Immaculés

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : the Unsullied

Un Immaculé d'Astapor

Les Immaculés est le nom donné à une certaine classe d'esclaves guerriers d'Astapor, dans la baie des Serfs[1]. Leur commerce est réservé aux huit familles les plus riches de la ville, lesquelles ont fait alliance pour s'en assurer le monopole. Leurs casernes sont au centre de la cité et donnent sur sa grande place, la « plaza d'Orgueil »[2], dont la vaste étendue permet de les réunir pour les présenter à des acheteurs potentiels[3].

Formation et description des Immaculés

Formation

Les futurs Immaculés sont achetés vers l'âge de cinq ans. Ils sont sélectionnés en fonction de leur taille, de leur force et de leur vélocité, mais sans considération d'origine. Les hommes qui constituent leurs rangs sont ainsi d'origines variées : Dothrakis, Lhazaréens, Qarthiens, habitants des cités libres, des îles d'Été ou de Ghis, etc. Ils sont castrés dès leur recrutement (castration complète, pénis inclus). Le futur Immaculé se voit alors offrir un chiot qu’il doit étrangler à la fin de la première année. Ceux qui échouent sont tués et donnés en pâture aux chiens survivants[3].

Les futurs Immaculés sont formés à Astapor. Ils s’entraînent de l’aube au crépuscule afin de maîtriser le braquemart, les trois piques et le bouclier. L’exercice est rude et seul un garçon sur trois y survit. Au cours de l’entraînement, sont éliminés ceux qui ne sont pas capables de se souvenir de leur nom différent chaque jour (voir ci-dessous), ceux qui ne sont pas capables de courir toute la journée avec leur paquetage, ceux qui ne peuvent pas gravir une montagne la nuit et ceux qui ne peuvent pas marcher sur un tapis de braise[3].

La formation s'achève lorsque le futur Immaculé est âgé de quatorze à vingt ans environ. Pour obtenir son casque à pointe, symbole de sa fonction, le futur Immaculé se rend au marché aux esclaves avec un marc d’argent, il récupère un bébé et le tue sous les yeux de sa mère. Le marc d’argent est donné au propriétaire du nourrisson. Cette pratique permet de vérifier qu’il ne leur reste aucune trace de pusillanimité. Ceux qui n'en sont pas capables sont tués. Les autres ont mérité leur casque à pointe et rejoignent les rangs des Immaculés[3].

Description et mode de vie

Les Immaculés portent le casque à pointe qui symbolise leur fonction. C'est un heaume conique orné d’une pointe aiguë haute d’un bon pied (les officiers supérieurs ont un casque à trois pointes[4]). Ils portent en outre un fichu de lin blanc noué autour des reins, une tunique matelassée, un ceinturon et des sandales[N 1]. Ils sont armés de piques[N 2], de braquemarts et de boucliers[3].

Tous sont eunuques (castration du pénis y compris). Ils sont donc certes moins vigoureux qu’un autre homme mais ils sont bien plus disciplinés, d’une obéissance et d’une loyauté absolues et d’une intrépidité sans faille. Leur castration leur permet également d’éviter toute tentation envers le sexe opposé, y compris le viol[3].

Les Immaculés ne ressentent pas la douleur. Dès leur castration, ils boivent à chaque repas le vin de bravoure. Il s’agit d’une décoction de noxombre mortelle, de larves de mouches-à-sang, de racine de lotus noir et d’autres ingrédients tenus secrets. Au fil des ans, leur insensibilité grandit[3].

Les Immaculés n’ont pas de nom. Chaque matin, ils piochent au hasard dans un tonneau un disque de bronze sur lequel sont inscrits des glyphes de Ghis qui correspondent au nom qu’ils vont porter toute la journée. Ils attachent ce disque nominal à leur ceinturon. Le soir, ils remettent ce disque dans le tonneau. Ces noms peuvent aussi bien être « puce rouge », « rat noir » que « puce brune », « crapaud bleu » ou « ver bleu ». Tout esprit de discussion leur est enlevé. Lorsqu’un Immaculé s’adresse à son maître, il commence ses phrases par « L’humble serviteur de Votre Honneur… »[3]. Ils le saluent en s'agenouillant et en portant leurs poings fermés à leur poitrine[5].

