Acolytes

De La Garde de Nuit
Aller à : navigation, rechercher

V.O. : acolyte

Le terme d'acolyte désigne les apprentis de la Citadelle des mestres[1] ou de la Guilde des Alchimistes[2], ou des serviteurs subalternes du dieu Multiface dans la demeure du Noir et du Blanc de Braavos[3].

Les acolytes de la Citadelle des mestres[modifier]

Les acolytes ont déjà forgé au moins un maillon de leur future chaîne de mestre. Les maillons qu'ils ont déjà forgés sont enfilés dans une lanière de cuir qu'ils portent autour du cou. Les acolytes acquièrent généralement une certaine condescendance vis-à-vis des simples novices, qui n'ont pas encore forgé de maillon.

On ignore combien de maillons sont nécessaires pour prétendre à devenir mestre (l'acolyte en ayant le plus à notre connaissance est Lorcas, qui en a neuf[4]).

À la fin de leur formation, les acolytes passent une nuit de veille dans une cave, sans la moindre lumière. Ils n'ont droit qu'à une chandelle de verre en obsidienne. Elle est impossible à allumer, et la plupart des candidats se contentent de dormir ou de prier, mais certains, parmi ceux qui ont étudié les mystères supérieurs, se risquent parfois à tenter de l'allumer. Ils ne parviennent qu'à s'entailler les doigts sur les arêtes tranchantes de la chandelle. Il s'agit d'une ultime leçon, chargée de symbolisme[1].

Icone loupe.png Voir catégorie : Les acolytes de la Citadelle.

Les acolytes de la Guilde des Alchimistes[modifier]

Les acolytes sont des apprentis de la Guilde des Alchimistes, auxquels sont confiés des tâches mineures. Après la mort des principales sagesses de la Guilde lors du sac de Port-Réal, les acolytes sont les derniers dépositaires du savoir ancestral de la Guilde, mais ils ne font pas preuve d'un talent uniforme pour préparer le feu grégeois[2].

Les acolytes de la demeure du Noir et du Blanc[modifier]

Dans la demeure du Noir et du Blanc de Braavos, les acolytes sont en formation pour devenir des serviteurs du dieu Multiface. Ils se distinguent par leur robe sans capuche bipartite, noire à gauche et blanche à droite, inversant la disposition des robes des prêtres. Ils couchent dans le premier sous-sol du temple, avec les prêtres. Contrairement à ces derniers, ils n'ont pas accès au troisième sous-sol du temple. On en connaît trois :

  • un homme mûr d'une quarantaine d'années ;
  • un jeune d'une quinzaine d'années ;
  • un plus jeune, aveugle, chargé de s'occuper des bougies ; il se déplace sans faire de bruit pour ne pas déranger les fidèles et se repère grâce à l'odeur et à la chaleur[3].

Leur rôle au sein du temple est de déshabiller les défunts qui ont bu l'eau du bassin noir et de faire leur toilette mortuaire[3]. Après une première période d'apprentissage, ils sont rendus temporairement aveugles, pour les obliger à exercer leurs autres sens[5].

Notes et références[modifier]