisissent Drogon, et lui offrent en prime la traductrice, Missandei. La nuit suivante, Daenerys rêve d'abord de la bataille du Trident, puis se réveille dans sa cabine du Balerion en sentant une présence : elle entend alors la voix de Quaithe lui répéter ce qu'elle lui a dit à Qarth pour l'inciter à aller à Asshaï. Mais, lorsqu'elle fait de la lumière, elle ne trouve personne auprès d'elle. Le matin, elle se rend avec toute sa suite sur la plus grande place de la ville, la « plaza du Châtiment », où tous ses Immaculés l'attendent. Elle y donne la chaîne attachant Drogon en échange du fouet de Kraznys. Pendant que les négriers tentent en vain de se faire obéir du dragon, elle se fait reconnaître par les Immaculés comme leur nouvelle maîtresse, puis ordonne à Drogon de brûler Kraznys. Dans la confusion, elle lâche ses dragons sur la ville, puis les Immaculés, à qui elle ordonne de tuer tous les esclavagistes et de libérer les esclaves[21].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Sac d'Astapor.

Yunkaï

Daenerys laisse Astapor aux mains des esclaves qu'elle a libérés mais des dizaines de milliers de personnes décident de la suivre. Bien qu'affranchis, les Immaculés restent également à son service, et elle abolit la règle du changement quotidien de nom. Elle leur demande également de se choisir des officiers, et ils désignent Ver Gris comme commandant. Daenerys confie son instruction à ser Jorah Mormont, à qui elle donne également la direction de son armée. Elle place ses sang-coureurs à la tête de sa cavalerie dothraki (qui ne compte qu'une trentaine d'hommes) et confie sa protection rapprochée à Arstan et Belwas. Elle fait ensuite mouvement vers Yunkaï, qui a renforcé son armée de quatre mille esclaves par deux compagnies de mercenaires, les Puînés et les Corbeaux Tornade. Elle propose des pourparlers séparés aux capitaines mercenaires et aux négriers. Elle reçoit d'abord les trois chefs des Corbeaux Tornade, Prendahl na Ghezn, un Ghiscari, Sollir le Chauve, un Qarthien et Daario Naharis, un Tyroshi, et leur demande de la rejoindre et de se retourner contre les Yunkaïis, mais Prendal refuse. Le chef des Puînés, Mero, le Bâtard du Titan, se montre vulgaire et insultant, mais consent à réfléchir jusqu'au lendemain en échange de fûts de vin. Les négriers de Yunkaï, pour leur part, essaient d’acheter Daenerys avec cinquante mille marcs d’or pour qu’elle s’en aille, mais elle leur donne trois jours pour libérer leurs esclaves et ouvrir les portes de la ville. En réalité, elle compte attaquer la nuit même par surprise. Daario Naharis revient juste avant l’attaque, lui apportant les têtes des deux autres chefs et l'allégeance des Corbeaux Tornades. Daenerys n’est pas insensible à son charme flamboyant, et, lorsque ser Jorah lui recommande de se méfier, elle rentre dans une violente colère et lui affirme qu’elle ne l’aimera jamais comme il le désire, avant de l'envoyer au combat. Elle demande alors à Arstan de lui parler de Rhaegar, de ses exploits en tournoi (notamment celui d’Harrenhal), et de son caractère mélancolique. Au matin, la victoire est complète : les Corbeaux Tornades ont attaqué les Yunkaïis et le Bâtard du Titan a pris la fuite. Le troisième jour, les portes de la ville s’ouvrent laissant sortir une file d’esclaves l'acclamant comme leur mère à tous[24].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de Yunkaï.

Meereen

Daenerys part ensuite pour Meereen, la plus grande cité esclavagiste de la baie des Serfs. Ses dirigeants, les Grands Maîtres, ont dévasté la campagne alentour et se sont retirés à l'abri de leurs murailles, non sans clouer vivant un jeune esclave éventré à chacune des cent soixante-trois bornes entre Yunkaï et Meereen. Daenerys exige de voir chaque cadavre pour s'en souvenir lorsque la ville sera prise. Son armée arrive devant la ville ; un héros, Oznak zo Pahl, en sort pour la défier. Daenerys envoie contre lui Belwas le Fort, qui triomphe rapidement. Mais la ville ne sera pas si facile à prendre : ses murailles sont en bon état, et ses réserves de vivres sont abondantes. Daenerys n'a ni machines de siège pour la prendre d'assaut, ni le ravitaillement et la flotte nécessaires pour en faire le blocus[25].

