Chandelle de verre

De La Garde de Nuit
(Redirigé depuis Chandelles de verre)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : glass candle

Une chandelle de verre[N 1][1] est du verredragon façonné à l'image d'une bougie enflammée. Ce sont d'antiques artefacts magiques issus de la défunte Valyria. La tradition veut que ces chandelles permettaient aux sorciers des Possessions de voir des événements se déroulant à de grandes distances, de pénétrer dans les rêves d'un homme pour le doter de visions et de communiquer entre eux sur de grandes distances[2]. Les seules chandelles qui semblent avoir survécu au Fléau de Valyria et qui sont conservées à Westeros sont au nombre de quatre, l'une verte, noires les autres, toutes torses et de grande taille. Elles sont détenues par les mestres de la Citadelle qui s'en servent pour l'initiation de leurs acolytes[3]. Les Conjurateurs de Qarth en possèdent également[1].

Les chandelles des mestres

La nuit qui précède la prononciation de ses vœux par un acolyte, ce dernier doit veiller dans une cave de la Citadelle, sans autre source de lumière qu'une chandelle d'obsidienne. Certains acolytes instruits dans les arts magiques tentent coûte que coûte d'allumer la chandelle, s'entaillant fréquemment les doigts dans leurs vains efforts. De par sa rareté et sa beauté, la chandelle symbolise la vérité, l'acquisition de la connaissance ainsi que la lumière du savoir opposée à l'obscurantisme. Son relief acéré évoque le danger lié à un mauvais usage de la science. Les tentatives stériles pour allumer la chandelle se veulent une leçon visant à rappeler au futur mestre que son savoir ne pourra jamais réaliser l'impossible[3].

Les chandelles de verre dans la saga

Dans ACOK

Après que Daenerys Targaryen a abattu les Nonmourants de Qarth, elle apprend que les chandelles de verre brûlent à nouveau dans les demeures des Conjurateurs, annonçant le retour de leurs pouvoirs perdus[1].

Dans AFFC

Quand Samwell Tarly rencontre mestre Marwyn à la Citadelle, ce dernier étudie l'une de ses chandelles qui émet une lueur étrange[2].

Notes et références

Notes

  1. Traduit aussi par bougie de verre dans la version française de A Clash of Kings (cf. A Clash of Kings, Chapitre 64, Daenerys).

Références