Bâtard

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Le terme de bâtard, ou d'enfant naturel, désigne un individu né hors mariage. Les enfants naturels ayant au moins un parent noble ne portent pas le nom de leur père (ou de leur mère) mais leur patronyme est traditionnellement[1] déterminé en fonction de la région où ils sont nés. Les bâtards sont en outre souvent qualifiés par le nom du fief d'où ils sont originaires[N 1] ou par le patronyme de la maison de leur père[N 2].


Noms des bâtards nobles par régions

Il existe neuf noms traditionnellement associés à la bâtardise d'enfants nobles[N 3], comme le nombre de régions des Sept Couronnes :

Nom de bâtardise Région géographique Exemple(s)
Waters les terres de la Couronne
(région de Port-Réal et Peyredragon)
Aurane Waters, le bâtard de Lamarck
Snow le Nord Jon Snow, fils bâtard d'Eddard Stark
Pyke[N 4]
(ou Pyk)[N 5]
les îles de Fer Wex Pyke, bâtard de Sargon Botley
Rivers
(ou Rivières)[N 5]
le Conflans les bâtards de la maison Frey (Martyn Rivers, Walda Rivers,…) ;
Stone le Val d'Arryn Mya Stone, fille bâtarde de Robert Baratheon
Hill[N 5]
les terres de l'Ouest Félicité Hill, fille bâtarde de Gerion Lannister, Addison Costes[N 6]
Flowers
(ou Fleurs)[N 5]
le Bief les bâtards de Garth Tyrell, Robert Fleurs, Glendon Flowers
Storm les terres de l'Orage Edric Storm, fils bâtard de Robert Baratheon
Sand Dorne les Aspics des Sables, filles bâtardes d'Oberyn Martell (Obara, Nymeria, Elia,…)

Ces noms sont coutumiers[N 7], et on connaît quelques cas où cette coutume n'a pas été suivie : Daemon Feunoyr est le plus illustre, mais il y a aussi Shaïra Astre des Mers, Orys Baratheon (mais les Valyriens d'avant la Conquête avaient peut-être des coutumes différentes en la matière) et Tyrion Tanner. Ce sont les parents qui décident du nom que portera l'enfant[1].

Les descendants légitimes d'un bâtard peuvent conserver le nom de bâtardise de leur ancêtre[N 8][1], prendre le nom de leur mère, ou encore changer de nom[N 9].

Place dans la société

Les bâtards n'ont aucun droit pour ce qui concerne les lignes de succession et n'ont par ailleurs pas le droit d'utiliser les armoiries de leur famille. La coutume veut donc qu'un bâtard utilisant des armoiries (lorsqu'il est fait chevalier par exemple) y ajoute une distinction, appelée « brisure ». Celle-ci peut se présenter sous la forme d'une inversion des couleurs sur leurs propres blasons, avec l'ajout éventuel d'une barre rouge[N 10][2].

Icone loupe.png Voir article détaillé : Héraldique des Sept Couronnes.

Les bâtards ont la réputation d'être plus précoces que les enfants légitimes[3], mais aussi fourbes du fait de leur naissance illégitime qui est le fruit de la concupiscence[4] et de la tromperie[5]. Ils ont la réputation d'avoir une sexualité plus précoce et débridée[6]. Cependant il arrive que certains nobles reconnaissent leur bâtard (ce qui n'a aucun effet sur leur absence de droit successoral) et l'élèvent comme l'un de leur fils, ou plus fréquemment, l'envoient comme pupille dans une autre famille noble[7]. Des bâtards peuvent accéder à des fonctions importantes dans la société féodale des Sept Couronnes. De nombreux bâtards occupent des places importantes dans la maisonnée de leur père ou dans celle de l'un de ses vassaux[8] ; de nombreux lord Commandant de la Garde de Nuit furent des bâtards[9] ; et lord Brynden Rivers occupa très longtemps une place dans les conseils de son demi-frère Daeron II Targaryen et fut même la Main du roi Aerys I Targaryen[4].

Un bâtard ne peut être légitimé que par décret royal[10]. Le roi Aegon IV l'Indigne légitima d'ailleurs tous ses bâtards sur son lit de mort[11]. L'un d'entre eux, Daemon Feunoyr fonda sa propre maison, la maison Feunoyr. C'est un des rares exemples connus de bâtard n'ayant pas le nom de bâtardise coutumier, les autres bâtards d'Aegon IV portent le nom de Rivers (leurs mères étant originaires du Conflans).

Chez les sauvageons, la notion de bâtardise n'a pas de caractère péjoratif ; c'est le simple constat d'une naissance hors mariage[12].

Voir aussi

Notes et Références

Notes

  1. Cf. ser Daemon Sand, le Bâtard de La Gracedieu.
  2. Cf. Ramsay Snow, le Bâtard de Bolton.
  3. Les enfants conçus hors mariage par des roturiers sont également illégitimes, mais seuls les nobles ayant un patronyme, les coutumes relatives aux noms ne s'appliquent a fortiori pas aux bâtards de roturiers.
  4. Pyke est une forme archaïque de pike (cf. pyke sur en.wiktionary.org) et vient du français pique (cf. pike sur en.wiktionary.org), faisant référence probablement aux pics et récifs formés par les côtes déchiquetées des îles de Fer, ou aux pics utilisés dans les mines exploitant les gisements de fer auxquels les îles doivent leur nom.
  5. 5,0, 5,1, 5,2 et 5,3 Certains noms de bâtardise ont été traduits en français dans les derniers tomes et dans L'Épée Lige.
  6. Costes ne fait pas référence ici aux côtes maritimes, mais plutôt aux côtes des collines des terres de l'Ouest.
  7. Il s'agit bien d'une tradition et non pas d'une disposition légale. Ainsi, le nom de bâtardise est parfois choisi en fonction de l'origine de la mère (cf. Mya Stone ou les bâtards du roi Aegon IV Targaryen) ou du père (cf. Jon Snow).
  8. Comme c'est le cas pour ser Aemon Rivers par exemple.
  9. Comme ce fut le cas pour l'ancêtre de Rennifer Longzeaux.
  10. Le blason de la maison Feunoyr, fondée par un bâtard de la maison Targaryen, possède des couleurs inversées (cf. L'Épée Lige) et le blason de Walder Rivers, fils bâtard de lord Walder Frey, possède des couleurs inversées et une barre rouge (cf. A Feast for Crows, Chapitre 39, Jaime).

Références