La seule solution, suggérée par Brun Ben Prünh, pourrait être de passer par les égouts. Pour y réfléchir, Daenerys sort inspecter le camp de ses troupes, escortée par Arstan. Elle est alors attaquée par Mero, mais Arstan s’interpose et le tue facilement. Daenerys veut alors le faire chevalier, mais cette victoire réveille les soupçons de ser Jorah quant à l'identité du vieil homme qui avoue alors être ser Barristan Selmy, et révèle à Daenerys le rôle d'espion que Mormont a longtemps joué auprès d'elle pour le compte de Varys. Daenerys, déchirée entre la rage que provoquent en elle les mensonges des deux hommes, et la reconnaissance que leurs autres actions auprès d'elle lui inspirent, se demande que faire d'eux quand elle est saisie d'une illumination[25]. Elle envoie les deux hommes diriger le petit groupe chargé de s'infiltrer dans la cité par les égouts. Ils rejoignent une arène où ils libèrent les gladiateurs, puis font ouvrir les portes de la cité, attaquée au même moment par l'armée de Daenerys. La ville tombe rapidement et est mise à sac par les affranchis et les esclaves révoltés. Daenerys fait exécuter cent soixante-trois nobles de la même manière qu'ils ont mis à mort cent soixante-trois esclaves[7].

On lui apporte la nouvelle qu'à Astapor, un ancien boucher nommé Cleon a pris le pouvoir et s'est proclamé roi. Yunkaï semble recruter une nouvelle armée et veut former une alliance avec la Nouvelle-Ghis et Volantis. Mais pour le moment, Daenerys rend la justice : elle accepte la demande de pardon de ser Barristan et le garde à ses côtés. Ser Jorah, quant à lui, refuse d'admettre ses torts, et elle le bannit, le regrettant presque immédiatement. Elle décide enfin de rester à Meereen et d'y apprendre son métier de reine[7].

Dans AFFC

Bien que Daenerys n'apparaisse pas directement dans ce roman, la rumeur de son ascension dans l'est prend suffisamment d'ampleur pour commencer à se répandre à Westeros. Ainsi, les commentaires des marins dans le port de Villevieille parlent de la renaissance des dragons à Asshaï, à Qarth, à Meereen ou chez les Dothrakis selon les versions. De plus l'existence d'une jeune reine particulièrement belle, et la libération des esclaves immaculés sont également rapportées[26].

Dans la cité libre de Braavos, Sam et mestre Aemon apprennent l'existence des dragons par le commérage des marins locaux. Le mestre envoie alors Sam chercher des informations plus précises sur ces dragons[27]. C'est un marin des îles d'Été du nom de Xhondo qui leur raconte l'histoire de Daenerys. Après son entretien avec Xhondo, mestre Aemon vient à penser que la prophétie du prince qui fut promis désigne non pas Rhaegar ou son fils, mais bel et bien la jeune Daenerys. Se sentant mourir, il demande à Samwell d'avertir les archimestres de la Citadelle que Daenerys est l'élue qui doit combattre les Autres, et qu'elle doit être conseillée et guidée en vue de ce combat[28].

Une fois arrivé à Villevieille, Samwell se heurte cependant à la bureaucratie de la Citadelle. Conseillé par Alleras, il raconte son histoire à l'archimestre Marwyn, seul parmi les archimestres à croire encore en la magie, et qui décide de partir sur le champ rejoindre Daenerys[29].

Par ailleurs, Euron Greyjoy, récemment couronné roi des îles de Fer, possède une corne de dragon capable de contrôler les dragons. Ayant appris l'existence de Daenerys et de ses dragons[N 5], il confie sa corne de dragon à son frère Victarion[30] et le charge de la lui ramener afin de l'épouser et de conquérir le Trône de Fer. Victarion accepte, mais compte en fait s'approprier Daenerys pour lui-même, et non la ramener à son frère[31].