Les Immaculés sont d'une propreté rigoureuse et se lavent tous les jours. Si l'eau n'est pas disponible, ils se lavent avec du sable[5].

Valeur et usage militaires

Les Immaculés sont censés se battre comme les légions de l'ancien Empire ghiscari. Même si quelques guerriers peuvent les égaler, voire les surpasser en combat, aucun n’atteint leur niveau de docilité, de discipline et de loyauté. Ils obéissent à tout ordre y compris celui de se donner la mort. Un Immaculé ne craint ni la mort, ni la mutilation, et ne ressent ni la peur ni la douleur. Ils ne sont pas non plus intéressés par les richesses, ne sont pas tentés par le viol ou le pillage, rien ne leur appartient en propre si ce n’est leurs armes. L'idée même d'être affranchi ne peut leur venir à l'esprit ; leur état d'esclave-soldat est le seul qu'il puisse concevoir, et ils tueraient instantanément tout personne leur promettant leur liberté en échange de leur rébellion contre leur maître[3].

La contrepartie de cette discipline inhumaine et de cette loyauté inébranlable est un manque d'initiative et de réflexion : aucun Immaculé n'est officier, il convient donc de prévoir leur encadrement et leur commandement[3].

Les Immaculés ne peuvent être achetés qu'en unités de combat d'au minimum cent hommes, afin de préserver leur esprit de corps, et pour être utilisés comme infanterie d'élite[3]. Ils forment notamment la garde urbaine de Qohor, et ce depuis la fameuse bataille des Trois Mille (cf. ci-dessous)[1]. Lorsqu'ils sont en campagne, ils construisent un camp retranché à chaque étape[6].

Certains Immaculés sont utilisés comme gardes privés et sont postés à la porte des patrices, magistrats, archontes et maîtres négociants. Ils peuvent être aperçus dans les cités libres comme Pentos (notamment chez maître Illyrio Mopatis[7]) ou Myr. La plupart ont tendance à être obèses du fait d’être eunuque, leur seul vice étant de manger[1]. Cet emploi se révèle défavorable au maintien de leurs qualités martiales, qu'ils ont tendance à perdre au contact d'esclaves ordinaires ou d'hommes libres[3].

Les Immaculés dans la saga

Avant AGOT

Il y a au moins quatre siècles, des Dothrakis, menés par le Khal Temmo, surgissant de l’est pour la première fois, attaquèrent et saccagèrent villes et cités sur leur passage. Les gens de Qohor, prévenus de l’arrivée des Dothrakis, rassemblèrent de nombreuses forces, dont trois mille Immaculés achetés à Astapor. Toute leur armée fut détruite par les charges des Dothrakis, à l'exception des Immaculés qui, avec leurs seules piques et boucliers, parvinrent à tenir devant les murailles. À la fin de la bataille, il ne restait plus que six cents Immaculés, mais les Dothrakis reconnurent leur défaite et quittèrent le champ de bataille[1].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Bataille des Trois Mille.

Dans ASOS

Daenerys Targaryen, convaincue par ser Jorah Mormont de leur valeur militaire[1], décide d'acheter l'intégralité des Immaculés d'Astapor : les huit mille six cents prêts à la vente, mais aussi deux mille encore à l'entraînement, et tous les autres, même ceux qui ont encore leur chiot. Elle propose aux esclavagistes de payer le tout avec ses trois navires et leur cargaison, mais cela ne couvre que le coût de deux mille Immaculés. Elle se résout alors à leur céder Drogon. Ceux-ci acceptent, mais Drogon refuse de se montrer docile. Les Immaculés étant désormais sous les ordres de Daenerys, elle leur ordonne de tuer tous les esclavagistes de la cité[2] et les affranchit[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : sac d'Astapor.

