George R. R. Martin

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
George R. R. Martin
Image by Amok©

Identité
V.O. George Raymond Richard Martin
Surnom GRRM
Statut
Rang Écrivain
Naissance 20/09/1948
Famille
Père Raymond Collins Martin
Mère Margaret Brady Martin
Épouses Gale Burnick
Parris McBride

George R. R. Martin[N 1] [ˈdʒɔrdʒ ɑɹ ɑɹ 'mɑɹtən] est l'auteur de la saga A Song of Ice and Fire, connue en français sous le nom de Le Trône de Fer, œuvre dont le présent wiki est à la fois un hommage et une encyclopédie. Il est parfois connu comme étant le Tolkien américain[1].

En plus d'être un écrivain célèbre, Martin est également éditeur, scénariste de séries télévisées[2], et un membre important de la Science Fiction & Fantasy Writers of America, dont il a d'ailleurs longtemps été le vice-président, de la Horror Writers of America et de la Writers Guild of America[3].

Biographie

Vie privée

George Raymond Richard Martin est né le 20 septembre 1948 à Bayonne (Etat du New Jersey, Etats-Unis). Son père est Raymond Collins Martin, un docker de la ville, et sa mère Margaret Brady Martin. Il a deux sœurs, Darleen Martin Lapinski et Janet Martin Patten[4]. Il a été élevé dans la religion catholique, mais il n'est plus pratiquant[5].

George R. R. Martin suit sa scolarité à l’école Mary Jane Donohoe puis au lycée mariste de Bayonne[N 2] où il exprime très tôt son envie d'être écrivain[6] et commence à collectionner les comics et les figurines de chevaliers[7]. Après avoir obtenu un premier diplôme de journalisme à l'université Northwestern (Evanston, Illinois), il poursuit ses études de journalisme et obtient un second diplôme en 1971.

Il se marie en 1975 avec Gale Burnick, dont il divorce en 1979. Il n’ont pas eu d’enfant. Cette année 1979 marque un tournant dans sa vie, puisque, outre son divorce, c'est alors qu'il s'installe à Santa-Fe, Nouveau Mexique, et qu'il devient écrivain à plein temps[4]. Il habite toujours à Santa-Fe, en compagnie d'un gros chien blanc et de deux chats du nom d'Augustus et Caligula[N 3]. Il vit depuis 1981 avec sa compagne, Parris McBride[4][8] qu'il épouse le 15 février 2011[9].

En 2013, il décide d'investir dans un petit cinéma de sa ville, fermé depuis 2006, et nommé le Jean Cocteau (auteur notamment du film « La Belle et la Bête », que G.R.R. Martin place parmi ses films préférés)[10].

George R.R. Martin a une vieille Mazda RX-7 et une Tesla, achetée en 2014[11].

Le 7 janvier 2015, G.R.R. Martin annonce avoir acquis Silva Lanes, un bowling désaffecté à Santa-Fe (d'environ 3.000 m²), avec l'intention de le confier à Meow Wolf, un collectif d'artistes locaux, pour y créer une installation d'art immersif : the House of Eternal Return (« la Maison de l'Eternel Retour »)[12][13][14].

Vie professionnelle

Des débuts difficiles

Sa première vente professionnelle a été réalisée en 1970 avec son œuvre The Hero (aujourd’hui publiée dans le recueil Une chanson pour Lya). Si les débuts sont durs, et que George R. R. Martin ne gagne pas sa vie en tant qu'écrivain, il ne se décourage pas, et commence à cumuler l'écriture avec d'autres professions : il est objecteur de conscience de 1972 à 1976, organisateur de compétition d'échecs[N 4], puis professeur de journalisme à l’université de Clarke dans l’Iowa de 1976 à 1978.

Une reconnaissance dans le milieu littéraire

Il remporte plusieurs prix Hugo et Nebula.

Le passage par la télévision

Au début des années 80, il se tourne vers la télévision, ainsi que vers l'édition. Il travaillera sur les séries La Cinquième Dimension et La Belle et la Bête à la télévision, et entamera le projet Wild Cards, ce qui l'occupera un certain nombre d'années sans pouvoir se consacrer pleinement à l'écriture.