Dans ADWD

L'exercice du pouvoir

Devenue reine de Meereen, Daenerys prend ses quartiers dans la Grande Pyramide et proclame d'abord une amnistie pour tous les faits survenus lors de la prise et de la mise à sac de la ville. Elle envoie ensuite ses Dothrakis pacifier les alentours et les Puînés vers le sud afin d'y contrer les incursions de Yunkaï. La cité jaune a en effet rétabli l'esclavage sitôt éloignée son armée. Cleon, le roi-boucher d'Astapor, lui propose de s'allier contre Yunkaï, mais il ne lui inspire aucune confiance. Quant à Daario Naharis et ses Corbeaux Tornade, elle leur confie la délicate mission de nouer une alliance commerciale avec Lhazar. Elle envoie également des ambassadeurs à Tolos et à Mantarys. Elle ordonne à Ver Gris de prendre en main l'entraînement militaire des affranchis[32]. Enfin, elle nomme ser Barristan Selmy lord Commandant de sa Garde Régine, et lui demande d'entraîner quelques fils de nobles familles pour en faire de futurs chevaliers[33].

Dans la ville même, la plupart des familles des ex-Grands Maîtres ont accepté, en apparence, son règne. Certains notables se montrent même des partisans dévoués, comme Reznak mo Reznak, devenu sénéchal de la Grande Pyramide (mais qui ne lui inspire pas confiance), et Skahaz mo Kandaq, qui a rasé sa chevelure en signe de son allégeance nouvelle, devenant ainsi le « Crâne-ras ». Galazza Galare, la Grâce Verte, est également une alliée précieuse. Un autre Meereenien influent, Hizdahr zo Loraq, l'assaille de demandes courtoises de rétablissements des traditionnels combats de gladiateurs, car il est devenu le propriétaire de la plupart des arènes de la ville, ce que la reine lui refuse avec autant d'obstination qu'il en met à renouveler ses demandes. Mais les autres nobles se cantonnent dans une prudente neutralité. Pis, des meurtres nocturnes, signés d'une harpie sanglante, frappent d'abord des affranchis. Leurs auteurs, les Fils de la Harpie, s'enhardissent vite jusqu'à s'en prendre à un Immaculé, Bouclier Loyal, que Daenerys fait inhumer avec les honneurs. Mais elle ne dispose de personne pour combattre efficacement ces ennemis de l'ombre. Accaparée par son royaume, elle n'a pas le temps de s'occuper de ses dragons, qui grandissent vite et dévorent nombre de moutons alentours, dont la reine dédommage les propriétaires. Jusqu'au jour où un paysan lui présente les ossements calcinés de sa fille, la jeune Hazzéa[33] Daenerys lui paie un prix du sang équivalent à cent agneaux, et lui promet de subvenir chaque année à ses besoins, s'il garde le silence. Elle décide de faire enchaîner ses dragons dans une grande fosse dans les fondations de la Grande Pyramide. Mais si Rhaegal et Viserion sont capturés non sans mal, Drogon s'échappe et disparait vers le nord[34].

Pendant ce temps, les exactions des Fils de la Harpie ne font qu'empirer, car la reine manque de troupes adaptées pour les combattre. Elle finit par créer les Bêtes d'Airain, un guet composé d'affranchis et de crânes-ras (comme sont surnommés ses partisans parmi les Meereeniens de souche), financé par un impôt du sang prélevé sur les grandes familles, dont elle prend également deux enfants en otage auprès d'elle. Une nuit, alors qu'elle est tourmentée par les derniers meurtres (dont celui de Mossador, frère de Missandei) et par l'absence de Daario Naharis, elle voit apparaître Quaithe, qui lui délivre sa deuxième prophétie, puis lui fait répéter la première, et l'adjure de se souvenir qui elle est, avant de disparaître aussi mystérieusement qu'elle est apparue[34].

Perplexe et ensommeillée, Daenerys donne audience à son peuple le lendemain, et doit pour la septième fois entendre Hizdahr zo Loraq lui demander d'ouvrir les arènes. Mais, cette fois, il s'est fait accompagner de sept anciens gladiateurs, qui ont lutté aux côtés des troupes de la reine lors de la prise de Meereen, et qui aujourd'hui joignent leur voix à la sienne. Troublée, Daenerys promet de réfléchir et se retire[34].

