Acier valyrien

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Valyrian steel

L'acier valyrien est un acier forgé selon un processus en partie magique[1][2] qui confère une légèreté et un tranchant sans égal aux lames qui sont ainsi forgées. Il est originaire de l'antique Valyria et les secrets de sa fabrication ont disparu avec le Fléau[3], même si les forgerons de Qohor en maîtrisent encore le travail[4]. Dans la chaîne des mestres de Villevieille, le maillon d'acier valyrien symbolise l'étude de la magie[5].

Description

Tout comme l'acier forgé château, l'acier valyrien se distingue par une structure faite de minces couches de métal martelées, torsadées, repliées de très nombreuses fois avant la trempe. L'acier valyrien se reconnaît donc à son apparence striée, faite de multiples couches sombres et moirées[6]. En général l'acier valyrien a un aspect fumé[7] et est d'un gris si sombre qu'il paraît quasiment noir[8].

Peut-être créé grâce aux flammes des dragons[9], le secret de sa fabrication est perdu, et, désormais, seuls les meilleurs forgerons (comme Tobho Mott, de Port-Réal) savent encore le travailler[8]. On enseigne encore cet art à Qohor[4]. D'après les écrits de mestre Pol, les forgerons qohoriens auraient recours à des sacrifices sanglants (dont le meurtre d’esclaves, parfois bébés) pour le travailler[10].

Cet acier est plus solide, plus léger et plus tranchant que nul autre. Le fil des lames s'altère moins vite, et a donc moins besoin d'être affûté que celui des lames d'acier ordinaire (mais il doit cependant l'être de temps en temps)[11]. Il semblerait que leu feu "normal", même puissant, ne détériore pas l'acier valyrien[12].

D'après les anciennes chroniques, les Autres seraient vulnérables aux armes en « acierdragon[N 1] », qui pourrait être similaire à l'acier valyrien (même si Valyria n'existait pas encore lors de la Longue Nuit)[13].

Les armes forgées en acier valyrien sont rares et extrêmement précieuses. La plupart des épées les plus renommées en sont faites, mais on connaît également l'existence de dagues[N 2][14] de haches[N 3][15] et d'arakhs[N 4][16] faits de ce métal.

Les épées d'acier valyrien

Si l'épée est par excellence l'arme du chevalier[17] et le signe de la puissance du noble[18], les rares épées en acier valyrien[N 5][8] sont une marque de grand prestige, et les maisons qui en possèdent une ne s'en sépareraient pour rien au monde[8] :

Voir aussi

Articles de l'encyclopédie

Les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png "L’acier valyrien : légendes et connaissances", article de blog écrit par Eridan.

Notes et références

Notes

  1. Dragonsteel en version originale.
  2. Comme la dague qui a failli égorger Bran et lady Catelyn Stark à Winterfell, peu après le départ de lord Eddard pour Port-Réal (cf. A Game of Thrones, Chapitre 15, Catelyn).
  3. Comme celle que possède la maison Celtigar à Pince-Isle (cf. A Storm of Swords, Chapitre 37, Davos).
  4. Comme celui de Caggo (cf. A Dance with Dragons, Chapitre 26, Les Erre-au-Vent).
  5. L'ouvrage Inventaires d'archimestre Thurgaud fait état de 227 épées d'acier valyrien à l'époque où le livre a été rédigé. Depuis, on en a perdu la trace de quelques-unes. Il reste environ deux cents épées en acier valyrien dans les Sept Couronnes au début de la saga (cf. A Storm of Swords, Chapitre 33, Tyrion).

Références