Share This Post

Accueil - Actualités / Saison 8

Saison 8, épisode 6 : The Iron Throne

Saison 8, épisode 6 : The Iron Throne

(Note : ce résumé vous est proposé par DroZo)

Enfin ! Après presque dix ans d’attente, on va enfin savoir ! Comment se termine cette épopée de Glace et de Feu ? Qu’adviendra t-il des survivants ? Stannis va t-il ressusciter pour reprendre ce qui lui est dû ? Daenerys va t-elle break the wheel ? Aura-t-on enfin les apparitions de Lady Cœurdepierre, de Belwas le Fort ou de Jon Connington ? Mais surtout… Qui va finir sur le Trône de Fer ?

Le dernier jour de Pompéi

Ce dernier épisode s’ouvre peu après le massacre de l’épisode précédent. Tyrion, Jon, Arya et Davos marchent dans une Port-Réal transformée en braises et en cendres. Une ville silencieuse qui sent la mort, où les quelques civils qui restent sont grièvement brûlés, marchant, le visage hagard, dans les ruines. Nos héros sont sous le choc. Un peu en mode « On a peut-être fait une connerie là… »

Dans cette désolation, Jon tombe sur Ver Gris et les Immaculés qui rendent « justice ». On découvre que Daenerys leur a donné l’ordre d’exécuter tous les survivants. Puisque tous les Port-Réalais sont, selon elle, coupables de ne pas s’être rebellés devant Cersei. Donc ce sont des méchants. Donc il faut les tuer. Jon, dégoûté, ne peut rien faire pour sauver ces gens.

Tyrion, lui, découvre les corps enlacés de son frère et de sa sœur et s’effondre en larme. Il rejoint ensuite Daenerys la reine-dragonne, mise en scène comme une dragonne, avec des ailes et tout. Elle remercie ses Dothrakis et ses Immaculés de l’avoir aidée à conquérir les Sept Couronne et à réduire ses ennemis en cendres. Elle nomme Ver Gris au poste de commandant en chef (Master of War en VO), et promet que maintenant qu’elle a libéré Westeros et la baie des Serfs, il lui reste encore à « libérer » tout le reste du monde. Y compris Winterfell, ou Naath.

Daenerys accuse ensuite Tyrion de l’avoir trahie en libérant son frère Jaime Lannister. Ce qui est vrai. Tyrion, lui, démissionne de son titre de Main de la Reine, parce qu’il ne peut pas approuver le massacre de la population de Port-Réal, surtout par une reine qui vient de dire qu’elle recommencerait. Pour cela, Tyrion est incarcéré pour haute trahison en attendant son jugement.

Arya, qui a pu passer les lignes sans se faire massacrer (apparemment les troupes de Daenerys savent qu’elle n’est pas Port-Réalaise), avertit Jon : ils sont tous en danger. Daenerys va tuer Sansa puisque cette dernière n’acceptera jamais de ployer le genou devant une meurtrière à grande échelle. Et Jon lui-même sera tôt ou tard en danger parce qu’il représente, de par son lignage, une menace pour Daenerys. Tyrion, que l’ex-roi du Nord vient visiter dans ses geôles, lui dit plus ou moins la même chose. Jon doit tuer Daenerys pour sauver le monde.

Kill the girl, Jon Snow

Nous avons donc une scène qui nous a été prédit en saison 2. La salle du trône est détruite, sous la neige, et Daenerys marche vers le siège du pouvoir. A la différence près que cette fois, la salle a subi plus de dégâts qu’en saison 2, et qu’elle n’est plus recouverte de neige mais de cendres (dans la scène de la saison 2, on voyait des stalactites sur les braseros). Bon, niveau raccord ça colle donc assez moyen, mais pas grave, c’est du détail.

La reine des dragons est donc rejointe par Jon Snow. Elle lui explique que pour créer un nouveau monde, meilleur, il est important de détruire l’ancien. Sinon l’ancien continuera à se battre et à s’opposer à la justice. Tout comme les esclavagistes de Yunkaï et Astapor sont entrés en guerre contre Meereen (parce qu’elle les avait laissé en vie aurait-elle pu ajouter). Ce qu’elle a fait était un mal nécessaire pour un plus grand bien. Elle en est persuadée. Comprenant que tout est perdu, Jon poignarde sa reine.