La guerre menace

La reine Daenerys reçoit la visite de Xaro Xhoan Daxos, qui la presse de rétablir l'esclavage, dont le commerce constitue la base du commerce de toute la baie des Serfs ; il lui conseille également de prendre un mari et se propose d'ailleurs pour ce rôle. Daenerys refuse les deux propositions, mais est troublée par les propose de Xaro : Meereen était prospère et bien nourrie à son arrivée, et elle est désormais pauvre, affamée et les gens y vivent dans la peur. Elle se jure de rendre à Meereen sa grandeur, mais sans rétablir l'esclavage. Xaro lui offre de la part des Treize autant de navire pour partir conquérir les Sept Couronnes, plutôt que risque de succomber face à l'alliance forgée par Yunkaï (qui assiège désormais Astapor), ou sous les coups des Fils de la Harpie ou des Conjurateurs de Qarth. Après une journée de réflexion, et malgré les objurgations de ser Barristan Selmy et de l'amiral Groleo, elle décide finalement de ne pas abandonner son peuple et de refuser l'offre de Qarth. Xaro la menace alors à mots à peine couverts, et elle le congédie avec colère. Le matin suivant, le bateau de Xaro est parti, laissant dans la baie les treize autres navires pour en faire le blocus. Son messager présente un gant ensanglanté posé sur un coussin à la Mère des Dragons. « Cela signifie la guerre » en déduit-elle[32].

Les semaines suivantes voient la situation s'aggraver, tant à l'intérieur de la cité qu'au dehors : malgré les Bêtes d'Airain et les otages, les Fils de la Harpie continuent à massacrer les affranchis, mais Daenerys ne se résout par à exécuter les jeunes gens qu'elle considère comme innocents, quoi qu'en dise Skahaz mo Kandaq. Astapor, assiégée par Yunkaï, s'enfonce dans le chaos, alors que le camp des ennemis de Meereen ne cesse de gagner de nouveaux membres. La seule bonne nouvelle est le succès de l'ambassade de Daario Naharis, qui ramène l'alliance de Lhazar. Mais le mercenaire, qu'elle reçoit en tête à tête dès son retour, se montre si sûr de lui qu'il en frôle l'insolence et est congédié. Il a particulièrement désapprouvé le projet de mariage de sa reine avec le riche et puissant Hizdahr zo Loraq (comme ser Barristan Selmy, mais pour d'autres raisons), projet en revanche ardemment défendu par Galazza Galare. Daenerys a accepté d'y réfléchir si son prétendant parvient à faire cesser les exactions des Fils de la Harpie pendant quatre-vingt-dix jours[35].

Noces et envols

Les nouvelles extérieures ne cessent d'empirer : Astapor est tombée, et ses habitants qui ont échappé au massacre fuient vers Meereen, portant avec eux la mortelle caquesangue, et suivis de près par les armées de Yunkaï et de ses alliés[36]. La reine les autorise à s'installer dans un camp à un demi-mille de la ville et leur envoie des vivres et des secours, payant même de sa personne. Mais rien n'y fait : l'épidémie et la famine font des ravages[8]. En revanche, dans Meereen, les meurtres des Fils de la Harpie ont cessé. Daenerys, qui refuse de lâcher ses dragons, incontrôlables, contre ses ennemis, est contrainte d'accepter d'épouser Hizdahr zo Loraq, afin de rallier à sa cause grandes familles de Meereen[37], même si elle refuse de se plier aux rites humiliants infligés par les coutumes de Meereen aux futures épousées (malgré l'insistance de Reznak et de la Grâce Verte). Quant à la réouverture des arènes et à la reprise des combats de gladiateurs, elle en laisse la responsabilité à son futur époux. Ce dernier a en outre été chargé d'ouvrir des pourparlers de paix avec Yunkaï, qui y répond en exigeant une indemnité en or et en pierres précieuses, et la reprise du commerce des esclaves à Yunkaï et à Astapor (qui sera rebâtie) ; ne faisant pas confiance à la reine, les Yunkaïis, en gage de sa parole, demandent en outre qu'Hizdahr devienne son époux et accède ainsi à la royauté. Ces conditions sont dures, mais la reine est prête à y accéder pour obtenir la paix. Mais c'est alors que Daario Naharis et ses Corbeaux Tornade rentrent de leur mission avec de mauvaises nouvelles : non seulement les armées de Yunkaï et de ses alliés poursuivent leur marche vers Meereen, mais elles se renforcent chaque jour par l'arrivée de renforts, dont celui des Puînés, qui ont trahi la cause de la reine. Cette nouvelle consterne son conseil, mais encore plus Daenerys, qui éprouvait de l'affection pour Brun Ben Prünh. Elle ordonne alors la fermeture complète de la ville, puis congédie son conseil, gardant Daario seul auprès d'elle. Désemparée par la nouvelle trahison dont elle est victime, elle répond aux avances du capitaine mercenaire[8].