Le Trône de Fer : des livres, à l'adaptation télévisée

En 1991, après la fin des deux séries télévisées, il décide de retourner à l'écriture, et entame un roman de science-fiction nommé Avalon[N 5]. C'est lors de l'écriture de cette œuvre que Martin aura l'idée de la scène de la découverte d'un Direwolf mourant, et de plusieurs jeunes recueillant sa portée[15]. Il décide alors de se consacrer à une saga longue, ce qu'il n'avait encore jamais fait, qui aurait cette scène pour point de départ. Impressionné par l'Arcane des épées de Tad Williams, il se tourne vers la Fantasy, et envisage une trilogie[16]. Il s'inspire de la guerre des Deux-Roses[17] et de l'ouvrage Les Rois Maudits[18][19] pour créer l'univers de A Song of Ice and Fire, à mi-chemin entre le roman historique, et la saga fleuve de Fantasy. La production en 1992 de Doorways, pilote d'une série télévisée dont il était l'auteur, et qui ne verra finalement jamais le jour, interrompt pendant un temps son travail, mais le premier tome de la saga, A Game of Thrones finit par voir le jour début 1996.

Face au succès du livre, et à l'accumulation de nouvelles idées, le projet originel d'une trilogie (A Game of Thrones, A Dance with Dragons et The Winds of Winter) laisse bientôt place à une tétralogie, puis à une saga de six tomes[16]. En parallèle avec les romans principaux, Martin commence à écrire la série de nouvelles de Dunk et l'Œuf pour l'anthologie Légendes. Cette série se déroulant dans le même univers, mais une centaine d'années avant, compte actuellement trois nouvelles.

A Clash of Kings et A Storm of Swords sortent respectivement en 1998 et 2000. Ils sont suivis d'une longue période de creux, Martin ayant du mal à écrire le quatrième tome, A Dance with Dragons[20], sensé se dérouler cinq ans après les faits d'ASOS. Devant le résultat décevant, il décide de tout reprendre à zéro et de diviser ce tome en deux : A Feast for Crows et A Dance with Dragons, et d'abandonner l'idée de cet écart de cinq ans[21].

A Feast for Crows sort en octobre 2005 et devient immédiatement un Best Seller. Les deux tomes ayant été commencé simultanément, la sortie d’A Dance with Dragons était censée suivre début 2007, mais des retards successifs ont repoussé cette sortie à mi-2011. Martin a subi plusieurs critiques de la part de certains fans qui lui reprochent sa lenteur et son investissement dans des projets qui retardent la sortie du tome suivant[22]. George R. R. Martin répond à ces détracteurs par une lettre ouverte sur son blog[23] et reçoit le soutien de la part de nombreux fans[24][25], mais aussi d'autres auteurs[26][27].

Depuis l'annonce de l'adaptation en série télévisée du Trône de Fer par la chaîne HBO, George R. R. Martin participe activement au projet, en supervisant la scénarisation et en visionnant les castings des acteurs de la première saison. Il a également écrit lui même le script de l'épisode 8 et tourné dans une scène de l'épisode pilote[N 6]. Cette implication se poursuit jusqu'à la saison 4 incluse (Martin scénarise ainsi les épisodes 19, 27 et 32). Mais GRRM déclare forfait pour la saison 5, préférant se consacrer en priorité à l'écriture du sixième tome de sa saga, The Winds of Winter[28].

Goûts littéraires

En 2018, la New York Public Library a interrogé GRRM sur les livres qu'il conseillerait aux amateurs de la série télévisée. Ses suggestions furent les suivantes[29] :

  • livres conseillés :
    • Le Seigneur des Anneaux par J.R.R. Tolkien ;
    • Watership Down par Richard Adams ;
    • le cycle de La Quête du Roi Arthur par T.H. White ;
    • Seigneur de lumière par Roger Zelazny ;
    • Le Sorcier de Terremer par Ursula K. Le Guin ;
  • livres préférés de GRRM, tous genres confondus :
    • Le Seigneur des Anneaux par J.R.R. Tolkien ;
    • Gatsby le Magnifique par F. Scott Fitzgerald ;
    • Catch 22 par Joseph Heller ;
    • Le Conte de deux cités par Charles Dickens ;
    • Le Prince des marées par Pat Conroy.

Œuvres

Bibliographie

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bibliographie.

Filmographie

Icone loupe.png Voir article détaillé : filmographie.

Récompenses

Icone loupe.png Voir article détaillé : Récompenses.

