Port-Réal

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Port-Réal
Informations
V.O. King's Landing
Nature ville
Gentilé Port-Réalais
Localisation
Loc Port-Réal.jpg

Blasons
Port-Réal était le siège de la maison Targaryen Port-Réal est le siège de la maison Baratheon Port-Réal est le siège du roi Joffrey Baratheon et de sa fratrie

Port-Réal est la capitale du royaume des Sept Couronnes. Elle fut bâtie à l'endroit même où Aegon le Conquérant débarqua de Peyredragon, sur l'embouchure de la Néra, où il n'y avait auparavant que des forêts[1]. C'est là que siège le roi sur le Trône de Fer. Trois collines en définissent l'extension originelle (celles d'Aegon, Rhaenys et Visenya), l'ensemble étant ceinturé d'un puissant rempart et d'un ensemble de portes. La ville est constituée d'un ensemble hétéroclite de bâtiments de bois, de brique et de pierre séparés par de grandes avenues boisées et des ruelles étroites. On y trouve un grand nombre de boutiques, d'auberges, de tavernes, de bordels[N 1][2] et de cimetières[3]. Sa population totale est estimée à près de quatre-cent mille habitants[N 2][4]. Ses habitants se nomment les Port-Réalais[5].

Histoire[modifier]

Fondation de la ville[modifier]

Lorsqu'Aegon Targaryen entame la Conquête des Sept Couronnes, il choisit de débarquer dans l’estuaire de la Néra, sans doute pour plusieurs raisons : proximité avec Peyredragon, présence d'un fleuve permettant une pénétration aisée de l'arrière-pays, et absence de pouvoir local fort, la région étant disputée entre les rois Harren le Noir, du Conflans, et Argilac l'Arrogant, des terres de l'Orage. Il fait immédiatement construire un petit fort de bois sur une colline, nommé Fort-Aegon, où il se fait couronner. Après sa victoire et son deuxième couronnement, plus solennel, à Villevieille en l'an 1, il fait de ce fort sa capitale, à la surprise générale, Villevieille ou Peyredragon étant des choix plus attendus[6]. Mais la première étant sans doute vue comme trop inféodée aux Hightower, voire aux Tyrell, et la deuxième trop isolée. Le roi dote sa nouvelle capitale des attributs liés à son statut et fait forger le Trône de Fer[7]. Il rattache les terres alentours directement à l'autorité royale, constituant ainsi les terres de la Couronne.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Conquête.

Les premiers à s'installer à Port-Réal sont les marchands, et la ville voit rapidement naître un marché aux poissons et un marché aux tissus. Un modeste septuaire, formé par la coque renversée d'un bateau sur les bords de la Néra, est le premier lieu de culte de la bourgade, bientôt suivi par un bâtiment plus robuste, avant que la Foi ne fournisse les fonds pour établir un grand septuaire sur la colline de Visenya. Sur la colline de Rhaenys, le roi Aegon Ier fait construire le septuaire du Souvenir, en l'honneur de sa sœur-épouse Rhaenys décédée en l'an 10. Des hommes riches construisent de grandes villas, tandis que les pauvres s'entassent dans des habitations de fortune[8].

La ville croît rapidement et devient la plus puissante et la plus populeuse cité des Sept Couronnes : au moment du couronnement d'Aegon Ier à Villevieille, elle compte déjà plusieurs milliers d'habitants ; en l'an 10, elle rivalise avec Blancport ou Goëville, et en l'an 25, elle est déjà la troisième plus grande cité du royaume après Villevieille et Port-Lannis[8]. Bien qu'elle soit depuis son origine et sans interruption la capitale des rois targaryens, elle est longtemps épargnée par les vicissitudes de l'histoire[9]. En l'an 19, Port-Réal se dote de murailles dont la construction est confiée à la Main Osmund Fort et au Grand Mestre Gawen. Percées de sept portes, elles seront achevées en l'an 26. Fort-Aegon, devenu trop petit, est rasé en l'an 35 pour faire place au Donjon Rouge[8].

