Qohoriens

De La Garde de Nuit
Révision datée du 28 mars 2021 à 19:25 par Lapin rouge (discussion | contributions) (Références : catégorisation)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : Qohoriks

Les Qohoriens[N 1] sont les habitants de la cité libre de Qohor[1][N 2]. D'après les archives de la ville, les premiers colons de Qohor étaient des bucherons, adorateurs de la Chèvre Noire, qui quittèrent Valyria au cours d'un schisme religieux. Les Qohoriens sont toujours des chasseurs et des forestiers réputés ; leur prospérité vient surtout du commerce, et non de la guerre, les Qohoriens n'étant pas d'un naturel martial[2]. Bien que les Qohoriens adorent toujours majoritairement la Chèvre Noire[3], une petite minorité suivent les préceptes des prêtres rouges de R'hllor[4]. Les artisans forgerons de la ville sont particulièrement réputés : des femmes et des enfants réalisent des tapisseries aussi somptueuses que celles de Myr, les sculptures sur bois sont d'une grande finesse quoi que troublantes, les forgerons produisent un meilleur acier que celui de Westeros[2] et ils sauraient retravailler l'acier valyrien[5][6].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Cette traduction, présente dans le tome 4 et le tome 12, s'est peu à peu imposée, mais le terme a été traduit aussi par Qohorik dans le tome 3 et le tome 8, Qohorite dans le tome 7, Qohori dans le tome 9.
  2. On peut donc supposer que la langue parlée à Qohor est le qohorien.

Références[modifier]