Galerie

George R. R. Martin en 1986 sur le tournage de La Cinquième Dimension
George R. R. Martin en 1998 au Clarion West Writers Workshop
George R. R. Martin en 2005 à la Worldcon de Glasgow
George R. R. Martin en 2007 au Comicon

Pour voir plus loin

Icone-youtube.gif "Une Vidéo de Glace et de Feu 01 - George R.R. Martin : carrière et écriture du Trône de Fer", vidéo youtube de DireWolf.
Icone-youtube.gif "Une Vidéo de Glace et de Feu 02 - L'écriture du Trône de Fer", vidéo youtube de DireWolf.
Icone star.png "Les autres écrits de G.R.R. Martin : l’univers des 1000 Mondes", article de blog écrit par Nymphadora.

Notes et références

Notes

  1. Son nom complet est George Raymond Richard Martin, le plus souvent abrégé en George R. R. Martin, voire en GRRM. Il a pris l'habitude d'ajouter les initiales de ses prénoms afin d'éviter toute confusion avec des homonymes, et notamment avec le célèbre producteur des Beatles (cf. Dreaming of Places Far, Far From Bayonne, article de Tammy La Gorce du 12 mars 2006 sur nytimes.com).
  2. La Marist High School est un établissement tenu par les frères maristes, une congrégation catholique.
  3. Caligula, le chat qui a possiblement inspiré Boots, un des petits chatons de Tommen Baratheon, est décédé en début d'année 2018, à l'âge vénérable de 24 ans (cf. Post de la page facebook de GRRM).
  4. Pratiquant les échecs depuis l'enfance, et parvenu à un niveau d'"expert" (juste sous le grade de "master") , George Martin fonde et est le capitaine de l'équipe d'échecs de son université. Il bénéficie de l'engouement général, mais bref, pour les échecs provoqués aux États-Unis par la victoire de Fischer sur Spassky aux championnats du monde de 1972, en gagnant sa vie les deux ou trois années suivantes comme organisateur de compétitions, ce qui lui laisse beaucoup de temps pour se consacrer à l'écriture (cf Song of Ice and Fire author George RR Martin on success, chess and the wrath of superfans, article de G. Macnab publié le 9 août 2014 sur www.independent.co.uk). On trouve une trace de cette passion et de cette expérience dans la nouvelle Variantes douteuses.
  5. Ce roman semble ne jamais avoir été publié.
  6. Scène coupée au montage.

Références

  1. Article du TIME du 13 novembre 2005).
  2. Page Imdb de George R. R. Martin
  3. Biographie de GRRM sur le site [1].
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 Site officiel de George R. R. Martin
  5. Interview de GRRM le 20 juil. 2012 par Adrià Guxens et mis en ligne sur son blog le 7 oct. 2012.
  6. Discours de GRRM à l'Electracon le 23 juin 1984.
  7. Page Knights du site officiel de George R. R. Martin.
  8. Finncon 2009
  9. Big, Big, BIG News, billet du 17 fév. 2011 sur grrm.livejournal.com.
  10. Jean Cocteau and Me, billet du 19 avr. 2013 sur grrm.livejournal.com.
  11. Wheels, billet du 4 oct. 2014 sur grrm.livejournal.com.
  12. Bowling for Art, billet du 7 janv. 2015 sur grrm.livejournal.com.
  13. « Quand GRRM mélange bowling et art … », entrée du 17 janv. 2015 du blog d'actualités de www.lagardedenuit.com.
  14. New Plans for an Old Building, billet du 29 janv. 2015 sur grrm.livejournal.com.
  15. Expliqué par George R. R. Martin dans la préface de son livre R.R.Étrospective.
  16. 16,0 et 16,1 Bibliographie sur le site officiel de George R. R. Martin.
  17. Cf. So Spake Martin : (en) Torcon Toronto sur westeros.org ; So Spake Martin : (en) The War of the Roses sur westeros.org et So Spake Martin : (en) Influence of the Wars of the Roses sur westeros.org
  18. So Spake Martin : (en) Torcon Toronto sur westeros.org.
  19. Article sur Maurice Druon sur le Blog de GRRM.
  20. Postface de A Feast for Crows
  21. The Five Year Gap sur le site [2].
  22. Exemple de critique sur un forum.
  23. To my Detractors sur le blog de George R. R. Martin
  24. Pissy-fans
  25. GRRM is not your bitch
  26. Journal de Neil Gaiman.
  27. Journal de Charlie Stross
  28. George R.R. Martin Will Sit out Season 5 of Game of Thrones to Finish Up His Next Book, billet du 26 juil. 2014 sur www.vulture.com
  29. WWGRRMR: What Would George R.R. Martin Read? billet du 26 juin 2018 de Gwen Glazer sur www.nypl.org.