Marwyn

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Archimestre Marwyn)
Aller à : navigation, rechercher
Archimestre Marwyn
Identité
V.O. Archmaester Marwyn
Surnom le Mage
Apparence
Taille petit, trapu
Statut
Rang Archimestre de la Citadelle
porteur de l'anneau, du bâton et du masque d'acier valyrien

Mestre Marwyn, dit Marwyn le Mage, est un archimestre de la Citadelle de Villevieille en l'an 300. Son anneau, son bâton et son masque sont en acier valyrien [1], ce qui le désigne comme le spécialiste de la magie et des sciences occultes. Il possède notamment une chandelle de verre[2][3].

La rumeur veut que mestre Marwyn fréquente assidûment les bas-fonds et qu'il ait une prédilection pour les prostituées et les magiciens errants. Sa réputation est si sulfureuse que l'on prétend qu'il a tué un homme à mains nues et qu'il sacrifie à des divinités étranges. Plusieurs archimestres parmi les plus cartésiens (Perestan, Ryam et Vaellyn) semblent mépriser sa discipline et son travail[2]. De son côté, il semble avoir peu d'estime pour ses collègues archimestres, qu'il surnomme les « moutons gris »[4].

Physique[modifier]

Son apparence physique évoque plus une brute qu'un érudit. Il est trapu et de petite taille avec un large poitrail, des épaules musclées et un cou de taureau. Sa tête jaillit en avant de ses épaules et est proportionnellement grosse par rapport à son corps, son menton massif évoque celui d'un molosse. C'est un consommateur de surelle[3].

Histoire[modifier]

Avant AFFC[modifier]

Après avoir passé huit ans en Orient et à Asshaï-lès-l'Ombre (où il eut pour élève une certaine Mirri Maz Duur[5])[N 1] et dans d'autres contrées d'Essos à cartographier, à chercher de vieux livres oubliés (dont il compilera et retranscrira les fragments dans Le Livre des Livres perdus[6]) et à étudier avec des sorciers et magiciens, Marwyn revient à la Citadelle où il devient archimestre. Il est bientôt surnommé par dérision « Marwyn le Mage » par archimestre Vaellyn, mais ce surnom devient rapidement populaire[2]. Marwyn a notamment pour élève Qyburn, dont il semble apprécier les théories sulfureuses sur les liens entre la vie et la mort[7]. Marwyn livre à la Citadelle un témoignage sur Asshaï-lès-l'Ombre, où il révèle qu'il n'y a aucune monture et très peu d'animaux : ni cheval, ni éléphant, ni mule, ni âne, ni zéquion, ni chameau, ni chien. Tous ces animaux décèdent lorsqu'on tente de les importer[8].

En l'an 300, une rumeur se répand au sein de la Citadelle : la chandelle de verre d'archimestre Marwyn se serait remise à brûler[2].

Dans AFFC[modifier]

La chandelle de verre d'archimestre Marwyn est bel et bien en train de briller, sans se consumer. Ce serait grâce aux pouvoirs de sa chandelle que Marwyn prédit l'arrivée de Samwell Tarly à Villevieille. Il envoie Alleras à sa rencontre. Informé par Sam de l'existence des Autres et de la possibilité que Daenerys soit le Prince qui fut promis, Marwyn décide de partir immédiatement pour Meereen à bord du bateau-cygne La Brise Cannelle, non sans lui avoir recommandé de ne pas révéler ce qu'il sait aux autres archimestres. Il l'avertit que les « moutons gris » n'auraient pas hésité à tuer mestre Aemon s'il était parvenu à Villevieille et qu'il risque la même chose s'il parle de dragons et de prophétie[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Mirri Maz Duur étant apparemment née vers l'an 255, ayant étudié à Asshaï alors qu'elle était jeune et ayant spécifié que Marwyn lui a dit venir d'une contrée gouvernée par les dragons (la dynastie targaryenne) (cf. A Game of Thrones, Chapitre 62, Daenerys), il semble que leur rencontre s'est probablement déroulée entre l'an 270 et l'an 280, avant la rébellion de Robert Baratheon.

Références[modifier]