Hizdahr zo Loraq

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Hizdahr zo Loraq
Identité
V.O. Hizdahr zo Loraq
Apparence
Cheveux noirs et rouges
rasé (ADWD)
Taille grand
Statut
Rang membre de la famille Loraq
roi de Meereen (ADWD)
Famille
Épouse Daenerys Targaryen (ADWD)
Bâtards un garçon et une fille
Blasons
Hizdahr zo Loraq est un dirigeant de Meereen Hizdahr zo Loraq fait partie de la maison Targaryen

Hizdahr zo Loraq (ce qui signifie qu'il est membre de la famille Loraq) est un riche marchand de Meereen ayant visité Volantis, Lys et Qarth et possédant de la famille à Tolos et Elyria ainsi qu'une certaine influence à la Nouvelle-Ghis. Il est grand, très élancé, avec une peau ambrée sans aucune imperfection. Ses cheveux noirs et rouges forment des ailes sur ses tempes, et sa longue barbe allongée est emprisonnée dans des anneaux d'or[1]. Il a une sœur[2], et deux enfants naturels, un garçon et une fille[3].

Avant ADWD

Hizdahr zo Loraq s'oppose à Skahaz mo Kandaq dans une affaire où du sang est versé[2].

Dans ADWD

Le soupirant

L'importance politique, la lignée prestigieuse et la richesse d'Hizdahr zo Loraq en font un époux possible pour la reine Daenerys Targaryen[1]. Par ailleurs, ayant acheté à bas prix d'importantes parts dans les arènes de combat de Meereen après l'interdiction des combats, il tente ensuite de convaincre la reine de les rouvrir, mais elle refuse par six fois[1].

Plusieurs jours après ce sixième refus, Hizdahr se présente à nouveau devant Daenerys, cette fois rasé, les cheveux coupés et sans porter de tokar. Il est accompagné de sept combattants venus plaider leur cause : Khrazz, Barséna Cheveux-noirs, Camarron du Compte, Goghor le Géant, le Félin moucheté, Ithoke l'Intrépide et Belaquo Briseur-d'os. Après les avoir entendus, Daenerys est prise de doute et leur répond qu'elle va réfléchir à la question[4].

Cédant à l'insistance de Galazza Galare, la Grâce Verte, la reine accepte d'envisager de l'épouser pour ramener la paix à l'extérieur et dans la ville. Hizdahr lui explique en effet qu'il peut faire arrêter les meurtres perpétrés par les Fils de la Harpie, et que Yunkaï abandonnerait la guerre si elle acceptait de les laisser continuer à pratiquer l'esclavage. Il lui propose non pas un mariage d'amour mais pour sauver Meereen et la faire prospérer. Après lui avoir ordonné de l'embrasser, elle lui propose un marché : quatre-vingt-dix jours sans meurtre des Fils de la Harpie, et elle se mariera avec lui[3]. Les jours suivants, Hizdahr (surveillé discrètement par les Bêtes d'Airain de Skahaz mo Kandaq) visite une dizaine de pyramides (dont celle des Zhak), et les meurtres cessent[5]. Il entre en outre en pourparlers de paix avec Yunkaï, et transmet leurs conditions à la reine : une indemnité en or et en pierres précieuses, la reprise du commerce des esclaves à Yunkaï et à Astapor (qui sera rebâtie), et, en gage de la parole de la reine, son mariage avec lui-même, qui deviendra ainsi roi de Meereen. À propos de ce mariage, Daenerys lui fait part de son refus de se plier à certaines coutumes nuptiales meereeniennes humiliantes pour elle, comme laver les pieds de son futur époux avant la cérémonie, ou laisser les femmes de la famille d'Hizdahr inspecter ses parties intimes pour s'assurer de sa fertilité. Il lui assure qu'il n'accorde pas d'importance à ces vieilles traditions. Ser Barristan Selmy les interrompt, informant la reine que Daario Naharis est revenu et veut lui faire son rapport. Hizdar montre un certain agacement, mais Daenerys quitte alors le dîner, après s'en être excusée auprès de lui[6].

Le consort

Alors que les armées de Yunkaï et de ses alliés ont entrepris le siège de Meereen, la reine Daenerys épouse enfin Hizdahr zo Loraq en grande pompe au Temple des Grâces. Pour l'occasion, l'époux a consenti à ne pas suivre les coutumes ancestrales de son peuple, en lavant les pieds de sa promise (au lieu que ce soit l'inverse)[7]. Après la cérémonie, sa première décision est de placer son cousin Marghaz à la tête des Bêtes d'Airain à la place de Skahaz mo Kandaq[2]. En contrepartie, il propose à ce dernier de devenir gouverneur du Fleuve, mais Skahaz refuse[8].