Pendant plusieurs semaines, les deux amants se retrouvent ensemble la nuit. Mais Daario en tire une arrogance grandissante, alors que le jour des noces de Daenerys avec Hizdahr s'approche. La veille, Daenerys reçoit en audience des Ouestriens ayant déserté les rangs des Erre-au-Vent. Après avoir sollicité que la salle d'audience soit évacuée, trois d'entre eux se révèlent être deux chevaliers dorniens escortant le prince Quentyn Martell, lequel dévoile à la souveraine un ancien pacte secret, passé à Braavos entre ser Willem Darry, au nom des héritiers Targaryen, et le prince Oberyn, par lequel le prince Viserys devait épouser la princesse Arianne Martell, en échange de l'aide de Dorne pour renverser l'Usurpateur et restaurer l'ancienne dynastie. Viserys étant mort, le prince Quentyn propose donc à la reine de l'épouser, et promet en échange l'appui des cinquante mille épées de Dorne. Mais, pour elle, cette offre vient trop tard (même si elle reconnaît en lui le « fils du soleil » de la deuxième prophétie de Quaithe) ; après une ultime nuit passionnée avec Daario, elle revêt le tokar des épousées et retrouve Hizdahr au Temple des Grâces[38].

Les pourparlers de paix aboutissent, alors que Yunkaï et ses alliés assiègent Meereen. Pour les conclure, la reine convie les chefs des assiégeants à un banquet au sommet de sa Grande Pyramide. Après le festin, alors que les convives admirent la ville depuis la terrasse, elle demande à ser Barristan Selmy s’il est possible de convaincre discrètement les différentes compagnies de mercenaires de trahir l'ennemi à son profit. Le vieux chevalier est réticent, car les stratagèmes lui sont étrangers, et la reine lui ordonne de faire libérer Meris, afin de faire comprendre au Prince en Guenilles qu'elle souhaite traiter avec lui. Puis elle invite le prince Quentyn Martell à descendre avec elle rencontrer ses dragons Viserion et Rhaegal, retenus enchaînés dans les tréfonds de la pyramide[39]. Le lendemain, alors qu'elle se prépare à se rendre à l'arène de Daznak, où les festivités de paix doivent se poursuivre, ser Barristan lui rapporte que Meris lui a déclaré que le Prince en Guenilles était prêt à se rallier à elle, en échange de Pentos. En souvenir de tous les bienfaits qu'elle a reçu d'Illyrio Mopatis, elle refuse cette offre[40].

Avec son mari, elle assiste aux premiers combats donnés dans l'arène de Daznak. Lors d'un combat où Barséna a succombé face à un sanglier, tout à coup Drogon surgit du ciel et calcine la bête et le corps de la femme avant de commencer à les dévorer. Hizdahr ordonne aux gardes de tuer le dragon, mais Daenerys saute dans l'arène et, maîtrisant sa peur, parvient à soumettre Drogon à sa volonté, tandis que ses cheveux s'embrasent. Elle saute sur son dos et, après avoir essuyé quelques tirs, auxquels Drogon riposte avec ses flammes, ils s'envolent dans le ciel de Meereen[40]. Les sujets de la reine s'interrogent ensuite sur sa survie, certains ayant cru la voir tomber, d'autres la pensent dévorée par la bête, mais aucune trace d'elle n'est retrouvée[41]. Chez les assiégeants, beaucoup aussi la croient morte[42][30]. Les jours passant, cette idée s'imposent à la plupart, et même ser Barristan doute de plus en plus, mais il sait aussi que la perspective du retour de la reine est le dernier facteur de cohésion de la cité[43].