Règnes des premiers Targaryens[modifier]

Pendant la construction du Donjon Rouge, le roi Aenys Ier Targaryen loge dans un manoir sur la colline de Visenya. Cependant, le début de la guerre de la Foi l'oblige à quitter la ville. Les Fils du Guerrier font du septuaire du Souvenir leur quartier général. Ils arrêtent les travaux du Donjon Rouge et contrôlent les portes de la ville. Quelque temps plus tard, Maegor Ier se déclare roi des Sept Couronnes et se rend à Port-Réal sur Balerion, accompagné de sa mère Visenya Targaryen sur Vhagar. Les dragons terrifient la population qui cherche à s'enfuir, et atterrissent sur la colline de Visenya. C'est là qu'a lieu le jugement des Sept, dont Maegor sort vainqueur, mais inconscient. Cette victoire ayant prouvé que les Sept le reconnaissent comme le roi légitime des Sept Couronnes, les Fils du Guerrier sont troublés et se perdent en palabres dans les jours qui suivent, pour savoir s'ils doivent continuer à obéir au Grand Septon ou s'ils doivent se soumettre au roi. Visenya profite de leur incertitude pour commencer à regagner le contrôle de la situation et de la ville durant la convalescence de son fils. La Garde Royale arrive à Port-Réal et est placée à la tête des loyalistes. Alys Herpivoie, la femme du roi, et son amante, Tyanna de la Tour arrivent ensuite avec des mercenaires. Pendant ce temps, des milliers de Pauvres Compagnons convergent vers la ville. À son réveil après vingt-sept jours d'inconscience, Maegor s'envole sur Balerion et réduit en cendres le septuaire du Souvenir, à l'intérieur duquel se trouvait la majorité des Fils du Guerrier de Port-Réal[10].

Pendant que le roi Maegor est à Villevieille, son neveu, le prétendant Aegon le Sans-Couronne, accompagné de sa sœur-épouse, Rhaena Targaryen s'infiltre à Port-Réal pour récupérer Songefeu, le dragon de Rhaena, et Vif-Argent, le dragon de leur père qu'Aegon chevauche pour la première fois. L'année 45 voit la fin des travaux du Donjon Rouge et le début de ceux de Fossedragon, bâtie sur l'emplacement du Septuaire du Souvenir[10].

Sous le règne de Jaehaerys Ier Targaryen[modifier]

En l'an 49, le site encore en travaux de Fossedragon est le cadre des Épousailles d'or, mariage le plus splendide de l'histoire de la ville[11]. À partir de l'an 52, le roi Jaehaerys Ier entreprend les premières modifications de la ville : les habitations les plus insalubres sont détruites, les rues élargies et pavées. Une place centrale plantée d'arbres est créée au milieu de la ville, afin de pouvoir accueillir des marchands. De là partent de grandes avenues droites, comme la rue du Roi, la rue des Dieux, la rue des Sœurs, ou la rue de la Néra, renommée rue de la Gadoue par les habitants[12].

En l'an 57, une deuxième série de travaux commence : à l'instigation du roi, un réseau d'égouts est créé, afin d'évacuer les ordures vers la Néra. À partir des plans de septon Barth, la Main du Roi, un système d'approvisionnement en eau douce est construit : une série de puits, à l'intérieur et en dehors des murs, permet d'amener de l'eau fraîche dans quatre citernes, qui alimentent ensuite des fontaines placées à des endroits bien choisis dans la ville. Ces fontaines sont nommées les fontaines de la reine, car c'est la reine Alysanne qui convainc son mari de financer et de réaliser le plan de Barth[12].

Sous le règne de Daeron II Targaryen[modifier]

Suite à la mort du roi Aegon IV Targaryen en l'an 184, son fils Daeron lui succède[13]. Marié à une Dornienne, la princesse Mariah Martell, il tente de rapprocher la principauté de la Couronne et fait venir de nombreux nobles dorniens à la Cour[5]. En l'an 192, Port-Réal accueille un grand tournoi lors duquel ser Arlan de l'Arbre-sous bat lord Castelfoyer et le Bâtard d'Harrenhal[14].

En l'an 194, le demi-frère bâtard du roi Daeron, Daemon Feunoyr entre en rébellion contre la Couronne, menaçant la lignée targaryenne. Son armée menace la capitale mais est arrêtée à la bataille du champ d'Herberouge[5].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Rébellions Feunoyr.
Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille du champ d'Herberouge.

En l'an 205, Port-Réal accueille un tournoi qui voit la mort de lord Quentyn Nerbosc, tué lors de la mêlée par ser Otho Bracken. Cet acte, que tout porte à croire volontaire, ravive la haine ancestrale que se portent les maisons Nerbosc et Bracken[14].