Jon est en larmes pour ce qu’il vient de faire. Drogon surgit alors, triste que maman soit morte. De désespoir, il détruit le Trône de Fer, prend sa maman dans ses pattes, et emmène son corps loin à l’Est. C’est triste, c’est mignon. Drogon n’est pas un animal sanguinaire, il obéissait juste à maman et maintenant que maman est morte il est triste. Il abandonne Jon dans la salle du trône déserte avec ses regrets.

Ainsi s’achève l’histoire de Daenerys Targaryen et de ses dragons. Pour le coup j’ai trouvé ces scènes belles et émouvantes, pleines de visuels intéressants. La scène de Drogon me fait beaucoup penser au Seigneur des Anneaux. L’objectif de Frodon y était d’atteindre la Montagne du Destin pour y détruire l’Anneau Unique, mais au dernier moment il est corrompu par le pouvoir et échoue dans sa quête. Mais la quête réussit malgré lui, le libérant de ce fardeau. Puis les serres des aigles le récupèrent tendrement et l’emmènent loin du lieu maudit où il avait perdu la raison.

L’objectif de Daenerys était d’atteindre le Trône de Fer pour y briser la roue de la violence et de la domination, mais au dernier moment elle est corrompue par le pouvoir et échoue dans sa quête. Mais son objectif s’achève quand même grâce à Jon, la libérant de son fardeau. Puis les serres de Drogon la récupèrent tendrement, et l’emmène loin du lieu maudit où elle a été corrompue pendant ses derniers moments.

Daenerys, c’est Frodon Sacquet. Celle qui s’est battue, et a échoué au dernier moment.

Et dans les deux histoires, Le Seigneur des Anneaux comme dans Game of Thrones, il reste un monde à reconstruire.

Maintenant qu’il n’y a plus de Trône de Fer, qui c’est qui finit sur le Trône de Fer ?

Daenerys est morte. Jon et Tyrion sont emprisonnés pour haute trahison. Le dragon/bombe nucléaire choupi sur pattes s’est barré loin de Port-Réal. Maintenant il faut savoir qui dirigera le royaume. Et pour une fois, au lieu de se taper dessus, on va faire ça en discutant, comme des grands.

Un grand conseil est organisé à Fossedragon où la destinée du royaume sera discutée. Parmi ce conseil on trouve toutes les personnalités politiques de premier plan de Westeros :

  • Ver Gris, représentant des Immaculés et de feu la reine Daenerys (lol). A pour légitimité le fait de diriger tous les Immaculés de la reine, soit au grand maximum 4000 hommes. En comparaison le Bief peut lever 80 000 hommes à lui tout seul. Mais bon, heureusement pour eux les Immaculés sont dans une position forte puisqu’ils tiennent Port-Réal. En fait pas vraiment, puisqu’il n’y a plus de Port-Réal. Donc leur seul avantage est de détenir Jon Snow et Tyrion Lannister. Autant dire que leur poids est faible.
  • Tyrion Lannister, Il n’est pas là en tant que participant, mais en tant qu’accusé. Parce que ce conseil doit aussi statuer sur son sort.
  • Lord Edmure Tully, en tant que dernier Tully, suzerain du Conflans.
  • Lord Robin Arryn, en tant que dernier Arryn, suzerain du Val d’Arryn.
  • Lord Yohn Royce, en tant que représentant de Robin, parce que bon on va pas le laisser parler quoi.
  • Prince Beau Brun Barbu Martell : en tant que nouveau prince de Dorne. Oui on connait pas son nom. D’ailleurs on connait pas sa voix non plus, il dira pas un mot de la scène.
  • Lord Gendry Baratheon, en tant que suzerain des terres de l’Orage. Même si on se demande de quoi il est vraiment suzerain parce que de ce qu’on sait, aucun lord de l’Orage ne l’a encore reconnu comme suzerain, puisque l’Orage était fidèle à Cersei. Mais bon il a un titre donc je suppose que ça légitime sa présence ici.
  • Ser Brienne de Torth, en tant que… heu… personnage principal ?
  • Lady Sansa Stark, en tant que suzeraine du Nord par intérim depuis que Jon est emprisonné.
  • Lady Arya Stark, en tant que représentante des « J’ai vu de la lumière et je suis rentrée ».
  • Le BRAN_3ER, dit Bran Stark, en tant que suzerain des Androïdes et des Intelligences Artificielles.
  • Yara Greyjoy, en tant que suzeraine des îles de Fer.
  • Ser Davos Mervault, en tant que représentant des prolos.
  • Samwell Tarly, en tant que représentant des gens qui savent lire.
  • L’Homme invisible, en tant que représentant des terres de l’Ouest.

