Jaehaerys I Targaryen

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher
Jaehaerys I Targaryen
image by Amok (c)

Identité
V.O. Jaehaerys I Targaryen
"The Conciliator"
"The Old King"
Surnoms Le Conciliateur
Le Vieux Roi
Dragon Vermithor
Statut
Rang prince
roi
Titre Roi des Sept Couronnes
Épée Noire Sœur
Naissance 34 (Peyredragon)
Règne de 48 à 103
Décès 103 (Port-Réal)
Famille
Père Aenys I Targaryen
Mère Alyssa Velaryon
Épouse Alysanne Targaryen
Enfants Aegon Targaryen (vers 50)
Alyssa Targaryen
Aemon Targaryen (avant 60)
Baelon Targaryen
Daella Targaryen
Aeryn Targaryen
Vaegon Targaryen
Maegelle Targaryen
Valerion Targaryen
Viserra Targaryen
Gaemon Targaryen
Saera Targaryen
Gael Targaryen
Blasons
Le roi Jaehaerys I dirigeait la maison Targaryen
Roi des Sept Couronnes
Maegor I Viserys I

Icone homonymie.pngPour les articles homonymes, voir cette page d'homonymie.


Né en l'an 34, Jaehaerys I Targaryen, dit Jaehaerys le Conciliateur ou encore Jaehaerys le Vieux Roi, était le fils du roi Aenys I Targaryen et d'Alyssa Velaryon. Après la mort de son oncle, il devint le quatrième roi des Sept Couronnes de la maison Targaryen. Son règne fut le plus long de la dynastie des Targaryen, près de cinquante-cinq ans, ce qui lui valut le surnom de « Vieux Roi ». Il épousa sa propre sœur, Alysanne, avec laquelle il eut treize enfants. Quatre d'entre eux (Aegon, Aeryn, Valerion et Gaemon) ne parvinrent pas à l'âge adulte. Les neuf autres s'appelaient Alyssa, Aemon, Baelon, Daella, Vaegon, Maegelle, Viserra, Saera et Gael[1].

Il montait le dragon Vermithor[2].

Physique

Après avoir brièvement porté la couronne de son père[3], il fait forger sa propre couronne : un simple bandeau d'or serti de sept pierres précieuses de couleurs différentes[4].

Vers la fin de son règne, Jaehaerys est un vieil homme encore alerte et sage, dont le visage est orné d'une longue barbe blanche[4].

Histoire

Naissance et enfance

Jaehaerys naît en l'an 34. Il est le troisième fils et le quatrième enfant du prince héritier Aenys Targaryen et de son épouse, lady Alyssa Velaryon[1]. Ayant deux frères aînés, Aegon et Viserys, Jaehaerys n'est pas destiné à régner. Trois ans après sa naissance, son grand-père, Aegon I Targaryen décède et son père, Aenys I Targaryen, devient roi des Sept Couronnes. Après avoir été couronné et applaudi par la population de Port-Réal, Aenys se rend à Villevieille avec toute sa famille, pour recevoir la bénédiction du Grand Septon. Ensemble, ils passent par Vivesaigues, Port-Lannis et Hautjardin, et, partout où ils vont, le petit peuple se presse pour les applaudir[3].

A la fin de l'an 41, la famille royale est contrainte de quitter Port-Réal pour Peyredragon à cause des troubles causés par la guerre de la Foi. Au début de l'année suivante, alors que Jaehaerys a sept ans, son père décède. Il assiste à ses funérailles sur Peyredragon, avec son frère aîné, Viserys et sa sœur cadette, Alysanne. La reine Alyssa emporte ses enfants dès que la cérémonie est finie et trouve refuge à Lamarck, siège de sa maison d'origine, juste avant le retour d'exil de leur oncle Maegor Targaryen[3] : celui-ci usurpe la couronne qui aurait du revenir au frère aîné de Jaehaerys, Aegon[5].

En l'an 43, la reine Visenya Targaryen montée sur son dragon Vhagar se rend à Lamarck. Elle parvient à convaincre Alyssa de ne plus s'opposer à Maegor et de revenir à Port-Réal avec ses enfants, où ils assistent au mariage polygame de Maegor avec Tyanna de la Tour[3]. Par la suite, Alyssa, Alysanne et Jaehaerys sont envoyés à Peyredragon, sous la garde de Visenya, alors que Viserys demeure à Port-Réal en qualité de pupille et d'écuyer de Maegor[N 1]. A la fin de l'année 43, la bataille sous l'Œildieu, qui opposa Aegon à son oncle Maegor, vit la mort du frère aîné de Jaehaerys.