En l'an 209 Port-Réal est durement frappée par le Fléau de Printemps lors duquel le roi Daeron II Targaryen décède. Près de quatre habitants sur dix trouvent la mort durant l'épidémie et un quart des maisons sont détruites par les flammes des bûchers funéraires. La ville est abandonnée par tous ses rats. Lord Brynden Rivers, alors Main du roi Aerys Ier Targaryen, fait entasser les corps dans Fossedragon et ordonne aux pyromants de les détruire à l'aide de feu grégeois. Pendant toute la durée de l'épidémie, les flammes vertes du grégeois illumineront le ciel nocturne de la ville[15].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Fléau de Printemps.

Avant la rébellion[modifier]

En l'an 254, en plein hiver, Port-Réal accueille un tournoi hivernal lors duquel le jeune Barristan Selmy, qui n'a alors que seize ans, bat en joutes ser Duncan le Grand et le prince Duncan Targaryen. Cet exploit lui vaut d'être adoubé par le roi Aegon V Targaryen.

La rébellion de Robert Baratheon[modifier]

En l'an 283, au paroxysme de la rébellion de Robert Baratheon, Port-Réal subit un nouveau drame.

Icone loupe.png Voir article détaillé : rébellion de Robert Baratheon.

Alors que l'armée du prince Rhaegar a quitté la capitale pour affronter les rebelles au Trident, le Roi Fou Aerys II Targaryen prépare en grand secret la destruction de la ville avec l'aide de la Guilde des Alchimistes : il préfère en effet la brûler toute entière avec ses habitants que de la voir tomber aux mains des traîtres. Sa Main, lord Qarlton Chelsted, prend conscience de ses projets et tente de l'en dissuader, mais il est aussitôt exécuté et remplacé par l'alchimiste Rossart, qui continue d'amasser secrètement d'importantes quantités de feu grégeois dans divers lieux de la capitale (notamment sous Fossedragon et sous le Grand Septuaire de Baelor[16]). Après la défaite des loyalistes à la bataille du Trident et la mort du prince Rhaegar, la nouvelle arrive à Port-Réal que l'avant-garde de lord Robert Baratheon, menée par lord Eddard Stark, fait rapidement mouvement pour débuter le siège de la capitale.

C'est à ce moment que lord Tywin Lannister arrive aux portes de Port-Réal, clamant sa fidélité à la Couronne. Sur les conseils du Grand Mestre Pycelle et contre l'avis de lord Varys, Aerys fait ouvrir les portes de la ville[17][18]. Il s'en suit l'effroyable sac de Port-Réal et l'attaque des Lannister contre le Donjon Rouge, alors même que les troupes de lord Eddard commencent à investir la ville[19]. Aerys donne alors l'ordre de mettre en œuvre l'incendie de Port-Réal. Rencontrant ser Jaime Lannister, de la Garde Royale, dans la grande salle du trône, et voyant son épée ensanglantée (Jaime vient de tuer lord Rossart), il lui donne l'ordre de tuer son père, lord Tywin, mais c'est lui qui tombe sous son épée, ce qui sauve la ville de la destruction[20]. Mais ses habitants ne le sauront jamais. En revanche, ils se rappelleront pendant des années les massacres et les pillages du sac de leur ville[21], et les Lannister y seront longtemps regardés avec méfiance et ressentiment[22].

Icone loupe.png Voir article détaillé : sac de Port-Réal.

Description[modifier]

Plan de Port-Réal : 1. Route de Rosby 2. Porte du Dragon 3. Porte de Fer 4. Fossedragon 5. Manoir de Shae 6. Bordel de Chataya 7. Vieille Porte 8. Culpucier 9. Donjon Rouge 10. Rue des Sœurs 11. Porte des Dieux 12. Place Crépin 13. Guilde des Alchimistes 14. Rue Croche 15. Grand Septuaire de Baelor 16. Rue de la Gadoue  17. Place Poissarde 18. Porte de la Rivière 19. Boutique de Tobho Mott 20. Rue de l'Acier 21. Port 22. Porte du Lion 23. Promenade de la Rivière 24. Marché aux Poissons 25. Terrain pour la joute 26. Porte du Roi 27. Route Royale

Le port[modifier]

C'est le port le plus important du royaume devant celui de Villevieille[23]. Sur la façade orientale du continent, il n'est concurrencé que par celui de Sombreval qui reste toutefois moins important.