Et c’est tout ce beau monde qui va devoir décider de qui est le prochain roi. Edmure se propose donc en faisant un discours digne des pires délégués de classe de 6ème, et se fait rétamer par Sansa. C’est gênant. Pour tenter de faire oublier ça, Samwell propose une démocratie en donnant le pouvoir au peuple… Et je suis content que tout le monde se foute de sa gueule sur ce coup là.

Un législateur aurait lui ouvert un livre de généalogie pour déterminer qui est l’héritier légitime de Daenerys Targaryen. Elle n’a pas d’enfants, pas de frères, pas de parents, pas d’oncle… Il faut donc remonter aux descendants de son arrière-grande-tante Rhaella Targaryen. Qui sont les Baratheon. Donc il n’en reste qu’un seul en vie, Gendry Baratheon, qui justement a été légitimé par Daenerys.

Sauf que vu que tout le monde s’en fiche de la loi, bah on va même pas explorer cette piste. Après tout qui ça intéresse de savoir qui est l’héritier légitime ?

Tyrion propose donc de confier le pouvoir à… au BRAN_3ER. Bah oui, c’est un demi-dieu qui est omniscient, qui voit le passé et le futur, donc forcément il sera capable de prévoir les merdes à l’avance et de tout régler par son omniscience. Et en plus il est gentil et pas ambitieux. Ce qui… Curieusement n’est pas idiot en fait. Et plutôt bien amené tout au long de la saison avec les discussions entre Tyrion et le BRAN_3ER.

« Ah. Ah. Biiip, répond le BRAN-3ER. Ca y est. Biiip. Les intelligences artificielles dominent le monde. Biiip. Je l’avais prévu. Biiip. Allez retournez tous dans la matrice. Biiip. Et tuez Sarah Connor. Biiip.
-Heu… Emilia Clarke est déjà morte, Bran.
-Oui. Biiip. J’ai déjà envoyé le T-800 (Targaryen-800) dans le passé pour ça.
-Quoi ? »

Sansa, elle fait un peu la moue.

« Oui heu j’suis contente pour toi petit frère, mais déso nous les Nordiens on préfère rester indépendants.
-Hein ? Biiip. Comment ? Biiip. Mais j’suis ton roi. Biiip.
-Je suis ta Grande Sœur, et les petits frères ça se fait toujours arnaquer par les grandes sœurs.
-Ah. Biiip. Zut. Biiip. Je ne peux pas lutter. Biiip. La grande sœur est mon point faible ! BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIP ! »

Et c’est ainsi que Sansa devint reine du Nord, et Bran fut couronné roi des Six Couronnes, c’est à dire du Val, du Conflans, des îles de Fer, de l’Ouest, du Bief, de l’Orage et de Dorne.

« Hé mais je viens de compter ça fait toujours sept Couronnes.
-Oui mais les Targaryen ne savaient pas compter et ne se sont pas rendus compte qu’ils en avaient huit, et pas sept (NDA : oui, il y en avait bien huit depuis le début, ahah, on vous a toujours menti !). Maintenant que le Nord est indépendant y’en a plus que sept, et on retombe enfin sur le bon nombre.
-Heu… demande le prince de Dorne. On a le droit de devenir indépendant ? Pour de vrai ? Bon bah alors moi j’deviens indépendant aussi !
-Hé mais ça s’fait pas. Si tu fais ça on va revenir à six couronnes, on avait enfin atteint le nombre de sept !
-J’fais c’que j’veux, j’suis un Dornien.
-Tu étais très beau le jour où tu t’es déguisé en ornithorynque strip-teaser lors de la soirée déguisée de Jean-Claude Martell. BIIIP.
-OK je reste dans ton royaume mais STP arrête de dévoiler mes petits secrets. »

Et c’est ainsi que Bran devint le nouveau roi. Il choisit Tyrion comme nouvelle main parce que bon, c’est pas comme si il avait fait de la merde sur son dernier mandat.

