Saera Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Saera Targaryen
Identité
V.O. Saera Targaryen
Statut
Rang princesse
proxénète
Naissance 67
Décès après 101
Famille
Père Jaehaerys Ier Targaryen
Mère Alysanne Targaryen
Bâtards trois fils
Blasons
Saera faisait partie de la maison Targaryen

Saera Targaryen était la neuvième enfant[N 1] et la cinquième fille du roi Jaehaerys Ier Targaryen et de sa sœur-épouse, Alysanne. Entrée en disgrâce à partir de l'an 84, elle s'exila en Essos, où elle devint prostituée puis proxénète[1].

Histoire[modifier]

La princesse Saera est une enfant farouche qui s'efforce d'attirer par tous les moyens l'attention de son entourage et de ses parents, accaparés par les charges du royaume et par leurs nombreux enfants. Elle commet ainsi de nombreux méfaits sans que l'on puisse discerner s'il s'agit de plaisanteries ou de cruauté. Le caractère délibérément malveillant de ses actes devient toutefois manifeste lorsqu'elle entre dans l'adolescence. Tom Navet, le fou du roi, est alors l'une des nombreuses victimes de ses farces[1].

En l'an 84, Saera est compromise dans un scandale avec ses deux amies, Perianne Moore et Alys Tournebaie, les deux écuyers Jonah Mouton et Roy Connington, et ser Braxton des Essaims dit "le Dard". Les trois jeunes filles confessent avoir eu des relations sexuelles avec les trois jeunes hommes à l'initiative de Saera. Interrogée par ses parents, elle se révèle manipulatrice et arrogante, puis tente de s'enfuir de la chambre où son père l'a confinée avant d'être capturée alors qu'elle s'apprête à voler un dragon. Elle est par la suite incarcérée dans une tour du Donjon Rouge, sous la surveillance de Jonquil Sombre, et obligée d'assister à la mort de Braxton des Essaims des mains de son père lors d'un duel judiciaire[1].

Espérant sa rédemption, ses parents l'envoient à Villevieille, chez les sœurs du Silence, sous la surveillance et à la charge de sa sœur aînée Maegelle. Refusant ce sacerdoce, elle s'enfuit en l'an 85 et se réfugie d'abord à Lys, où elle est vue l'année suivante marchandant son corps dans un costume de novice de la Foi[1]. Fortune faite, elle s'installe quelques années plus tard à Volantis où elle devient tenancière d'une maison de plaisir[2]. Les lettres que sa mère tente de lui faire passer restent à jamais sans réponse[1].

En l'an 101, Saera est toujours vivante et en bonne santé, à l'âge de quarante-quatre ans. Elle refuse de participer au Grand Conseil de 101, arguant qu'elle possède à Volantis son "propre royaume". En revanche, trois de ses fils bâtards s'y présentent ; parmi eux, un ressemble beaucoup à son grand-père le roi Jaehaerys Ier Targaryen, tandis qu'un autre est issu d'une relation avec un triarque de Volantis[3].

Notes et références[modifier]

Notes[modifier]

  1. Dans une version précédente du canon de la saga, Saera Targaryen était la douzième enfant du couple royal (cf. Les origines de la saga, Lignée Targaryen). Ces informations ont été reprises et modifiées lors de la publication de Feu et Sang.

Références[modifier]

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Fire and Blood : Le long règne. Jaehaerys et Alysanne. Diplomatie, descendance et douleur.
  2. Les origines de la saga, Jaehaerys I.
  3. Fire and Blood : Les héritiers du Dragon – Une affaire de succession.