En l'an 44, Visenya décède et dans la confusion qui s'ensuit, Alyssa Velaryon s'enfuit avec ses deux enfants et l'épée en acier valyrien Noire Sœur. En représailles, Maegor fait torturer Viserys qui finit par en mourir[5][3]. N'ayant plus de frère aîné, Jaehaerys est désormais le candidat le plus légitime pour réclamer le Trône de Fer face à Maegor. Si l'endroit où se cache Alyssa demeure inconnu de Maegor, il est probable qu'elle ait en fait trouvé refuge auprès de la maison Baratheon.

En l'an 48, alors que Jaehaerys a quatorze ans, lord Robar Baratheon estime que le temps est venu de défier Maegor. Armée de Noire Sœur, Jaehaerys est proclamé roi des Sept Couronnes par lord Robar, devant une assemblée de nobles et de chevaliers Orageois[3]. Jaehaerys fait de lord Robar sa Main du Roi et le Protecteur du royaume et jure de défaire l'usurpateur, Maegor I Targaryen. Le plan de lord Robar est d'utiliser les deux dragonniers, Jaehaerys sur Vermithor et Alysanne sur Aile-d'Argent, contre Maegor. Alors que l'ost marche en direction de Port-Réal, Jaehaerys et Alysanne sont rejoints par leur sœur aînée, Rhaena, montée sur le dragon Songefeu, qui leur apporte Feunoyr, l'épée en acier valyrien d'Aegon le Conquérant[3]. Ils sont également rejoints par deux frères jurés de la Garde Royale, par les Velaryon et la flotte royale, et par de nombreuses autres grandes maisons nobles[3]. Les trois dragons et leurs dragonniers arrivent à Port-Réal neuf jours après la mort mystérieuse de Maegor I Targaryen. Ils n'ont pas besoin de livrer bataille.

Icone loupe.png Voir article détaillé : Avènement de Jaehaerys I Targaryen.

Quinze jours plus tard, Alyssa Velaryon et Robar Baratheon arrivent à leur tour et convoquent les seigneurs des Sept Couronnes. Jaehaerys est couronné roi des Sept Couronnes par le Grand Septon, qui le ceint de la couronne de son père[3][5].

Régence

Jaehaerys n'ayant que quatorze ans, son règne débute par une courte période de régence, exercée par sa mère, Alyssa Velaryon, la reine régente, qui s'appuie sur son allié, la Main du Roi et Protecteur du royaume, lord Robar Baratheon. Alyssa finit par l'épouser au bout d'une demi-année. En l'an 50, Jaehaerys atteint la majorité et règne désormais par lui-même[2].

Règne

Devenu majeur, Jaehaerys épouse sa sœur, Alysanne. Proches l'un de l'autre, le roi associe sa reine à ses conseils et à ses décisions. Celle-ci devient rapidement très appréciée du peuple pour lequel elle se montre très charitable[6]. Elle le pousse notamment à abolir la tradition de la « première nuit »[7]. Toutefois, en l'an 92, ils se brouillèrent durant deux ans suite à la mort de leur fils héritier, Aemon, lorsque le roi choisit leur fils cadet, Baelon au détriment de la fille unique d'Aemon, Rhaenys, la reine considérant qu'une fille a autant de droits qu'un fils. Sa mort[N 2] cause un grand chagrin au roi[2]. Cet épisode est connu sous le nom de la Seconde Querelle.

Durant tout son règne, Jaehaerys voyage fréquemment dans les Sept Couronnes à dos de dragon[8] en compagnie de son épouse. Il se rend notamment à Winterfell (avec six dragons et la moitié de sa cour)[9]. C'est là que sa reine, émue par la détresse de la Garde de Nuit, pousse son époux à lui octroyer une extension du Don, qui allait devenir le Neufdon[10], malgré l'opposition des Stark[11].

Jaehaerys associe une autre personnalité d'exception à son règne. En effet, il découvre dans la bibliothèque du Donjon Rouge le jeune Barth, un septon fils de forgeron, dont l'intelligence le pousse à le nommer au poste de Main du Roi[2]. Septon Barth remplit son office avec sagesse et diligence pendant près de quarante ans[12][13].

Avec l'aide de sa Main, Jaehaerys met fin à la guerre de la Foi en faisant la paix avec la Foi : il promulgue une amnistie générale envers les anciens membres de la Foi Militante dont les têtes ont été mises à prix par son prédécesseur Maegor[14]. Toutefois, les ordres combattants ne sont pas rétablis, et Jaehaerys prend aussi le soin de retirer au clergé des Sept toutes leurs prérogatives en matière de justice[15][2]. En compensation, il concède à la Sainte Foi la protection du Trône de Fer[16][2]. Cette décision rétablit la paix dans le royaume, et lui octroie plus tard le nom de Jaehaerys le Conciliateur[2].

En l'an 98, un grand tournoi pour fêter les cinquante ans de règne de Jaehaerys est organisé à Port-Réal : les très nombreux enfants, petits enfants et descendants du roi, ainsi que leur dragons se rassemblent dans la capitale[N 3], ce qui ravit la reine Alysanne[2]. Au cours de la joute, l'assaut entre ser Ryam Redwyne et ser Clement Crabbe fut déclarée la plus belle joute qui fut jamais vue à Westeros[2].

