Share This Post

Accueil - Actualités / Autres œuvres

La nouvelle « Les Rois des sables » en cours d’adaptation par Gore Verbinski pour Netflix !

Portrait de George R.R. Martin pour The Guardian (crédits : Peter Yang)

Décidément, il semblerait que le succès de la série télévisée Game of Thrones soit parvenu à (re)populariser les anciens travaux de George R. R. Martin auprès d’Hollywood. Après le projet d’adaptation de Dans les Contrées perdues par Paul W. S. Anderson, dont nous vous parlions la semaine dernière, c’est au tour d’une autre œuvre d’attirer sur elle les regards des producteurs…

En effet, le site Collider nous rapporte que le réalisateur Gore Verbinski (première trilogie Pirates des Caraïbes, Lone Ranger, A Cure for Life…) serait actuellement en train de travailler à l’adaptation de la nouvelle multi-récompensée Les Rois des sables (Sandkings en version originale, parue en 1979 aux USA, et disponible en français chez J’ai lu, dans une traduction de Brigitte Ariel, révisée par Pierre-Paul Durastanti). Et pour cela, il s’entoure de beau monde, puisque le scénariste ne serait autre que Dennis Kelly, le showrunner de l’excellente série britannique Utopia ! Le projet est porté par Netflix, et nous ignorons à l’heure actuelle s’il s’agira d’un film ou d’une série.

"Les Rois des Sables", Editions J'ai Lu 2013

« Les Rois des Sables », Editions J’ai Lu 2013

Le récit originel raconte l’histoire de Simon Kress, un homme aussi riche que cruel et malsain, et qui trompe son ennui en organisant des combats d’animaux exotiques. Un jour, il découvre dans une mystérieuse boutique des « rois des sables », de mystérieux insectoïdes extra-terrestres qui vénèrent l’être qui les nourrit dans leur vivarium comme un dieu, quitte à se battre pour lui…

Si cette nouvelle est souvent citée par les fans comme une des meilleures qu’ait jamais écrites Martin, ce n’est pas pour rien. Il s’agit à la fois d’un excellent récit de SF, avec un sens de l’horreur maîtrisé (qui a rendu l’auteur de cet article entomophobe, si si), et qui porte en sous-texte une réflexion sur notre rapport à la religion très intéressante. Ce récit a d’ailleurs été récompensé par les prix Nebula, Hugo et Locus (les plus prestigieux dans la littérature de l’imaginaire étasunienne) de la meilleure longue nouvelle.

À noter que ce n’est pas la première fois que Les Rois des sables est porté à l’écran : en 1995, la nouvelle avait déjà été adaptée pour la télévision dans le double épisode-pilote de la série Au-delà du réel. Ledit double épisode,renommé en VF « Au royaume des sables », était scénarisé par Melinda Snodgrass, une amie et collaboratrice de longue date de GRRM. Format TV de l’époque oblige, l’adaptation avait été très libre et très aseptisée, et son budget très limité. Il y a donc grand espoir que Verbinski, Kelly et Netflix puissent faire mieux que leurs prédécesseurs !

Leave a Reply