Le port se dresse à l'est de la ville, au pied des remparts, entre le front de mer de la baie de la Néra et l'embouchure du fleuve. Il est constitué d'une centaine de quais et assure le commerce avec les villes portuaires des Sept Couronnes et d'au-delà du détroit. Des bacs et barges permettent la liaison avec la rive sud de la Néra et l'amont du fleuve. On y trouve aussi le marché aux poissons. Un fouillis hétéroclite de bicoques et d'appentis de bois s'est multiplié au fil du temps pour abriter échoppes, tavernes et bouges jusque contre les remparts de la ville[24].

Les portes[modifier]

Les murailles de la ville sont percées de sept portes principales[N 3][25], chacune sous la garde d'un capitaine du Guet[26][27] :

  • la porte de Fer, au nord-est, d'où part la route de Rosby qui longe la côte vers Sombreval et Viergétang ;
  • la porte du Dragon, au nord ;
  • la Vieille Porte, au nord-ouest ;
  • la porte des Dieux, à l'ouest, la plus imposante ;
  • la porte du Lion, au sud-ouest ;
  • la porte du Roi, au sud ; à l'extérieur se dressent les lices où sont organisés les grands tournois ;
  • la porte de la Rivière (dite de la Gadoue), au sud-est, donnant accès au port et ouvrant sur la grande place Poissarde par laquelle passe la promenade de la rivière et d'où partent la rue de la Gadoue vers le nord-ouest, et la rue de l'Acier vers l'ouest.

La colline de Rhaenys[modifier]

C'est la colline la plus au nord de Port-Réal. A son sommet se dresse Fossedragon, l'ancienne bâtisse colossale où demeuraient les dragons de la maison Targaryen. Au sud-est de la colline, on trouve le quartier du Culpucier qui est le plus pauvre et le plus mal famé de Port-Réal.

La colline de Visenya[modifier]

La colline de Visenya est la colline la plus au sud de Port-Réal. A son sommet se dressent les sept tours de cristal du Grand Septuaire de Baelor. Sur le flanc nord, on trouve les bâtiments de la Guilde des Alchimistes.

La colline d'Aegon[modifier]

C'est la grande colline est de Port-Réal, au sommet de laquelle se dresse le Donjon Rouge qui surplombe la baie et le fleuve par ses flancs abrupts du sud et de l'est.

Rues, voies, places et autres lieux connus[modifier]

  • L'allée de Sombrenoir (Shadowblack Lane), qui va vers le pied de la colline d'Aegon quand on part de la poterne du mur nord du Donjon Rouge[28][29] ;
  • l'allée Pourcière (Pigrun Alley), donnant dans l'allée de Sombrenoir. Ses hautes maisons de pierres et de bois sont tellement inclinées que leurs étages supérieurs manquent se frôler[29] ;
  • l'Anse-Pissat (Pisswater Bend) est un lieu non situé, autour duquel se trouvent de nombreuses gargotes mal famées[30] ; c'est probablement le quartier des tanneurs[31] ;
  • le boyau de la Dinanderie (Coppersmith's Wynd), quelque part près du bas de l'allée de Sombrenoir[32] ;
  • la place Crépin (Cobbler's Square), sur la grande rue est-ouest, qui va de la porte des Dieux au Donjon Rouge, et à peu près à mi-chemin entre la porte et la place centrale ;
  • la place Poissarde (Fishmonger's Square), ainsi nommée parce qu'elle est proche du marché aux poissons, juste de l'autre côté de la porte de la Gadoue ;
  • la promenade de la Rivière (River Row), qui longe le rempart sud-est à l'intérieur de l'enceinte de la ville, du Donjon Rouge à la porte du Roi, en passant par la place Poissarde[33] ;
  • la rue de l'Acier (Street of Steel), montant la colline de Visenya par le sud-est depuis la place du marché, à proximité de la porte du Fleuve, dite de la Gadoue : elle regroupe les armuriers, dont le fameux Tobho Mott[34];
  • la rue de l'Anguille (ou passage Anguille) (Eel Alley)[35][36], qui semble gravir la colline de Visenya[N 4] et où se trouve une vieille auberge à mi-pente[3] ;
  • la rue de l'Argent (Street of Silver - non localisée), où on peut trouver des tripots pour y jouer aux cartes[37] ;
  • la rue Belette (Weasel Alley - non localisée)[N 5][36] ;
  • la rue Croche (Hook) : elle bifurque de la rue de la Gadoue vers le nord pour monter la colline d'Aegon[N 6][38] ;
  • la rue aux Farines (Street of Flour - non localisée)[N 7][39] : boulangers et pâtissiers y sont nombreux ;
  • la rue de la Gadoue, anciennement rue de la Néra (Muddy Way) : elle va de la porte du même nom à la place centrale ;
  • la rue aux Grains (Street of Seeds), après la porte des Dieux[40] ;
  • la rue Mofette (Reeking Lane - non localisée), où se trouvent beaucoup d'apprentis[41] ;
  • la rue Pansetruie (Sowbelly Row - non localisée)[N 8][42] ;
  • la rue des Sœurs (Street of the Sisters), qui descend de la colline de Rhaenys vers la place centrale (et où se trouve l'entrée de la Guilde des Alchimistes[43]) ;
  • la rue de la Soie (Street of Silk), au nord de la colline de Rhaenys : on y trouve de nombreux bordels, notamment celui de Chataya qui est l'un des plus réputés.
  • la rue du Roi (King's Way), qui part de la place centrale, et va peut-être vers le Donjon Rouge.
  • la rue des Dieux (Gods' Way), qui part de la place centrale, et va probablement vers la porte du même nom.
  • la voie du Berger (Shepherd’s Way), anciennement rue de la Colline (Hill Street), large voie pavée qui part vers l’est de la place Crépin et monte la colline jusqu'à Fossedragon. Nommée ainsi suite à la mort du Berger[44].

