Mégère

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


V.O. : Harridan

La Mégère est un trébuchet yunkaïi fabriqué lors de la guerre de la baie des Serfs, pour le siège de Meereen[1].

Dans ADWD[modifier]

Menés par Yunkaï, les coalisés fabriquent divers engins de siège autour de la cité de Meereen : catapultes, scorpions, trébuchets[2]. Les six trébuchets sont disposés deux par deux, à l'ouest, au sud et à l'est de la cité. Hauts de quarante pieds[N 1], ils constituent d'excellents points de repère. Ils ont tous un nom : la Méchante Sœur et le Spectre d’Astapor au sud ; la Mégère à l'ouest ; Brise-Dragon, la Fille de la Harpie et le Poing de Mazdhan à l'est[1].

Le camp des Puînés se situe près de la Méchante Sœur. Après l'arrestation du prince consort Hizdahr zo Loraq, tous les trébuchets envoient des cadavres (morts de la caquesangue) sur la ville[3].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Siège de Meereen.

Dans TWOW[modifier]

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Dirigé par Barristan Selmy, le conseil de guerre meereenien décide d'attaquer par surprise dès l'aube afin de briser le siège[4]. Viserion enflamme et attrape au vol plusieurs des cadavres lancés par la Mégère sur Meereen. Un de ces cadavres enflammé tombe sur des cavaliers yunkaïis, semant la panique parmi eux[5]. La cavalerie de ser Barristan sort par la porte ouest, se dirigeant vers la Mégère. Alertée, une légion de six mille hommes libres de la Nouvelle-Ghis a le temps de prendre position pour la protéger. Cinq mille Immaculés sortent à leur tout de la ville, se mettent en formation, puis affrontent la légion, laquelle reçoit le renfort de la Compagnie du Chat[6]. Pendant ce temps, Marselen et ses Hommes de la Mère font une sortie par la porte sud. Ils battent facilement les Longues Lances et détruisent le trébuchet nommé Spectre d’Astapor[5].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Environ 12 mètres.

Références[modifier]