La reine a en fait été emmenée par la bête jusque dans sa tanière, une caverne en haut d'une colline rocheuse et escarpée, dans la mer Dothrak. Là, après avoir connu plusieurs jours d'un étrange bonheur, grâce aux vols répétés sur le dos du dragon (qu'elle ne contrôle qu'à peine), elle se décide à rentrer à Meereen. Elle entreprend de rentrer à pied en suivant un petit ruisseau qui doit la mener jusqu'à la Skahazadhan. Le soir venu, elle trouve à s'abriter au coin d'un muret en ruines. N'arrivant pas à trouver le sommeil, elle songe à songe à ses compagnons, à son mari, Hizdahr, à la scène dans l'arène de Daznak, quant il criait à ses hommes de tuer le dragon, tandis que Belwas, empoisonné, vomissait et se convulsait. Elle finit par rêver de Quaithe, dont elle entend les propos énigmatiques, et qui lui enjoint de se rappeler qui elle est. Au matin, elle reprend sa route, mais le manque de nourriture commence à se faire sentir. À midi, elle trouve un arbuste couvert de baies vertes, qu'elle croit comestibles et dévore. Une heure après, elle est prise de violents vomissements, puis de diarrhées abondantes, et passe le reste de la journée prostrée. La nuit venue, elle rêve de son frère Viserys. En se réveillant, elle se découvre les cuisses couverte de son sang de lune, dont elle n'arrive pas à se rappeler la précédente manifestation. Encore plus affaiblie par la perte de sang, elle parvient à reprendre sa marche titubante, et commence à entendre la voix de Jorah Mormont, qui lui reproche de s'être attardée à Meereen, une ville où elle ne sera jamais chez elle, et qui l'exhorte à son tour à se rappeler qui elle est. C'est alors qu'elle aperçoit un cavalier dothraki, qui observe Drogon volant au loin, avant de disparaître dans les hautes herbes. Décidée à « revenir en arrière pour avancer », Daenerys appelle son dragon à elle, puis, montant sur son dos, le lance à la poursuite du cavalier. Ils survolent un troupeau de chevaux gardé par d'autres cavaliers. Drogon se jette sur une bête attardée et commence à la dévorer. Daenerys voit alors surgir de la fumée une cinquantaine de Dothrakis, le khal Jhaqo à leur tête[44].

À Port-Réal comme à Villevieille, l'existence de la reine Daenerys et de ses dragons n'est plus désormais mise en doute par les dirigeants (Conseil restreint et Conclave). Ser Kevan Lannister, régent, redoute son éventuelle alliance avec le prétendant Targaryen débarqué sur le cap de l'Ire[45].

Arbre généalogique réduit


 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
maison
Targaryen
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Aerys II
 
Rhaella
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Maison
Martell
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Famille Loraq
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Elia Martell
 
Rhaegar
 
4 enfants
morts
 
Viserys
 
Khal Drogo
 
Daenerys
 
Hizdahr
zo Loraq
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rhaenys
 
Aegon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Drogon est un dragon
Drogon
 
Viserion est un dragon
Viserion
 
Rhaegal est un dragon
Rhaegal
 



Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Daenerys Targaryen est interprétée par l'actrice Emilia Clarke dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références

Notes

  1. Daenerys a été conçue peu de temps avant les morts d'Aegon et de Rhaenys (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys), a priori la nuit qui suit l'exécution de lord Qarlton Chelsted, la reine Rhaella Targaryen quittant Port-Réal pour Peyredragon quelques jours plus tard (cf. A Feast for Crows, Chapitre 17, Jaime) et accouchant à Peyredragon près de neuf mois plus tard (cf. A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys). La traduction issue du troisième chapitre d'A Dance with Dragons peut porter à confusion, car elle précise : « Daenerys n'avait été conçue que lorsque Aegon et sa sœur avaient été assassinés. » Or la version originale est : "Dany had only been conceived when Aegon and his sister were murdered", ce qui signifie que Daenerys n'était encore pas née, mais venait seulement d'être conçue lors de la mort d'Aegon et Rhaenys.
  2. La maison à la porte rouge reste toujours pour Daenerys le symbole d'une enfance heureuse et paisible, trop vite achevée (cf. A Game of Thrones, Chapitre 69, Daenerys, A Storm of Swords, Chapitre 72, Daenerys, A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys, A Dance with Dragons, Chapitre 12, Daenerys, A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys, A Dance with Dragons, Chapitre 53, Daenerys et A Dance with Dragons, Chapitre 72, Daenerys).
  3. Il faut toutefois noter qu'avant le début de la saga, aucun tueur ne semble avoir été dépêché par le roi Robert Baratheon qui, persuadé par lord Jon Arryn (cf. A Game of Thrones, Chapitre 34, Eddard), paraît ne pas avoir considéré les deux descendants de la lignée targaryenne comme une menace. Toutefois, Varys semble avoir gardé un œil sur Viserys et sa sœur tout au long de leur exil (cf. A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard et A Storm of Swords, Chapitre 72, Daenerys).
  4. Il faut noter que George R. R. Martin a clairement indiqué que cet événement était exceptionnel et que les Targaryen n'étaient en aucun cas immunisés au feu (cf. SSM : Egg and the Targaryens et Event Horizon Chat).
  5. Peut-être par le groupe de Conjurateurs qu'il a capturé et dont pourrait faire partie Pyat Pree.