Organisations présentes dans la ville[modifier]

Capitale et principale cité des Sept Couronnes, Port-Réal n'est pas seulement la ville où se trouve le Trône de Fer. Elle abrite également de nombreuses organisations :

La ville dans la saga[modifier]

Dans AGOT[modifier]

L'annonce du tournoi de la Main attire une foule importante en ville et le Guet a bien du mal à contenir les troubles engendrés par un tel afflux de population. Les esclandres, bagarres, émeutes, viols et incendies se multiplient, favorisés par la chaleur étouffante qui règne en cette fin d'été. Janos Slynt, commandant des manteaux d'or, doit répondre de cette agitation devant le Conseil restreint et demande alors plus d'hommes. Lord Eddard Stark lui ordonne d'engager une cinquantaine d'hommes supplémentaires auxquels il adjoint vingt hommes de sa propre maisonnée[34].

Après la mort du roi Robert et l'arrestation de lord Eddard, les portes de la ville sont étroitement surveillées et chaque personne voulant quitter la ville ou y entrer est inspectée, car la reine Cersei fait rechercher Arya Stark. La Vieille Porte et les portes du Dragon et du Lion sont fermées, les portes de la Gadoue et des Dieux ne permettent que les entrées, et les portes de Fer et du Roi (placées sous le contrôle de gardes Lannister) que les sorties[47].

Alors que les rumeurs les plus folles courent les rues sur les causes de la mort du roi et la trahison de sa Main, toute la ville est conviée à se rendre sur la place devant le Grand Septuaire de Baelor pour y voir le traître et y entendre sa confession. Là, devant le roi Joffrey, la cour et la foule assemblées, lord Eddard Stark, seigneur de Winterfell et ex-Main du Roi, avoue publiquement avoir conspiré contre la Couronne, et reconnaît la pleine et entière légitimité de Joffrey. Il est ensuite décapité sur ordre royal par ser Ilyn Payne, la Justice du Roi[47].

Dans ACOK[modifier]

Réfugiés et famine[modifier]

La guerre qui ravage le Conflans provoque l'afflux en ville de nombreux miséreux, chassés de leur demeure[48], et réduits à se nourrir de rats. Afin de renflouer les finances royales, lord Petyr Baelish institue une taxe à l'entrée de la ville. À l'intérieur, les rues sont devenues dangereuses, malgré le triplement des effectifs du Guet : il n'est pas rare de trouver un cadavre dépouillé dont nul ne se soucie, sinon les chiens errants qui le dévorent. Mais la reine Cersei se préoccupe plus de renforcer les fortifications, et de faire fabriquer des catapultes ou du feu grégeois que de pourvoir au ravitaillement[49][50]. Peu après, des prêcheurs errants font leur apparition et parcourent les rues en prédisant malheurs et catastrophes[51].