Le destin de Jon Snow

Il reste maintenant à savoir ce que deviennent tous nos personnages favoris. Commençons par Jon Snow. Rappelez-vous, les Immaculés veulent le buter parce qu’il a assassiné Daenerys, mais les Stark veulent buter tout Immaculé qui le toucherait. Un compromis est finalement trouvé.

« OK, donc je propose qu’il paie son crime en rejoignant la Garde de Nuit. C’est un bon compromis, c’est comme ça qu’on fait chez nous, et il sera plus roi.
-Ouais bon OK Sansa, finit par céder Ver Gris. Si tu veux, c’est un compromis que je peux accepter, grrr.
-Hé hé, ils ne se sont pas rendus compte que Jon est une vrai star là-bas et qu’il se passera pas six mois avant qu’on lui impose le poste de roi d’au-delà du Mur. J’suis trop forte ! »

Comme dit Tyrion en citant l’Intégrale 5 des romans : tout le monde est mécontent dans ce deal, c’est sans doute pour ça que c’est un bon deal.

D’ailleurs… La Garde de Nuit ? Mais à quoi ça sert maintenant ? Avant ça servait à protéger les hommes contre les Marcheurs blancs et les sauvageons. Sauf que les Marcheurs blancs, ils sont a priori tous morts, et les sauvageons, bah on est pote avec eux. Comme le dit Tyrion : « Oui on aura toujours besoin d’un coin pour accueillir les bâtards. Et aussi les criminels et les violeurs. » En fait maintenant la Garde ça devient ça : un camp de vacance pour criminels. Après tout, pourquoi pas, hein ?

Jon Snow, qui a abandonné sa coupe de cheveux de roi du Nord pour reprendre celle de Garde de Nuit, fait ses au-revoir à Bran, Sansa et Arya et part pour Châteaunoir où il retrouve Fantôme et… lui fait un câlin ? Ah non Jon, tu vas pas t’en tirer comme ça. Tu as abandonné ton chien sur une aire d’autoroute pour une peluche plus grosse et plus classe, maintenant que la grosse peluche qui crache du feu est morte, t’as pas le droit de te remettre avec Fantôme ! Vilain maître !

Puis Jon regroupe les quelques 800 sauvageons qui ont survécut et leur dit « A 800, on va repeupler un territoire aussi grand que la France. Je suis sûr qu’on peut y arriver ! » Et les voilà qu’ils repartent tous repeupler l’Au-delà du Mur.

The end pour Jon Snow, Tormund Fléau-d’Ogres et Fantôme.

Le destin de Ver Gris

Après s’être fait arnaqué par Sansa concernant Jon Snow, Ver Gris et ses Immaculés décident de quitter Westeros où ils ne se sont jamais sentis chez eux, malgré la proposition de Davos Mervault de leur donner Hautjardin et le Bief (ce qui ne les intéressait pas, heureusement). Sans foyer, Ver Gris et les siens décident de faire voile vers Naath, l’île de Missandeï.

The end pour Ver Gris et les Immaculés…

Mais est-ce vraiment la fin ? Vous voulez que je vous raconte la suite ? Et bien il est temps de faire une petite parenthèse Wiki.

Si, dans les livres, les habitants de Naath peuvent survivre en étant un peuple pacifique, c’est parce que leur île possède des propriétés uniques. Elle est peuplée d’une espèce de papillons mortels pour les humains. Seuls les natifs de Naath y sont immunisés, ce qui fait que les esclavagistes peuvent à peine capturer quelques Naathis isolés sur les côtes avant que les papillons empoisonnés ne les tuent.

Donc la vrai fin de Ver Gris et de ses Immaculés est la suivante : ils débarquent tous sur l’île de Naath. Et meurent tous empoisonnés par les papillons deux jours plus tard.

La vie est une pute.

The end pour eux donc. Définitivement.

Le destin de Bran

L’androïde BRAN-3ER est donc devenu roi des Six Couronnes. Dans un donjon rouge qui semble reconstruit, ser Brienne de Torth, chevalier des Sept Couronnes retrouve le Livre Blanc des frères jurés de la Garde Royale, qui a apparemment survécu aux incendies. Vous vous souvenez, on parlait de ce livre en saison 4. C’est un livre comportant tous les exploits des frères jurés. Joffrey se moquait d’ailleurs de Jaime, qui avait un CV très faible écrit dessus. Ser Brienne prend donc ce livre, et décide de compléter les exploits de ser Jaime Lannister. Une scène très belle.

