Goules

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : ghoul

Les goules[N 1] sont des créatures légendaires[1] d'au-delà du Mur qui, tout comme les géants avec lesquels elles sont généralement évoquées[2], ne peuvent passer le Mur[3][4]. Les goules semblent être traditionnellement considérées comme des corps en décomposition[5] et passent pour hanter Durlieu[6].

Le terme goule est également employé pour désigner des créatures, peut-être humaines, du continent de Sothoryos qui se nourrissent de la chair de leurs ennemis, de voyageurs imprudents, et bien de leurs propres morts[7]. Les ruines de la cité de Yeen, sur Sothoryos, abriteraient des goules, notamment mouchetées[8].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le terme goule vient de l'arabe al-ghûl, le « démon », la « créature », la « calamité », et est une créature du folklore arabe et perse. De nature démoniaque, la goule peut changer de forme et prendre l'apparence d'une hyène ou d'une femme tout en ayant des pieds fourchus. Elle passe aussi généralement pour affectionner les cimetières et se nourrir des morts. Chez l'auteur H. P. Lovecraft que George R. R. Martin affectionnait dans sa jeunesse (cf. So Spake Martin du 1er juillet 2008 : (en) "Corte Ingles signing" par Cteresa sur www.westeros.org et So Spake Martin du 5 juillet 2008 : (en) "Biblioteca de Telheiras Signing" par Cteresa sur www.westeros.org), les goules sont des créatures nécrophages pouvant absorber temporairement les souvenirs des cadavres dévorés ainsi que leur apparence (cf. goule sur fr.wikipedia.org).

Références[modifier]