La Garde de Nuit:Canon

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

Le canon de la saga sont l'ensemble des informations considérées comme officielles, authentiques et indiscutables dans l'univers du Trône de Fer. On apprécie la canonicité d'une information en fonction de la source d'où cette information provient.

Informations canoniques

Les sources canoniques

Les informations canoniques sont l'ensemble des informations issues des nouvelles et des livres écrits par George R. R. Martin dans l'univers d'A Song of Ice and Fire, qui ont été publiés[N 1]. Cela concerne :

Les cinq livres :

Les trois nouvelles de Dunk et l'Œuf :

Les chroniques d'archimestre Gyldayn :

L'encyclopédie attribuée à mestre Yandel :

Mise en garde

Attention toutefois à ne pas se tromper. Lorsqu'on lit dans les livres que lord Varys dit à Catelyn Stark :

« J’ai une estime immense pour votre époux, notre nouvelle Main, et nous adorons tous deux, je le sais, le roi Robert. »

(AGOT, Chapitre 19, Catelyn).

Il ne faut pas forcément croire que Varys estime Eddard et apprécie Robert. Il faut retenir que c'est ce qu'il en dit à Catelyn. Les personnages peuvent mentir, et peut-être est-ce le cas ici. Cependant, pour ce qui est au moins des éléments factuels, le principe est qu'a priori les éléments rapportés dans les livres sont dignes de foi, jusqu'à élément contraire.

De la même manière, certaines informations relatées dans les chroniques écrites par des mestres sont sujettes à discussions, car les mestres peuvent se tromper ou mentir, comme tous les autres personnages. Ainsi, quand Yandel écrit à propos du sac de Port-Réal :

« La Main d’Aerys, Rossart, fut tuée à une poterne alors qu’elle tentait lâchement de fuir le château. »

(Les origines de la saga, La fin).

La seule information canonique ici est que Yandel a écrit ces mots. On sait grâce à un point de vue assurément mieux informé, celui de Jaime Lannister[1], que l'affirmation de Yandel est inexacte et incomplète. Soit Yandel se trompe, soit il transforme une vérité qu'il connaît mais ne veut pas transmettre.

Informations semi-canoniques

Les informations semi-canoniques sont toutes celles :

  • soit qui ont été écrites par l'auteur, mais qui n'ont pas été publiées dans une version définitive ;
  • soit qui ont été validées par GRRM sans qu'il en soit l'auteur.

Ces informations sont considérés comme semi-canon car elles sont susceptible d'être modifiées, par une source canonique, qui prévaudra alors sur la version semi-canonique.

Exemple : on a longtemps cru que la princesse régnante de Dorne lors de la Conquête d'Aegon I s'appelait Mirram Martell. Le livre encyclopédique Les origines de la saga a depuis infirmé cette information, en la rebaptisant en Meria Martell. Cette seconde version est celle qui est retenue comme canonique.

Les sources semi-canoniques

Les sources semi-canoniques sont des sources rattachées à l'univers de la saga, mais qui ne remplissent pas toutes les conditions essentielles qui définissent les sources canoniques. Parmi les sources semi-canoniques, on a :

Les extraits qui n'ont pas été publiés dans des livres  :

Il s'agit d'extraits de livres ou de nouvelles, écrits par George R. R. Martin, qui a décidé de les rendre publics, soit sur son site internet, soit dans une revue, soit dans une lecture lors d'un événement public (conventions ou autre). Ces extraits sont considérés comme des versions temporaires, qui peuvent toujours être modifiées par l'auteur dans leur version définitive (dans les livres publiés).

Les produits dérivés, autorisés par GRRM :

Attention, il s'agit ici de produits dérivés des livres, pas des adaptations de l'univers (voir plus bas, "les sources non-canoniques") ou de leurs propres produits dérivés.

Ces produits dérivés doivent avoir été validés par George R. R. Martin et ne pas rentrer en conflit avec d'autres sources pour être considérés comme semi-canoniques.

Les propos de George R. R. Martin :

Il arrive que l'auteur parle des personnages, des événements ou des composantes de l'univers de la saga, soit lors de conventions publiques, soit sur son site. Ces informations sont considérées comme semi-canoniques.

Informations non-canoniques

Les informations non-canoniques peuvent être de plusieurs sortes. Il peut s'agir d'informations provenant d'autres supports que les livres, comme la série télévisée d'HBO. Les informations issues de cette série ont leur propre canon, indépendant du canon des livres. De même, les produits dérivés de la série appartiennent au canon de celle-ci, et sont non-canoniques pour les livres (comme le jeu vidéo Game of Thrones: The Role Playing Game).

La plupart des articles de cette encyclopédie rendent compte d'informations canoniques dans les livres, et non-canoniques dans l'univers de la série.

Notes et références

Notes

  1. Au cours d'un déplacement à Stockholm en 2015, George R.R. Martin a réaffirmé que seuls les livres possédaient un « canon suprême » ("George referring to the book as "authoritative" while indicating at the ongoing ASoIaF series […] are of course the "supreme canon". cf. So Spake Martin du 26 juin 2015 : (en) "Stockholm and Archipelacon Report" sur www.westeros.org.
  2. La parution de Feu et Sang étant postérieure à celle des nouvelles La Princesse et la Reine, Le Prince vaurien et The Sons of the Dragon et celle de l'encyclopédie Game of Thrones - Le Trône de Fer, les origines de la saga, en cas de dissonances, on considérera les informations issues de Feu et Sang comme canons. Les changements de canons introduits par Feu et Sang seront tous listés dans la présente encyclopédie.

Références