En l'an 99, septon Barth décède[N 4]. Quelques temps après, la reine Alysanne Targaryen meurt de chagrin après la mort de la jeune princesse Gael Targaryen, retrouvée noyée dans la Néra. Ces pertes successives affectent beaucoup le vieux roi, qui porte le deuil jusqu'à la fin de son règne[2].

En l'an 101 se pose à nouveau la question de la succession du roi, lorsque son fils et héritier, Baelon meurt à son tour. Cet événement pousse le roi à convoquer un Grand Conseil à Harrenhal destiné à choisir le nouvel héritier. A l'issu de celui-ci, son petit-fils Viserys est choisi par une large majorité[2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : La succession de Jaehaerys I Targaryen.
Icone loupe.png Voir article détaillé : Grand Conseil de 101.

Le roi choisit ser Otto Hightower, membre réputé de la maison Hightower de Villevieille, pour reprendre la charge de Main du Roi, qui était auparavant occupée par Baelon Targaryen[17]. Ser Otto vient alors à la cour avec sa famille, et notamment sa fille, la jeune Alicent Hightower, qui devint rapidement très proche du roi vieillissant, lui faisant la lecture, lui apportant ses repas, et s'occupant de sa toilette[2][N 5].

Jaehaerys I Targaryen meurt paisiblement à l'âge de soixante-neuf ans, en l'an 103, alors que lady Alicent lui lisait La Surnaturelle histoire, écrite par son ami septon Barth. Eu égard à la longueur exceptionnelle de son règne, cinquante-cinq ans, c'est donc son petit-fils Viserys qui lui succède. Il laisse un royaume en paix et prospère[2]. Sa dépouille mortelle est incinérée à Fossedragon, et ses cendres mêlées à celles de sa reine Alysanne sont enterrées sous le Donjon Rouge. Sa mort frappe de deuil tout le royaume, et même à Dorne, on dit que les hommes pleurèrent et les femmes déchirèrent leurs vêtements[17].

Postérité

Jaehaerys est le premier roi à organiser ses prises de décisions autour d'un conseil restreint, ne regroupant que les officiers les plus importants de la couronne[18].

Le règne de Jaehaerys se distingue par sa grande durée et par ses nombreuses réformes, menées avec l'aide du septon Barth, pour unifier le royaume : l'uniformisation des lois à l'échelle du royaume[N 6], l'embellissement de Port-Réal, la construction de routes qui parcourent le royaume (notamment la route Royale[19]), mais surtout la paix obtenu avec le Grand Septon, qui met fin à la guerre de la Foi. Sous l'influence de sa sœur-épouse, Alysanne Targaryen, Jaehaerys va également interdire le droit seigneurial de la première nuit[2] et forcer les Stark à céder des terres à la Garde de Nuit[11].

Composition et évolution de son conseil restreint

Régente (48-50) Main du Roi Grand Mestre Grand Argentier Lord Commandant
de la Garde Royale
Maître des lois Maître des navires
Alyssa Velaryon Robar Baratheon (48-52)
Septon Barth (?-99)
Ryam Redwyne (99-?)
Baelon Targaryen (?-101)
Otto Hightower (101-103)
Lyman des Essaims Ryam Redwyne

Voir aussi : les approfondissements de La Garde de Nuit

Icone star.png « The Sons of the Dragons » : et après ?, article de blog écrit par Babar des Bois.

Notes et références

Notes

  1. Viserys est surtout un otage, qui doit garantir que sa mère, Alyssa Velaryon, ne trahira pas Maegor (cf. The Sons of the Dragon).
  2. En l'an 99 ou l'an 100.
  3. Les chroniqueurs et historiens écrivirent à propos de ce tournoi que ce fut la première fois depuis le Fléau de Valyria qu'il y eut autant de dragons rassemblés au même endroit (cf. Les origines de la saga, Jaehaerys I).
  4. Plusieurs éléments laissent penser que le roi choisit alors brièvement ser Ryam Redwyne pour lui succéder comme Main du Roi, avant de transmettre la charge à son fils et héritier, Baelon Targaryen (cf. Le Prince vaurien)
  5. Plusieurs rumeurs émergèrent à propos de la proximité du roi et de lady Alicent. Si certaines suggérèrent que le vieux roi la confondait avec une de ses filles, d'autres disaient qu'elle en était devenue la maîtresse (cf. Les origines de la saga, Jaehaerys I.).
  6. Aegon le Conquérant avait construit son royaume en agrégeant plusieurs royaumes, principautés et régions qui avaient leurs propres lois et coutumes, mais lui et ses premiers successeurs n’entreprirent pas d'unifier ces lois et coutumes.

Références