Tyrion Lannister, devenu Main du Roi, essaie d'améliorer le ravitaillement en envoyant le Guet en expédition de ravitaillement au sud et à l'ouest de la ville. Il autorise la chasse dans le Bois-du-Roi et il ordonne la fabrication de barques de pêche plutôt que de catapultes[52]. Malgré ces mesures, la disette s'aggrave, et des émeutes de subsistance éclatent, que le Guet a du mal à contenir (quand ses membres ne sont pas parmi les émeutiers)[53]. Le roi Joffrey prend plaisir à sortir à la tête de sa Garde pour en mater certaines dans le sang[54][55]. Les prêcheurs des rues continuent à répandre leurs anathèmes et leurs prophéties funestes, amalgamant dans leurs malédictions les accusations d'incestes et de fornications que se lancent mutuellement lord Stannis et la reine Cersei[56]. Tyrion et le Guet laissent faire, mais, lorsque certains d'entre eux en viennent à contester la légitimité de la dynastie Baratheon, la reine Cersei ordonne à ses manteaux rouges de réagir, et une vingtaine de prêcheurs sont jetés au cachot[57].

Pour réduire les bouches inutiles, Tyrion fait annoncer que les affamés peuvent s'enrôler dans la Garde de Nuit auprès de ser Alliser Thorne, venu de Châteaunoir pour quérir des renforts[58]. Alors que la menace d'un assaut par les troupes du roi Stannis est de plus en plus concrète, il fait fabriquer par les forgerons de la ville une énorme chaîne[59], et ordonne d'édifier deux tours à treuil de part et d'autres de la Néra. Ces travaux sont menés d'arrache-pied[60].

La guerre est aux portes[modifier]

Mais la famine et la guerre poussent la population à bout, et la vieille haine des Lannister, qui remonte au massacre de la famille Targaryen et au sac de la ville lors de la fin de la rébellion de Robert Baratheon, refait surface. L'exécution de lord Eddard Stark, la sauvagerie de la justice du roi Joffrey, les mœurs dissolues prêtées à la reine Cersei, la monstruosité physique du Lutin, l'exil de lord Janos Slynt, la révocation du Grand Mestre Pycelle, les brutalités des hommes des clans des montagnes de la Lune, tout cela nourrit les critiques qui s'expriment de plus en plus ouvertement contre le pouvoir. Juste après le départ de la princesse Myrcella pour Dorne, le cortège royal est pris dans une grave émeute durant laquelle de nombreux nobles et notables trouvent la mort, dont le Grand Septon. L'hôtel d'un orfèvre est incendié et son propriétaire tué[32]. Un incendie se déclare à Culpucier. À la fin de la journée, le Guet a réussi à maîtriser les flammes et à disperser la plupart des séditieux, mais la ville est toujours agitée[61]. Un couvre-feu renforcé est décidé par le Conseil restreint : toute personne surprise par le Guet après la nuit tombée est aussitôt exécutée. Cette mesure permet de rendre la ville à peu près sûre la nuit, mais elle augmente encore l'impopularité des dirigeants[32].

Le petit peuple n'est pas le seul à désirer la fin du conflit et la défaite des Lannister : un groupe de notables, les Épois, conspire pour ouvrir les portes de la ville au roi Stannis. Démasqués, ils sont arrêtés et emprisonnés[62].

Les préparatifs de guerre n'en continuent pas moins : construction de hourds renforçant les portes et de grands trébuchets (surnommés les « Trois Putes ») surplombant la muraille du côté du port[63], destruction par le feu[64] du ramassis de bicoques encombrant le pied des murailles du côté de la porte de la Gadoue, sabordage de navires devant les quais pour en empêcher l'accès par mer[63], blocus de tous les navires marchands mouillant dans le port[65].

La bataille de la Néra[modifier]

Lorsque l'avant-garde de l'armée du roi Stannis apparaît enfin de l'autre côté du fleuve, la haine le cède à la terreur dans la population car tous savent le prix qu'une ville qui a résisté doit payer en cas de défaite, et chacun se terre où il peut derrière les portes barricadées et les volets clos[66]. Quand les voiles de sa flotte apparaissent à l'horizon, toute la population se précipite dans les septuaires pour implorer l'aide des Sept[67]. Sur ordre de la Main, les rues avoisinant les murailles sont interdites de passage, afin de faciliter la circulation des troupes[33]. Alors que les premiers combats s'engagent sur le fleuve, le roi Joffrey et sa Main mènent les opérations depuis la porte de la Rivière. Des troupes du roi Stannis ayant réussi à débarquer aux pieds des remparts, Sandor Clegane, ser Lancel Lannister et ser Balon Swann mènent des sorties pour les rejeter au fleuve[68][69]. Quelques pillards tentent de s'en prendre aux masures de Culpucier, mais le Guet y met bon ordre. Paniqués, un petit groupe de notables demande refuge au Donjon Rouge, se heurtant au refus de la reine Cersei d'en ouvrir les portes[70].

