Asshaï-lès-l'Ombre

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Asshaï-lès-l'Ombre
Informations
V.O. Asshai by the Shadow
Nature ville

Asshaï-lès-l'Ombre, ou plus simplement Asshaï[N 1][N 2], est une ville portuaire située à l'extrême est du monde connu, au sud-est des Contrées de l'Ombre. Elle se trouve à l'embouchure du fleuve Cendre, là où se rencontrent la Mer de Jade et le Détroit de Safran[1].

Histoire

Les origines d'Asshaï sont si lointaines que même ses habitants ne les connaissent pas précisément. Selon la tradition, elle était là « à la création du monde et y restera jusqu'à sa fin ». La ville aurait été un temps tributaire de la cité de Yi Ti[2].

Description

Les bâtiments qui composent Asshaï sont construits dans une pierre noire à l'aspect dérangeant et graisseux, qui boit la lumière du soleil comme celle des torches. L'enceinte de la ville est suffisamment grande pour y faire tenir Volantis, Qarth, Port-Réal et Villevieille[N 3][1].

Malgré sa taille, Asshaï est peu peuplée. Du fait des pierres noires, les journées y sont grises et sinistres, les nuits très sombres avec peu de maisons éclairées. Les rues sont peu fréquentées, et les rares personnes visibles avancent masquées, voilées ou cachées dans un palanquin. De plus, il n'y a pas d'enfants et aucun animal, peut-être, pour ces derniers, à cause de l'influence du Cendre [1].

Magie

La réputation d'Asshaï vient avant tout de la relation qu'elle a avec la magie. Elle est connue pour accueillir et laisser libre cours à toutes les pratiques magiques et religieuses, même les plus répréhensibles ailleurs dans le monde. Rien n'y est interdit, ce qui explique la présence, entre autres, d'adorateur de la Chèvre Noire, du Lion de la Nuit ou encore de prêtres rouges. La religion de R'hllor vient d'ailleurs d'Asshaï, mais a gagné la plupart des cités de l'Orient, notamment une grande partie des cités libres où son culte est très influent[3].

On y trouve également nécromants, sang-mages, chantelunes ou pyromants, mais les plus réputés et crains sont les ensorceleurs d'ombres qui en sont originaires[1].

Commerce

Aucune autre plante que la revenante ne poussant dans la région, les habitants d'Asshaï sont dépendants du commerce pour se nourrir. Ils importent, principalement par bateaux (mais aussi par caravanes[4]) de la nourriture, du vin et de l'eau fraîche, celle du fleuve n'étant pas potable. Ces biens sont échangés contre de l'or, des pierres précieuses ou des éléments mystérieux qu'on ne trouverait nulle part ailleurs[1]. Ils échangent en outre du verredragon, de l'ambre[5], du vin[6] et de la soie[7]. La cité est également réputée pour une très rare variété d'améthyste, l'améthyste noire, d'un violet profond et incomparable[8]. L’esclavage y est pratiqué.

Personnage venant d'Asshaï

Personnages s'étant rendus à Asshaï

Notes et Références

Notes

  1. Orthographié également Asshai dans A Clash of Kings.
  2. Par analogie avec les Yunkaïis, les habitants de Yunkaï, les habitants d'Asshaï-lès-l'Ombre devraient se nommer les Asshaïis et leur langue être l'asshaïi.
  3. Il semblerait qu'une grande surface soit néanmoins recouverte de revenante.

Références