Pendant ce temps, Tyrion est devenu Main du Roi de Port-Réal. Il attend la venue des autres membres du Conseil restreint quand soudain arrive… Bronn ? Mais qu’est-ce que tu fiches là ?

Ah OK. Donc en fait Bronn a réussi à devenir seigneur de Hautjardin et suzerain du Bief. Rien que ça. Mais vous croyez vraiment que ses vassaux vont le respecter ? Je veux dire, déjà que les Tyrell étaient moyen respectés par leurs vassaux car ils sont issus d’une famille d’intendants, alors un mercenaire qui a acheté un pays (je rappelle que les Couronnes se sont des pays) aucune chance qu’il obtienne les soutiens de ses vassaux. Genre il se rend pas compte à qui point sa place est précaire. Vraiment.

Mais du coup mon petit Bronn, tu as quelle place au Conseil restreint ?…

Grand Argentier ??

Alors que tu sais pas lire ? Non parce que je le rappelle, en saison 3 on avait une scène entre Bronn et Tyrion, le Grand Argentier de l’époque, où il était dit explicitement que Bronn n’avait pas du tout les compétences requises pour ce poste, et se contenterait juste de piquer dans la caisse en menaçant de mort quiconque lui réclamerait des sous.

Mais bon, voyons le reste du Conseil. Samwell Tarly arrive en tant que nouveau Grand Mestre. Apparemment il a finalement eu le temps de terminer ses études à la Citadelle, enfin je crois. Il vient avec un livre écrit par mestre Ebrose : « Aller et Retour, Récit d’un Hobbit par Bilbon Sacquet, suivi du Seigneur des Anneaux par Frodon Sacquet. »

« C’est quoi ce livre Sam ? Et c’est quoi un Hobbit ?
-Heu, j’me suis gouré, en fait je voulais apporter Une Chanson de Glace et de Feu par mestre Ebrose… »

Parce que toute saga de Fantasy doit être écrite in-universe.

Puis vient le reste du conseil : ser Brienne de Torth, sans doute comme Lady commandante de la Garde Royale, puis ser Davos Mervault, représentant du Parti Ouvrier.

Oui, aucun grande personne de la noblesse dans ce Conseil. Ils vont bien réussir à se faire respecter dans ce système féodal.

Puis vient enfin le roi, l’androïde BRAN-3ER.

« Nous devons nommer un Grand Amiral, un Maître des Lois et un Maître des chuchoteurs. Biiip.
-Mais à quoi ça te servirait un Maître des Chuchoteurs ? T’es déjà omniscient, t’es un espion toi-même…
-…
-…
-BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !
-Et si on finançait les bordels ?
-Bon continuez sans moi. Biip. Ser Podrick, emmène moi dans la cour afin que j’observe les gens passer en leur disant des trucs creepy. Biip. »

The end pour Bran, ser Podrick (oui il est devenu chevalier), ser Brienne, ser Davos, ser Bronn, lord Tyrion et mestre Samwell.

Le destin des Dothrakis

[FATAL ERROR, END NOT FOUND]

Le destin de Sansa

Sansa revient donc à Winterfell, où elle est enfin couronnée reine du Nord, avec un diadème et tout. Et j’ai envie de dire : enfin ! Depuis le début elle méritait tellement plus la couronne que Jon Snow. Elle est enfin reconnue à sa juste valeur ça fait plaisir.

The end pour Sansa.

Le destin d’Arya

Arya ne souhaite pas rentrer à Winterfell. Il faut dire qu’elle ne s’y sent pas vraiment à sa place. A Winterfell, Arya est une noble. Et en tant que noble, soit elle décide d’être une lady, ce qu’elle a toujours rejetée, soit elle peut être un lord, c’est à dire un meneur d’hommes. Mais bref, dans tout les cas, être lord, c’est être une dirigeante. Et diriger les autres, ça n’intéresse pas Arya. C’est pas dans sa nature, c’est pas comme ça qu’elle est heureuse. En soi pour moi elle l’avait comprise dès l’épisode 4, c’est pour ça qu’elle quittait Winterfell. Et une fois quitté, elle planifiait de faire la seule chose qu’elle savait faire : compléter sa liste. Sa liste étant terminée, et Sandor l’ayant convaincue de renoncer à sa vengeance, il faut qu’elle se trouve un nouvel objectif qui lui corresponde.