Mais la situation s'aggrave lorsque la reine, apprenant que son frère Tyrion a dû mener en personne une sortie contre les assaillants qui tentaient d'enfoncer la porte du Roi[71], estime la bataille perdue et ordonne que le roi soit ramené à l'abri dans le Donjon Rouge[70]. Cette retraite provoque la débandade du Guet qui déserte les remparts, une partie tentant en vain de se réfugier à la suite du roi dans le Donjon Rouge. Alors que les assauts reprennent de plus belle contre la porte du Roi, la population affolée assaille de l'intérieur la porte de Fer et la porte des Dieux pour pouvoir s'enfuir. Culpucier est de nouveau en proie à l'émeute[69]. Mais la nouvelle de la défaite de l'armée du roi Stannis, écrasée par les forces réunies des Tyrell et de lord Tywin ramène le calme et, au matin, toutes les cloches de la ville célèbrent la victoire[69].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille de la Néra.

Dans ASOS[modifier]

Si la ville elle-même a évité les destructions que sa prise aurait entraînées, le port, encombré de nombreuses épaves, est devenu impraticable, et les portes de la Rivière et du Roi ont tellement souffert des béliers de Stannis qu'elles doivent être remplacées[72][73]. Dans la ville libérée de la hantise du sac et des massacres, les Tyrell font distribuer généreusement des vivres venus de Hautjardin, ce qui porte à son comble la popularité de cette maison. Toute la population attend avec impatience l'arrivée de la jeune reine Margaery pour lui faire un triomphe[74]. Ce jour arrive enfin, et le roi Joffrey vient accueillir sa fiancée et sa suite à la porte du Roi. Le cortège remonte ensuite la colline d'Aegon vers le Donjon Rouge, sous les vivats et les fleurs[75].

Le retour au calme dans cette partie du royaume permet aux marchés de la ville de retrouver un certain approvisionnement, mais les prix restent anormalement élevés. La famine est évitée, mais la mendicité est devenue l'unique moyen de survie de beaucoup d'habitants, et l’atmosphère générale dans les rues est toujours tendue[76]. La popularité déjà médiocre de Tyrion, devenu Grand Argentier, est encore mise à mal par l'instauration d'une taxe d'un liard[N 9] pour chaque passe de prostituée[77].

La présence en ville de Dorniens venus accompagner le prince Oberyn Martell entraîne plusieurs rixes avec des natifs du Bief[78].

Dans AFFC[modifier]

Dans ADWD[modifier]

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Les bordels sont reconnaissables à la lanterne à huile dotée d'un globe de verre rouge ouvragé qui pend devant au montant de la porte (cf. A Game of Thrones, Chapitre 21, Eddard).
  2. Soit une population à peu près équivalente à celle de la Constantinople médiévale (cf. : Constantinople sur fr.wikipedia.org).
  3. Des poternes permettent également des sorties de troupes lors des sièges (cf. A Clash of Kings, Chapitre 62, Tyrion).
  4. Sur la carte de Port-Réal dans Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga, Eel Alley est situé sur la colline d'Aegon, au bout de la rue Croche et en contrebas du Donjon Rouge. La colline de Visenya semble plus indiquée pour la discrétion, lors de l'arrivée de Catelyn dans la ville, ainsi que pour les rencontres entre Jaime et Cersei.
  5. Selon les souvenirs de Cersei, il est possible qu'elle soit proche du passage de l'Anguille.
  6. C'est là que débute l'émeute qui suit le départ de la princesse Myrcella pour Dorne (cf. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion).
  7. Arya y attrape les pigeons attirés par les miettes, avant d'aller les vendre à Culpucier (cf. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran).
  8. Rue où Lollys Castelfoyer est retrouvée (cf. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion).
  9. Un "penny" en version originale, soit la plus petite monnaie existante, traduit habituellement par un « sol », mais en l'espèce par un « liard », qui vaut deux sols.