Un festin a lieu dans la Grande Pyramide de Meereen pour célébrer la paix retrouvée entre la ville et ses ennemis. Hizdahr accueille, avec son épouse, les principaux chefs adverses : Yurkhaz zo Yunzak, suprême commandant des forces de Yunkaï, et deux de ses compatriotes, ainsi que les commandants des différentes compagnies de mercenaires (Erre-au-Vent, Compagnie du Chat, Longues Lances et Puînés). En contrepartie, sept otages sont envoyés dans le camp yunkaïi, dont la propre sœur d'Hizdahr et deux de ses cousins[2]. Par décision d'Hizdahr, et non de son épouse, les arènes de combat sont de nouveau ouvertes, ce qui semble néanmoins ravir la majeure partie de la population de Meereen. Cette réouverture est célébrée à l'arène de Daznak le lendemain du banquet de paix, en présence des dignitaires yunkaïis. Hizdahr a personnellement supervisé l'organisation des combats. Il veille également au confort de son épouse en faisant placer dans la loge royale boissons fraîches et mets de choix, dont une grande jatte de sauterelles aux épices et au miel, qu'il l'invite à goûter. Mais, lorsqu'elle exige que les lions ne soient pas lâchés sur deux nains qui sont en train de se livrer à une grotesque parodie de combat, il semble sur le point de se mettre en colère, avant d'obtempérer. L'arrivée de Drogon, qui se met à dévorer le cadavre de Barséna, le plonge dans un étrange état de peur, de désir et d'excitation mêlés, mais il se ressaisit et ordonne aux piquiers de l'arène de tuer le dragon[9].

Après la disparition de son épouse, le roi Hizdahr zo Loraq se fait appeler « Votre Splendeur », « Votre Lumière » ou « Votre Excellence »[8], et adopte pour titulature « Sa Magnificence Hizdahr zo Loraq, quatorzième de ce Noble Nom, roi de Meereen, fils de Ghis, Octarque de l’Ancien Empire, Maître de la Skahazadhan, Consort des Dragons et Sang de la Harpie ». Il se fait faire une couronne d'or et un sceptre orné de pierres précieuses, et fait installer dans la salle d'audience de la Grande Pyramide deux trônes de bois doré, aux dossiers sculptés de dragons[10].

Il se sépare progressivement de toutes les personnes proches de la reine pour s’entourer de ses propres hommes : les Dothrakis (y compris Aggo, Rakharo, Irri et Jhiqui) sont envoyés au nord de la Skahazadhan à la recherche de la reine, Missandei est démise de sa charge de héraut, qui ne convient pas à une ancienne esclave naathie, et ser Barristan Selmy est prié de ne plus assurer sa sécurité, qu'il préfère confier à ses plus fidèles partisans, les gladiateurs Goghor, Khrazz, Belaquo et le Félin moucheté (il conserve cependant le vieux chevalier à la tête de son armée[8], et continue à accepter qu'il soit armé en sa présence[10]). Seul Reznak mo Reznak conserve ses attributions et reste présent au conseil (qui comprend désormais Marghaz, Galazza Galare et d'autres Meereeniens[11]). Le roi tente maladroitement de placer un autre de ses cousins à la tête des Immaculés, mais Ver Gris refuse d’obéir à ses ordres, et ses hommes se retirent dans leurs quartiers. Par ailleurs, Hizdahr abandonne l'appartement royal au sommet de la pyramide, préférant loger au coeur même de celle-ci avec ses gardes du corps et ses échansons-otages. Malgré les risques de contagion par la caquesangue, il maintient ouvertes les arènes de combat, qui sont cependant peu fréquentées[8].

Lors d'une audience publique, le roi remarque dans l'assistance la présence du prince Quentyn Martell. Il fronce alors les sourcils et glisse quelques mots à l'oreille de son cousin Marghaz. Arrivent alors trois Judicieux ambassadeurs des armées assiégeantes, accompagnés de Barbesang, qui jette avec provocation la tête de Groleo aux pieds du roi. Ce dernier manifeste son mécontentement, mais les envoyés expliquent que cette vie paie pour celle de Yurkhaz zo Yunzak, et que les autres otages, ses parents, sont libres. Les trois otages restants ne seront cependant libérés à leur tour que lorsque les dragons auront été détruits. Le roi se retire alors pour consulter son conseil[10].

Lors d'un entretien secret avec ser Barristan, Skahaz accuse le roi d'être allié aux Fils de la Harpie et d'avoir organisé avec eux la tentative d'empoisonnement de la reine dans l'arène de Daznak en faisant pression sur son propre confiseur (dont ils auraient assassiné la fille de neuf ans). Pour Skahaz, une fois marié, le roi n'a plus besoin de son épouse ; en s'en débarrassant, il a les mains libres pour ouvrir les portes de la cité aux assiégeants, dont il sait qu'ils vont recevoir le renfort de la flotte volantaine. Ser Barristan Selmy, qui a exigé qu'aucun mal ne lui soit fait tant que sa culpabilité n'est pas établie[8], l'arrête et l'emprisonne en attendant le retour de Daenerys[11]. Cet emprisonnement entraîne une recrudescence des crimes commis par les Fils de la Harpie. Galazza Galare suggère en vain à ser Barristan de l'envoyer comme émissaire auprès des assiégeants, plutôt qu'elle. Il refuse même qu'elle lui rende visite[12].

Dans la série télévisée

Icone serieTV.png Hizdahr zo Loraq est interprété par l'acteur Joel Fry dans la série télévisée adaptée du Trône de fer.

Notes et références