Références

  1. Interview audio de George R. R. Martin par Random House.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 A Game of Thrones, Chapitre 04, Daenerys.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 A Storm of Swords, Chapitre 09, Daenerys.
  4. 4,0 et 4,1 A Clash of Kings, Chapitre 49, Daenerys.
  5. A Game of Thrones, Chapitre 34, Eddard.
  6. A Game of Thrones, Chapitre 13, Eddard.
  7. 7,0, 7,1 et 7,2 A Storm of Swords, Chapitre 72, Daenerys.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 A Dance with Dragons, Chapitre 37, Daenerys.
  9. 9,0 et 9,1 A Game of Thrones, Chapitre 12, Daenerys.
  10. 10,0 et 10,1 A Game of Thrones, Chapitre 24, Daenerys.
  11. A Game of Thrones, Chapitre 37, Daenerys.
  12. A Game of Thrones, Chapitre 47, Daenerys.
  13. A Game of Thrones, Chapitre 55, Daenerys.
  14. A Game of Thrones, Chapitre 62, Daenerys.
  15. 15,0 et 15,1 A Game of Thrones, Chapitre 65, Daenerys.
  16. A Game of Thrones, Chapitre 69, Daenerys.
  17. A Game of Thrones, Chapitre 73, Daenerys.
  18. 18,0 et 18,1 A Clash of Kings, Chapitre 13, Daenerys.
  19. A Clash of Kings, Chapitre 28, Daenerys.
  20. A Clash of Kings, Chapitre 41, Daenerys.
  21. 21,0 et 21,1 A Storm of Swords, Chapitre 28, Daenerys.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 64, Daenerys.
  23. 23,0 et 23,1 A Storm of Swords, Chapitre 24, Daenerys.
  24. A Storm of Swords, Chapitre 43, Daenerys.
  25. 25,0 et 25,1 A Storm of Swords, Chapitre 58, Daenerys.
  26. A Feast for Crows, Chapitre 01, Prélude.
  27. A Feast for Crows, Chapitre 27, Samwell.
  28. A Feast for Crows, Chapitre 36, Samwell.
  29. A Feast for Crows, Chapitre 46, Samwell.
  30. 30,0 et 30,1 A Dance with Dragons, Chapitre 64, Victarion.
  31. A Feast for Crows, Chapitre 30, Le Ravisseur.
  32. 32,0 et 32,1 A Dance with Dragons, Chapitre 17, Daenerys.
  33. 33,0 et 33,1 A Dance with Dragons, Chapitre 03, Daenerys.
  34. 34,0, 34,1 et 34,2 A Dance with Dragons, Chapitre 12, Daenerys.
  35. A Dance with Dragons, Chapitre 24, Daenerys.
  36. A Dance with Dragons, Chapitre 26, Les Erre-au-Vent.
  37. A Dance with Dragons, Chapitre 31, Daenerys.
  38. A Dance with Dragons, Chapitre 44, Daenerys.
  39. A Dance with Dragons, Chapitre 51, Daenerys.
  40. 40,0 et 40,1 A Dance with Dragons, Chapitre 53, Daenerys.
  41. A Dance with Dragons, Chapitre 56, Le garde de la reine.
  42. A Dance with Dragons, Chapitre 58, Tyrion.
  43. A Dance with Dragons, Chapitre 71, La Main de la reine.
  44. A Dance with Dragons, Chapitre 72, Daenerys.
  45. A Dance with Dragons, Chapitre 73, Épilogue.