Et ce nouveau rêve qu’elle va entreprendre, c’est devenir exploratrice et essayer d’explorer de nouvelles terres à l’ouest de Westeros. Un rêve qu’elle avait déjà évoquée en saison 6 auprès de Lady Crane, la comédienne qu’elle devait tuer. Ce rêve, elle va enfin avoir l’occasion de l’accomplir. En espérant que ça se passe bien pour elle.

Good luck, Arya Stark, la Fille de l’Hiver. Que ton voyage soit victorieux.

Le destin du générique

Un fond noir avec du texte en blanc.
Un autre fond noir avec du texte en blanc.
Encore un fond noir avec du texte en blanc.
Sinon y’a une musique qui est cool.
Oh, un logo HBO.

Conclusion

C’est un épisode que, malgré ses défauts, j’ai apprécié. La première demi-heure, basée sur la fin de l’arc Daenerys, était bien réalisé et émouvant. Si Jon m’énervait un peu, je trouve la conclusion de cet arc à la fois tragique et belle, avec une Emilia Clarke que j’ai trouvé, malgré son massacre, attachante sur la fin.

Pour la seconde moitié, ça pêche niveau politique, mais la politique n’a jamais été le fort de D&D. Si j’aime bien l’idée d’un Bran roi, qui est à la foi surprenante et pas trop mal amené, le conseil qui mène à son élection me semble assez ridicule de facilité. Genre on choisit le roi et personne n’a d’ambition. C’est encore pire avec son Conseil restreint, qui fait un peu classe de maternelle. Comme le dit Podrick : « Ils s’amélioreront ». Oui, sauf que là on parle de diriger un royaume, pas de diriger l’association du coin. Ils doivent être compétent de base, sinon être remplacé par des gens compétents. Ce conseil n’a aucun sens.

Pour le reste, plusieurs conclusions me plaisent, notamment Brienne, Sansa et Arya.

Game of Thrones, malgré tes défauts, tu vas nous manquer.

And now his watch is ended.

Le BinGoT :

Ultime grille de Game of Thrones

8 Comments

  1. C’est bien de vouloir mettre un peu d’humour dans ce genre de billet. Ça serait encore mieux si c’était drôle.

  2. Ah, vous avez oublié de cocher la case « Apparition inexpliquée! Un perso qu’on a pas vu de la saison débarque! », pour Edmure Tully et Robert Arryn.
    Sinon , très bon résumé, très drôle en plus!

  3. excellent résumé.
    Le conseil on le croirait sorti de Kaamelott, j’entends Arthur déclamé qui m’a fichu des branquignols pareils, on n’est pas prêt de trouver le Graal.

  4. Il manque aussi on entend une devise ou un dicton : « fire and blood »! 😉

  5. Je trouve que la fin rend très bien hommage aux dorniens : le plan de Doran a fonctionné à merveille ! Non seulement aucun homme dornien n’est mort durant les guerres depuis la mort de Robert, mais en plus, les Lannister ont payé le prix de la vengeance. Mais surtout, l’ultime but est atteint : le roi de Westeros est un garçon en fauteuil roulant qui permettra à tous les handicapés de vivre correctement (oui, même toi Robinou qui a encore 2g de bonsomme dans le sang). Même si Doran est mort, sa chaise roulante a laissé une trace profonde dans l’histoire de Westeros.

    Merci pour ce résumé très drôle !

  6. Top résumé Drozo. Tu es bien trop gentil avec l’épisode mais pourquoi pas ^^
    Il y a quelques cases à cocher en plus dans le bingot, comme « apparition inexpliquée », « on entend une devise » et « Bronn re-pop »

  7. Merci pour ce résumé très bien écrit. Je suis assez d’accord avec toi sur l’épisode que j’ai bien aimé malgré des défauts de cohérence au niveau de l’élection du nouveau roi et du conseil restreint à la fin.

  8. Ton résumé est mieux écrit que la saison 8 !

Leave a Reply