Références[modifier]

  1. A Clash of Kings, Chapitre 01, Prélude.
  2. A Game of Thrones, Chapitre 21, Eddard.
  3. 3,0 et 3,1 A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  4. A Storm of Swords, Chapitre 39, Tyrion.
  5. 5,0, 5,1 et 5,2 L'Épée Lige.
  6. Les origines de la saga, La Conquête.
  7. A Game of Thrones, Chapitre 44, Eddard.
  8. 8,0, 8,1 et 8,2 Fire and Blood : Le Dragon avait trois têtes. Le gouvernement sous le roi Aegon Ier.
  9. A Game of Thrones, Chapitre 19, Catelyn.
  10. 10,0 et 10,1 Fire and Blood : Les fils du Dragon.
  11. Fire and Blood : L'année des Trois Épouses. 49 apC.
  12. 12,0 et 12,1 Fire and Blood : Jaehaerys et Alysanne. Leurs triomphes et leurs tragédies.
  13. Appendices AGOT.
  14. 14,0 et 14,1 Le Chevalier Errant.
  15. L'Épée Lige.
  16. A Clash of Kings, Chapitre 21, Tyrion.
  17. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  18. A Storm of Swords, Chapitre 38, Jaime.
  19. A Storm of Swords, Chapitre 38, Jaime.
  20. A Storm of Swords, Chapitre 12, Jaime.
  21. A Clash of Kings, Chapitre 53, Sansa.
  22. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  23. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion.
  24. A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion.
  25. A Clash of Kings, Chapitre 62, Tyrion.
  26. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion.
  27. A Dance with Dragons, Chapitre 08, Jon.
  28. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  29. 29,0 et 29,1 A Clash of Kings, Chapitre 30, Tyrion.
  30. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  31. A Dance with Dragons, Chapitre 23, Tyrion.
  32. 32,0, 32,1 et 32,2 A Clash of Kings, Chapitre 45, Tyrion.
  33. 33,0 et 33,1 A Clash of Kings, Chapitre 60, Tyrion.
  34. 34,0 et 34,1 A Game of Thrones, Chapitre 28, Eddard.
  35. A Storm of Swords, Chapitre 12, Jaime.
  36. 36,0 et 36,1 A Feast for Crows, Chapitre 09, Jaime.
  37. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion.
  38. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  39. A Game of Thrones, Chapitre 67, Bran.
  40. A Storm of Swords, Chapitre 63, Jaime.
  41. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  42. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  43. A Clash of Kings, Chapitre 21, Tyrion.
  44. Fire and Blood : La Mort des Dragons – Le bref et triste règne du roi Aegon II.
  45. A Feast for Crows, Chapitre 25, Cersei.
  46. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  47. 47,0 et 47,1 A Game of Thrones, Chapitre 66, Arya.
  48. A Clash of Kings, Chapitre 03, Sansa.
  49. A Clash of Kings, Chapitre 04, Tyrion.
  50. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  51. A Clash of Kings, Chapitre 09, Tyrion.
  52. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  53. A Clash of Kings, Chapitre 18, Tyrion.
  54. A Clash of Kings, Chapitre 19, Sansa.
  55. A Clash of Kings, Chapitre 21, Tyrion.
  56. A Clash of Kings, Chapitre 21, Tyrion.
  57. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  58. A Clash of Kings, Chapitre 26, Tyrion.
  59. A Clash of Kings, Chapitre 16, Tyrion.
  60. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  61. A Clash of Kings, Chapitre 42, Tyrion.
  62. A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion.
  63. 63,0 et 63,1 A Clash of Kings, Chapitre 59, Davos.
  64. A Clash of Kings, Chapitre 53, Sansa.
  65. A Clash of Kings, Chapitre 50, Tyrion.
  66. A Clash of Kings, Chapitre 53, Sansa.
  67. A Clash of Kings, Chapitre 58, Sansa.
  68. A Clash of Kings, Chapitre 62, Tyrion.
  69. 69,0, 69,1 et 69,2 A Clash of Kings, Chapitre 63, Sansa.
  70. 70,0 et 70,1 A Clash of Kings, Chapitre 61, Sansa.
  71. A Clash of Kings, Chapitre 62, Tyrion.
  72. A Storm of Swords, Chapitre 17, Sansa.
  73. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion.
  74. A Storm of Swords, Chapitre 05, Tyrion.
  75. A Storm of Swords, Chapitre 07, Sansa.
  76. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion.
  77. A Storm of Swords, Chapitre 39, Tyrion.
  78. A Storm of Swords, Chapitre 54, Tyrion.