Les Immaculés restent cependant sous ses ordres, et elle abolit immédiatement la règle du changement quotidien de nom. Ceux qui se souviennent encore de leur nom d'homme libre le reprenne alors, d'autre prenant des noms de dieux, de héros, de gemme ou d'arme, ou même de fleur. Daenerys leur demande ensuite de choisir des officiers dans leurs rangs, et Ver Gris est désigné comme commandant en chef à une écrasante majorité[6].

Formant désormais le cœur de l'armée de Daenerys, les Immaculés font marche vers Yunkaï dont ils écrasent l'armée lors d'une brève bataille nocturne[6].

Icone loupe.png Voir article détaillé : bataille de Yunkaï.

À Meereen, ils se précipitent dans la ville par les portes ouvertes de l'intérieur et triomphent rapidement de toute résistance. Mais ils doivent ensuite rétablir l'ordre, car les affranchis qui suivent Daenerys se joignent aux esclaves révoltés de la cité pour se livrer à une orgie de pillages et de massacres[4].

Icone loupe.png Voir article détaillé : prise de Meereen.

Dans ADWD

Alors que le roi d'Astapor Cleon le Grand tente de créer de nouveaux Immaculés (qui sont écrasés par Yunkaï à la bataille des Cornes d'Hazzat[8]), les vrais occupent Meereen sous les ordres de la reine Daenerys Targaryen. Ils y sont en butte aux embuscades des Fils de la Harpie, et la reine leur ordonne de ne plus circuler seuls en ville[4]. Mais les attaques continuent, atteignant une nuit le total de six morts (dont Mossador, le frère de Missandei), sans qu'aucun meurtrier ne soit arrêté. La reine ordonne alors que les Immaculés se cantonnent désormais à la garde de ses portes, de ses murs et de sa personne, un nouveau guet étant créé pour veiller sur les rues[9]: les Bêtes d'Airain[8].

Suite à leur emprisonnement, ils sont chargés de la garde de Viserion et Rhaegal[9]. Ils participent à ramasser les cadavres malades de la caquesangue pour les brûler[10]. Ils s'interposent pour sauver les Erre-au-Vent qui se sont joints aux Corbeaux Tornade du courroux de Daario Naharis qui souhaite les occire[11].

Après la disparition de son épouse, le roi consort nomme un cousin pour diriger les Immaculés. Ces derniers se retirent dans leur casernement et refusent d'obéir. Interrogé par le roi, Ver Gris répond que les soldats sont des hommes libres. Démis de ses fonctions, Skahaz mo Kandaq demande l'aide de ser Barristan pour rallier les eunuques et enfin prendre l'initiative contre les Yunkaïis: les attaquer par surprise[12].

Dans TWOW

Icone book.pngCette section concerne un volume de la saga qui n'est pas encore paru en français. Elle est masquée afin d'éviter les spoilers.
Cliquez sur "Développer" si vous souhaitez en savoir plus.

Suite au conseil de guerre, les Bêtes d'Airain restent sur les remparts, libérant l'entièreté des Immaculés pour les combats[13]. Après la cavalerie et les gladiateurs, cinq mille eunuques sortent par la porte ouest de la cité pour attaquer les deux légions de fer qui protègent 2 trébuchets, dont la Mégère[14].

Icone loupe.png Voir article détaillé : siège de Meereen.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Tel est l'équipement standard inclus dans le prix de vente d'une unité, mais les Immaculés sont entraînés à porter toutes sortes d'armures (cf. A Storm of Swords, Chapitre 24, Daenerys).
  2. Ils sont réputés pour leur entraînement aux trois piques, probablement une pique de jet (javelot), un courte pique (épieux) et une longue pique (cf. armement).

Références